De Karl-Wilhem Naudorff à Hugues-Charles-Guy de Bourbon, l’espérance survivantiste des Naudorffistes

<—–image  S.A.R. le prince Hugues-Charles-Guy de Bourbon. Les résultats d’une nouvelle analyse accréditeraient l’hypothèse que le fils de Marie-Antoinette et de LouisXVI ne serait pas mort en 1795 à la prison du Temple, mais cinquante ans plus tard en Hollande.

Grâce à l’ADN, l’un des plus grands mystères de l’Histoire, l’un des plus polémiques aussi, est peut-être en train de s’éclaircir. Le mythe de Karl-Wilhelm Naundorff, mort en Hollande en 1845, qui prétendait être Louis XVII, le fils de Marie-Antoinette et de Louis XVI emprisonné à l’âge de 7 ans au Temple et décédé officiellement en 1795, est relancé par une nouvelle révélation.

Alors que des études ADN commandées par les Bourbons il y a une quinzaine d’années – pour en finir avec ce fantasme historique et cet «imposteur» – avaient «définitivement» attesté que Naundorff n’était pas Louis XVII, de nouvelles analyses démontreraient que son descendant direct est bien un Bourbon.

DownloadedFile
Cette découverte inédite revient au Pr Gérard Lucotte, généticien et anthropologue, et à l’historien Bruno Roy-Henry, à l’initiative de cette enquête dans les profondeurs moléculaires. C’est le descendant mâle de la branche aînée de Naundorff, un libraire de 40 ans vivant en France, qui a soumis ses gènes au microscope du Pr Lucotte. Il s’agit d’Hugues de Bourbon – la lignée des Naundorff porte le nom des Bourbons par «une courtoisie de la cour de Hollande», explique un historien, légalisée par plusieurs jugements de la justice française mais toujours très contestée par les Bourbons. Il est le fils de Charles Louis Edmond de Bourbon, descendant très médiatique de Naundorff, décédé en 2008, que beaucoup de gens appelaient «Monseigneur» en soulignant sa ressemblance criante avec Henri IV.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/03/28/01016-20140328ARTFIG00370-l-enigme-de-louis-xvii-relancee-par-l-adn.php

LA LIGNEE DES BOURBONS-NAUDORFF

Karl-Wilhem Naundorff  1785 (?) – 1845

Charles-Edouard de Bourbon. 1821-1866

Charles-Emond de Bourbon. 1833-1883

Auguste-Jean-Charles-Emmanuel de Bourbon 1872-1914

Henri-Charles-Louis  1899-1960

Charles-Louis-Matthieu  de Bourbon ( 1875-1944)

Charles-Louis-Edmond de Bourbon. 1929-2008

SAR qui nous fit de nombreuses  fois l’honneur  d’être à Fontevraud l’Abbaye  lors des Rencontres qu’y organise la Charte de Fontevrault en la fête de la Saint-Louis (25 août)

Hugues-Charles-Guy de Bourbon. 1974

http://www.louis17.com/portraits/

et encore :

http://www.fdesouche.com/438809-histoire-le-mystere-louis-xvii-enfin-elucide

http://www.chire.fr/A-140056-le-coeur-de-louis-xvii-au-dela-du-doute-l-esperance.aspx

 

 

A propos alaintexier

La Saint Martial des Ardents, vers le 12 novembre, peut -et doit- redevenir la grande fête locale de la ville de Limoges. Ce blog propose plusieurs moyens pour y contribuer dont l'opération "Loupiotes" et " les Rencontres littéraires". Pour y aider , une seule adresse courriel : sm.ardents@orange.fr
Cet article, publié dans Action royaliste, Blogs et sites providentialistes, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

21 commentaires pour De Karl-Wilhem Naudorff à Hugues-Charles-Guy de Bourbon, l’espérance survivantiste des Naudorffistes

  1. Ping : Un signe de la prochaine mise au tombeau de la République ? … « CRIL17 INFO

  2. Bertrand dit :

    La branche coupée annoncée;;
    1572 mariage aves Marquerite de Vallois fille de Catherine de Médicis suivi du massacre de Ste Barthélémie ou des protestants se font massacrer…
    1576. Henri fuit la cour pour aller aider les protestants…

    A vingt-trois ans il devient le chef du parti protestant. En juin 1584 François II duc d’Alençon meurt. Henri IV devient l’héritier virtuel du trône de France.
    d’Henri III qui, sur son lit de mort, le désigne comme seul héritier légitime le 1er août 1589.
    Après avoir tenté par deux fois de prendre la capitale ( 1589, 1590 ), il décide de laisser jouer les divisions du parti adverse. Il gagne le monde parlementaire et la haute bourgeoisie parisienne, épouvantés par les excès de la Ligue.
    1594. Henri en fuite ) et sa favorite Gabrielle d’Estrées…Naissance cachée; Le duc de Vendôme…
    Il se fait sacrer roi à Chartres le 24 février 1594 et entre dans Paris le 22 mars 1594.
    Manuscrit de l’Edit de Nantes
    Archives Nationales
    Les catholiques extrémistes de la Ligue, dirigés par Mayenne, les frère des Guises, et les Espagnols poursuivent la guerre. Mayenne, battu en juin 1594, finit par faire sa soumission ainsi que celle du duc de Mercoeur, qui tient la Bretagne en mars 1598. La paix avec l’Espagne est obtenue par le traité de Vervin le 2 mai 1598 qui confirme celui de Cateau-Cambrésis ].
    L’édit de Nantes signé le 13 avril 1598 réalise la pacification religieuse du royaume, accordant de vastes privilèges aux protestants, et met un terme aux guerres de religion.
    Henri IV restaure l’Etat et le pouvoir monarchique, et pense surtout à reconstruire la France, déchirée par plus de trente ans de guerre civile.
    César de Bourbon, (né le 7 juin 1594 à Coucy-le-Château – mort le 22 octobre 1665 à Paris), duc de Vendôme (1598-1665), duc d’Étampes, est un militaire et gentilhomme français des xvie et xviie siècles. Il est nommé Grand amiral de France en 1651 et surintendant général de la Navigation en1655.
    Fils illégitime d’Henri IV, roi de France, et de Gabrielle d’Estrées, il est légitimé dès 1595,
    sur internet;; ce qu’on lit;;
    … Lieu de naissance Vers 1580, un couple dont on ignore les noms donnait naissance à un garçon que l’on baptisa du nom de (((Pierre Pépin sieur de Lafond. En 1606, il épouse(((( Françoise Prieur)) dans un village français nommé Saint-Laurent-De-La-Barrière, dans l’Évêché de Saintes, situé dans l’ancien comté de la Saintonge.

    ce couple mystérieux était donc Henri1v et Gabrielle d’Estrées
    La mafia voulait une royauté italienne;; la tête de cet enfant était en danger…

    César duc de Vendôme fils d’Henri1V et de Gabrielle d’Estrées épousa la plus riche héritière du royaume, Françoise de Lorraine, comtesse de Penthièvre, fille de Philippe-Emmanuel de Lorraine, duc de Mercœur, et nièce de la reine Louise de Lorraine, veuve d’Henri III, qui lui donnera trois enfants :
    Louis (1612-1669), duc de Mercœur, puis duc de Vendôme

  3. Bertrand dit :

    Gabrielle fut assassiné et Henri du épouser Marie de Médicis fille de Catherine de Médicis Italienne alliance papale…
    L’église voulait une reine italienne..
    Marie de Médicis Fille de Catherine== reine de France
    ..Élisabeth de Médicis; fille de Catherine= reine d’Espagne
    Marie Henriette fille de Marie de Médicis;; reine d’Angleterre. 1626;

    Henri et Gabrielle assassinés;; La Mafia au pouvoir !!

  4. Bertrand dit :

    La branche coupée
    Un Roi s’élèvera finalement de l’antique race des Rois de France, d’une insigne piété envers Dieu … sa puissance s’étendra au loin sur terre et sur mer. »
    Le Grand Monarque, qui sera accompagné de la Grande Mère, n’est en rien le descendant visible d’un roi français récent comme Louis XVI (Bourbon), mais bien au contraire issu d’une branche coupée et lointaine de la royauté franque, celle des Mérovingiens (vieille cape). L’Abbé Souffrant (1755-1828), précise :
    « Le Grand Monarque est de la branche aînée des bourbons et il est issu d’un rameau coupé. »
    Cette branche aînée des Bourbons exclut justement les Bourbons qui sont une branche secondaire de la dynastie royale ! Autrement dit, il est impossible d’établir la ligne généalogique du Grand Monarque qui se perd dans la nuit des temps car elle ne constitue pas ce qui le désigne en tout premier lieu.
    __Le sang royal sera si très mêlé, Contraints seront Gaulois de l’Hespérie : On attendra que terme soit coulé, Et que mémoire de la voix soit périe__
    Ce qui est important dans ce quatrain ce sont les deux points (après l’Hespérie) qui annoncent une explication. La voici.
    Tout d’abord, l’Hespérie désigne la contrée qui est à l’ouest du lieu d’où l’on parle. Dans le cas présent, puisque Nostradamus vivait en France, il s’agit du continent Nord-américain, pas uniquement le Québec,

    Mais les prophéties et visions annoncent vraiment; Le Québec..

  5. Bertrand dit :

    21 janv 1848 le Québec se donne un drapeau en ajoutant une fleur de lys sur son drapeau;; anniversaire de la mort de LouisXV1…
    1939;;; Je me souviens

  6. Bertrand dit :

    César duc de Vendôme ( Pierre ) fils d’Henri1V et de Gabrielle d’Estrées épousa la plus riche héritière du royaume, Françoise de Lorraine, comtesse de Penthièvre, fille de Philippe-Emmanuel de Lorraine, duc de Mercœur, et nièce de la reine Louise de Lorraine, veuve d’Henri III, qui lui donnera trois enfants :
    Louis (1612-1669), duc de Mercœur, puis duc de Vendôme
    Pierre duc de Vendôme prison 16 22 a 1630..Ensuite. traqué chassé de la France« `
    Louis changea son nom en Guillaume et fuit vers la Nouvelle France…
    Son frère Francois prisonnier; Le masque de fer..de 1669 a 1703… mort en prison…
    Alexandre frère de Pierre le duc de vendome mort en prison 1629

    Louis ( Guillaume fut juge en Nouvelle France alors sa noblesse fut reconnu..
    http://search.ancestry.com/cgi-bin/sse.dll?gl=ROOT_CATEGORY&rank=1&new=1&so=3&MSAV=1&msT=1&gss=ms_r_f-2_s&gsfn=Guillaume&gsln=P%C3%A9pin&msbdy=1607&msbpn__ftp=Dorigine+Inconnue&msddy=1697&msdpn__ftp=&cpxt=0&catBucket=p&uidh=000&cp=0

  7. POUR EN FINIR DEFINITIVEMENT AVEC GABRIELLE D’ESTREE

    Très interessante théorie! Et vos recherches sont méritoires….

    Hélas! le projet de mariage qu’entretient Gabrielle d’Estrées avec Henri IV est empêché par le Pape Clément VIII, plutôt hostile à la répudiation de Marguerite de Valois, épouse du Roi depuis 1572. Cette dernière s’y oppose également, même si elle est séparée du roi de longue date. Sachant que cette décision entraînerait le mariage d’Henri IV avec la belle Gabrielle, au passé sulfureux, et dont la liaison adultère a déjà produit trois enfants, le Saint-Siège s’inquiète des possibles problèmes de succession qui pourraient se présenter entre la descendance adultérine, que le Pape aurait dû légitimer sans trop savoir comment, et celle issue du futur mariage du roi. La morale de l’Église se voit aussi sérieusement mise à mal dans cette affaire, d’autant plus que le 23 février 1599 lors d’une fête au Louvre, il annonce son intention d’épouser Gabrielle en lui offrant l’anneau de son sacre. « La presque Reine » est hélas détestée aussi bien par le peuple que par l’Aristocratie à cause de ses nombreuses dépenses (robes, bijoux, hôtel de Schomberg en face du Louvre). Elle est l’objet de nombreux pamphlets insulatants qui lui valent le surnom de « Duchesse d’ordure » et de « putain à chien » , ce qui n’est, certe, pas très gentil…

    Si mariage secret il y eu entre Henri IV et Gabrielle d’Estrées entre 1593 et 1594, ce ne put être qu’un mariage protestant, et donc non reconnu par l’Eglise -l’union LEGITIME avec la Reine Margot n’ayant pas encore été anulé- et les fruits de ce mariage, comme leur descendance, ne peuvent être reconnue Légitime par l’Eglise Catholique: car si la Loi de Masculinité est la Première des Lois Fondamentales du Royaume de France (la fameuse Loi Salique!), la Seconde est la Loi de catholicité: ” LE ROI DE FRANCE DOIT ETRE CATHOLIQUE ET MAINTENIR LA FOI CATHOLIQUE EN L’ETAT ET LA COURONNE DE FRANCE” , et la 12° Loi Fondametale est la Loi de Naissance Légitime.

    François de Bourbon-Vendôme ne peut être la Masque de Fer: cette théorie, lancée par le Comte Begnine Bailli de Saint-Mars de la Bruyère de La Croix de Castrie, chef des Mousquetaires à la garde du Prince masqué et connu sous le nom de M. de Saint-Mars, ne tient pas, car on connaissait le portrait du “Roi des Halles” et bien qu’il eu quelques trais de famille CERTAINS avec le Roi Soleil, il ne lui ressemblait pas au point de constituer un danger, ce que le Masque de Fer représentait vraiement!

    Notre blog a démontré par contre que le Masque de Fer pourrait descendre des Princes de Mercoeur qui possèdent la Baronnie de… Sainte-Croix de La Croix du Retz (d’Or à la Croix de Gueule, devenue plus tard d’Or à la Croix de Sable) , le Comté de guingamp, les Duché d’Ethampe et de Penthievre et la Principauté de Lamballe, faisant du Roi caché HENRI V DE LA CROIX -qui pourrait descendre pars a mère de Louis XVII, du Roi Soleil et du Bon Roi Henri IV- le ROI DE FRANCE ET PRINCE ET DUC DE BRETAGNE, son vrai nom pouvant être HENRI DE BOURBON DE SAINTE CROIX DE LA CROIX…

    Et puis on sait que les Ducs de Vendôme n’ont pas eu de descendance jusqu’à nos jours. Car si le Duc de Vendôme, fils d’ Henri IV et Gabrielle a bien eu une descendance:
    César de Vendôme épousa la plus riche héritière du royaume, Françoise de Lorraine, comtesse de Penthièvre, fille de Philippe-Emmanuel de Lorraine, Duc de Mercœur, et nièce de la Reine Louise de Lorraine, veuve d’Henri III.

    Françoise de Lorraine lui donnera trois enfants à César de Vendôme :
    • Louis (1612-1669), Duc de Mercœur, puis duc de Vendôme
    • Élisabeth (1614-1664), mariée à Charles Amédée de Savoie, duc de Nemours (1624-1652)
    • François (1616-1669), duc de Beaufort (1665), dit “le Roi des Halles”, SANS ALLIANCE.

    Louis (nous ne l’avons pas oublié) eu bien deux fils, Louis-Joseph de Bourbon, Duc de Vendôme, dit le Grand Vendôme, (1654-1712), et Philippe, le Prieur de Vendôme (1655 † 1725), mais ces derniers n’eurent pas eu de descendance connue. A noter que sa mère, également mère de François Duc de Beaufort, était une Princesse de Mercoeur… ce qui rendait Louis aussi bien cousin de Louis XIV que du Masque de Fer!

    Or une éventuelle decendance oubliée de Louis de Vendôme, déjà illégitime CAR ISSU D’UN MARIGE NON BENIT PAR L’EGLISE CATHOLIQUE, ne pourrait prétendre au Trône car descendant des Ducs de Mercoeur PAR LES FEMMES. Or la Loi de Masculinité existait chez les Rois Francs déjà même AVANT le Baptme de Clovis. OR, LA 12° LOIS FONDAMENTALE DU ROYAUME DE FRANCE EST LA LOI DE NAISSANCE LE GITIME: LES ENFANTS NATURELS SONT ECARTES DE LA SUCESSION AU PROFIT DES ENFANTS LEGITIMES. Même le grandissime Louis XIV n’a pu faire Légitmimer ses batards! figurons nous son brave grand-père…

    Nul doute qu’Hentri IV aimait-il Gabrielle d’Estrèe d’Amour et qu’il fut OBLIGE de la laisser pour épouser Marie de Médicis, mariage -certe- arrangé par la Pape qui voulait une Reine CATHOLIQUE (ce fut une italienne, ça aurait pu être une espagnole… d’ailleurs Louis XIII, fils de d’Henri IV et de Marie de Médicis n’épousera-t-il pas une Habsbourg d’Espagne, Catholique elle aussi?).

    Par contre, si Louis XIV fut par contre de Naissance Miraculeuse, ce fut par une Grâce donnée à Louis XIII, lui même fils Légitime d’Henri IV et de Marie de Médicis -tous deux mariés en 1600- la Grâce Divine ayant abandonée la branche Aînée des Bourbons -Connétable de Bourbon, Conte de Sion-Vaudémont, Duc de Merceour- à cause de l’asssinat d’Henri III. Le fils du Duc de Merceour, Henri-Louis-Jean-Philippe, Marquis de Nomény, Duc et Prince de Bretagne, fut passé pour mort à l’age de 3 ans et transporté secrètement dans le midi de la France, puis en Italie où il grandira, se mariera LEGITIMEMENT et aura un fils, devenu Preministre du Duc Souverain de Mantoue AVANT DE REVENIR EN FRANCE POUR DEVENIR L’INFORTUNE MASQUE DE FER.

    Par contre, on sait par les Dujols que Louis XIV -qui a révoqué l’Edit de Nantes et dont la Vierge a dit à Laus de prier pour lui (ce même s’il n’a vait pas répondu aux demendes de Paray-le-Monial), et qui n’était pas le monstre que Voltaire voulu NOUS faire croire- eut pitié et permis au Masque de Fer de s’évader, d’épouser Mlle Isabelle-Marthe de Saint-Mars et de faire souche LOIN DE LA FRANCE (Loi de Nationalité). Leur fils sera le Grand Amiral de Valois. A noter que l’intrigante qui voulu comprmettre Marie-Antoinette par l’Affaire du Collier était un certaine Jeanne de Valois, Comtesse de la Motte -la descendance du Masque de Fer était-elle redevenue Française à la veille de la Révolution?- que l’histoire a retenu comme JEANNE DE LA MOTTE-VALOIS…

    A la Restauration, Louis XVIII lachera, un soir qu’il jouait aux cartes avec de garnds dignitaires du Royaume, dont deux discutaient vivement de leur opinion sur l’identité du masque de Fer :
    -LAISSEZ LES SE DISPUTER… DE TOUTES LES THEORIES (jumeau de Louis XIV, batard du Roi d’Angleterre, DUC DE BEAUFORT ou page noir de la Reine Marie-Thérèse), PERSONNE N’A ENCORE DIT LA VERITE!

    Où se trouve Monsieur de Sainte-Croix ou Monsieur de La Croix qui, PAR SON PERE et les les Beaujeux posèderait aussi le tritre de Duc de La Croix d’Albon (de Sable à la Croix d’Or) et par les Mercoeur le titre de Comte de La Croix du Malzieu (d’Argent à la Croix patricarcale dite de Lorraine de Gueule) ? et qui PAR SA MERE descend de Louis XIV et de Louis XVII… He ben, Grâce à Dieu, ON NE LE SAIT PAS! “Si on savait où se trouve le Roi, les francs-maçons, des agents de la République, ou même certains Prétendants tenteraient de la faire disparaître! ” …

    C’est un acte de Foi qui nous est demendé: celui CESSER DE CHERCHER LE ROI MAIS DE COMMENCER A PRIER POUR LUI ET DE PREPARER SA VENUE, de préparer les chemins de ce Roi, HENRI de Sainte-Croix, Baron DE LA CROIX du Retz, Comte DE LA CROIX du Malzieu et Duc DE LA CROIX Albon, dit HENRI V DE LA CROIX, et ce MEME SI NOUS NE CONNAISSONS PAS ENCORE SON IDENTITTE, seulement parce que nous avons qu’il est l’Elu de Dieu, agissant cependant comme si tout dépendait de nous tout en priant comme si tout dépendait de Dieu, laissant humblement à ce dernier le choix du Roi à venir et restant CHACUN A SON POSTE!

    Car l’important, pour l’instant, n’est il pas d’expliquer aujourd’hui, à nos contemporains, que la Monarchie n’est pas la dictature que l’éducation (anti) national a bien voulu leur faire croire ? que les LOI FONDAMENTALES DU ROYAUME DE FRANCE, constitution de l’Ancienne France, en sont la démonstration? Et qu’il existe une alternative Royale à l’alternance Grauche/Droite de la république qui est devenue impossible ?!

    Alors que notre Etat est bradé, que nos villes sont souillées, que les églises sont vidées et que notre jeunesse est gachée, abandonnée, livrée, il n’est pas impossible de sentir le peuple gronder et réclamer BIENTOT qu’une haute et Sainte Légitimité vienne consacrer l’autorité de l’Etat Français, voué à être la lumière des nations.

    Encore faut-il le demander, ce Roi: TOUS KERIZINEN, A POMMAIN ET A PARAY-LEMONAIL! TOUS A GENOUX !!!

    Amitiés Fontevristes à tous!

    Hervé J. VOLTO

  8. ET SI ON NE CROIT PAS EN LA THEORIE DU GRAND MONARQUE DESCENDANT DU MASQUE DE FER PAR SON PERE ET DE LOUIS XVII PAR SA MERE, ON SAIT QUE LE GRAND MONARQUE DESCENDRA TOUT DE MEME DE LOUIS XVII. TOUTES CES SURVIVANCES PARALLELES NON PROUVEES N’ONT POUR BUT QUE DE SEMER LA CONFUSIION ET DE DETOURNER LES FRANCAIS DE LA CUASE ROYALE.

    Je le redis encore une fois:

    1. C’est un acte de Foi qui nous est demendé: celui CESSER DE CHERCHER LE ROI MAIS DE COMMENCER A PRIER POUR LUI ET DE PREPARER SA VENUE, de préparer les chemins de ce Roi, HENRI de Sainte-Croix, Baron DE LA CROIX du Retz, Comte DE LA CROIX du Malzieu et Duc DE LA CROIX Albon, dit HENRI V DE LA CROIX, et ce MEME SI NOUS NE CONNAISSONS PAS ENCORE SON IDENTITTE, seulement parce que nous avons qu’il est l’Elu de Dieu, agissant cependant comme si tout dépendait de nous tout en priant comme si tout dépendait de Dieu, laissant humblement à ce dernier le choix du Roi à venir et restant CHACUN A SON POSTE!

    2. Car l’important, pour l’instant, n’est il pas d’expliquer aujourd’hui, à nos contemporains, que la Monarchie n’est pas la dictature que l’éducation (anti) national a bien voulu leur faire croire ? que les LOI FONDAMENTALES DU ROYAUME DE FRANCE, constitution de l’Ancienne France, en sont la démonstration? Et qu’il existe une alternative Royale à l’alternance Grauche/Droite de la république qui est devenue impossible ?!

    3. Alors que notre Etat est bradé, que nos villes sont souillées, que les églises sont vidées et que notre jeunesse est gachée, abandonnée, livrée, il n’est pas impossible de sentir le peuple gronder et réclamer BIENTOT qu’une haute et Sainte Légitimité vienne consacrer l’autorité de l’Etat Français, voué à être la lumière des nations.

    Hervé, bien à vous…

  9. Un dernier pour la route:

    LE SACRE DE LOUIS XVII

    -Louis XVII, figure Christique de la Révolution: tout le monde le dit mort, mais personne n’a retrouvé son corps (Princesse Amélie de Bourbon-Parme, LE SACRE DE LOUIS XVII, NRF – Gallimards, p.69) .

    Mais est-ce bien le coeur de Louis XVII qui a été inhumé, le 8 Juin 2004 dans la rypte de Saint-Denis, avec l’accord du Ministère de la culture et en présence de tous les membres officiels de l’Auguste Maison de Bourbon? Ne serait-ce pas plutôt celui du Dauphin Louis-Jospeh, frère aîné de Louis XVII, mort le 8 Juin 1789? Des personnalités comme le professeur Jean Tulard de l’Institut, ou l’historien Alain Decaux, ne l’excluent pas.

    En fait le Manuscrit de Trieste démontre la probale survivance de Louis XVII au delà de la date boutoir que les révisionistes révolutionnaires nous donnent constamment: 15 Aout 1795. Le jeune Roi de France n’est pas mort au Temple. Et un enfant du même age, chargé de le substituer, a été martyrisé à sa place. Si l’enfant-Roi a été évadé, le mérite en incombe à l’Ordre Souverain de Malte, à tous les Princes de Sang de France -Même ceux qui pensaient qu’il n’étaient pas le fils de Louis XVI mais celui de Fersen, ce jusqu’à la révélation de Martin de Galardon!- les Rois d’Espagne, les Empereurs d’Autriche, les Aristocrates Français, ceux d’Ecosse, d’Irlande et ceux du Saint-Empire Germanique qui ont fait face à leur resposabilités et permi que l’Enfant-Roi fut mis à l’abrit à l’étranger.

    On ne peut que remercier leurs descendants actuels.

    Le Comte de Chambord lui-même, qui ne voyait de destin Français que dans le cadre de la Chrétienté, ne concevait de Mission Française que la fidélité de la France à son Baptême et ne désirait de salut national que dans l’esprit de justice, décida de renoncer au Trône -au grand dam de ses contemporains!- après la révélation de Maximin Giraud, le Berger de la Salette, de la Survivanmce de louis XVII et de la vraie descendance Royale, et la querelle du Drapeau Blanc ne fut qu’une excuse.

    Ou se trouve cette descendance?

    Il y a trois hypothèses:

    1. Naundorff était Louis XVII et les descendants de Naundorff sont les descendants de Louis XVII.

    2. Naundorff n’était pas Louis XVII: le futur Grand Monarque est le descendant Salique de Louis XVII mais on ignore complètement où se trouve cette descendance, qui est celle des Lys coupés.

    3. Le futur Grand Monarque ne descend de Louis XVII que par sa mère, petite-fille du petit-fil de l’Enfant-Roi, et membre de la branche coupée des Lys, et descend par son père de la Branche Aînée de Saint-Louis, qui est celle des Bourbons-Montpensier-de-Valois-et-de-La Croix, lignée oubliée mais Légitime, dont le Masque de Fer aurait été l’incarnation comme l’instrument Divin du témoignage de la permanance de la Légitimité: on ignore totalement, là aussi, où se trouve cette double descendance.

    Un vrai Providentialiste ne se pose pas la question, les prophéties sont claires: quand tout semblera perdu, N.S. Jésus Christ chargera à Son heure -ET PAS AVANT!- Sa Très Sainte Mère Immaculée de nous révéler Son Lieutenant, tenu miraculeusement en réserve pour la régénération future de la France, Lieutenant qui mènerait en attendant une vie retirée et pénitante.

    Pour ceux qui ne croirait pas en les prophéties du Grand Monarque, le doute sur la mort de Louis XVII ne saurait l’emporter sur l’espérence d’une VRAIE Restauration, dont l’Enfant-Roi -qu’il soit mort ou non au Ttemple- demeure le symbole, en attendant que se réalisent les promesses du Sacré-Coeur à la France…

    Amitiés Fontevristes!

    Hervé

  10. Pour les jeunes royaliste qui découvriraient notre blog :

    LOI SALIQUE OU LOIS FONDAMENTALES DU ROYAUME DE FRANCE

    Prologue:
    Vive le Christ qui aime les Francs!
    Qu’Il garde le royaume et remplisse leurs chefs des lumières de Sa grâce!
    Qu’Il protège l’armée!
    Qu’Il accorde à leurs rois des signes qui attestent de leur Foi: la joie, la paix, la félicité!
    Que Notre Seigneur Jésus-Christ dirige dans le chemin de piété ceux qui gouvernent!

    1°) Loi de Masculinité:
    La royauté en France est délégué par Notre Seigneur Jésus-Christ à la Race régnante de mâle en mâle, par ordre de primogéniture mâle hors le cas de Choix Divin, mais à l’exclusion perpétuelle des femmes et de leur descendance: en France, le Lys ne file point! En contrepartie, le Sang Royal ne pouvant être sali par aucun sang commun car choisi par Dieu, le régime de mariage morganatique n’existe pas en France: le roi fait la bergère reine! La reine put donc aider et conseiller son époux ou, devenue veuve, assurer la régence en cas de minorité royale.

    2°) Loi de Catholicité:
    Le Saint Royaume de France est prédestiné par Dieu à la défense de l’Eglise Catholique Apostolique et Romaine qui est la vértable Eglise du Christ, le roi de France- qui est le Lieutenant du Christ -doit être catholique et maintenir la foi catholique en l’Etat et la Couronne de France, protéger l’Eglise à l’intérieur comme favoriser son développement à l’extérieur (l’étranger) .

    3°) Loi de Sacralité:
    Si le Sang fait le prince, le Sacre fait le roi: l’Onction Royale infuse la présence Divine en la personne royale et le Sacre de Reims marque que le roi de France agit comme le représentant de Dieu sur Terre. Il en découle que seul un prince catholique reçoit l’Onction du Sacre. Le Dauphin reçoit le Sacre de Reims dès l’âge de douze ans, ce même si le roi est encore vivant, ce qui permet une association au trône et une succession naturelle instantanée. La reine reçoit l’Onction Royale le jour même de son mariage, associée qu’elle est à la royauté qu’elle perpétue en enfantant.

    4°) Loi d’Inviolabilité:
    La fonction royale étant, par son caractère sacré, un sacerdoce, le roi est inviolable: toute atteinte à la dignité royale est un crime et un délit, dit “crime de lèse-Majesté“.

    5°) Loi de Souveraineté Royale:
    Catholique, Sacré et ne tenant son sacerdoce royale que de Dieu et non des hommes, le Roi de France n’a pas d’égal en sa Majesté Royale: il possède seul par la grâce de Dieu la souveraineté royale qui est une, inaliénable, imprescriptible, et donc ni la reine, qui est ointe mais non sacrée, ni aucune portion du peuple ne peuvent s’en attribuer l’exercice arbitrairement.

    6°) Loi de Principe Monarchique:
    Le Roi de France, s’il est Catholique et Sacré, possédant seul par la grâce de Dieu la souveraineté royale, la plénitude de la puissance royale est étroitement gardée et retenue en la personne du monarque qui est de droit divin le seul titulaire de la couronne et qui est la tète d’un gouvernement monarchique, et ainsi pas de roi pas de lois, le monarque exerce seul la puissance royale: le roi personnifie l’Etat et incarne la nation, il commande aux forces armées, déclare les guerres et faits les traités de paix, d’alliance et de commerce, nomme à tous les emplois civils et militaires de l’Etat, fait les Règlements et Ordonnances nécessaires pour l’exécution des lois et la sureté du Royaume Très Chrétien, sans suspendre les lois elles-mêmes que par d’autres lois, convoque et dissous les assemblées des Etats, rend ou fait rendre la justice en son nom, gracie et amnistie, fait battre monnaie et en surveille l’application.

    7°) Loi de Gouvernement à Grand Conseil:
    S’il est de Droit Divin que le Roi de France, s’il est catholique et sacré, exerce seul la puissance royale, pour le Bien Commun et le profit de l’Eglise Catholique, il est bon que dans l’exercice de ce pouvoir le roi accepte de soumettre ses décisions à un ou des conseils: en temps de guerre ou de nécessité, le roi peut faire tout établissement pour le commun profit; en temps de paix il légifère à l’aide d’un parlement tri-caméral représentant les trois Ordres du Royaume -le Roi en ses Conseils, le Peuple en ses Etats- et gouverne à l’aide de divers conseils (des ministres, d’Etat, des finances, du guerre, etc..) qui lui apportent leur Aide et leur Conseil. Dans ces conditions, la garde du royaume est laissée à l’appréciation du roi, maitre de la composition de ses Conseil, comme il lui plait et selon son bon plaisir, décidant en dernier ressort et n’étant nullement lié par leur avis.

    8°) Loi de dévolution Légale de la Couronne:
    Le Dauphin, s’il est du Sang de France et de religion catholique, est roi dès la mort de son prédécesseur: le Roi est mort, vive le Roi! Si le roi légitime n’est pas Sacré lors de son avènement, l’Onction Royale interviendra dans les plus brefs délais. La Dauphine ayant épousé un Dauphin non Sacré, reçoit l’Onction le même jour que son époux.

    9°) Loi d’Inaliénabilité de la Couronne:
    Le Roi de France Très Chrétien, Salique et Sacré, tenant la Couronne de N.S. Jésus-Christ n’est que le dépositaire de cette Couronne: le Roi est dans l’heureuse incapacité de disposer de la Couronne de France! il ne peut la vendre, ni la céder. A cela, deux conséquences:
    1. Le roi ne peut abdiquer.
    2. Le roi ne peut choisir son successeur.

    10°) Loi d’Indépendance de la Couronne:
    La couronne de France étant inaliénable et indisponible, le Roi de France est Empereur en son Royaume: dans le domaine Spirituel, le Roi ne se soumet à l’Eglise que pour ce qui concerne la Vie Eternelle; dans le domaine Temporel, le Roi de France qui ne tient son pouvoir que de Dieu seul, ne relève pas de la papauté, la royauté étant indépendante de l’Empire ou de toute nation à l’extérieur, et étant suzeraine de toute noblesse à l’intérieur.

    11°) Loi de Nationalité:
    Le Roi de France incarnant la nation, un prince même catholique qui n’appartient pas à la Maison Royale de France ne peut succéder ni régner en France, mais un prince du Sang de France qui est partit régné à l’étranger conserve s’il est catholique lui et tous ses descendants tous ses droits à la Couronne de France, même si le juriste normand Pierre de Blois nous rappelle qu’il ne suffit pas d’être juridiquement Français, il faut l’être de coeur et d’esprit pour pouvoir penser au seul Bien Commun du Royaume, car en trois ou quatre générations, les princes du sang de France peuvent perdre leurs belles qualités capétiennes: en cas de rupture prolongée de la continuité royale, sauf cas de choix divin manifeste les Princes du Sang Catholiques né à l’étranger depuis plusieurs générations sont écartés de la succession au profit des Princes du Sang de France Catholiques nés et grandis en France.

    12°) Loi de Naissance Légale:
    Sauf cas de choix Divin manifeste, les enfants mâles naturels sont écartés de la succession royale au profit des enfants mâles légitimes. L’on sait les difficultés que causa sur ce point le testament du roi Louis XIV, testament cassé partiellement par Le Parlement de Paris à la demnde du Régent Philippe d’Orléans le 2 septembre 1715.

    Conclusion:
    En France, le pouvoir royal est de Droit Divin et, bien que Sacré, n’est pas absolu mais tempéré par les Lois Fondamentales du Royaume de France, charte coutumière de notre pays et tout acte qui violerait ses contraintes serait frappé de nullité: en France, la Foi, le Roi et le Loi forment un tout inséparable.
    Le Roi Très Chrétien en France est le Père du peuple, auquel ce dernier peut toujours faire appel. Le roi est persuadé, et le peuple avec lui, qu’il y a conformité entre le Bien Commun et sa volonté royale.
    Vive le Christ qui Roi des Francs!
    Vive le Roi de France qui est Lieutenant du Christ!

    Hervé J. VOLTO

  11. Irène Pincemaille dit :

    Bonsoir Messieurs,
    Que voici de forts savants propos tout à fait intéressants.
    J’y ferai les remarques suivantes :
    – La première règle de la Loi Salique est la règle de CATHOLICITÉ ! les autres en découlent (celle de masculinité est destinée à empêcher que la France n’arrive, par mariage, dans la possession d’un prince étranger).
    – Á Paray-le-Monial, le Christ a parlé à Ste Marguerite-Marie du « Fils aîné de Mon Sacré Coeur » en parlant de Louis XIV, propos qui coupent court à des hypothèses sur une prétendue illégitimité de ce Roi !
    – Notre prochain souverain sera issu du « Lys à la tête coupée » !!! qui voulez-vous que ce soit, sinon un descendant de Louis XVI !!! – donc de Louis XVII !
    – Les récentes analyses tendent à prouver (si c’était encore nécessaire avec tous les documents qui l’affirment surabondemment), le bienfondé des prétentions du malheureux Naundorff, persécuté toute sa vie pour l’empêcher de réclamer ses droits.
    – Donc, le Grand Monarque en descendra nécessairement, mais, par quelle branche ? Là est le mystère que nous ne devons surtout pas chercher à éclaircir car, comme sus-dit, si ce prince apparaissait aujourd’hui en pleine lumière, les « 3 poinGs » et autres gauchistes (« sinistra » en latin !), voire même des branches rivales, ne tarderaient pas à l’assassiner !

    Je vous présente, Messieurs, mes salutations les plus courtoises.

    P.S. : remarque : la date du décès de l’enfant du Temple est le 8 Juin et non le 15 Août 1795 et son frère le 4 Juin 1789, en plein début de la révolution, ce qui ne contribua pas peu à perturber le malheureux Louis XVI.

    • alaintexier dit :

      Merci, Gouverneur, de votre message aussi intéressant et documenté que d’habitude.

    • Emily dit :

      « Notre prochain souverain sera issu du “Lys à la tête coupée” !!! qui voulez-vous que ce soit, sinon un descendant de Louis XVI !!! – donc de Louis XVII ! »

      « Lys à la tête coupée » (c’est bien le terme exact ?) veut peut-être signifier des armes brisées ?
      Pourquoi pas un descendant des Bourbon Busset du côté maternel ? Leurs armes aux 3 lys d’or sont brisées, étant cadets de famille. Ils sont non dynastes, mais du côté paternel, certains « prétendants » le sont néanmoins.

  12. Emily dit :

    @ chartedefontevrault
    Rien ne précise si c’est le lys à la tête coupée ou le descendant à la tête coupée …
    La lignée « Naundorff » Hugues-Charles-Guy de Bourbon est sujette à caution, étant « adultérine » (son père lui-même est né avant le mariage religieux de ses parents). La branche canadienne des Naundorff est-elle catholique ?

  13. Pour répondre à Emily, ni les Bourbon-Busset, ni Charle-Hugues de Bourbon-Naundorff, ne peuvent monter sur le Trône de France : 12° Loi Fondamentale du Royaume de France, « les enfants natuels sont écartés de la sucession auprofit des enfants Légitimes » : la présomption de batardise qui ombrage les Bourbon-Busset plane sur Charles-Hugues de Bourbon-Naundorff, ce dernier étant issu d’un mariage civil et non religieux, faisant de lui un fils naturel de son père, ce quelque soient les qulités personneles de Charle-Hugues. Le descendant Légitime actuel de Carl-Williem Naundorff serait donc le cousin du regretté père de Charles-Hugues, un professeur d’université qui vit… au Québec !

    • Emily dit :

      Merci pour ces compléments d’informations. J’ai bien noté vos éléments pour la « survivance » naundorffiste au Québec.
      Quant aux Bourbon-Busset, par l’ascendance maternelle, je faisais allusion à SAR Sixte-Henri de Bourbon Parme, dont on sait que cette lignée (les Bourbon Parme) est également dynaste en France. En vous remerciant pour votre site et la « cause » providentialiste à laquelle j’adhère tout naturellement, et que votre site permet de connaître.

  14. Cril17 dit :

    Pour vos méditations du jour, le CRIL17 vous propose :

    Jean Raspail s’est-il trompé ? Au lieu de Pharamond de Bourbon-Habsbourg, Louis de Bourbon sera-t-il le prochain Roi de France sacré à Reims ? [ Addendum 17 h 30 ]

    http://cril17.fr/

    Vers la résolution de l’énigme Naundorf (4) ?

    http://cril17.org/

    • Ce n’est pas en tout cas ce qu’annoncent les prophéties afférentes à la Restauration monarchique dans notre malheureux pays mais nous est-il permis d’écrire que les prophéties proposent et que Dieu dispose…

  15. Cril17 dit :

    Louis de Bourbon est-il prêt à remplacer Hollande dans l’incroyable crise institutionnelle qui vient de s’ouvrir ?
    Allo taxi ?
    Dernière minute ! Au secours ! Hollande a-t-il cassé la Cour de Cassation en » se lâchant » ?
    http://cril17.fr/

  16. Cril17 dit :

    Voir aussi les dernières infos sur : http://cril17.info/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s