La destruction de la Sainte Messe ; Plan maçonnique en 33 points.

imagesLe plan maçonnique pour la destruction de la sainte Messe en 33 points. Directives du grand Maître de la maçonnerie aux Evêques maçons catholiques.

Articles de la revue italienne «  Téologica » . La revue de la nouvelle éangélisation ; N° 14 mars/avril 1998

NDLRB . Et le pire  c’est  qu’un certain nombre de  ces préconisations sont  déjà mise en oeuvre. Merci d’activer  le lien ci-aprés et  vous serez édifié.

  • 4) Interdisez la liturgie latine de la Sainte Messe
  • 5) Faites les ( les femmes) revendiquer  le droit à la prêtrise. Présentez la  chose  comme une idée  démocratique.  
  • 6) Découragez les fidèles de prendre la Sainte Communion à genoux … Enlevez les agenouilloirs et les prie-Dieu
  • 11) la Table ( ex autel) doit  avoir l’aspect d’une table de  cuisine

http://www.marie-julie-jahenny.fr/la-destruction-de-la-sainte-messe.htm

A propos alaintexier

La Saint Martial des Ardents, vers le 12 novembre, peut -et doit- redevenir la grande fête locale de la ville de Limoges. Ce blog propose plusieurs moyens pour y contribuer dont l'opération "Loupiotes" et " les Rencontres littéraires". Pour y aider , une seule adresse courriel : sm.ardents@orange.fr
Cet article, publié dans Action Catholique, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour La destruction de la Sainte Messe ; Plan maçonnique en 33 points.

  1. A force d’attaquer le Christ et Sa religion, ils vont nous y faire croire…

    Hervé

  2. Georges dit :

    Il est dit que les prophéties de Marie-Julie Jahenny sont trop sombres, sont exagérées mais force est de constater qu’elle a annoncé que la France deviendrait mahomète, que la franc-maçonnerie serait très présente et corruptrice, entre bien d’autres choses qui sont présentement en train de nous devenir insupportables?
    Pour un authentique chercheur de vérité religieuse, n’existe-t-il pas d’autre solution que de s’isoler du monde, de fermer sa maison aux flots débilitants d’informations, de distractions et de fictions dont les médias nous abreuvent comme s’il n’y avait que cela. La quête du silence, de l’amour divin, de la compassion, de la paix, en un mot du sacré, devient un impératif purificateur. S’y dérober devient trop douloureux. Avant le jour de Iahvé, de la colère du Seigneur, n’en sommes-nous déjà pas, comme Marie-Jahenny l’a prophétisé à nous réunir sous la flamme d’une bougie ou sous le ciel étoilé? Avec pour consolation de savoir que nous sommes comme cela quelques-uns à constituer des îlots de spiritualité?
    Le Club de Rome, vers 1974, avait estimé, selon une douzaine de scénarios, que la fin des temps, l’inversion des courbes présentes interviendrait vers 2030. Nous n’en sommes plus qu’à quinze ans, c’est fort peu. Des régions, c’était prévu, comme le Moyen-Orient aujourd’hui, voire comme l’Europe, étaient annoncées comme devant s’effondrer si des mesures de précaution n’étaient pas prises. N’est-ce pas déjà le cas? Pour les jeunes générations, ces évolutions doivent être assez imperceptibles mais les anciennes ne perçoivent-elles pas que les choses tournent déjà moins rond. La prospective laïque rejoignait la perspective prophétique d’une fin vers la même date. Que les cultes soient aussi atteints ne fait partie que d’un mouvement général que rien ne paraît devoir enrayer.
    Que se mettra-t-il en place vers 2030? Les pessimistes diront, au pire, que c’est la fin de la vie sur terre engendrée par on ne sait quel cataclysme dû à la méchanceté des hommes. Les optimistes penseront que malgré ce gravissime accident de parcours, les choses repartiront. La perspective que se constituent de petites communautés de fidèles n’est pas absurde. La question est de savoir ce qu’ils auront bien su conserver en définitive et s’ils l’intégreront dans une foi, dans une croyance plus forte qui les exposera moins à l’instabilité que l’on observe pendant les présentes années. Il est bien certain qu’au jeu de celui qui se pose des questions ou se complaît dans une attitude sceptique et goguenarde, les croyants fanatiques auront l’avantage et lui régleront son compte quelque soit le caractère primitif qui fonde leurs agissements. On pourra mettre tous les moyens de défense qu’on veut, les esprits sont désarmés et les ennemis sont déjà dans la place.
    Dans ces conditions, s’agissant du Grand Monarque qui s’annonce comme un grand réformateur et pacifique mondial, du moins annoncé par les prophéties et, sous différentes formes, par quelques traditions religieuses, on se demande quels moyens il pourra bien mettre en oeuvre pour remettre tout sur la bonne voie? C’est un acteur capital des prophéties de Marie-Julie Jahenny qui, si elles se sont révélées vraies, ne manquera pas d’intervenir et il ne reste qu’une quinzaine d’années environ, pour voir les fruits de son action… Nous ne sommes plus dans le rêve mais dans la plus immédiate nécessité. Il existe déjà…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s