Alors que l’obscurantisme s’étend sur le monde, puisse l’Archange saint Michel nous rappeler : « Quis ut Deus ? »

Saint Michel Archange défendez-nous dans le combat ;
soyez notre secours contre la perfidie et les embûches du démon.
Que Dieu exerce sur lui Son empire,
nous le demandons en suppliant;
et vous, prince de la milice céleste,                                                                                        refoulez en enfer, par la Vertu divine, Satan                                                                                  et les autres esprits malins qui errent dans le monde                                                              pour la perte des âmes.                             

Amen.

A propos Charte de Fontevrault

Royaliste depuis mon entrée en Faculté de Droit et des Sciences économiques, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article, publié dans Blogs et sites catholiques, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Alors que l’obscurantisme s’étend sur le monde, puisse l’Archange saint Michel nous rappeler : « Quis ut Deus ? »

  1. irene dit :

    Un de mes amis a un cousin « Meilleur ouvrier de France » qui a participé à la re-dorure (à la feuille d’or) de l’Archange surmontant le monument. C’est le moment de Le prier d’intervenir pour nous débarrasser de tous les miasmes putrides qui défigurent notre malheureux pays ! Amitiés.

  2. alaintexier dit :

    De si justes prières adressées à une si juste intention ne sauraient manquer d’être couronnées de succès s’il plaît à Dieu.

  3. Louis Chiren dit :

    « De si justes prières adressées à une si juste intention ne sauraient manquer d’être couronnées de succès s’il plaît à Dieu. »

    Nous vivons un temps où la bête que représente le dragon mène un combat qu’elle souhaite emporter. Il est incroyable que ce dragon qui répand son virus couronné soit parti de Chine.

    N’oublions pas que le dragon en Asie a une connotation plus positive qu’en Occident même si ses nombreux pouvoirs de destruction sont craints.
    Notre sainte religion catholique y a vu le diable incarné, quelques rares représentations le fixent sur des armoiries de chevaliers ou sur les armes de papes comme Grégoire XIII (1572-1585) ou Paul V (Camille Borghèse) 1605-1621.

    QUIS UT DEUS

    Cette illustration est née le vendredi 2 décembre 2016, premier vendredi du mois pour la solennité du Sacré Cœur de Jésus.
    Elle s’est finalisée le 3 décembre 2016 pour la saint François-Xavier.
    Ce saint issu de la noblesse Navarraise était né au château de Javier et étudia à Paris. Il fera la rencontre de saint Ignace de Loyola.
    Ils fonderont l’ordre des jésuites appelé compagnie de Jésus en 1534 qui jouera un rôle prépondérant dans la rénovation de l’Eglise face au schisme protestant. Ordonné prêtre, Ignace sera désigné pour convertir les peuples de l’Orient. De Goa au Japon il se montrera jusqu’à sa mort un missionnaire infatigable. En deux ans de 1549 à 1551 il convertira des villages entiers. Trente ans après son passage on comptera 150000 convertis et 200 églises principalement autour de Nagasaki. Il mourra d’épuisement sur l’îlot proche de Canton à la veille d’entrer en Chine. Ses restes reposent à Goa dans la basilique « Bom Jesus  » (le bon Jésus).

    Quis ut Deus
    Votre nom est un cri
    Venant d’un esprit pur
    Une victoire Divine

    Allégeance éternelle
    Du général des anges
    Des milices célestes
    Contre l’antique dragon

    Ce combat de la bête
    Se déroule sous nos yeux
    Nous en sommes les victimes
    Mîkhâ’êl a paru

    Le menteur tout de vert
    Comme le cavalier pâle
    Éventre de ses griffes
    Les hommes qui se vendent

    L’archange lui oppose
    Le bouclier de la Foi
    Le glaive de la justice
    Le vert de ses ailes

    Rappel du saint livre
    Le figuier fut invité
    A régner sur les arbres
    Choisit pour sa sagesse

    Le père a missionné
    Son ange toujours fidèle
    Pour protéger le Lys
    Qui servira en son nom

    Tremblez devant l’erreur
    De ce siècle perdu
    Rejoignez les armées
    Des hommes en conversion

    Des entrailles de la terre
    Le prince de ce monde
    Attire à lui les âmes
    Promesse de damnation

    Le temps nous est compté
    La tempête se lève
    Le Verbe va frapper
    Et punir le crime

    Pour lors le mensonge brille
    Satan père des révoltes
    Dont l’œil rouge captive
    Vers le trône sanglant

    Sainte Vierge Marie
    Donnez-nous votre rose
    Que Jeanne la guerrière
    Mènera au printemps

    https://louischiren6.wixsite.com/peintreetpoete/quis-ut-deus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s