Principes ROYALISTES d’unité d’ACTION

DownloadedFile

Armoiries de Chinon, la ville où Jeanne d’arc  rassura le « petit roi de Bourges », Charles VII » sur sa légitimité.

L’intérêt pour la monarchie augmente à mesure que la république éloigne la France du Bien Commun. La Charte de Fontevrault, fondée en 1988  entend rassembler des royalistes venant de tout horizon ainsi que toute personne attachée à la tradition royale Française.

Lors du second Chapitre annuel, tenu le 25 Août 1989 en notre merveilleuse abbaye royale de Fontevraud , il avait été décidé de réfléchir sur quelques principes simples pouvant se révéler commun à tous les royalistes.

Ce qui suit contient l’état présent de nos analyses et forme un plan d’action. Partie d’une idée d’Alan Texier, la question reste naturellement ouverte et toutes vos réflexions seront les biens venues.

INTRODUCTION.

la Charte de Fontevrault a pour devise Fidélité-Unité Royale: Fidélité au prince que l’on a choisi de servir (Orléans, Bourbons, descendance de Louis XVII, Grand Monarque encore inconnu de tous) et Unité autour du principe royal.

I. DEMOCRATIE-MONARCHIE-ROYAUTE.

La démocratie divise -gauche contre droite, humbles contre puissant- alors que la monarchie unit, car le roi, Père du Peuple, est roi des humbles comme des puissants, incarnant la nation dans son ensemble et assurant la continuité dans la conduite des affaires (ce qu’interdit l’alternance gauche-droite). la royauté est une monarchie catholique.

II. LA FAMILLE.

L’individualisme est destructeur de l’individu et de la société. la famille, pierre angulaire de la société, est gage de stabilité sociale et affective: il lui faut donc assurer protection de la sainteté du mariage, la Vie, l’emploi, le logement, la santé, le pouvoir d’achat par une politique familiale et nataliste.

La noblesse, c’est la reconnaissance publique du rôle social de la famille.

La royauté, c’est le couronnement de la famille et de l’Etat.

III. LA JUSTICE.

Fondement de la cohésion nationale. Injustice=troubles sociaux. le roi est le magistrat suprême du royaume: toute justice est rendu en son nom. c’est au nom de la justice que le roi défendra l’identité chrétienne de la France -souvenons nous du Testament de Saint-Rémy- et c’est également par soucis de justice qu’il établira une préférence familiale, offrant ainsi une place légitime à ceux qui assurent l’avenir de la nation. c’est encore par soucis de justice que le roi établira une préférence nationale, mettant fin ainsi aux scandaleuses situation de racisme anti-Français. c’est enfin par soucis de justice également qu’il prendra vigoureusement parti pour les honnêtes gens contre les criminels.

IV. L’ECONOMIE.

Etat bourgeois=primat de l’économie > court terme.

Etat démocratique=primat du social > court terme.

Etat royal=primat du politique, seul conscient du long terme.

Royauté: hiérarchie des Valeurs éthiques: politique, économique, social > politique d’abord: dénonciation de la peste marxiste, du choléra « hitlériste » comme de la rage islamiste.

Le syndicalisme, qui ne défend que le prolétariat ou le patronat mais chacun d’une manière séparé, sera remplacé par le corporatisme: le libéralisme détruit les corps intermédiaires que la droite prétend aimer et le socialisme sert par son progressisme libertaire le marché libéral que la gauche prétend abhorrer, seule la corporation de métier unit le capital et le travail par la collaboration des classes.

Le Royalisme Social: corporatisme royalisé définit par Firmin Bacconier (1886-1969).

V. L’ENSEIGNEMENT.

Rôle de la famille: éducation.

Rôle de l’Etat: instruction publique.

But: transmettre le savoir et non les idéologies, ce pour former des citoyens et dégager des élites.

VI. IDENTITE NATIONALE.

Européenne et catholique.

L’Etat et l’Eglise voient leur rapports réglés par un Concordat plein de neutralité bienveillante, à l’abri de toute ingérence cléricale et de tout sectarisme antireligieux.

L’Eta royal sera le socle d’un Ordre Social Chrétien.

Immigration: préférence chrétienne et inversion des flux migratoires.

VII. INDEPENDANCE NATIONALE.

Maitrise de l’avenir du pays par le nationalisme: le nationalisme intégral porte au royalisme, le roi incarnant et personnifiant la nation dans son intégralité.

Politique intérieure:

1. En métropole: présuppose le sentiment national, défense de notre agriculture et de notre industrie, retour au franc et retour dans l’appareil de l’Etat de la Banque de France privatisée(!) en 1973.

2. Outre-Mer: élément clé de la place de la France dans le monde.

Politique étrangère: indépendance et rayonnement, Europe des patries couronnées. trois outils:

Le corps diplomatique.

Les services de renseignement.

Les forces armées> utima ratio regnum

CONCLUSION.

Notre combat est POUR DIEU, LE ROI ET LA FRANCE.

OBSERVATION:

Nos Principes  Royalistes d’Unité d’Action peuvent être facilement adapté par nos amis carllistes, italiens, austro-hongrois et portugais.

Hervé J. VOLTO, Président Honoraire (émérite) de la Charte de Fontevrault (Président 1991-1994), membre du Chapitre Général et Délégué Officiel pour l’Italie

Publicités

A propos Charte de Fontevrault

Royaliste depuis mon entrée en Faculté de Droit et des Sciences économiques, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article, publié dans Action royaliste, Armes et Blasons, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Principes ROYALISTES d’unité d’ACTION

  1. David dit :

    Bonjour,

    Article très intéressant qui demanderait des développements en fonction de ses différentes parties.
    Un petit bémol :

    « VI. IDENTITE NATIONALE.
    Européenne et catholique ».

    Non mesdames et messieurs, l’identité nationale est… nationale donc française et non européenne.
    L’idée d’une « identité nationale » qui se voudrait européenne n’a rien à envier aux pires des bouffonneries mondialistes ou à une vision hégémonique qui a tant fait de mal à la France : l’Empire.
    Erreur de frappe alors?
    Bonne semaine à vous.

    David.
    « Vive le Christ qui aime le Francs »
    « Vive le Christ Vrai et Unique Roi de France et son LieuTenant »

    • A titre personnel, car je ne suis pas l’auteur de cette analyse, je partage votre point de vue. Pour autant, il est vraisemblable que le signataire initial a dans l’esprit une europe royale trés chrétienne placée sous le commandement du roi de France.Situation qui me parait être envisagée par certaines révélations privées.

      • David dit :

        Bonjour à vous,

        Merci de votre réponse.
        Je pense comprendre.
        « Il veut régner sur le monde à partir de la France ».
        Peut-être que l’auteur aurait pu préciser ou mieux définir ce qu’il entend par « identité ».
        J’espère que cette personne trouvera le temps de développer chacun de ces principes.
        Notre cause en a bien besoin.
        Chouandecoeur a fait un remarquable travail complémentaire sur le site http://www.pontmain-pourleretourduroi.com dans la rubrique « A propos ».

        Bien à vous dans le Christ et très bonne semaine.

        David.

  2. Vous dites les choses incomparablement plus clairement que moi. Chouandecoeur est un ami . Il était d’ailleurs à Fontevraud l’Abbaye le 25 août 2012 lors de nos Rencontres où il était venu nous parler de Pontmain.

    Bien à vous en vous remerciant de vos voeux.

    Alain.

  3. Hervé dit :

    De Hervé à David:

    lorsque M. Texier a écrit
    VI. IDENTITE FRANçAISE: européenne et catholique,
    selon moi il a du vouloir dire -et c’est comme celà que je l’interprète- que nos premiers ancètres, les Gallo-Romains, les Burgondes et les Francs, étaient des peuplades indo-européennes de religion catholique qui se sont mis enseble pour devenir les Français, ce grace au roi des Francs Clovis, fraichement baptisé.

    Là où tu a raison, c’est que la france est une nation Chrétienne, sortie toute entière cathjolique du baptistère de Reims!

    Selon moi, et celà n’engage que moi, il ne suffit aujourd’hui pas de naitre en France pour etre Français: un zèbre, aussi beau et interessant puisse-il etre, ne sera jamais un cheval!

    Je ne suis pas sur que ceux qui gouvernent la france soient… Français.

    Quand à l’Europe, c’est bien il me semble une zone géographique dont la France occuppe une position centrale.

    Apartrir de là, on peut exprimer l’identité natioanle Franmçaise comme suit:
    Nait Français, tout citoyen né de père ET de mère catholiqueS.

    Amitiés Fontevrsites

    Hervé

  4. Ping : ROYALISME ET ROYAUTE – un projet commun pour les Royalistes ! | chartedefontevraultprovidentialisme

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s