La mission de Jeanne d’Arc dans les PROPHETIES DE MERLIN

Une question avait été posée il y a fort longtemps sur la liste de diffusion royaliste Vexilla Regis à propos des « prophéties de Merlin » qui annonçaient la délivrance de la France par une pucelle (Jeanne d’Arc) :

Une jeune fille de la Ville-du-Bois-de-Canut sera envoyée sur place pour remédier à ce phénomène. Initiée à toutes les connaissances c’est de son seul souffle qu’elle assèchera les sources nuisibles

  • Certains éléments de réponses sont mentionnés sur cette page : Peu de temps après l’apparition de Jeanne d’Arc sur la scène politique, le caractère hors norme de ses interventions a rapidement contribué à en faire un phénomène social qui se teinte rapidement de merveilleux. D’emblée, la jeune femme se présente comme une messagère de Dieu : elle entend des voix mystérieuses, retrouve une épée merveilleuse et enchantée (la rouille se serait détachée toute seule de la lame une fois celle-ci mise au jour), reconnait du premier coup Charles d’Orléans  ( le futur Charles VII) alors qu’elle est sensée ne l’avoir jamais vu, etc.                                                               Il n’est donc pas étonnant qu’une légende se soit créée autour de ses exploits. Parmi les éléments qui ont contribué à forger cette légende, on compte plusieurs prophéties, dont les plus connues sont certainement celles attribuées au fameux conseiller mythique du Roi Arthur : Merlin. Ces Prophéties de Merlin auraient été délivrées par l’Enchanteur à Vortigern, un des principaux souverains de Bretagne au Ve siècle (vers 425), lors de son exil au Pays de Galles. Elles ont d’abord circulé sous forme orale avant d’êtres mises en vers en langue vernaculaire.                                                           Vers 1135, Geoffroy de Monmouth, alors magister au Collège Saint-George d’Oxford, les traduit en latin. Sa traduction circule d’abord de manière autonome avant d’être incorporée (vers 1138) à son Historia Regnum Brittannie dont elle constitue le quatrième livre – ou les paragraphes 111 à 117 selon les éditions.    http://bibliotheque-numerique.bibliotheque-agglo-stomer.fr/jeanne-darc/
  • L’on trouve aussi des références dans le « Mirabilis Liber » (Wiki).
Publicités

A propos alaintexier

La Saint Martial des Ardents, vers le 12 novembre, peut -et doit- redevenir la grande fête locale de la ville de Limoges. Ce blog propose plusieurs moyens pour y contribuer dont l'opération "Loupiotes" et " les Rencontres littéraires". Pour y aider , une seule adresse courriel : sm.ardents@orange.fr
Cet article, publié dans Action royaliste, Blogs et sites providentialistes, Christianophobie, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s