LE JEU DU ROI, L’ultime espérance de la France.

table

Un petit enfant rêvait d’un Royaume. Un Roi -Charles X, réellement Roi, mais en exil– vivait seul dans son château, préparant l’héritier qui recueillerait sa Mission avec sa Royauté. Il choya l’enfant, son propre petit-fils. Il lui fit partager ses souvenirs de cette Terre des Lys où il savait désormais qu’il ne remettrait jamais plus les pieds, mais qui était toute sa vie, son être même. Il l’introduisit dans les mystères du Royaume invisible qu’il portait en lui: il le fit Roi.

L’enfant, Henri Comte de Chambord, devint adulte, n‘acceptant de destin Français que dans le cadre de la Chrétienté, ne voyant de Mission Française que dans la fidélité de la France à son Baptême et ne voulant de salut national que dans l‘esprit de justice. Et alors que le monde, notre monde à nous, s’agite au rythme inquiétant des grandes foules contemporaines, nous apercevons toujours, au-delà de l’injuste oublie, la figure lumineuse du petit-fils du dernier de nos Rois.

Rappelons qu’un Roi de Jure -à défaut de fait- et les Royalistes qui lui sont fidèles, forment ensemble le Royaume invisible. Le Royaume de France est double. Il y a d’abord le Royaume visible, un peuple et un territoire, encore provisoirement aux mains d’une Régence diabolique: aucun descendant Royal n’en est plus aujourd’hui le Souverain, mais il n‘est pas impossible que l’un des Prétendants ne le redevienne un jour: c‘est l‘espérance Royaliste, espérance qui est commune à l’Italie et à tous les pays encore en république. Et puis il y a le Royaume invisible, celui qui n’a ni terres ni frontières, et qui est l‘élan de l’âme: celui-là est le fondement de l’autre et c’est pour le moment le seul qui reste au Roi avenir, ils ne peut le risquer dans la cohue et la confusion.

N’utilise-t-on pas le terme d’ “empire” pour désigner un groupe industriel, commercial, financier puissant et très étendu? Il est indéniable que l’empire économique d’un Arnault, d’un Berlusconi ou d’un Bill Gates soit une sorte de Royaume invisible. Royaume invisible, où le Roi est pleinement Empereur en son Royaume, sans compromis ni concessions…

Le Royaume invisible du Comte de Chambord, ce fut à l’époque le chemin initiatique par lequel le jeu d’un enfant se transforma en réalité: le jeu du Roi, qui est une épopée -pas seulement imaginée, mais vécue- pleinement vécue à travers des jalons vers un Ordre Social Chrétien, ce dernier découlant lui-même de l’esprit de Chevalerie.

Deux mots sur la Chevalerie. Un Ordre de Chevalerie sert à deux choses: anoblir un roturier méritant comme on le voit encore en Angleterre, et fidéliser une Noblesse déjà existante comme on le voit encore en Espagne. Pour un vrai Chrétien, seule la Chevalerie peut extraire du chaos actuel un Ordre conforme au plan Divin.

On lira avec fruit l’Ordonnance Royale de Louis XVIII du 16 Avril 1824 relative aux Ordres de Chevaleries Français, où on apprend que l’Ordre de la Légion d’Honneur fut institué par Napoléon I° . On sait aussi  que la Légion d’honneur fut maintenue par la Restauration, la Monarchie de Juillet, le Second Empire et la République. Et encore plus l’Instruction du Grand Chancelier de l’Ordre Royal de la Légion d’Honneur, pour l’exécution de l’Ordonnance du 16 Avril 1824, et des décisions Royales qui y ont fait suite, concernant les Ordres Français et étrangers.

Il est dit dans l’Instruction:

Les seuls Ordres Royaux avoués (reconnus) sont ceux: 1° du Saint-Esprit; 2° de Saint-Michel; 3° de Saint-Louis; 4° du Mérite Militaire; 5° de la Légion d’Honneur; 6° de Saint-Lazare et du Mont Carmel réunis.

Certains Ordres continuèrent à être remis durant la Terreur par le Conseil Supérieur de l’Armée Catholique et Royale de Vendée au nom du petit Louis XVII retenu prisonnier au Temple, et Louis XVIII remis également quelques Ordres durant son exil à Hartwel. http://fr.wikipedia.org/wiki/Hartwell_House

: Ses partisans -et avec eux l’Armée de Condé!- et lui formaient un Royaume invisible. Le Roi de France à venir se fera un devoir de restaurer ces Ordres. Il pourra y rajouter l’Ordre du Lys, créé par Charles X pour la Garde Royale.

Le jeu du Roi: un jeu Chevaleresque. Il y eu d‘ailleurs un Ordre des Chevaliers de la Foi pour s‘opposer à Napoléon I°.

Etre Royaliste, c’est ne pas être de ceux qui nous entourent, sans Foi et sans tripes: c’est vivre au contraire comme dans ces temps Chevaleresques où les destins se forgeaient et où la Noblesse était souvent par le sang versé. C’est d’être de cette Chevalerie où la loyauté et l’amitié sont récompensées et non trahies. C’est une vie d’aventure et de dévouement. C’est aussi l’excentricité, l’indépendance d’esprit, la rupture avec une pensée imposée. C’est alors la beauté du geste gratuit, la confiance dans le bien et la haine de la médiocrité. C’est la joie de l’âme.

Le Royaume invisible incarne encore tout cela et encore beaucoup plus, le Catholicisme Social étant par exemple la mise en application de ce Noble esprit Chevaleresque et nous ayant valu nombres de lois sociales dont les Français profitent encore aujourd‘hui.

Le Roi Perdu -personne n’incarne la continuité de la Nation en république- et son Royaume invisible sont éternels, sans tâches, sans l’usure du temps. Le Roi caché -aucun Royaliste n‘est d‘accord sur qui doit monter sur le Trône de France- et son Royaume parallèle sont une espérance en des jours meilleurs. Ce Royaume invisible est bien à l’image du Royaume du Ciel, il est dans l’éternité: le Roi caché est à l‘image du Christ-Roi, il est parti mais son retour est promis, le temps ne compte pas. Tout découle du Sacré et du vrai. Le Royaume invisible, c’est une communion des coeurs, à l’image de la Communion des Saints, c’est une communion d’Amour.

Le Royalisme est une idée belle et Noble, qui satisfait ce qu’on de meilleur en nous-même: l’héroïsme, le sens du Sacré et l’idéal!

Deux hypothèses s’offrent à nous:

1. Le Roi caché est inconnu de tous, comme de lui-même.

2. Le Roi caché est inconnu de tous, mais il connait sa propre identité.

Les partisans de la première hypothèse nous dirons, comme notre ami Chouan de Coeur,   http://www.pontmain-pourleretourduroi.com/

que:

Dans l’économie de Dieu, le Léthé de son ascendance le protège à la fois de tous ses ennemis (ils sont innombrables), mais surtout de lui-même dans des actions intempestives qu’il pourrait prendre en pensant que son heure est arrivée (et Satan se chargerait bien, s’il le connaissait, de lui faire croire qu’elle est arrivée).

On en revient à ce qui a été dit plus haut: le Royaume invisible est le fondement de l’autre et c’est pour le moment le seul qui reste au futur Roi, il ne peut le risquer dans la cohue et la confusion. L’anonymat est pour le Roi caché comme l’exil: un acte Souverain qui dans l’attente de l’heure de Dieu rétablit les distances entre le spirituel et le matériel, entre le Sacré et le politique, un recul dont le Roi caché serait privé en cédant trop vite aux sirènes de la pipolitique (de people), nous donnant une espérance, comme un phare que l’on découvre soudain tout au bout de la nuit.

Pour les partisans de la 2° hypothèse:

Les Rois qui, dans un sommeil prodigieux, continuaient de veiller sur leurs peuples offraient une consolation toujours renouvelée aux malheurs collectifs; ils constituaient une espérance cachée, un ultime recours, un gage d’éternité qui rachetait les incertitudes et les difficultés du jour (Yves-Marie Bercé, Le Roi caché, Fayard).

Le retour du Grand Monarque s’insert pleinement dans cette thématique de l‘attente populaire.

Peut-être peut-on imaginer avec Jean Raspail qu’en attendant l’heure de Dieu, le Roi caché ait déjà commencé à consulter, bâtir, organiser –et même conspirer!- à tisser sa toile, comme une Chouannerie moderne et, d’allégeance en allégeance, instituer un Royaume parallèle dont la trame irriguerait silencieusement le corps encore sain de la Nation.

Possède-t-il ses Chevaliers de la Table Ronde? La Table Ronde: c’est là que le Haut Conseil du Royaume de Camelot se réunissait. Tout le monde avait le même statut  parmi les Chevaliers de la Table Ronde, comme les noms gravés dans la pierre de la Table. Les sections se suivaient en une belle alternance de granit rose et de granit noir. Tout au centre, un petit brasier entretenait rouge et odorants une poignée de grains d’encens.

Dans les volutes, les Chevaliers pouvaient lire, inscrit comme une plaie profonde dans la pierre de la Table Ronde:

Nous trouvons notre libération dans l’entraide réciproque!

Ici est le coeur de Camelot. Nous ne parlons pas de tours, de palais, de lices, de créneaux… brulons le palais et Camelot survivra un même, parce que Camelot vit en nous! Camelot n’est que le reflet de ce que nous entretenons dans nos coeurs. Il est de même pour le Royaume de Jérusalem…

Selon Nostradamus, le Roi à venir connaîtrait sa propre identité depuis Juillet 1999 et pourrait avoir commencé à agir dans l’ombre, ce qui causerait une grande frayeur aux ennemis de la France et de l’Eglise. C’est la principale différence entre la vision d’un Raspail qui, dans l’affaire du Royaume de Patagonie, on s‘en souvient, reste dans le jeu de l’esprit et le rêve, et celle du Prince Philippe d’Araucanie qui a “matérialisé” le Royaume (médaille, titres, hiérarchies, défense des Mapuches…).

Les Prétendants au Trône de Naples et de Parme, par exemple, se comportent comme Philippe I° d’Araucanie http://fr.wikipedia.org/wiki/Philippe_Boiry , matérialisant Noblement leur Royaume invisible à travers l’action concrète de leurs Ordres Dynastiques, dont l’Ordre Constantinien de Saint-Georges -commun aux deux Maisons- est le fer de lance. On pourrait également citer le Noble exemple du Prince Victor-Emmanuel de Savoie -père du Prince Emmanuel-Philibert!- et son Ordre des Saints Maurice et Lazare.

 En France, la Chevalerie reporterait notre jeunesse vers le beau, le bon, le Sacré.

Les vrais Royalistes comprendront que l’une des fonctions Royales soit non seulement rayonner dans le Royaume visible, mais encore de faire rayonner aussi les sujets qui l’entourent: de même que le Soleil, en projetant ses rayons bienfaisants sur les astres qui l’environnent, les fait briller à leur tour. Cette métaphore louis-quatorzienne nous fait comprendre de quelle façon la Royauté, vécue comme l’ascension de chacun vers un idéal moral et politique, est une réalité à nouveau envisageable.

Dans le jeu du Roi, le Royaume invisible, loin d’être le mythe d’un Royaume imaginaire, de “l’idée à l’état pure” à la Raspail, est au contraire la réalité d’un pouvoir Légitimé par Dieu et, de là, le sens transcendant d’une action Royale pouvant recréer un nouveau Royaume, visible celui-ci, où la Royauté de Droit Divin ne serait pas absolue mais tempérée par les Lois Fondamentales du Royaume de France, action Royale que nous pouvons aider -même si nous ne connaissons pas l’identité du Roi caché, même si nous savons pas s’il connait ou pas lui-même sa propre identité, mais seulement parce que nous savons que Dieu nous l’a promis et annoncé, et tout en restant chacun à son poste– par une action Royaliste Providentialiste consacrée au Codeur de l’Amour surmonté de la Croix du Sacrifice qui est la représentation du Sacré-Coeur, action Providentialiste qui serait en cela une véritable Joie de Dieu.

Le but Royal poursuivit est d’être le symbole vivant du ralliement. Que le Roi caché connaisse ou pas sa propre identité, il représente l’ultime espérance de la France. Et Chouan de Coeur en conviendra avec nous: N.D. de l’Ordre est Mère des Rois cachés, c’est à Marie que nous devons demander le Roi

Pour le Docteur Luigi Gaspari de Bologne (1926-1995), auteur du Cahier de l’Amour, Testament et Promesses de Grâces comme ultime révélation du Sacré-Coeur pour l’humanité de ces derniers temps, le Roi est l’expression de l’Amour de Dieu, c’est un langage d’Amour que nous avons perdu et que nous devons retrouver:    http://nouveauroidefrance.forumactif.org/t436-docteur-luigi-gaspari-1923-1995-fils-spirituel-du-saint-padre-pio

Cette clef (de l‘Amour), c’est mon Coeur qui devient votre chaque fois que vous me demandez d’ouvrir la porte fermée d’un coeur. Moi, j’entrerai avec vous, parce que si j’entrais seul, je ne créerais pas de lien entre vous. Au contraire, je veux vous lier tous entre vous par moi, à travers moi. C’est la raison pour laquelle j’ai choisi l’un d’entre vous, auquel je me suis donné et me donne encore, pour entrer dans le coeur de tout le monde. Le choix fut fait par moi sur le bois de la Croix durant mon agonie. Ce fut alors que le Père m’accorda de choisir parmi vous les plus doués à s’exprimer pour me faire connaître et faire connaître tout ce que j’ai obtenu du Père en votre faveur et tout ce que vous pouvez encore obtenir par mon intermédiaire. Votre espoir d’un retour à la paix, à la cohabitation heureuse et harmonieuse entre vous, est entièrement fondé sur ce choix que je fis alors (Cahier de l’Amour au Chapitre de Rome).

D’où le nom de l’homme Royal choisi par Dieu: Henri de La Croix. INRI annonce HENRI!

Henri, Heinrich, Chiren, Cyrénéen, le Lys qui aide à porter le poids de La Croix, est le Prétendant caché, vrai Lieutenant du Christ, Catholique d’une grande élévation de sentiment tel un Chevalier de Malte au service des indigents, Roi Blanc, Roi du Sacré-Coeur tenu miraculeusement en réserve pour la régénération future de la France: il mènerait en attendant une vie retirée et pénitente.

Ce qui n’interdit en rien au Chapitre Général -la Table Ronde!- de notre Charte de Fontevrault, http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault à sa Flotte Providentialiste comme au Conseil dans l’Espérance du Roi http://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/ -et à son Ordre de Sainte-Jeanne d’Arc d’aplanir les chemins du Roi, matérialisant le Royaume invisible par une nécessaire politique Royaliste Providentaliste!

Le fondateur de la  Charte de Fontevrault,   Alain Texier , CJA, (Fondateur et  Président Honoraire de la Charte de Fontevrault Unité-Fidélité Royale -Président 1988-1991- membre du Chapitre Général, , docteur en droit, diplômé de Science politique) a conçu en ligne un très intéressant Livre Blanc du Providentialisme – le Providentialisme pour les nuls, auquel votre serviteur vous renvoie.                                                                                         https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/pro-p2-le-providentialiste-en-questions-questions-et-reponses-sur-le-royalisme-providentialisme/

Le jeu du Roi est l’essence de tout notre Fontevrisme. Peut-être devrions-nous, à la suite du Roi Louis XI, nous souvenir de la prière de Notre-Dame de Fontevrault:

Marie notre recourt, ayez pitié de nous! Mère de miséricorde, priez pour nous!

N.D. de Fontevrault est l’ancien nom de l’abbatiale de notre belle Abbaye Royale, Abbaye où se trouvent les gisants des Plantagenets. L’Abbaye Royale Fontevrault faisait l‘objet d’une protection et d‘un pèlerinage du Roi Louis XI (voir Marquis de La Franquerie, La Vierge Marie dans l‘histoire de France, Ed. Résiac, p. 111) !,                                         http://www.resiac.fr/index.php

Souvenons nous du Roi Louis XI, qui créa entre autre l’Ordre de Saint-Michel, lorsque nous venons à Fontevrault: les rencontres de Fontevrault, sur les traces de Louis XI.

Nous, Royalistes, nous devons constituer, selon les enseignements du Cahier de l’Amour du Dr Gaspari, une Sainte Armée d’Amour: l’Amour doit entrer dans nos coeurs et faire de nous de vrais Chevaliers, Fils d’Amour.

Camelot est vivant!

Le jeu du Roi, c’est la présence du Sacré dans le pouvoir, l’incarnation du principe Royal et la façon la plus élevée de servir la Nation.

Le Jeu du roi. Un jeu de l’esprit, un jeu du cœur et un jeu de l’âme, même.

En cela, les Bourbons d’Italie et les Savoie nous donnent noblement l’exemple… https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2014/02/17/le-roi-cache-un-homme-seul-peut-il-defier-une-nation-entiere/

Analyse  mise en forme par Hervé J. VOLTO, Président Honoraire de la Charte de Fontevrault (Président 1991.1994), membre du Chapitre Général et Délégué Officiel pour l’Italie

Advertisements

About alaintexier

La Saint Martial des Ardents, vers le 12 novembre, peut -et doit- redevenir la grande fête locale de la ville de Limoges. Ce blog propose plusieurs moyens pour y contribuer dont l'opération "Loupiotes" et " les Rencontres littéraires". Pour y aider , une seule adresse courriel : sm.ardents@orange.fr
This entry was posted in Action royaliste, Blogs et sites providentialistes and tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

4 Responses to LE JEU DU ROI, L’ultime espérance de la France.

  1. richard tarajic says:

    Superbe et magistrale.

    Amitis royalistes,

    RT.

  2. Pingback: Ciel ! Le roi caché est-il en train de graisser ses chaussures ? « Le fou du Roi Louis XVII

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s