LE ROI CACHE . Un homme seul peut-il défier une nation entière?…

En Italie, le Noble geste du Prince Carlo de Bourbon-Siciles, Duc de Castro (1963-      ), geste autant intelligent qu’élégant, a permis une réconciliation dynastique avec son cousin le Prince Carlos de Bourbon-Siciles, Duc de Calabre (1938-     ) -qui est entre autres le cousin germain de Juan-Carlos I° d’Espagne et le beau-frère du prince Henri d’Orléans- et cette réconciliation, qui intervient sur fond de béatification de leur arrière-grand mère la Reine Christine de Naples, née Princesse Marie-Christine de Savoie, permet l’unité de la Maison Royale de Naples. Notre blog avait déjà démontré les liens entre la Maison Royale de France et la Maison de Savoie et, puisque nous parlons de cette dernière, en Italie, il y a des personnes qui aiment le Prince Emmanuel-Filibert de Savoie, Prince de Venise, et d’autres qui ne le supportent pas: mais tous le monde là-bas sait en tout cas qu’il est l’héritier du Trône d’Italie!

EN FRANCE. C’EST TOUT LE CONTRAIRE: SEULE UNE PETITE ELITE DE ROYALISTES SAIT QUI SONT LES PRETENDANTS MAIS PERSONNE N’EST VRAIMENT DACCORD POUR SAVOIR QUI DOIT MONTER SUR LE TRONE DE FRANCE!

En France, notre Roi est caché.

Pendant ce temps là, la République dure et la France endure

Orléanistes, Légitimistes, Survivantistes et Providentialistes ont tous en commun de vouloir un Roi pour la France, d’attendre leur Roi, voire pour certains préparer la Restauration. Les Providentialistes, en particulier, savent qu’il existe quelque part -ce même s‘il ne connaissent pas encore son identité!- un Roi que Dieu veut nous redonner: ils l’attendent, qui qu‘il sera

Pourquoi cette attente?

Les anales de nombreuses nations offrent des exemples de Rois donnant leur vie en sacrifice pour le salut de leur peuple, le rachetant en quelque sorte comme le Christ l’a fait pour l’humanité tout entière: Sébastien au Portugal, Dimitri en Russie, Louis XVII en France, Rois disparus, ressurgirent un jour du tombeau pour réclamer leur Royaume, et les dévouements que suscitèrent ces ” revenants ” Royaux donnent à penser que les récits de persécution qu’ils racontaient et les vengeances qu’ils appelaient répondaient à des attentes populaires.

Ces héros, que l’on imagine dormant sur une île merveilleuse, dans un monastère lointain situé dans une impénétrable forêt ou encore dans un sommeil surnaturel au fond de quelque grotte des montagne, s’éveilleront pour revenir sauver leur peuple si celui-ci se trouveront en péril.

Nous avons démontré que l’espérence Royale Providentialiste est commune au monde entier.

Certains mythes affleurent d’ailleurs la conscience collective, prêts à se manifester à la première circonstance comme ils l’ont déjà montré à plusieurs reprises dans le passé.

 La reconstitution de ces mythes, explique Yves-Marie Bercé dans un maître-livre, Le roi caché. Sauveurs et imposteurs. Mythes politiques populaires dans l’Europe moderne (Fayard, 1990),                             http://www.chire.fr/A-108830-le-roi-cache–sauveurs-et-imposteurs–mythes-politiques-populaires-dans-l-europe-moderne.aspxdevrait apporter quelques éléments à une étude des conceptions populaires de la politique, que l’on pourrait appeler infra -ou tout aussi bien méta-politique- selon le crédit qu’on lui accorde. Cette politique des humbles, des sans-voix a peu de points communs avec les versions plus solennelles de l’histoire.

Le retour du Grand Monarque s’insert pleinement dans cette thématique de l‘attente populaire.

Les Rois qui, dans un sommeil prodigieux, continuaient de veiller sur leurs peuples offraient une consolation toujours renouvelée aux malheurs collectifs; ils constituaient une espérance cachée, un ultime recours, un gage d’éternité qui rachetait les incertitudes et les difficultés du jour.

C’est bien l’avis des Royalistes bulgares, roumains et grecs, dont les Rois exilés sont encore en vie!

Fondamentalement, souligne G. Béduneau, dans son livre Trafic de mythes : la saga du Grand Monarque (dans Liber Mirabilis n° 12, 1998):

le Roi perdu ou le Roi occulté représente l’essence Sacrée de la Royauté par opposition à ses réalisations temporelles. Il assure la régénération archétypale de la fonction Royale. Son occultation temporaire le soustrait à l’usure, aux forces dissolvantes qui éloignent son lignage du modèle idéal.

Ce qui est du domaine du Sacré l’est aussi du politique: le Royalisme, c’est la transcendance du politique. L’opinion populaire est avide de transcendance. Les frustrations des évènements, les déceptions de l’existance font qu’un jour on veuille faire appel -comme en Espagne en 1976- au Roi Perdu, inspiré par sa dignité éternelle et Providentielle: quête d’absolu et de vérité, rêve d’éternité, Royauté!

Car le Roi, c’est l’incarnation de la Nation, son chef naturel. Chaque nation a un chef naturel suscité par Dieu (Eccl. 17:14). Même les gitans ont un Roi! Le Roi est un point de rencontre, un “axe du monde” reliant le ciel et la Terre: Lieutenant de Dieu sur Terre, il fait descendre les Grâces du Ciel sur son peuple et, chef naturel de sa nation, il fait remonter les prières de son peuple vers le Ciel.

En Grande-Bretagne et dans toutes les Monarchies du Nord, on en a parfaitement conscience. A l’image de l’Italie, beaucoups de pays européens encore en république savent qui est leur Roi et l‘attendent, voire pour certains, préparent même leur retrour.

Mais qui intercèdera auprès de Dieu pour la France?

Subrepticement, on opère un glissement du Roi perdu au Roi caché.

Stéphane Rials, dans son livre Le légitimisme (Que sais-je?, P.U.F., 1983), observe:

La résurgence du vieux mythe, qui n’est pas propre à la France, du “ Roi caché ”, du “ Roi perdu ”, du “ Grand Monarque ” est alors très nette sur fond d’un total “ inséparatisme ” du politique et du religieux dont La Salette est l’un des hauts lieux.

À l’interstice du politique et du religieux, on décèle ici les traits caractéristiques de ce « complexe de Pénélope » qui caractérise les Royalistes Français: un espoir dans le retour d’un Roi bien-aimé trop tôt disparu, un éloignement -ou un endormissement- conservateur dans un endroit reculé et protégé, un retour triomphal inévitable et définitif, promis et annoncé.

Le couperet avait tranché, en même temps que la tête du Roi, le mystère de l’incarnation Royale, remarque Patrice Gueniffey dans son livre Les derniers jours des Rois (Perrin-Le Figaro Histoire), reprenant une citation de Chateaubriand.

Fier d’avoir coupé la tête du Père du Peuple, ce dernier ne s’en sent pas moins orphelin. Il se presse dans les galeries, les salons, les jardins, les parcs de nos châteaux Royaux –Versailles, Chambord, son et lumière!- et au cinéma, dans la décoration, l’édition et la parfumerie, l’étiquette Royale fait très

MONAR-CHIC. On ne compte plus les magazine people et les émissions télé qui font leur miel du mariage Royal ou du baptème Princier et un Français sur deux voudrait avoir sa Famille Royale à aimer comme Outre-Manche!

La prédiction, explique Yves – Marie Bercé, d’un retour du Roi disparu cristallise l’espoir d’une revanche de l’avenir. Des peuples et nations offusqués par les vicissitudes politiques s’acharnent à croire à l’immortalité de leur cause, et la légende semble leur apporter le secours de l’histoire, surtout lorsque les certitudes du cœur vacillent devant la dureté des évidences.

Le riche sujet du Roi dormant s’appuie aussi sur un mythe plus ancien et porteur d’ambitions beaucoup plus vastes: c’est le mythe du Roy caché.

Sacrificiel, tutélaire, le Roi caché peut, selon Y.M. Bercé, encore justifier son déguisement par le simple appétit de vérité: c’est pour connaître la réalité des choses que le Roi se dissimule aux yeux du monde (fonction de lucidité du Roi avisé qui s’est retriré dans l’obscurité pour se soustraire aux regards afin de ne pas déranger le spectacle de la société qu’il doit connaître pour bien régner). D’où la singulière habitude des promenades secrètes du Roi

Ce Roi incognito, qui agit dans l’anonymat, s’emploie à tromper ses concitoyens sur son identité afin de surprendre, espion bienveillant, leurs conversations quotidiennes et connaître leurs aspirations: loin d’être discrédité par ces procédés, il n’en est que plus apprécié, les personnes pensant pouvoir rencontrer le Roi et le détourner, par leurs avis éclairés, de ses mauvais conseillers!

Lorsque la justice l’exigera, Ce Roi avisé reviendra rétablir le bon droit.

Dans son livre Le Roi au-delà de la mer (Alabn Michel), Jean Raspail imaginait volontier ce Roi oublié seul et sans Royaume: ce n’est pas tout à fait exact, car le Roi caché et nous, Royalistes, nous formons le Royaume. Le Royaume est double. Il y a d’abord le Royaume visible, un peuple et un territoire, encore provisoirement aux mains d’une Régence diabolique: le Roi caché n’en est plus le Souverain, mais il n‘est pas impossible qu‘il le redevienne un jour, c‘est l‘espérence Royaliste. Et puis il y a le Royaume invisible, celui qui n’a ni terres ni frontières, et qui est l‘élan de l‘âme: celui-là est le fondement de l’autre et c’est pour le moment le seul qui lui reste, il ne peut le risquer dans la cohue et la confusion.

L’incognito, c’est comme l’exil: une attitude qui rétablit les distances entre le spirituel et le profane, entre le Sacré et le politique, recul dont le Roi caché serait privé en cédant trop vite aux sirènes de la pipolitique. C’est un acte de vrai Prétendant, une affirmation qui nous rend à nous, Royalistes, l’espérence: comme un phare qu’on découvre au bout de la nuit.

L’absence du Roi, ce n’est pas le vide: elle agit au contraire comme un révélateur.

Le pouvoir de l’absence a fonctionné en France. Nul ne le sait. On ne s’est pas donné le mot. Le Roi caché, absent de la scène, est présent cependant dans les coeurs et les esprits des militants.

Philosphes starisés, pros de la Com ripouxblicaine, caciques de la sociologie, doctrinaires postmarxistes, féministes, journalistes engagés, tous ces faussaires au service d’un système hypocrite, à la fois archaïque et totalitaire, et inféodé à ces fortunes anonymes et vagabondes nous voulant tous crétins et prostitué -et ce depuis la plus tendre enfance!- tous nés de père de inconnu et mourrant célibataires, pourront brandir le poing ou baisser le nez, crier à un nostalgisme irréaliste, tenter même de relancer le mythe de la Congrégation: le fait est que la France s‘est réveillée en colère. Le secret a prévalu: le secret est l’essence du renouveau!

Jean Raspail a d’ailleurs écrit dans son même livre qu’en attendant l’heure de Dieu, il est tout a fait concevable qu’un Roi caché, masqué aux yeux du monde comme l’est Benoit XVI depuis sa démission, ait déjà commencé à consulter, batir, organiser –et même conspirer!- à tisser sa toile, comme une Chouannerie moderne et, d’allégance en allégance, instituer ce Royaume parallèle dont la trame irriguerait le corps encore sain de la Nation

En certaines circonstances, l’Eglise s’est revivifiée de cette manière là

Un Roi caché, attentif et aux aguets?

Celà supposerait l’hypothèse réconfortante que, dans son fort intérieur, il n’ai en rien renoncé à assumer l’ensemble de son héritage, c’est à dire à ne pas se borner au rôle représentatif et historico-mondain de Prétendant in partibus résigné (heureux?) d’en rester là, mais au contraire à le risquer, cet héritage, et à tenter de lui rendre vie. Celà exigerait qu’il agisse selon les préceptes indiqués par le Colonel Pierre Chateau-Jobert dans son livre Doctrine d’action Contrerévolutionnaire (Editions de Chiré)…http://www.chire.fr/A-112334-doctrine-d-action-contre-revolutionnaire.aspx

C’est la principale différence entre la vision d’un Raspail qui, dans l’affaire du Royaume de Patagonie par exemple, reste dans le jeu de l’esprit et le rêve, et celle du Prince de Boiry qui a “matérialisé” le Royaume (médaille, titres, hiérarchies, défense des mapuches…). Les Prétendants au Trône de Naples et de Parme, par exemple, se comportent comme le Prince Philippe de Boiry (Philippe Ier d’araucanie) http://fr.wikipedia.org/wiki/Philippe_Boiry , matérialisant leur Royaume invisible à travers l’action concrète de leurs Ordres Dynastiques.

Dans le jeux du Roi, le Royaume invisible n’est pas le mythe d’un Royaume imaginaire, ce n’est pas de “l’idée à l’état pure”, mais c’est au contraire la réalité d’un pouvoir légitimé par Dieu et, de là, le sens transcendant de l’action, une action Royale pouvant recréer un autre monde, un nouveau Royaume, visible celui-ci, où la Royauté de Droit Divin ne serait pas absolue mais tempérée par les Lois Fondamentales du Royaume de France. Le but poursuivit est d’être le symbole vivant du ralliement, l’ultime espérance de la France. Il entre dans ce désir un peu de mysticisme, une bonne dose de dévouement et une audace de prédestiné.

En cela, les Princes Bourboniens de Naples et de Parme nous donnent noblement l’exemple…

S’il existait pour la France un tel Roi caché avisé, pourquoi ne se montrerait-t-il pas? Aux quatre points de l’horizon, des imposteurs se font passer pour le futur Grand Monarque: leurs adeptes forment autour d’eux une petite cour réduite mais assidue, voire même adulatrice. On en trouve même en Italie, en Belgique et jusqu’au Canada!

LE VRAI ROI DE FRANCE NE POURRAIT ETRE CONDONFU AVEC DES FOUS, DES ESCROCS OU DES AMBITIEUX!

Ainsi, il ne devra pas sortir prématurément de l‘ombre, de son anonymat protecteur. Ce serait renoncer au pouvoir de l’absence et il y aurait mille tournants où on l’attendrait, entre trahison et dérision. Le Roi se cache pour expier une faute, pour observer ses concitoyens et connaître leurs pensées, ou pour échapper à un danger. L’identité ce Roi, caché jusqu’au jour où il devra obéir aux ordres Divins, et enfin prendre en main les destinées de la France pour aider au triomphe de l’Eglise et de la Royauté du Christ, est un mystère et doit le rester, ce qui n‘empêche pas que tout puisse être déjà prêt sur le papier!

Marie-Julie Jahenny, http://www.marie-julie-jahenny.fr/ qui a reçu la révélation que le Grand Monarque avenir se nommerait Henri V de La Croix (la renonciation du Comte Henri de Chambord a fait que le titre demeure disponible), a dit que:

Si on savait où se trouve le vrai Roi, des agents de la République, les francs-maçons ou même certains Prétendants tenteraient de le faire disparaître!

Dans le N° de Janvier 1987 de la revue Sous la bannière, Adrien-Marie Bonnet de Villers, fondateur des Editions Sainte-Jeanne d’Arc a écrit:

Dans les loges, on craint le “Grand Monarque” annoncé par les prophéties et que l’on connait mieux que dans le public des Messes de Saint-Pie V. C’est pourquoi la Révolution prend les devants et prépare ses “roues de secours” en accoutumant les esprits à l’idée de Royauté, mais en brouillant les cartes afin de pouvoir choisir elle-même son candidat parmi les fausses pistes qu’elle nous aura montées, du Comte de Paris à Le Pen, du Duc d’Anjou à Naundorff, et de n’importe quoi à autre chose.

Partant du résonnement inverse, notre Charte de FontevraultUnité/Fidélité Royale part du principe que, si c’est Dieu Seul qui fait les Rois, qui prépare les Races Royales, toute querelle dynastique est inutile: le vrai Providentialiste portera, dans l’attente de la Restauration, respect, sympathie et affection à tous les descendants actuels de nos Rois. La Charte de Fontevrault et sa Flotte Providentialiste, comme le CER, le SYLM et autres Alliance Royale, semblent se rejoindre sur ce point (NDLRB. encore  que le fondateur du CER soit  clairement légitimiste. Quant au SYLM ; ses visées encyclopédistes expliquent cette neutralité).

Les accusations d’imposture ou de complot dont ces ” revenants ” furent, sont et seront encore les objets se heurtent à la vraisemblance psychologique. Leur sincérité forcenée impose la découverte d’autres ressorts dans l’âme de ces malheureux lancés dans la recherche éperdue de leur identité. De même, les enthousiasmes qui conduisent aujourd’hui les foules à la suite des Prétendants -voire de certains faux Grands Monarques- reflètent des idéaux politiques qu’il appartient à l’historien de reconstituer.

De ces analyses émerge une histoire des représentations populaires du pouvoir, des apparences que les opinions publiques croient lui reconnaître, des prérogatives et des rôles qu’elles se plaisent à lui attribuer. Le Manuscrit de Trieste démontre qu‘il est très fortement probable que le petit Louis XVII ait survécu Outre-Alpes après la date de sa mort supposée au Temple, ce qui supposerait bien une évasion et une substitution. Le futur Roi de France est en tout cas encore inconnu et N.D. de l’Ordre est Mère des Rois cachés: c’est à elle qu’il faut demander le Roi.

Cela n’empêche pas une action politique Royaliste Providentialiste. Car la France de Dieu, le Royaume de Marie ne peut pas mourir: il faut qu’il vienne! Et lorsque le nouvel Arthur, que nous entendons galoper au-delà des Brumes d’Avalon, viendra frapper à la porte des coeurs avec le pommeau de l’Epée Divine, le réveil des aveugles sera prodigieux !

Le Jeu du roi. Un jeu de l’esprit, un jeu du cœur et, si nous n’avions pas peur de ce mot, nous dirions: un jeu de l’âme

Hervé J. VOLTO, Président Honoraire de la Charte de Fontevrault (Président 1991-1994), membre du Chapitre Général et Délégué officiel pour l’Italie

A lire:

-Yves-Marie Bercé, Le Roi caché. Sauveurs et imposteurs. Mythes politiques populaires dans l’Europe moderne (Fayard).

-Eric Muraise, Histoire et légende du Grand Monarque (Albin Michel)

Analyse mise en forme par Hervé J. VOLTO, Président Honoraire de la Charte de Fontevrault (Président 1991-1994), membre du Chapitre Général et Délégué officiel pour l’Italie.

 

Advertisements

About alaintexier

La Saint Martial des Ardents, vers le 12 novembre, peut -et doit- redevenir la grande fête locale de la ville de Limoges. Ce blog propose plusieurs moyens pour y contribuer dont l'opération "Loupiotes" et " les Rencontres littéraires". Pour y aider , une seule adresse courriel : sm.ardents@orange.fr
This entry was posted in Action royaliste, Blogs et sites providentialistes and tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

15 Responses to LE ROI CACHE . Un homme seul peut-il défier une nation entière?…

  1. Chouandecoeur says:

    Vous dites : « S’il existait pour la France un tel Roi caché avisé, pourquoi ne se montrerait-t-il pas ?».

    Parce qu’il ne se connait pas lui-même…!

    Dans l’économie de Dieu, le Léthé de son ascendance le protège à la fois de tous ses ennemis (ils sont innombrables), mais surtout de lui-même dans des actions intempestives qu’il pourrait prendre en pensant que son heure est arrivée (et Satan se chargerait bien, s’il le connaissait, de lui faire croire qu’elle est arrivée).

    Mais : « Pour sauver mon peuple et la France, il n’y a que Moi, par un miracle. L’homme qui doit la sauver, aucune créature ne le connait » (Message du Christ à Marie-Julie – Daurelle 14/11/1881).

    Et puis : « Laissez les hommes de la terre chercher leur sceptre. Celui qui doit le porter est caché dans le secret de l’Éternel » (Message du Christ à Marie-Julie – Abbé Coquet 09/07/1895).

    Le secret de l’Eternel !
    C’est-à-dire qu’il n’est connu ni des anges (bons ou mauvais), ni des hommes… ni donc de lui-même !

    Enfin : « Ce sera dans cette troisième crise que viendra le salut. Là sortira de mon Sacré-Cœur… celui qui est destiné à apporter la paix. Avec son couronnement tous les maux finiront. Il descend de la branche de Saint Louis, mais cette Sodome coupable ne le possède pas » (Message du Christ à Marie-Julie du 17/08/1905).

    Ce dernier message très important, relié de suite au profil sortant du cœur du Christ sur le Saint Suaire nous donne un bon aperçu de celui qui doit venir
    Mais encore une fois il ne se connaît pas en tant que tel (en tant que descendant de roi).
    Seule, la dernière mission, posthume celle-là, de Jeanne d’Arc lui révèlera à la fois son identité et sa mission. Elle doit revenir pour lui dire : « Tu es Roi » !

    Chouandecoeur

  2. Pingback: Ciel ! Fascinant jeu de l’âme, de l’esprit et du coeur des royalistes en proie aux affres de l’enfantement d’un futur et nouveau Royaume de France !… « CRIL17 INFO

  3. Pingback: LE JEU DU ROI, L’ultime espérance de la France. | chartedefontevraultprovidentialisme

  4. Hervé says:

    Hervé à Chouan de Coeur: en fait, il existe deux théories:

    La vôtre, qui est que le futur Grand Monarque est inconnu de tous, y compris de lui-même.
    Celle de Nostradamus qui dit que le futur Grand Monarque est inconnu de tous mais connait sa propre identité, ce depuis Juillet 1999. Selon jeanRaspail, ce Roi caché pourrait avoir commencé à agir dans l’ombre ce qui créérait une grande frayeur aux ennemis de la France et de la Chrétienté…

  5. Notre Charte de Fontevrault entend rassembler des Royalistes de toute tendance sous le double mot d’ordre Fidélité-Unité Royale: Fidélité au Prince qu’on a choisi de servir (Orléans, Bourbons, Survivance de Louis XVII, futur Grand Monarque encore inconnu du tous) et Unité autour du principe Royal pour qui le Roi est la seule autorité Légitime émanant de Dieu.
    Elle donne la parole aux grandes assocaitions Monarchistes : l’Action Française, le Groupe d’Action Royaliste, l’Alliance Royale et le Groupe Royaliste d’Initiative et de Proposition Politique.
    Soutenue par sa Flotte Providentialiste, notre Charte de Fontevrault conçoit la Royauté autant une fidélité qu’une impérieuse nécessité nationale: avant d’être Légitimistes, Orléanistes, Survivantistes ou Providentialistes, nous sommes ROYALISTES!
    Si c’est Dieu qui choisi les Rois, toute querelle dynastique est inutile: et la maison Capétienne a suffisamment servi la France durant ces derniers 1000 ans pour nous Royalistes, nous portions respect, sympathie et affection à tous les descendants actuels de nos Rois: aujourd’hui, les Bourbons…
    PRIONS POUR NOS PRINCES!
    En attendant, rien n’interdit aux Royalistes d’aplanir les chemins du Roi.
    Charles Maurras a démontré scientifiquement la supériorité de la Monarchie sur toute autre forme de gouvernement. En France, il s’est placé au point de vue profane d’une physique du pouvoir. Le Marquis André Le sage de La Franquerie, quand à lui, s’est attaché à définir la royauté à l’aune et selon l’esprit de la tradition.
    Où Maurras et les néo-monarchistes cherchent à convaincre, le Marquis de La Franquerie, à l’ombre de Joseph de Maîstre, entend faire voir et convertir : Son Royalisme est mystique.
    Le premier réclame à l’expérience historique, le second interroge l’anthropologie religieuse et l’exemplarité du Sacré-Coeur de Jésus, le Christ-Roi.
    Là, la raison des faits, ici la permanence en l’archétype royal, partout, depuis toujours et d’en haut.
    LE XVIII° SIÈCLE ET L’OFFENSIVE NOMINALISTE ONT CONSOMMÉ LE DIVORCE ENTRE FOI ET RAISON. MAIS AU SERVICE D’UNE MÊME CAUSE -ICI LA ROYAUTÉ- ET SELON QUE LE MOMENT SOIT DE FOI OU DE RAISON, IL REVIENT AU ROYALISTE DE PORTER EN AVANT LA FOI OU LA RAISON ET DE PARLER LE LANGAGE COMMUN D‘UNE FRANCE VOULUE CHRÉTIENNE DÈS LES ORIGINES.
    Amitiés Fontevristes !

    Hervé J. VOLTO, Président Honoraire de la Charte de Fontevrault (1991-1994), membre du Chapitre Général et Délégué Officiel pour l’Italie

  6. Idées says:

    La venue du roi est conditionnelle à notre niveau de pratique de l’Evangile. Dans l’Armée française, le DPSD consigné depuis des décénnies toute la vie des militaires : un soldat qui va avec une prostituée cela est noté, un marin qui montre son slip aux collègues lors d’une soirée bien arrosée à bord, cela est noté, etc
    en ce moment, Capgemini construit un logiciel capable d’archiver toutes ces informations pour 100 ans, ce logiciel sera aux ordres du chef d’état major des armées. Il y a des études juridiques pour savoir comment remplir ce logiciel. les arabes se protégeront tandis que les catholiques tradi ou vatican II s’épieront pour se massacrer. Comment se présenter à un poste public, République ou Royal, 30 ans après si les frasques de la jeunesse sont exploitables par la presse, les services cachés ? Il faut donc inclure dans les études juridiques de ces fichiers une obligation de préservation de la notoriété, de la probité. Sinon, l’islam croîtra comme dans du beurre car eux ne se critiquent jamais et ils ont la “bénédiction” de leurs imams pour ça tandis que nous, nos propres prêtres sont vigilants à critiquer les chrétiens.

  7. Cher monsieur,

    vos connaissances en matières d’organismes de renseignement portent à penser que vous puissiez être un fonctionnaire du Ministère de la Défense ou des Affaires Etrangères. Et votre manière de vous exprimer fait penser que vous êtes de sexe masculin et d’âge moyen. C’est bien, il y doit y avoir aussi des Royalistes dans les Services comme dans les ambassades, je suppose…

    Mais… depuis quand un Français se préoccppe-t-il du “qu’en-dira-t-on” ? Les Princes et les Princesses Grimaldi et Windsor, pour ne citer que les plus connus, ont tous eu leur frasque de jeunesse: çà n’empêche pas les Monarchies de leur pays d’origine de se maintenir. Certains ont même eu leurs frasques de vieillesse en Espagne, en Belgique et en Grande Bretagne, çà n’a pas empéché un succession paisible et naturelle. C’est pareil pour les princes Orléans, Bourbons et Naundorff, et ils ont malgrè tout chacun de nombreux partisans.

    Même pour les Providentialistes, un Lulu I° -ils ont été gentils, dans le film, ils l’ont fait jouer par le grandissime Richard Borenger coco avec un accent de Pigale terrible, ce qui reste franchouillard et fin de XX° siècle : ils n’ont pas osé un Roger Hannin Lepéniste et une Marthe de Villalomga de même, parents d’un Privé au Soleil du XXI° siècle!!!- qui découvrirait à 50 ans d’être le descendant de Louis XVII mais aurait une fille de 20 sur le point d’épouser “une chance pour la France”, et un fils du même age qui passerait au même moment d’une vie de fils prodige tous les samedis soir en discothèque et au lit avec tout ce qui bouge bien à celui d’un activiste Royco convertit et déterminé, hétéro par dessus le marché, à qui on dit qu’il est le Dauphin de France trouverait lui aussi de nombreux partisans.

    Les prophéties du Grand Monarque, que vous n’êtes pas obligés de croire sur parole, nous parlent d’un Prince totalement inconnu de tous et… imprévisible.

    Vous imaginez s’il avait son Conseil? Il serait probabablement satisfait du comment notre Charte de Fontevrault, ses amis de la Flotte Providentialiste et le Conseil dans l’Espérance du Roi organsnisant la Résistance sur le plan intellectuel et moral, donnant les justes informations à la lumière de notre foi catholique et selon notre tradition nationale.

    La Foi, c’est comme la politique: çà ne se discute pas. Et il y a en France beaucoups plus de gens qui ont la Foi qu’on ne veuille bien nous le faire croire.

    Il y a cinq (5) prétendants au Trône de France, monsieur: c’est beaucoup. Il y a donc une demande, ce qui n’est pas le cas de l’Allemagne par exemple.

    Sur une chose, on peut être d’accord avec vous : Il faut inclure dans les études juridiques de ces fichiers une obligation de préservation de la notoriété, de la probité…

    Pour ce qui est des musulmans, rassurons nous : un Roi caché du même âge que Louis XX, Jean III ou Hugues II, parégo, Pied Noir ou même Corse -P… unaise, j’ai oublié qu’un descendant Royal au XXI° siècle pourrait aujourd’hui être né en Corse comme certains sont nés en Espagne, au Maroc ou en Hollande!- ne pourrait que leur dire…

    -MON GRAND PERE VOUS AIMAIT, MON PERE VOUS CRAIGNEZ, QUAND A MOI, JE NE VOUS AIME NI NE VOUS CRAIND !

    Cela vous semble du déjà vu? c’est parce qu’on nous a fait oublié l’Histoire que celle-ci se répète…

    Quand nos militaires et nos agents des Services comprendront que servir la Royauté après avoir servi la République, c’es toujours servir la France, ils comprendront aussi comment ils peuvent faire pour la sortir notre pauvre France de la M… élasse dans laquelle on l’a mise depuis 1789.

    Hervé

  8. -MON GRAND PERE VOUS AIMAIT, MON PERE VOUS CRAIGNAIT, QUAND A MOI, JE NE VOUS AIME NI NE VOUS CRAINDS !

    Si le Roi caché existe et se trouve à l’écoute (au XXI° siècle, un Ben Ladin avait un ordinateur portable dans une grotte, un Roi caché pourrait avoir la même chose sur un yacht ou… dans la cellule d’un monastère), qu’il sache que nous lourions Dieu d’avoir en lui, qui qu’il soit à la Grace du Ciel -milliardaire blasé ou nouveau pauvre?- un sucesseur des Rois qui ont fait l’Algérie Française et Chrétienne de Dunkerke à Tamanrasset et que, face à la V° République qui prépare la France algérienne et musulmamme également de Dunkerke à Tamanrasset, ce que nous aurions besoin immédiatement en tout premier lieu ce serait de nouveau

    Ordre
    Avenir
    Sécurité

    -Plus que jamais, une réaction est aujourd’hui nécessaire. Car la décadance des institutions, on la vérifie déjà, entraine celle des moeurs, qui est la mort de la Nation. La civilisation elle-même ne survivrait pas longtemps à la décomposition spirituelle de la France (François-Marie Algould) .

    Ha! si le Conseil secret du Roi caché pouvait inspirer les vrais Royalistes à faire un effort d’information auprès de nos officiers pour leur faire comprendre que servir la Royauté après la République, ce serait encore servir la France…

    La nation des Francs qui a Dieu pour fondateur!

    Hervé

  9. Un dernier pour la route : en attendant Ordre Avenir Sécurité qui favorisera le retour du Roi ou organisera la résistance en attendant sa Restauration, les vrais Royalistes savent de devoir rester CHACUN A SON POSTE .

    Hervé

  10. jeanmarie2 says:

    le Grand Monarque – comme le disent toutes les prophéties sérieuses – est caché aux yeux de tous, et lui même ignore (ignorait) lui mme son “état”, mais il est évident qu’il sera préparé par Dieu, pet d’une Vertu toute spéciale, puisque Marie Julie dit qu’il tiendra plus du Prêtre que du Roi….
    le problême est d’ordre spirituel: l’éclipse de plus de 200 ans que nous subissons, est un châtiment pour les pêchès de nos pères, et pour n’avoir pas voulu mettre le Sacré Coeur dans nos armes!
    Il faut que soit consommé ce châtiment et celui – plus géneral – d’un monde fou et sans Dieu!
    de plus, il faut que les Francais le demandent – à genoux, et avec larmes, au Ciel!

    Ou avez vous vu nos contemporains réclamer à genoux le Grand Monarque?

    Il viendra.. mais lorsque tout sera perdu!

    ET seul notre propre état de grâce hâtera Son advenue!

  11. brice says:

    le Roi caché et né en 2016 a 34 ans.il a un Coeur pur mais sait prendre de fortes décisions face au mal.

  12. brice says:

    Se sont les cieux qui l ont choisis. mais seul il ne peut rien faire a par vadrouiller dans sont departement sa ville et ses proches, il a un coté jean moulin et ne peut s empecher de voir et d ecouter se qui se passe autour de lui dans sa ville et plus encore..; . s est une personne qui part sont experience douloureuse de sa vie peut faire changer les choses.il a etait choisi par le Seigneur, qu il la guidé dans sont esprit a faire passé un message a l église. depuis il va a l eglise et il est devenu pratiquant, mais il a encore beaucoup a apprendre sur les textes biblique.Depuis sa tendre enfance il a toujour eu un amour indéfini pour la France et la nature et a meme predit se qui se passe aujourd hui en France et dans le Monde. malheureusement , s est compliqué a le prouvé meme si il y a des preuves de se qu il dit. il ai suivie par une psycologue et une psychiatre car ses proches se sont inquiétées de part son changement du a la grace de dieu ,qu il la soigné.il a etait tres fatigué physiquement et moralement .meme suivie il garde les memes conviction et a aussi du mal a le croire car s est une experience tres difficile a expliquer, meme a ses proches.une grande majorité de gens de nos jours sont sourd et aveugle voir perdu.seul les véritables croyant peuvent l écouté et le croire d ou le message ecrit de sa main et guidé de son coeur a l église datée du 20 septembre 2016.mais a se jour l on t il prit au serieux.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s