LA VOIE ROYALE: UNE ACTION CATHOLIQUE ET FRANçAISE, ROYALISTE ET PROVIDENTIALISTE !

INTRODUCTION.

Touche pas à ma France!

Pour nos amis italiens, la raclée des municipales 2014 est un signe. Un signe de sursaut. Regardez Limoges, ville du Président Fondateur de notre Charte de Fontevrault: elle était à gauche depuis 1912! Et de l’autre côté des Alpes, Matéo Salvini, leader d’Extrême Droite et chef de file des séparatistes de la Ligua Nord, a pris contact avec Marine Le Pen pour mener les Européennes en bonne intelligence politique. Le parti Fratelli d’Italia- Alleanza Nazionale a cloné Marine Le Pen à travers son énergique leader, la jeune et jolie Giogia Melloni.

La Suisse avait déjà indiqué la voie. La Hongrie la confirme. L’Europe est secoué par le printemps des peuples, de la Grèce à l’Espagne, en passant par l’Ukraine. La politique « à l’envers » de notre Régent Républicain, qui ne fait qu’obéir servilement aux ordres de Washington et de Bruxelles, porte tout droit à un III° conflit mondial: oui, nous risquons à moyen terme, si la tendance suicidaire de la république ne s’inverse pas, les cosaques en France comme dans les prophéties de La Saleté!

Et la France profonde est au bord de la crise de nerf. Hollande a rendu sa présidence révoltante. Le Régent présidentiel accélère le discrédit de l’Etat ripouxblicain. L’autoritarisme du socialisme en déroute ouvre la porte à une violence d’état qui vient au secoure d’un régime aux abois, dépassé par la révolution conservatrice qui s’étend en Europe.

Pour tourner le dos au déclin européen: le Royalisme!

A nous de donner l’exemple.

Pour nos amis italiens -qu’ils soient Savoyards ou Bourboniens- nous commencerons par définir le Royalisme en France. Nous définirons ensuite ce que qu’est le Royalisme Providentialiste (chez les italiens, il y a des Royalistes qui attendent un Roi venu de la France: l‘hypothèse n‘est stupide, les Bourbons ayant régné à Parme et à Naples). Pour enfin définir ce qu’est une action Royaliste Providentialiste.

1. Définition du Royalisme.

Le Royalisme est un principe politique qui prône et soutient la Royauté, c’est à dire un régime politique dans lequel le Chef de l’Etat est un Roi (ou une Reine).

Il est souvent confondu avec le monarchisme, alors qu’il existe des Monarchies non-Royales: impériale (comme en Autriche-Hongrie jusqu’en 1918), princière (comme à Monaco ou au Liechtenstein aujourd’hui) ou grand-ducales (comme au Luxembourg de nos jours).

On peut définir trois types de Royalisme:

1. Celui qui dans un pays monarchie s’exprime en faveur d’un Roi (ou d’une Reine), lui-même (elle-même) en présence d’une risque de changement de régime: c’est le cas de nos jours en Belgique où le séparatisme flamand porte à une république flamande, alors que le roi des Belges incarne l’unité de la nation Belge.

2. Celui qui dans un pays en Monarchie s’exprime en faveur d’un prétendant autre que le Souverain lui-même, ce lorsque sa Légitimité est remises en question: c’est le cas du Carlisme en Espagne, du Jacobitisme en Grande-Bretagne, du Légitimisme en France depuis 1830 et du Néo-Bourbonisme en Italie depuis 1865.

3. Celui qui dans un pays en république s’exprime en faveur d’un Roi exilé (comme en Bulgarie, en Roumanie et en Grèce) ou de sa descendance: c’est le Royalisme qu’on rencontre aujourd’hui en France en faveur des Bourbons, en Italie en faveur des Savoie, en Autriche-Hongrie pour les Habsbourg, au Portugal pour les Bragance, en Allemagne pour les Hohenzollern, etc

Le Royalisme en France, c’est avant tout une attitude culturelle Catholique, celle de la tradition. En politique, il participe au principe d’expansion-évangélisation dont Léon XIII reprendra l’idée. C’est aussi un nationalisme Français et Chrétien: mourir pour la Patrie, c’est mourir pour le salut de la société Française déstabilisée par les idéologies révolutionnaires.

Notez que notre Royalisme inspire aussi bien nos amis Carlistes d’Espagne, Miguélistes du Portugal, néo-Bourboniens d’Italie, Jacobites d’Ecosse et d’Irlande ou Magiars de Hongrie!

Chez nous, c’est un Aristocrate ( donc quelqu’un d’origine noble), le Comte Maurice d’Andigné, qui a le mieux défini le Royalisme Français:

Avant d’être Royaliste, je suis Catholique et Français. Je dirai même que je suis Royaliste parce que Catholique et Français!

Le grand œuvre commencé en 1900 par l’Action Française de Charles Maurras et de tant d’autres admirables patriotes, Catholiques pour la plupart sans peur et sans reproche -légitimistes souvent, survivantistes parfois ou même providentialistes– n’a pas abouti faute d’une affirmation ferme du caractère Catholique du combat et faute de dévotion vraie aux Cœurs Unis de Jésus et de Marie.

Résultat: trop de divisons dynastiques ou idéologiques, trop de crispations sur des positions absurdes ou dépassées des Royalistes, trop d’ignorance du terrain ou des volontés de Dieu même, empêchaient une action politique de se développer.

Le Christ est Roi des nations: les nations lui doivent obéissance. Les Saintes Ecritures nous fournissent les preuves scripturaires de la Royauté du Christ.

L’apostasie des nations moderne et ses conséquences:

1. Pour les individus: ruine des âmes, perte de la Foi, éloignement du prêtre, infiltration profonde de l’enseignement irréligieux, immoralité.

2. Pour la société: décadence de la société, avec ses  troiscaractères principaux, l’injustice, le sensualisme égoïste, l’orgueil effréné.

3. Pour le pouvoir: tyrannie (peste marxiste, choléra hitlériste et rage islamiste), instabilité, nullité des politiciens.

Comment restaurer le Règne Social de N.S. Jésus-Christ?

A. Devoir des fidèles: l’instruction religieuse, la Foi, la pratique du culte Catholique, faire régner le Christ-Roi dans les coeurs, les familles et la société, dans l’attente du Chef d’Etat Catholique et Royal qui sera comme un nouveau Constantin.

B. Devoir des prêtres: être initiés à  la doctrine de la Royauté Sociale du Christ, prêcher cette Royauté du Christ.

C. Devoir des gouvernants: connaître la Royauté Sociale du Christ, favoriser ses enseignements, rétablir sur le Trône de France le Capétien de chair et d’os qui ne sera que l‘humble Lieutenant du Christ-Roi, obéir avec lui aux Lois Fondamentales du Royaume de France, aider et conseiller le Roi à porter des lois Chrétiennes et les faire exécuter avec sérieux.

Mais attention, aujourd’hui, aucune action politique Royaliste n’est envisageable si la querelle dynastique l’emporte sur l’adhésion commune au principe Royal! Il demeure qu’on ne peut pas nier que, par nature, l’action politique Royaliste tourne autour de l’hypothèse d’une montée d’un Prince sur le Trône: il faudra bien s’en remettre à Dieu pour le choix du futur Roi

2. Définition du Royalisme Providentialiste.

En France, le Royalisme est exprimé par la révolte Chouanne (sous la révolution), par les Ultras (sous la Restauration) et par les Légitimistes (sous la Monarchie de Juillet et sous le II° Empire).

Depuis la mort du Comte de Chambord sans enfants, le Royalisme est incarné par les Orléanistes qui défendent le caractère exclusivement Français de la descendance de Louis-Philippe et les Légitimistes qui s’opposent à l’orientation laïc des premiers et mettent l’accent sur le caractère Catholique des Bourbons d’Espagne, et les Survivantistes croyant en une descendance de Louis XVII.

 

Mais il existe aussi des Royalistes qui ne se reconnaissent ni en la dérive laïcisante de l’Orléanisme ni en le sentimentalisme parfois exacerbé du Légitimisme comme du Survivantisme et qui s’en remettent à la providence pour le choix d’un Roi Français comme Catholique: on les appelle pour cela Providentialistes.

Le père du Providentialisme est Joseph de Maistre: http://agora.qc.ca/dossiers/Joseph_de_Maistre

 » Seul Dieu fait les Rois. Il prépare Seul les Races Royale: il n’y a pas de plus grande Légitimité (Considérations sur la France) ! ».

Il disait également:  » Les nations, comme les individus, ont une mission: celle de la France est de faire triompher l’Eglise et la Royauté du Christ (Considération sur la France) ! ».

Pour les Providentialistes, l’Ascendance Davidique des Rois de France explique le caractère Sacré et Divin de la Royauté en France et nous donne l’assurance du salut de la France par une future Restauration: celle d’un Grand Monarque annoncé et prophétisé (il y existe une prophétie disant que le Grand Monarque sera Roi de France et d’Italie: cette hypothèse n’a rien d’absurde, vu que les Bourbons ont régné sur le Duché de Parme comme sur le Royaume de Naples). Car il n’y a pas de Mission Divine de la France sans continuité Royale. D’où le culte du Christ-Roi et de Son Sacré-Coeur, Seul vrai Roi de France.

Si le principe du Royalisme Légitimiste est qu’il ne peut y avoir de Mission Divine de la France sans continuité Royale, le principe du Royalisme Providentialiste est que si c’est Dieu Seul qui fait les Rois, toute querelle dynastique est inutile: le vrai Providentialiste portera, dans l’attente de la Restauration, respect, sympathie et affection à tous les descendants actuels de nos Rois.

PRIONS POUR NOS PRINCES!

3. Définition d’une action Catholique et Française,                                        Royaliste et Providentialiste.

Rassemblées par le Marquis de La Franquerie dans son livre Le Saint-Pontife et le Grand Monarque selon les prophéties http://www.chire.fr/A-141997-le-saint-pape-et-le-grand-monarque-d-apres-les-propheties.aspx les prophéties annonçant un Grand Monarque nous disent que son identité, jusqu’au jour où il devra obéir aux ordres Divin et sortir de l’anonymat pour reprendre en main les destinées de la France afin de faire triompher le pape et l’Eglise, est un mystère et doit le rester.

 

Mais rien n’empêche aux Royalistes de lui aplanir les chemins!

Un jour se lèveront des phalanges de toute nations, de toute classe, pour la renaissance de l’Eglise et le salut du monde. Leur action s’inspirera nécessairement du patrimoine de sagesse que récapitulent nos 150 Points de religion Catholique, d’Action Française, de vie communautaire. On aura beau voir et dire, on ne reconstruira rien en dehors ou au rebours de ces principes que nous tenons de nos pères.

François marie-Algould nous a démontré qu’on peut être maurassien tout en étant authentiquement Catholique.

Dans le même N° de Juillet 1987 de Il est ressuscité, un disciple de l’abbé de Nantes précisait:

Le Père de Nantes ne choisi pas son Roi: discuter du Prétendant, choisir son Prince, c’est déjà être républicain! Il dépasse le clivage Orléaniste/Légitimiste. Sa conviction morale repose sur une croyance sincère en une Survivance possible de Louis XVII. Qu’un descendant de Louis XVI s’avance et l’unanimité des Français se fera! Quoi qu’il en soit et qui que soit le roi, Dieu nous le montrera!

L’Abbé Georges de Nantes a démontré avec ses 150 Points de la Phalange qu’une action Catholique et Française, Royaliste et Providentialiste était possible!

On croyait le Royalisme Français disparu depuis l’échec et la condamnation de Charles Maurras en 1945. En outre, les enjeux politiques de l’après-guerre (affrontement est-ouest, décolonisation, revendications sociales et culturelles. Mai 68, etc…) semblaient avoir relégué aux oubliettes de l’Histoire le débat entre les mérites comparés du royalisme et du républicanisme. Jusqu’à la chute du mur de Berlin -en pleine évènement du Bicentenaire!- la seule question était de savoir s’il valait mieux avoir tort avec J.P. Sartre que raison avec R. Aron. Mais la chute du communisme. et plus généralement des idéologies de gauche, ont libéré un espace idéologique permettant de reposer, en France, la question des institutions: république ou Monarchie? Pour les maurrassiens, la Monarchie a cela de bien qu’elle apporte la continuité dans la conduite des affaires, l’unité nationale et l’arbitrage suprême et souverain.

A l’heure de la colère des grandes foules contemporaines, de nombreux Français se pressent dans les galeries, les salons, les jardins, les parcs des châteaux Royaux -Versailles, Chambord, son et lumière!- et au cinéma, dans la décoration, l’édition et la parfumerie, l’étiquette Royale fait MONAR-CHIC. On ne compte plus les magazines people et les émissions télé qui font leur miel du mariage Royal ou du baptême Princier! 

Charles Maurras a démontré scientifiquement la supériorité de la Monarchie sur toute autre forme de gouvernement. En France, il s’est placé du point de vue profane d’une physique du Pouvoir. Le Marquis André Le Sage de La Franquerie, quand à lui, s’est attaché à définir la Royauté à l’aune et selon l’esprit de la Tradition.

Où Maurras et les néo-Monarchistes cherchent à convaincre, le Marquis de La Franquerie, à l’ombre de Jospeh de Maîstre, entend faire voir et convertir: son Royalisme est mystique. Le premier se réclame de l’expérience historique, le second interroge l’anthropologie religieuse et l’exemplarité de Jésus, le Divin Christ-Roi.

Là, la raison des faits, ici la permanence de l’archétype Royal, partout, depuis toujours et d’en haut.

Le XVIII° siècle et l’offensive nominaliste ont consommé le divorce entre la Foi et la raison. Mais au service d’une même cause –ici la Royauté- et selon que le moment soit de Foi ou de raison, il revient au Royaliste de porter en avant la Fou ou la raison et de parler le langage commun d’une France voulue Chrétienne depuis ses origines.

Si un vrai Providentialiste doit recommander ses pas et ses actions à Jésus, Marie et Saint-Michel, les trois vainqueurs de Satan comme les trois Lys de France, priant avant toute rencontre avec d’autres Royalistes, comme tout Royalistes il visera un double objectif: Faire d’une part connaître autour de lui les nombreuses activités Catholiques et Royalistes de sa province et en rendre compte: Université d’été, Marche pour la Vie, Veillée pour la famille, Sessions de jeunes, pèlerinages de Chartres, de Paray-le-Monial et de Pontmain, Conférences, Fêtes du livre, etc… et traiter d’autre part de l’actualité et livrer les informations à la lumière de sa foi Catholique et dans la fidélité à sa tradition nationale.

CONCLUSION:

Confiant en la Providence, les Royalistes Providentialistes, tout en restant chacun à son poste, agiront pour un ordre naturel qui serve de socle à la Royauté Sociale de Notre Seigneur Jésus-Christ. Et comme Jésus est Roi, Sa mère Marie est Reine: les vrais Royalistes, comme nos amis de Vendée, prendront pour emblème le double-Coeur de lAmour sur monté de la Croix du sacrifice et leur combat sera POUR DIEU, LE ROI ET LA FRANCE.

Alors Dieu donnera la victoire.

Article mis en forme par Hervé J. VOLTO, Président Honoraire de la Charte de Fontevrault (Président 1991-1994), membre du Chapitre Général et Délégué officiel pour l’Italie

Publicités

A propos alaintexier

La Saint Martial des Ardents, vers le 12 novembre, peut -et doit- redevenir la grande fête locale de la ville de Limoges. Ce blog propose plusieurs moyens pour y contribuer dont l'opération "Loupiotes" et " les Rencontres littéraires". Pour y aider , une seule adresse courriel : sm.ardents@orange.fr
Cet article, publié dans Action royaliste, Blogs et sites providentialistes, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour LA VOIE ROYALE: UNE ACTION CATHOLIQUE ET FRANçAISE, ROYALISTE ET PROVIDENTIALISTE !

  1. Bertrand dit :

    texte clef dans l’évangile de Barnabé;;Chapitre 35
    Jésus quitta Jérusalem et s’en alla au désert de l’autre côté de Jourdain. Quand ils furent assis, ses disciples lui dirent : «Maître, dis-nous comment Satan tomba par orgueil, car nous avons entendu dire qu’il tomba par désobéissance, et dis-nous pourquoi il pousse toujours l’homme à faire le mal.»
    Jésus répondit : «Dieu ayant créé une masse de terre et l’ayant laissée pendant 25 000 ans sans rien faire d’autre, Satan, qui était en quelque sorte prêtre et chef des anges, sut, grâce à la grande intelligence qu’il avait, que Dieu devait tirer de cette masse de terre cent quarante quatre mille marqués du caractère de la prophétie
    ((((( ainsi que le Messager de Dieu dont il avait créé l’âme soixante mille ans avant quoi que ce fût.))))))))
    ( Traité. Origine.p.3)( Barn. 42 ))) Aussi dans son indignation, il excitait les anges : «Prenez garde, disait-il, un jour Dieu voudra que nous révérions cette terre. Ép.Bar.6; 9 Mais considérez que nous sommes esprit et que par conséquent il ne convient pas de le faire. » Aussi beaucoup se séparèrent de Dieu.

    » Dieu répondit alors : « Sois le bienvenu, ô mon serviteur Adam! Je te le dis, tu es le premier homme que j’ai créé. Celui que tu as vu es(((((( ton fils qui se tiendra prêt pendant bien des années à venir au monde. Il sera mon Messager.)))))))
    C’est pour lui que j’ai tout créé,(((((((Il donnera lumière au monde quand il viendra.))))) Bar; 82 Son âme se trouve dans une splendeur céleste ;Bar`54.. elle y fut mise soixante mille ans avant que je fasse quoi que ce soit.(

  2. Bertrand dit :

    La branche coupée
    Un Roi s’élèvera finalement de l’antique race des Rois de France, d’une insigne piété envers Dieu … sa puissance s’étendra au loin sur terre et sur mer. »
    Le Grand Monarque, qui sera accompagné de la Grande Mère, n’est en rien le descendant visible d’un roi français récent comme Louis XVI (Bourbon), mais bien au contraire issu d’une branche coupée et lointaine de la royauté franque, celle des Mérovingiens (vieille cape). L’Abbé Souffrant (1755-1828), précise :
    « Le Grand Monarque est de la branche aînée des bourbons et il est issu d’un rameau coupé. »

    Henri1V et Gabrielle D’Estrées…

  3. Très ainteresaante analyse! C’est pour le Divin Christ-Roi que tout a créé! Mais attention: le Grand Monarque (Henri V de la Croix) sera accompagné de la Grande Mère (Mme Sainte-Marie, Reine de France depuis le Voeux de Louis XIII) et sera issu de la Branche Aînée des Bourbons (rien à voir avec les Mérovinigens, étteins par les mâles après Saint-Dagobert III), Bourbons qui sont des Capétisn, comme les Valois (vielle Cape) et d’un rameau coupé (Louis XVII): L’ascendance Davidique des Rois de France -je vous renvoit à l’ouivrage du marquis de La Franquerie- passe par les anciens Francs dont Ronsard nous donne la descendance de père en fils de Francus, fils de Saint-Jacques (Apôtre et Parent de N.S. Jésus-Christ), jusqu’à Clovis. A partir de là, nous avons les Mérovingiens qui s’éteignent par les mâles avec le fils de Saint Dagobert II. mais Clodion le Cheveulu, arrière-grand-père de Clovis, avait eu un frère cadet, Sigiìmer: à la mort du fils de Saint-Dagobert II, on remonte jusqu’à Sigimer, et de Sigimer, un Franc comme Clodion, on descend de père en fils… Saint-Féréol, Ansbert, Saint-Arnould, Boienheureux Anchise et Pépin Heristal.
    Ce dernier a deux fils: Charles Martel et Childebrand. Charles Martel, père de Pépin le Bref et de Saint-Charlemagne, est l’ancêtre des Carolingiens. De Childebrand, descendent de père en fils, Nebelon I°, Théodebert, Robert le Fort, Robert I°, Hugues le Grand et… Huguse Capet! Méroviongiens, Carolingiens et Capétiens sont tous des Francs. Les Capétiens Valois descendent du II° Fils de Saint-Louis et les Capétiens Bourbons descendent du VI° Fils du même Saint-Louis.
    Qui est l’Aîné des Bourbons? une branche aînée des Bourbons, venant AVANT celle d’un hypothétique dsecendant de Lousi XVII ET DONC AVANT LES BOURBONS D’ESPAGNE, a été retrouvé en Inde au XIX° siècle. Selon la famille Dujol et l’Abbé Félix de Valosi, une branche Aînée des Bourbons, VENANT APRES LE BOURBONS-BUSSET QUI NE SONT PAS LEGITIMES, MAIS AVANT LES BOURBONS DES INDES, aurait survécu enter la Lorraine et l’Italie: celà explique le Masque de Fer. Quand Jésus a dit de Louis XIV, « Fils Aîné de mon Sacré-Coeur » il entendait Aîné né en france (il y avait ceux des Indes, retrouvés un siècle plus tard en Inde.
    Le futur Grand Monarque est-il descendant par son père du Masque de Fer -un cousins sosie et non pas un quelqconque jumeaux- et opaer sa mère du Roi Soleil, par Louis XVII? A L’HEURE ACTUELLE, C’EST UNE HYPOTHESE… ET NOUS SAVONS NI OU SE TROUVENT LES DESCENDANT ACTUEL DU MASQUE DE FER (Le futur Grand Monarque et son père) NI OU SE TROUVENT LES DESCENDANTS DE LOUSI XVII (la mère, les oncles et cousins du futur Grand Monarque!), en admettant de croire à cette théorie.
    La seule chose que nous savons, c’est que Dieu a produit le miracle Capétien à travers les Bourbons de France, d’Espagne, de Naples et de Parme (avec lesquels, le futur Grand Monarque pourrait être apparenté par les femmes), et que le futur Grand Monarque sera un BOURBON ( l’Aîné des Bourbons Légitimes) et que le Sang de France ne se présume pas, ce qui écarte pas mal de personnes, Aristos compris. Ce Miracle Capétien n’étant que la démonstration de la fidélité de Dieu à Sa promesse de l’éternité de la descendance Davidique (II Samuel 7: 813).
    Si c’est Dieu qui chois les Rois, toute qurelle dynastique est unitile: et la maison capétienne a suffisament servi la France durant ces derniers 1000 ans pour nous Royalistes, nous portions respect, sympathie et affection à tous les descendants actuels de nos Rois: aujourdhui, les Bourbons…
    Hervé J VOLTO, pour vous servir…

  4. Cher monsieur, si à l’heure actuelle, nous ne savons ni qui est le futur Grand Monarque, ni où il se trouve, rien n’empèche aux Royalistes de lui applanir les chemins! L’ascendance Davidique des Rois de France explique le caractère Sacré et Divin de la Royauté en France: elle nous donne l’assurence du Salut Miraculeux de la France par ce Grand Monarque promis et annoncé. C’est notre devoir de, je répète, de lui applanir les chemins, d’où une action Royaliste Providentialiste qui, laissant à Dieu le choix du Roi à venir, nous commende d’agir comme si tout dépendait de nous tout en priant comme si tout dépendait de Dieu.
    Tout en priant donc, nous pouvons Faire d’une part connaître autour de lnous les nombreuses activités Catholiques et Royalistes de notre province et en rendre compte: Université d’été, Marche pour la Vie, Veillée pour la famille, Sessions de jeunes, pèlerinages de Chartres, de Paray-le-Monial et de Pontmain, Conférences, Fêtes du livre, etc… et traiter d’autre part de l’actualité et livrer les informations à la lumière de notre foi Catholique et dans la fidélité à notre tradition nationale.

    Bien à vous.
    Hervé J. VOLTO

  5. Bertrand dit :

    Voilà votre histoire;;
    Le Pape voulait une reine italienne en France et en Angleterre..Catherine de Médicis fut le pion !!!La mafia !!
    1572 Catherine dans une alliance de paix Guerre de religion…
    Catherine donne sa fille Margot à Henri1V…suite au mariage… Catherine en profite pour trahir Henri1V et provoque le massacre de Ste Barthélémie…
    1576 Henri fuit la cours pour devenir chef des protestants,,, Calviniste…
    Durant son aventure Henri rencontre l’amour de sa vie;; Une francaisel… Gabrielle D’Estrées…
    et tente de divorser avec Margot; Stérile…
    Henri et Gaby produise une lignée royale francaise;;; sa tête est mise à prix;;
    Le sans nom;; César le duc Vendôme;;

    sur internet;; ce qu’on lit;; Lieu de naissance Vers 1580, un couple dont on ignore les noms donnait naissance à un garçon que l’on baptisa du nom de Pierre Pépin sieur de Lafond. En 1606, il épouse Françoise Prieur dans un village français nommé Saint-Laurent-De-La-Barrière, dans l’Évêché de Saintes, situé dans l’ancien comté de la Saintonge.

    ce couple mystérieux était donc Henri1v et Gabrielle d’Estrées

    César de Vendôme épousa la plus riche héritière du royaume, Françoise de Lorraine, comtesse de Penthièvre, fille de Philippe-Emmanuel de Lorraine, duc de Mercœur, et nièce de la reine Louise de Lorraine, veuve d’Henri III, qui lui donnera trois enfants :
    • Louis (1612-1669), duc de Mercœur, puis duc de Vendôme épouse
    • Élisabeth (1614-1664), mariée à Charles Amédée de Savoie, duc de Nemours (1624-1652)
    • François (1616-1669), duc de Beaufort (1665), dit le Roi des Halles sans alliance.

    Pierre Chassé de la France traqué etc…
    Louis change son nom en Guillaume et fuit en Nouvelle France…
    http://search.ancestry.com/cgi-bin/sse.dll?gl=ROOT_CATEGORY&rank=1&new=1&so=3&MSAV=1&msT=1&gss=ms_r_f-2_s&gsfn=Guillaume&gsln=P%C3%A9pin&msbdy=1607&msbpn__ftp=Dorigine+Inconnue&msddy=1697&msdpn__ftp=&cpxt=0&catBucket=p&uidh=000&cp=0
    Francois devient le prisonnier au masque de fer,,de 1669 ‘a 1703 ou il meurt en prison..

    Gabriella assasscin/ 1600 par la mafia italienne afin qu<Henri /epouse Marie de Medicis afin de produire une descendance italienne..Louis X111..
    1609 apres qu<Henri eut transmis la couronne a Louis X111.. Henri est assassine a son tour…

    et voila la branche coupée ..

    Fils d<Henri et de Gaby..
    César le duc de vendome,,,
    Alexandre mort en prison 1629..
    Elisabeth

  6. Bertrand dit :

    Louis X111 Homosexuel… sans relation avec Anne la reine…
    Francois serait peut [etre le p’ere de Louis X1V…et fut emprisonner avec masque popur cacher le scandale…
    Ainsi Henri et Gaby seraient les ancetre des 3 dernier roi…
    Et sur le drapeau du Québec;;; un 4 iem lys est posé

    Drapeau du Québec 21 Janv…. anniversaire de la mort de Louis XV1

  7. Très intéressantes théories !
    Notre Charte de Fontevrault entend rassembler des Royalistes de toute tendance sous le double mot d’ordre Fidélité-Unité Royale: Fidélité au Prince qu’on a choisi de servir (Orléans, Bourbons, Survivance de Louis XVII, futur Grand Monarque encore inconnu du tous) et Unité autour du principe Royal pour qui le Roi est la seule autorité Légitime émanant de Dieu.
    Soutenue par sa Flotte Providentialiste, notre Charte de Fontevrault conçoit la Royauté autant une fidélité qu’une impérieuse nécessité nationale: avant d’être Légitimistes, Orléanistes, Survivantistes ou Providentialistes, nous sommes ROYALISTES!
    Si c’est Dieu qui chois les Rois, toute querelle dynastique est inutile: et la maison Capétienne a suffisamment servi la France durant ces derniers 1000 ans pour nous Royalistes, nous portions respect, sympathie et affection à tous les descendants actuels de nos Rois: aujourd’hui, les Bourbons…
    PRIONS POUR NOS PRINCES!
    Et Marie-Julie Jahenny a dit que le vrai Roi de France devait rester caché jusqu’à sa Restauration car, si on savait où il se trouve, les francs-maçons, des agents de la république ou même certains prétendants tenteraient de le faire disparaître…
    En attendant, rien n’interdit aux Royalistes de lui aplanir les chemins.
    Charles Maurras a démontré scientifiquement la supériorité de la Monarchie sur toute autre forme de gouvernement. En France, il s’est placé au point de vue profane d’une physique du pouvoir. Le Marquis André Le sage de La Franquerie, quand à lui, s’est attaché à définir la royauté à l’aune et selon l’esprit de la tradition.
    Où Maurras et les néo-monarchistes cherchent à convaincre, le Marquis de La Franquerie, à l’ombre de Joseph de Maîstre, entend faire voir et convertir : Son Royalisme est mystique.
    Le premier réclame à l’expérience historique, le second interroge l’anthropologie religieuse et l’exemplarité du Sacré-Coeur de Jésus, le Christ-Roi.
    Là, la raison des faits, ici la permanence en l’archétype royal, partout, depuis toujours et d’en haut.
    LE XVIII° SIÈCLE ET L’OFFENSIVE NOMINALISTE ONT CONSOMMÉ LE DIVORCE ENTRE FOI ET RAISON. MAIS AU SERVICE D’UNE MÊME CAUSE -ICI LA ROYAUTÉ- ET SELON QUE LE MOMENT SOIT DE FOI OU DE RAISON, IL REVIENT AU ROYALISTE DE PORTER EN AVANT LA FOI OU LA RAISON ET DE PARLER LE LANGAGE COMMUN D‘UNE FRANCE VOULUE CHRÉTIENNE DÈS LES ORIGINES.
    Amitiés Fontevristes !

    Hervé J. VOLTO

  8. What happens with my computer? I can see only half of words

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s