Le mystère Louis XVII. L’ombre d’un doute. Émission du Lundi 03/11/2014 à 20H45 sur France III.

BARBANESNDLRB .  Vous n’avez pas assisté  ( ou vous voulez en savoir plus)  aux  exposés de notre ami Charles Barbanes  sur l’énigme Louis XVII lors de la  soirée  hommage du 16 octobre  dernier que la Fédération Philippe Meynier * a rendu à la reine Marie-Antoinette ? 

 1- Alors procurez  vous son ouvrage en activant le lien ci-après :  http://www.thebookedition.com/louis-xviiautopsie-d-une-fausse-verite-charles-barbanes-p-116456.html

* La Fédération Philippe Meynier est le  regroupement opérationnel  des  mouvements et institutions suivantes ( Charte de Fontevrault, Cercle d’Aguesseau, Cercle Jacques Bainville, Délégation Limousin-Marche de l’IMRF ).

2- Suivez avec passion l’émission suivante :                                                                        21 janvier 1793. Sur la place de la Révolution, à Paris, Louis XVI est guillotiné. Neuf mois plus tard, Marie-Antoinette est décapitée à son tour. L’héritier du trône, Louis XVII, reste écroué dans la prison du Temple. Le garçonnet décède dans sa cellule deux ans après la mort de ses parents, avant d’être jeté dans une fosse commune. Pourtant, 38 ans plus tard, un certain Charles Guillaume Naundorff, horloger allemand, se présente à Paris et affirme être Louis XVII. Le fils de Louis XVI et de Marie-Antoinette a-t-il survécu ? Le petit mort du Temple était-il vraiment l’héritier du trône ? Des notes secrètes apportent un nouvel éclairage sur ce mystère.

http://www.france3.fr/emissions/l-ombre-d-un-doute/diffusions/03-11-2014_270621

 

Advertisements

About alaintexier

La Saint Martial des Ardents, vers le 12 novembre, peut -et doit- redevenir la grande fête locale de la ville de Limoges. Ce blog propose plusieurs moyens pour y contribuer dont l'opération "Loupiotes" et " les Rencontres littéraires". Pour y aider , une seule adresse courriel : sm.ardents@orange.fr
This entry was posted in Blogs et sites mémoriels and tagged , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

7 Responses to Le mystère Louis XVII. L’ombre d’un doute. Émission du Lundi 03/11/2014 à 20H45 sur France III.

  1. LE SACRE DE LOUIS XVII

    -Louis XVII, figure Christique de la Révolution: tout le monde le dit mort, mais personne n’a retrouvé son corps (Princesse Amélie de Bourbon-Parme, LE SACRE DE LOUIS XVII, NRF – Gallimards, p.69) .

    Mais est-ce bien le coeur de Louis XVII qui a été inhumé, le 8 Juin 2004 dans la rypte de Saint-Denis, avec l’accord du Ministère de la culture et en présence de tous les membres officiels de l’Auguste Maison de Bourbon? Ne serait-ce pas plutôt celui du Dauphin Louis-Jospeh, frère aîné de Louis XVII, mort le 8 Juin 1789? Des personnalités comme le professeur Jean Tulard de l’Institut, ou l’historien Alain Decaux, ne l’excluent pas.

    En fait le Manuscrit de Trieste démontre la probale survivance de Louis XVII au delà de la date boutoir que les révisionistes révolutionnaires nous donnent constamment: 15 Aout 1795. Le jeune Roi de France n’est pas mort au Temple. Et un enfant du même age, chargé de le substituer, a été martyrisé à sa place. Si l’enfant-Roi a été évadé, le mérite en incombe à l’Ordre Souverain de Malte, à tous les Princes de Sang de France -Même ceux qui pensaient qu’il n’étaient pas le fils de Louis XVI mais celui de Fersen, ce jusqu’à la révélation de Martin de Galardon!- les Rois d’Espagne, les Empereurs d’Autriche, les Aristocrates Français, ceux d’Ecosse, d’Irlande et ceux du Saint-Empire Germanique qui ont fait face à leur resposabilités et permi que l’Enfant-Roi fut mis à l’abrit à l’étranger.

    On ne peut que remercier leurs descendants actuels.

    Le Comte de Chambord lui-même, qui ne voyait de destin Français que dans le cadre de la Chrétienté, ne concevait de Mission Française que la fidélité de la France à son Baptême et ne désirait de salut national que dans l’esprit de justice, décida de renoncer au Trône -au grand dam de ses contemporains!- après la révélation de Maximin Giraud, le Berger de la Salette, de la Survivanmce de louis XVII et de la vraie descendance Royale, et la querelle du Drapeau Blanc ne fut qu’une excuse.

    Ou se trouve cette descendance?

    Il y a trois hypothèses:

    1. Naundorff était Louis XVII et les descendants de Naundorff sont les descendants de Louis XVII.

    2. Naundorff n’était pas Louis XVII: le futur Grand Monarque est le descendant Salique de Louis XVII mais on ignore complètement où se trouve cette descendance, qui est celle des Lys coupés.

    3. Le futur Grand Monarque ne descend de Louis XVII que par sa mère, petite-fille du petit-fil de l’Enfant-Roi, et membre de la branche coupée des Lys, et descend par son père de la Branche Aînée de Saint-Louis, qui est celle des Bourbons-Montpensier-de-Valois-et-de-La Croix, lignée oubliée mais Légitime, dont le Masque de Fer aurait été l’incarnation comme l’instrument Divin du témoignage de la permanance de la Légitimité: on ignore totalement, là aussi, où se trouve cette double descendance.

    Un vrai Providentialiste ne se pose pas la question, les prophéties sont claires: quand tout semblera perdu, N.S. Jésus Christ chargera à Son heure -ET PAS AVANT!- Sa Très Sainte Mère Immaculée de nous révéler Son Lieutenant, tenu miraculeusement en réserve pour la régénération future de la France, Lieutenant qui mènerait en attendant une vie retirée et pénitante.

    Pour ceux qui ne croirait pas en les prophéties du Grand Monarque, le doute sur la mort de Louis XVII ne saurait l’emporter sur l’espérence d’une VRAIE Restauration, dont l’Enfant-Roi -qu’il soit mort ou non au Ttemple- demeure le symbole, en attendant que se réalisent les promesses du Sacré-Coeur à la France…

    Amitiés Fontevristes!

    Hervé J. VOLTO, CJA, Président Honoraire de la Charte de Fontebvrault (Président 1991-1994), membre du Chapitre Général et Délégué Officiel pour l’Italie

  2. alaintexier says:

    Les Rois de France

    Ce 3 novembre à 20h45, l’émission « L’ombre d’un doute » aura pour sujet « Le mystère de Louis XVII ». En voici le descriptif : « 21 janvier 1793. Sur la place de la Révolution, à Paris, Louis XVI est guillotiné. Neuf mois plus tard, Marie-Antoinette est décapitée à son tour. L’héritier du trône, Louis XVII, reste écroué dans la prison du Temple.
    Le garçonnet décède dans sa cellule deux ans après la mort de ses parents, avant d’être jeté dans une fosse commune. Pourtant, 38 ans plus tard, un certain Charles Guillaume Naundorff, horloger allemand, se présente à Paris et affirme être Louis XVII. Le fils de Louis XVI et de Marie-Antoinette a-t-il survécu ? Le petit mort du Temple était-il vraiment l’héritier du trône ? Des notes secrètes apportent un nouvel éclairage sur ce mystère. »

  3. Pingback: Pour sortir du suicide français en cours devant nos yeux et auquel nous assistons impuissants … « CRIL17 INFO

  4. Pilayrou says:

    C’est curieux tout cet affolement autour d’une émission qui n’apportera rien.
    C’est moi qui ai retrouvé Louis XVII ! Sain d’esprit dans mes recherches.
    Pilayrou

  5. Mon jeune ami, serait-il possible de profiter de vos rehcerches sur Louis XVII? auriez-vous par hasard des détails?

    Hervé J. VOLTO

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s