L’ombre du roi ou le roi caché;

L’OMBRE DU ROI ; Une présence qui veille sur la France.

On ne parle que de çà en Italie: il Priorato di Sion!

Le 27 Décembre 2002, un communiqué fut publié sur du papier à en-tête officiel, annonçant publiquement la réactivation en Italie de la société dite Prieuré de Sion.

Le Prieuré de Sion est le nom donné à plusieurs groupes, à la fois réels et fictifs, notamment à une organisation fondée en France en 1956 par un certain Pierre Plantard, médium de son état, qui vantait des amitiés dans une loge suisse, dans certains milieux politiques Français d‘après guerre et jusqu‘au sein du Vatican.

Dans une série de documents tapés à la machine à écrire et déposés à la Bibliothèque Nationale au milieu des années 1960, intitulés Dossiers Secrets, Pierre Plantard présenta le Prieuré comme une confrérie Chevaleresque d’institution et règle catholique et d’union indépendante traditionaliste, remontant à 1099 et liée à l’Ordre du Temple en France. Cependant, de nombreux universitaires et spécialistes ont démontré l’inauthenticité de ces Dossiers.

Néanmoins, de nombreux théoriciens de la conspiration persistent à croire que le Prieuré de Sion est une organisation obscure -peut être une loge néo-Templière- qui protège un secret capable de menacer l’Eglise Catholique: cette thèse est celle proposée par Henry Lincoln, Michel Baigent et Richard Leignh dans leur livre L’Enigme Sacrée (Pygmalion) publié en 1982 -et dont de nombreux éléments ont été repris par Dan Brown dans son best-seller intitulé Da Vinci Code.

Si Plantard est décédé en l’An 2000, le 27 Décembre 2002, un communiqué annonça publiquement la réactivation de la société de l‘autre côté des Alpes. Le message était signé de Gino Sandri, ancien secrétaire particulier de Pierre Plantard, sous le titre de secrétaire général, et d’une femme anonyme, censée être le nouveau Nautonier.

Cependant, certains experts y virent un coup publicitaire. D’autres, la manifestation d’un nouveaux faux Grand Monarque. Nous avons déjà démontré quand à nous que l’espérance Royale Providentialiste était commune à de nombreuses nations.

Comme le fait que les fous, les escrocs ou les ambitieux sont nombreux.

L’affaire Priorato di Sion intervient alors qu’en Italie, à Pérouse, en Ombrie, les parents d’élève résistent à la municipalité socialiste et retirent les enfants de l’école pour les soustraire à un esperimento didattoco de l’association LGBT Archigay.

Réac? non Royalistes!

 Oui, mais si en Italie, on sait qui devrait remonter sur le Trône en cas de Restauration, il n’en n’est pas de même chez nous.

Quel Roi pour la France?

Cette question, le lecteur de ce blog se la posera, se demandant de quel Prince de la Maison de Bourbon votre serviteur parlera. Deux d’entre eux incarnent aujourd’hui par leur Naissance -le Sang de France ne se présume pas, ce qui exclut pas mal de monde, Aristos compris!- ce qu’il reste de l’idée Royale en France, soufflant de temps en temps avec naturel et élégance sur les braises d’un foyer pas encore mort comme semble le croire Jean Raspail:

le Prince Louis-Alfonse de Bourbon (« Louis XX » ) http://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_de_Bourbon_(1974

et le prince Jean d’Orléans, fils du Prince henri, et  donc appelé aprés lui sous reserve du sorte à teserver au malheurux  prince François, http://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_d’Orl%8Eans_(1933

Orléanistes, Légitimistes, Survivantistes et Providentialistes ont en commun de vouloir un Roi pour la France et d’attendre leur Roi: le Roi, c’est la présence du Sacré dans le pouvoir, la continuité de la France, le destin national incarné par un Souverain indépendant des caprices du suffrage universel et du diktat des établissements bancaires et financiers!

Notre Charte de Fontevrault ( http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault ) entend rassembler les Royalistes de toute tendance par le mot d’ordre Fidélité-Unité Royale: Fidélité aux Prince que l’on a choisi de servir (Orléans, Bourbons, survivance de Louis XVII, Grand Monarque promis et annoncé mais encore inconnu de tous) et Unité atour du principe Royal qui est que le Roi est la seule autorité Légitime émanant de Dieu.

 Si c’est Dieu qui fait les Rois, qui choisira notre Roi et nous le donnera, toute querelle dynastiques est inutile: dans l’attente de la Restauration, nous, Royalistes, nous devons à tous les Prétendants, descendants actuels de nos Rois, respect, sympathie et affection. Prions pour nos Princes!

Mais personne n’étant vraiment d’accord sur qui doit monter sur le Trône de France, Jean Raspail a écrit dans son livre Le Roi au-delà de la mer (Albin Michel) qu’en attendant l’heure de Dieu, il est tout a fait concevable qu’un Roi caché, Bourbon inconnu et masqué aux yeux du monde comme l’est Benoit XVI depuis sa démission, puisse avoir déjà commencé à consulter, bâtir, organiser –et même conspirer!- à tisser sa toile, comme une Chouannerie moderne et, d’allégeance en allégeance, instituer un Royaume parallèle dont la trame irriguerait silencieusement le corps encore sain de la Nation.

En certaines circonstances, l’Eglise s’est revivifiée de cette manière là

Possède-t-il une Sainte Chevalerie dévouée pour l’aider et le conseiller?

Mais, nous dira-t-on, à l’image de notre ami Chouan de Cœur http://www.pontmain-pourleretourduroi.com/

argument pertinents à l‘appui, Vous dites: « S’il existait pour la France un tel Roi caché avisé, pourquoi ne se montrerait-t-il pas ?». Parce qu’il ne se connait pas lui-même! Dans l’économie de Dieu, le Léthé de son ascendance le protège à la fois de tous ses ennemis (ils sont innombrables), mais surtout de lui-même dans des actions intempestives qu’il pourrait prendre en pensant que son heure est arrivée (et Satan se chargerait bien, s’il le connaissait, de lui faire croire qu’elle est arrivée)

L’incognito, c’est comme l’exil: une attitude qui rétablit les distances entre le spirituel et le profane, entre le Sacré et le politique, recul dont le Roi caché serait privé en cédant trop vite aux sirènes de la politique spectacle, pardon, de la « pisolitique ». C’est l’assurance qu’il ne sera pas retrouvé par les ennemis de la France et de la Chrétienté avant l’heure de Dieu, nous rendant à nous, Royalistes, l’espérance: comme un phare qu’on découvre au bout de la nuit

En fait, il existe deux théories

1.- Le futur Grand Monarque est inconnu de tous, y comprit de lui-même. C’est la théorie de Chouan de Coeur. A l’appui de cette thèse, Marie-Julie Jahenny

http://www.marie-julie-jahenny.fr/

qui a reçu la révélation que le Grand Monarque a venir se nommerait Henri V de La Croix

http://fr.wikipedia.org/wiki/Grand_Monarque

(la renonciation du Comte Henri de Chambord a fait que le titre demeure disponible), disait que:

Si on savait où se trouve le vrai Roi, des agents de la République, les francs-maçons ou même certains Prétendants tenteraient de le faire disparaître!

Semblant confirmer la chose, un ouvrage de Juan Balanso, Los Borbones incomodos, publié en espagnol mais dont le titre pourrait être traduit par Les Bourbons dérangeants, cité par Yves-Marie Adeline, exactement à la page 235 de son livre Le Royalisme en question (L‘Age d‘Homme – Editions de Paris), affirme à mot couvert qu’il s’agirait d’un assassinat. Par qui?

2.- Le futur Grand Monarque est inconnu de tous, mais connait sa propre identité et sait d’être le futur Roi de France. C’est la théorie de Yves-Marie Bercé, exposé dans son livre Le Roi caché (Fayard)

http://www.chire.fr/A-108830-le-roi-cache–sauveurs-et-imposteurs–mythes-politiques-populaires-dans-l-europe-moderne.aspx

et Nostradamus, qui dit que le futur Grand Monarque Henri, Heinrich, Chiren, Cyrénéen, le Lys qui aide à porter le poids de la Croix, connaitrait sa propre identité depuis Juillet 1999 : selon Raspail, ce Roi caché pourrait avoir commencé à agir dans l’ombre, ce qui créerait un sentiment de grande frayeur parmi les ennemis de la France et de la Chrétienté!

Une précision: aujourd’hui, les Princes Jean et Louis-Alphonse décrochent leur téléphone et appellent quand ils veulent les Princes étrangers, aussi bien issus de Familles régnantes que prétendantes: le Prince Jean, en particulier, possède un statut reconnu internationalement, étant apparenté avec toutes les Familles Royales d’Europe, ce qui lui ouvre toutes les portes!

Le Roi caché, qui qu’il soit, est selon la tradition prophétique

http://www.chire.fr/A-141997-le-saint-pape-et-le-grand-monarque-d-apres-les-propheties.aspx

le Roi Blanc, le Roi du Miracle tenu Providentiellement en réserve pour la régénération future de la France et il mènerait en attendant une vie retirée et pénitente: le Roi futur, que l’on imagine Catholique d’une grande élévation de sentiments, tel un Chevalier de Malte au service des indigents, n’aurait d’ouverture Princière que comme descendant de Louis XVII, et ce vers les Habsbourg comme peut-être, à travers eux, vers les Bourbons d’Espagne, de Naples et de Parme.

 

 

Il serait relativement isolé auprès des Cours, sa seule force ne pourra être que politique. La théorie successorale ne résout plus rien aujourd’hui, car, à l‘heure où notre Etat est bradé, nos ville souillées, nos Eglises vidées, notre jeunesse brimée, abandonnée, livrée, il est n‘est pas impossible que les Français ne se ressaisissent et réclament avec force qu‘une haute et Sainte Légitimité vienne consacrer l‘Etat Français, et le Prince, qui qu‘il soit, devra être à la hauteur de sa Naissance: seule l’action politique peut donner du poids au futur Grand Monarque, comme elle en donna au Comte Henri de Chambord.

Authentique fils de Saint-Louis, dépositaire d’une tradition Capétienne jamais reniée, n’ayant besoin d’aucun artifices politiques, ni de manouvres subtiles, ni de courtisant, ni d’affirmer une prétentieuse position d’exclusive dynastique, le Roi caché Henri V de la Croix, parce que choisi par Dieu et non par les hommes, serait à même de recueillir l’esprit de Froshdorff, de mener une silencieuse mais vigoureuse action reconstructrice, incarnant non pas un système mais un mouvement d’âmes.

Parce que si le Roi caché Henri V de La Croix serait en profonde communion avec la tradition spirituelle de la France, sa conception de la Royauté ne serait pas plus négociable que celle du Comte de Chambord qui avait en son temps refusé une Restauration dévoyée et assise sur un compromis inacceptable, ne voyant de destin Français que dans le cadre de la Chrétienté, de Mission Française que dans la fidélité de la France à son baptême et ne voulant de salut national que dans l’esprit de justice. 

Ayant reçut la révélation de la Survivance de Louis XVII par le Berger de La Salette, le Comte de Chambord, au grand dam de ses contemporains, préféra se replier sur lui-même et devenir pour l’éternité le Roi au-delà de la Mer: il vécu un moment en Grande Bretagne puis en Irlande, avant de gagner définitivement Froshdorff en Autriche

Ce ne fut pas la plus mauvaise des solutions: ce fut une porte ouverte sur l’infini, une histoire que les sujets du Grand Monarque avenir -descendant physique de Louis XVII et successeur moral du Comte de Chambord- se sont transmis de génération en génération jusqu’à prendre la dimension d’un mythe. Dans l’attente de l’heure de Dieu, on peut vivre de mythes: cela donne une espérance à la France.

A Goritz, où sont ensevelis Charles X, Louis XIX et le Comte de Chambord, des moines sont encore admiratifs devant le Sacrifice du dernier qui un jour choisit -à la différence des deux premiers qui furent obligés- l’exil pour ne pas se perdre dans l’inanité quotidienne.

 Comme homme, leur héritier caché ne serait peut être pas le plus parfait des hommes, devant même faire pénitence, mais comme principe, le Roi caché Henri V de la Croix serait l’incarnation de la plus parfaite des institutions. Sa seule Spiritualité pourrait contrebalancer l’influence de sensibilités Royalistes uniquement politiques: n’ayant rien à négocier, n’avançant pour cette raison aucune programme autre que celui d’une Royauté Très Chrétienne de Droit Divin assise sur les Lois Fondamentales du Royaume de France

http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-approches-des-lois-fondamentales-du-royaume-de-france-constitution-de-l-ancienne-france-116549859-comments.html%23anchorComment

ou

LES LOIS FONDAMENTALES DU ROYAUME DE FRANCE, CONSTITUTION DE L’ANCIENNE FRANCE

le Roi caché Henri V de la Croix peut faire figure de Roi “idéal” à proposer aux Français.

Nécessaire couronnement de l’ordre politique et social, personnification cette Droite historique, Monarchique et Catholique Traditionaliste, qui va de Joseph de Maîstre à Charles Maurras et qui est la notre et que nous devons défendre sans complexes, le Roi caché Henri V de La Croix étendrait son ombre lentement et surement. 

Un régime ne peut être jugé valablement que sur les qualités morales et Spirituelles du chef qu’il investit du pouvoir suprême: il faut aussi à ce chef naturel des institutions Saintes.

Parce que nous croyons en Dieu, parce que nous croyons avec le Dr Lugi Gaspari de Bologne (1926-1995)

http://nouveauroidefrance.forumactif.org/t436-docteur-luigi-gaspari-1923-1995-fils-spirituel-du-saint-padre-pio

que le Roi est l’expression de l’Amour de Dieu, nous savons que Dieu donnera à Son Lieutenant le caractère et la qualité d’une formation politique nécessaire à son ministère Royal, formation à même de pouvoir donner aux Royalistes Français les raison d’espérer dans la vigueur de son action Royale.

 Car si le Sacerdoce Royal, selon Saint-Louis, consistait à défendre le Bien Commun et à protéger la Foi Catholique, ce Bien Commun consiste en la défense farouche de nos Valeurs Chrétiennes, familiales et patriotiques, de notre culture Catholique, de nos racines gallo-romano-Franques, de notre patrimoine autant artistique que naturel -chasse, pêche, nature et traditions- de notre ruralité comme de notre agriculture, de notre industrie, de notre économie à l‘intérieur, et à assurer sans concession l‘indépendance et le rayonnement de la France à l‘étranger.

Le Roi caché graisse-t-il ses bottes quelque part?

Dans les deux hypothèses, les soutiens à ce Roi caché sont nombreux: en Ecosse, aux Féroé, en Irlande, sur les pentes du Mont Ventoux, au fin fond d’une vallée des Alpes, sur une petite île orange et parfumée située en plein coeur de la Méditerranée et en d’autres lieux de la Méditerranée Chrétienne et de l’Europe Catholique, des moines prient dans leurs chapelles silencieuses pour le futur Roi de France, quel que soit son nom, et cela seulement parce qu’il sera l’élu de Dieu

Le jeu du Roi, c’est une action Royale que nous pouvons aider, relayer -même si nous ne connaissons pas l’identité du Roi caché, même si nous savons pas s’il connait ou pas lui-même sa propre identité, mais seulement parce que nous savons que Dieu nous l’a promis et annoncé, et tout en restant chacun à son poste– par une action Royaliste Providentialiste consacrée au double Coeur de l’Amour surmonté de la Croix du Sacrifice qui est la représentation des Coeurs-Unis, action qui serait en cela une véritable Joie de Dieu.

Encore une chose.

Un Roi caché, attentif et avisé? Mais où est le risque? où est le sang versé? où est le sacrifice? Cela manque un peu d’héroïsme! s’insurgeront certains Royalistes sur le retour, nostalgiques de leur bouillonnante jeunesse de Camelots. 

Dans l’attente de l’heure de Dieu, un véritable Roi caché peut supporter la critique.

Ce n’est pas un héros. Tout juste un résistant.

Un peu comme le Fantôme de l’opéra, qui fait parfois entendre sa voix mais sans qu‘on le voit.

C’est une sentinelle Française, à la Franck Abed.

Une présence invisible, qui veille sur la France.

Un gardien silencieux.

Un Chevalier Blanc dans les ténèbres.

Hervé J. VOLTO, Président Honoraire de la Charte de Fontevrault (Président 1991.1994), membre du Chapitre Général et Délégué Officiel pour l’Italie

Bibliographie  sélective :

-Marquis de la Franquerie, Le caractère sacré et divin de la Royauté en France (Editions de Chiré)

-François-Marie Algould, France, notre seule patrie (Editions de Chiré)

-Yves-Marie Adeline, Le Royalisme en question (L‘Age de l‘Homme-Editions de Paris)

-Réflexion politique collective, Le manifeste des Royalistes (GRIPP.)

Publicités

A propos alaintexier

La Saint Martial des Ardents, vers le 12 novembre, peut -et doit- redevenir la grande fête locale de la ville de Limoges. Ce blog propose plusieurs moyens pour y contribuer dont l'opération "Loupiotes" et " les Rencontres littéraires". Pour y aider , une seule adresse courriel : sm.ardents@orange.fr
Cet article, publié dans Blogs et sites providentialistes, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour L’ombre du roi ou le roi caché;

  1. Ping : Sur la route de Reims … sans l’ombre d’un doute … « CRIL17 INFO

  2. Irène Pincemaille dit :

    Exellent article !
    Le début : ATTENTION ! Le « Prieuré de Sion », Pierre Plantard de St. Clair, etc… je connais : c’est ce qu’on appelle l' »Ultra Légitimité », à savoir la descendance du Roi Saint Dagobert II (8ème siècle), mort assassiné vers 752 je crois, avec enfant enlevé et caché – un peu comme Louis XVII – et caché où cela ? hé bien à Rennes le Château !!! région dont sa mère était originaire = l' »Énigme Sacrée », le « Message », ouvrages copieusement plagiés par le « Da Vinci Code » (à tel point qu’un procès fut, je crois, intenté au trop fameux Dan Broon) !!! (et on taira les élucubrations de ces auteurs sur une prétendue descendance du Christ Lui-même !!!).
    MAIS !!! tout cela a été anéanti par deux révélations divines :
    – Celle de Ste Jeanne d’Arc à Charles VII lui confirmant sa légitimité.
    –  »  » Notre-Seigneur Lui-même à Ste Marguerite-Marie, évoquant le « Fils aîné de mon Sacré-Coeur » en parlant de Louis XIV !
    Ces révélations coupent court à toutes interprêtations et hypothèses niant la légitimité des Capétiens sur le trône de France, d’ailleurs, les 3 dynasties sont étroitement apparentées.
    Soyons donc extrêmement méfiants : que le Roi prépare son retour, c’est peut-être vrai, mais grenouille aussi en sous-main et entre autres, les prétendues survivances templières, affaire sur laquelle il y aurait beaucoup de developpements à faire car, si on est pour eux lorsqu’on lit leur triste fin, il faut aussi reconnaître qu’ils n’étaient pas tous « blancs-bleus », infiltrés par le gnosticisme et même, peut-être, par le catharisme que, soit dit en passant, ils n’ont pas combattu, et certains survivants furent assez impliqués, plus tard, dans les attaques subies par l’Église (protestantisme, franc-maçonnerie, etc…). D’ailleurs, beaucoup d’auteurs ont dit, probablement avec raison, que la tour du Temple a été choisie comme prison de la famille royale pour venger les Chevaliers Templiers dont il n’est nullement question de nier l’héroïsme en Terre Sainte, mais ils se sont laissés influencer comme sus-dit (et même par le « soufisme » musulman !).
    Donc MÉFIANCE ! MÉFIANCE ! le Roi devra éviter pas mal de pièges : les attendus + les inattendus !!!
    Amitiés à tous.

    • Je vous remercie, Cher Gouverneur de votre lecture attentive et de vos remarques constructives.

      • irène Pincemaille dit :

        Tout d’abord, cher ami, une erreur à corriger : le Roi St Dagobert II est décédé en 652 et non 752 : toutes mes excuses.
        Un Roi : parfait ! MAIS : en cas de relèvement important de la France (ou d’un autre pays d’Europe), cette réaction ne serait nullement acceptée par tous les rufiants qui prétendent diriger la planète et nous ne tarderions pas à prendre les bombes israëlo-amerloques sur la figure comme de vulgaire Serbes ou Irakiens !!! ou à être victime de quelque tornade; typhon, tsunami , maladies mortelles, etc.. puisque tout ce « beau monde » possède les techniques « ad hoc » (diffuseurs « HARP » en Alaska, etc…). Alors que pourrait faire notre malheureux Roi dans de telles conditions ? Il en serait d’ailleurs de même avec un président de la république qui serait honnête, courageux et voudrait oeuvrer dans le seul intérêt du pays (cette « perle rare » existe-t-elle ?)!
        La Vérité est que le système est totalement bloqué, sans solution à VUE HUMAINE ! donc, notre SEUL ET UNIQUE RECOURS EST DIEU !
        DONC, SURTOUT, PRIONS !
        Amitiés à tous.

  3. Sarah dit :

    The moment I visited this blog I deepened my knowledge

  4. Réponse à Mme Pincemaille:
    Confiants en la Providence, parce que nous croyons avec le Dr Lugi Gaspari de Bologne (1926-1995) -auteur du Cahier de l’Amour, Testament-Promesse de Grâce et ultime révélation du Sacré-Coeur pour l’humanité de ces derniers temps- que le Roi est l’expression de l’Amour de Dieu et de Son Sacré-Coeur, nous, Royalistes Fontevristes, nous savons que Sa Très Sainte Mère Immaculée (à qui nous devons adresser nos intercessions pour le Sacré-Coeur) donnera à Son Lieutenant le caractère et la qualité d’une formation politique et spirituelle nécessaire à son ministère Royal, formation à même de pouvoir donner aux Royalistes Français les raisons d’espérer dans la vigueur de son action Royale, dont il n’est pas inutile de définir ce que pourrait la ligne de conduite : une politique Capétienne où un Roi pas fait que pour les touristes et les journalistes exerce de rééls pouvoirs et où les corps intermédiaires, familles, paroisses, provinces, professions organisées par l’Etat Catholique et Royal, s’administrent librement sous l’arbitrage du Roi, garant de l’identité Chrétienne de la France, de ses traditions et de son patrimoine autant culturel que naturel, de sa défense aussi, madame, la mise en oeuvre de la Doctrine Sociale de l’Eglise faisant aussi partie des lignes de force de l’action Royale.

    Hervé J. VOLTO, Président Honoraire de la Charte de Fontevrault (Président 1991.1994), membre du Chapitre Général et Délégué Officiel pour l’Italie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s