Héritage du comte de Paris. Le prince Jean, Fils de France, se préoccupe de l’avenir matériel de ses enfants ; mais ?

À l’heure où nos institutions sont affaiblies par un régime républicain à bout de souffle et qui ne parvient à se régénérer, un temps, qu’en changeant de Constitution, tandis que la France est livrée aux assauts du Grand Remplacement, alors qu’elle endure les vents mauvais d’un transfrontiérisme libéral-libertaire désastreux pour notre économie, un prince de France ne devrait-il pas mieux se préparer politiquement à apparaître, un jour, comme le dernier recours ? Celui qui fait profession de « penser en prince chrétien et d’agir en prince français » devrait utilement méditer des classiques comme la Politique tirée des propres paroles de l’Écriture sainte de Bossuet ou le Testament politique de Richelieu. Monseigneur, Roi ne pouvez (pour le moment), mais prenez de la hauteur !

http://www.bvoltaire.fr/aristideleucate/monseigneur-prenez-hauteur,106274?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=3c60ca16fc-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-3c60ca16fc-30399893&mc_cid=3c60ca16fc&mc_eid=81b4bf3cde

Publicités

A propos alaintexier

La Saint Martial des Ardents, vers le 12 novembre, peut -et doit- redevenir la grande fête locale de la ville de Limoges. Ce blog propose plusieurs moyens pour y contribuer dont l'opération "Loupiotes" et " les Rencontres littéraires". Pour y aider , une seule adresse courriel : sm.ardents@orange.fr
Cet article, publié dans Familles royales françaises et étrangères, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Héritage du comte de Paris. Le prince Jean, Fils de France, se préoccupe de l’avenir matériel de ses enfants ; mais ?

  1. Richard dit :

    Ils ont bien l’esprit républicain ces Orléans, dignes de leur ancêtre qui a voté la mort de Louis XVI.

  2. Ping : Ciel ! Vers quelle hauteur allons-nous si les républicains s’interrogent sur l’héritage de feu Mgr le Comte de Paris ?… « Le fou du Roi Louis XVII

  3. alaintexier dit :

    COMMENTAIRES REçUS A UNE AUTRE ADRESSE.

    Disons que jadis le roi était le juge arbitre et que certains de ses descendants sont des justiciables.
    La pente est rude.
    Ce ne sont que des faits divers et des procès qui alimente le quotidien de cette famille depuis des décennies,
    pour ne pas remonter plus loin.
    C’est affligeant et d’autant plus que cela se retrouve sur un site tel que Bvd Voltaire.
    Jadis il pouvait suffire d’un ancêtre glorieux pour que sa valeur et sa noblesse lui survive et retombe sur ses enfants,
    aujourd’hui ce sont les casseroles que l’on se refile, comme quoi un triste sire vous plombe une famille pour bien des générations.
    Que ne sont-ils restés en Angleterre durant l’exil, ils auraient fait fortune, et seraient devenus de bons anglais et on n’en parlerait plus.

    LaHyre

    Bonjour,

    Je n’écris pas souvent, mais cette polémique l’impose.

    Certes, il nous faut des princes et des rois durs et exigeants. Mais vis à vis de quoi ? S’ils veulent se dégager de la stupide loi démocratique de Rousseau et consorts, la seule Loi qu’ils doivent impérativement admettre est celle de Dieu, la Loi Naturelle. Sinon leur pouvoir repose sur le 50% + 1. Donc rien, si on n’a pas la meilleure armée. Ce qui n’est jamais que temporaire.

    Or, il n’est pas conforme à la Loi Naturelle de déshériter ses enfants. Sinon, la civilisation n’aurait pas dépassé Ramsès II. A supposer que ce soit fait et que l’on soit déshérité, la Miséricorde divine imposerait de ne pas se confier à la justice révolutionnaire pour récupérer son « bien », ce qui revient à se confier au Diable pour contrer ses oeuvres. Totalement idiot, au plan spirituel. Mais pas pour un adepte des Lumières, les crocs en avant. Mais pas plus, non plus, que de voter la décapitation d’un membre de sa famille.

    Un Roi ne pourra revenir, à l’occasion des tortures extrèmes que va connaître inévitablement notre pays, que par l’affichage, à l’issue de ces drames, de vertus morales évidentes. Courage, honnêteté, désintéressement, ce qui ne me paraît guère le cas de ces plaideurs en justice républicaine.

    Alors un retour à la monarchie, oui, mais par ceux qui se montreront dignes, techniquement et surtout moralement et spirituellement, dans les drames à venir, de tenir le rôle de monarque que Dieu leur aura assigné.

    Ce sera peut-être mon voisin, ou un sbire de Mélanchon pris par la Grâce, ou un quidam qui aura eu, sans le savoir, les vertus nécessaires, mais sûrement pas un plaideur pour du fric devant la justice du Diable.

    Voilà ce que je pense de ces inepties judiciaires…

    Amicalement,

    G. B.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s