L’Etat islamique est-il l’ennemi de l ’Islam ?

Le combat pour Dieu

Les djihadistes trouvent dans les Ecritures sacrées de l’islam bien des passages qui légitiment, voire imposent, le recours à la violence dès lors qu’il s’agit de défendre les intérêts de l’islam, confondus avec ceux de Dieu, et d’agir pour son expansion dans le monde.
Le djihad est un devoir religieux, une « obligation de communauté » consistant à « faire effort » pour « la cause de Dieu », action qui, dans le Coran, n’est définie que sous son aspect guerrier. Le combat est prescrit à tous, même à ceux qui l’ont « en aversion » car c’est un bien pour eux (2, 216).
« Combattez [les incrédules] jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de sédition et que le culte de Dieu soit rétabli » (2, 193).
– « Après que les mois sacrés se seront écoulés, tuez les polythéistes, partout où vous les trouverez, capturez-les, assiégez-les, dressez-leur des embuscades. Mais s’ils se repentent, s’ils s’acquittent de la prière, s’ils font l’aumône, laissez-les libres » (9, 5).
– « Combattez pour Dieu, car il a droit à la lutte que les croyants mènent pour lui » (22, 78).
En outre, le djihad ne doit jamais être interrompu : « Ne faiblissez pas ! Ne faites pas appel à la paix quand vous êtes les plus forts. Dieu est avec vous, il ne vous privera pas de la récompense due à vos œuvres » (47, 35).

Mahomet s’est lui-même employé à imposer l’islam aux populations de l’Arabie en recourant à l’invective, aux menaces eschatologiques (l’enfer) et au djihad. Le butin et les victoires contribuèrent largement au succès et à la propagation de l’islam, conférant à la prédication de Mahomet une authenticité « divine » et incitant les musulmans à imiter leur « beau modèle » (33, 21) auquel il convient d’obéir car « celui qui obéit au Prophète obéit à Dieu » (4, 80).

Ce sont ces ordres et ces règles que les djihadistes, au Levant, en Asie et en Afrique, et aussi en Europe, appliquent scrupuleusement. Pour eux, c’est cela être authentiquement croyant. Les auteurs des dénonciations n’ont d’ailleurs pas condamné le principe du djihad.
Pour le philosophe marocain Abdou Filali-Ansary, le contenu de l’enseignement dispensé dans les écoles et les mosquées est le terreau de l’« Etat islamique ».

http://associationclarifier.fr/letat-islamique-est-il-lennemi-de-lislam/

Publicités

A propos alaintexier

La Saint Martial des Ardents, vers le 12 novembre, peut -et doit- redevenir la grande fête locale de la ville de Limoges. Ce blog propose plusieurs moyens pour y contribuer dont l'opération "Loupiotes" et " les Rencontres littéraires". Pour y aider , une seule adresse courriel : sm.ardents@orange.fr
Cet article, publié dans Société traditionnelle, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour L’Etat islamique est-il l’ennemi de l ’Islam ?

  1. IlIl faut lire le Coran pour comprendre que islam et islamisme sont une seule et même chose.

    Hervé

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s