Hervé VOLTO. LE SECRET DU GRAND MONARQUE

Si on ne fait rien, dans un siècle, et peut-être avant, par les effets convergents du triple jeu de l’immigration, de la démographie et des conversions, la France deviendra musulmane…

Depuis quelques années, la pensée Royaliste connaît un renouveau dû conjointement à sa redécouverte par certains universitaires, à l’enthousiasme qu’elle suscite chez les jeunes gens (quand ceux ci s’aperçoivent de sa richesse, de sa cohérence et de sa générosité), et enfin à la personnalité attachante des successeurs actuels de nos Rois.

Le Royalisme persiste en France malgré les condamnations et les décennies qui passent, mais il est fortement divisé. Cinq courants dominent chacun avec son Prétendant:

– Le courant Légitimiste avec Louis de Bourbon

http://fr.wikipedia.orgHYPERLINK « http://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_de_Bourbon_(1974″/wiki/Louis_de_Bourbon_(1974

– Le courant Orléaniste avec Henri d’Orléans  http://www.sylmpedia.fr/index.php/Henri_VII

– Le courant survivantiste qui soutient les droits du prince  » Hugues de Bourbon » http://www.louis17.com//

– Le courant Parmiste se regroupant autour du Prince Sixte-Henri de Bourbon-Parme http://fr.wikipedia.org/wiki/Sixte-Henri_de_Bourbon-Parme

-Le courant Providentialiste avec un Roi inconnu http://fr.wikipedia.org/wiki/Grand_Monarque

Ce dernier courant s’en remet totalement à la Divine Providence pour l’avènement d’un nouveau Roi pour la France

http://www.sylmpedia.fr/index.php/Royalisme_providentialiste

La Charte de Fontevrault, http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevraulthttps://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/ fondée en l’abbaye royale homonyme https://dictionnaireordremonastiquedefontevraud.wordpress.com/le 25 Août 1988 par le professeur Alain Texier –CJA, juriste spécialiste de droit constitutionnel et de droit nobiliaire, auteur d’un livre inégalé à ce jour, Qu’est-ce que la noblesse? http://www.chire.fr/A-128392-qu-est-ce-que-la-noblesse.aspx (Tallandier)– a pour but de rassembler des Royalistes de toutes obédience à travers le devise Fidélité / Unité Royale: Fidélité au Prince que l’on a choisi de servir (Orléans, Bourbon, Survivance de Louis XVII, Grand Monarque encore inconnu de tous) et Unité autour du principe Royal qui est que le Roi est la seule autorité Légitime émanant de Dieu.

La Charte de Fontevrault est soutenue par sa Flotte Providentialiste, le Conseil dans l’Espérance du Roi,  » l’autre Conseil des Ministres » placé  sous la direction de Jean-Yves Pons (CJA) « http://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/, dont fait partie Alain Texier, CJA,  -chargé des fonctions de garde des Sceaux- et ,  peut-être aussi, le parti Alliance Royale http://www.sylmpedia.fr/index.php/SYLM qui entend porter la question du Roi dans le débat politique sans entrer dans les questions dynastiques.

Chez nous, Fontevristes, il y a d’exellentes plumes sachant écrire sur les Princes cités plus haut. Vous n’en voudrez  peut-être pas  à votre serviteur de se faire celle du Grand Monarque…

Le Royalisme Providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m’empêche pas de m’intéresser à l’histoire connue – et celle plus cachée- de mon pays (Alain Texier, CJA, Docteur en droit, Président fondateur de la Charte de Fontevrault, Président Honoraire -Président 1988-1991- et membre du Chapitre Général).

Une prophétie dit:

Le Grand Monarque sera révélé peu après l’annonce de la véritable descendance Royale par des voix étouffées

Tout en laissant humblement à la Providence le choix définitif du Roi à venir, notre blog a lancé l’hypothèse selon les dires de Marie-Julie Jahenny que le futur Grand Monarque pourrait donc descendre par son père du Connétable de Bourbon, des Princes de Mercoeur et du Masque de Fer (la branche Aînée de Saint-Louis), et par sa mère du Bon Roi Henri IV, du Roi Soleil et du vrai Louis XVII évadé de l’enfer du Temple (la branche coupée des Lys), Dieu voulant dans son immense générosité, réparer nos injustices humaines en réconciliant une seule et même personne les deux branches Françaises rivales de la Maison Royale de Bourbon, celles de Louis XIV et du Masque de Fer. Maison dont le chef occulté, cousin aussi bien des vrais descendants de Louis XVII que des actuels Bourbons d’Espagne, de Naple et de Parme, est destiné aujourd’hui à reprendre les choses là où les laissées Louis XIV la consécration Royale au Sacré-Coeuret à rendre au Divin Christ-Roi la Couronne qu’Il a perdu à la Rue du Bac en 1830!

jean christian petitfils 2

Jean-Christian Petitfils , Historien.

Selon Claude Dabos, cité par Jean-Christian Petitfils dans son livre Le masque de fer (Perrin), le Surintendant Nicolas Fouquet aurait reçut un « secret extraordinaire » du peintre Nicolas Poussin: l’existence à Rennes-Le-Chateau, près de Carcassonne, d’un Ordre de Chevalerie secret protégeant une branche Ainée, oubliée mais Légitime, de la Maison de Bourbon dont le chef aurait le droit de régner à la place de Louis XIV, faisant ce dernier un « usurpateur malgré lui »!

Ceci permettrait de comprendre pourquoi Fouquet a disposé à partir de 1656 de « ressources presque illimitées« , jusqu’à ce que le jeune Roi Soleil mette fin au chantage de l’indélicat Surintendant qui, trop sur de lui, commençait imprudemment à « taper » dans le Trésor Royal, ce qui donna enfin l’excuse au jeune Monarque de le faire tomber pour péculat, détournement de fond et abus de biens sociaux.

Quand à l’Ainé des Bourbons, impliqué dans la conjuration de Paul Roux de Marcilly  (exécuté en 1669) visant à renverser le Roi Soleil, il sera capturé et jeté en prison, un masque sur le visage.

Sachez que l’hypothèse d’une branche Ainée, oubliée mais Légitime, des Bourbons -les Bourbons-Busset sont les ainés des Bourbons mais ne sont pas Légitimes– branche secrète et perdue postulée par la tradition prophétique,n’est pas aussi absurde que çà: au XIX° siècle fut retrouvé en Inde une descendance oubliée du Connétable de Bourbon, descendance dont la branche viendrait avant même celle de Louis XVII, dans l’optique Survivantiste où ce dernier aurait survécu et aurait eu une descendance jusqu’à nos jours !

Par la révélation faite à Nicolas Fouquet d’une branche secrète et perdu des Bourbons, nous sommes entrainés dans la partie la plus hasardeuse de cette singulière étude: Rennes-le-Château, l’Abbé Saunière, la Compagnie du Saint-Sacrement, le Prieuré de Sion, le message crypté de Poussin dans sa fameuse toile des Bergers d’Arcadie -ET IN ARCADIA EGO, anagramme de IO TEGO ARCANA DEI! – et on comprend dés lors où L’Enigme Sacré et le DaVinci Code ont puisé leur inspiration.

Le Connétable de Bourbon, dont la mère était Claire de Gonzague, dépossédé de toutes ses terres par François I°, aurait mis à l’abri chez sa soeur Renée, devenue par mariage Duchesse de Lorraine, son dernier et plus précieux bien: son fils François-Henri-Louis-Nicolas de Bourbon-Montpensier, Prince des Dombes. La théorie de votre serviteur est  que le beau-frère et ami du Connétable de Bourbon, Antoine de Lorraine -ancêtre du Bon Roi René et de… Marie-Antoinette! – Duc souverain du Duché de Lorraine, aurait avec le consentement de son épouse, accepté de faire passer son neveu pour un bâtard eut d’une cuisinière : Nicolas de Sion-Vaudémont !

Les-Bergers-d-Arcadie-Nicolas-Poussin

A noter que le Connétable de Bourbon possédait parmi ses apanages une Seigneurie de La Croix au sein de son Comté du Beaujolais, ainsi que le titre de Duc de Mercoeur. C’est ce Comte de Sion-Vautdémon qui, après avoir fondé une famille et eu un fils, le futur Duc de Merceour, aurait été enlevé en mer par des pirates et porté en Inde: de là, la branche des Bourbons de Bhopal !

Le Masque de Fer, dont la branche vient avant même celle des Bourbons de Bhopal, pourrait descendre Légitimement (ce n’est qu’une hypothèse) des Princes de Mercoeur -le Duc de Mercoeur fit passser son fils, Duc et Prince de Bretagne, pour mort à l’age de 3 ans et le fit porter secrètement dans le midi de la France puis en Italie, où il grandit, fit douche et eut un fils qui sera retrouvé et deviendra le Masque de Fer !- qui possèdaient dans leurs appanages la Baronnie de Sainte-Croix de La Croix du Retz ( d’Or à la Croix de Gueule, devenue plus tard d’Or à la Croix de Sable) , le Comté de La Croix du Malzieu (d’Argent à la Croix patricarcale dite de Lorraine de Gueule) et le Comté de guingamp, les Duchés de La Croix d’Albon (de Sable à la Croix d’Or), d’Ethampe et de Penthievre et la Principauté de Lamballe, faisant du Roi caché HENRI V DE LA CROIX le VRAI ROI DE FRANCE ET le VRAI PRINCE ET DUC DE BRETAGNE!

Un complot héréditaire, vérifiable historiquement contre les derniers Valois et les premiers Bourbons, série de conjurations dirigée depuis la Lorraine et l’Italie, depuis la Conjuration d‘Amboise à la Fronde, en passant par la tentative d‘enlèvement du jeune Louis XIII au Château d’Eu, aurait agité l’Histoire de nos Rois: les conjurés seraient issus de plusieurs générations de Lorraine, Guise, Longueville, La Tour d’Auvergne, Turenne, Gonzague, Estes, tous apparentés au Connétable de Bourbon et à sa descendance oubliée mais Légitime, et ils arboraient tous la Croix de Lorraine comme signe de ralliement! Le sommet est atteint avec le complot de Roux de Marcilly -une conjuration menée depuis l’Italie et avec l’aide de l’Angleterre visant à renverser Louis XIV et le remplacer par son cousin aîné, hélas manipulé par l’Antique et Mystique Ordre de la Rose Croix du Temple et du Graal– et l’affaire du Masque de Fer, qui en est la réponse Royale.

On nous dira que le titre de Fils aîné du Sacré Coeur donné à Louis XIV par N.S. mettraitfin à cette théorie d’une Branche Aînée, oubliée mais 

images-2Légitime: l’assassinat d’Henri III aurait fait que la Grâce aurait abandonné la Branche Aînée des Bourbons, incarnée à l’époque par le Duc de Mercoeur, pour se poser sur la branche cadette, incarnée par le Bon Roi Henri IV: Dieu voulait peut-être la conversion du Vert Galant, la consécration de la France à Marie, la Révocation de l’Edit de Nantes (1685) et le Catholique Pacte de Famille (1761)  entre Bourbons de France, d’Espagne, de Naples et de Parme. La consécration de la France au Sacré-Coeur n’ayant pas eu lieu, la Grâce Divine semble abandonner également la branche cadette et la Légitimité semble se diluer: le fils de Louis XIV ne règnera pas, ni celui de Louis XV, ni celui de Louis XVI, Louis XVII, ni celui de Charles X, Louis XIX, ni celui de Louis Philippe (ni celui de Napoléon I°, Napoléon II l’Aiglon, ni celui de Napoléon III) ! Quand au comte de Chambord, il n’aura pas de descendance…         NDLRB. Il est  quand même inconcevable qu’une telle succession de drames n’ouvre pas les yeux de ceux  qui ne  veulent pas s’en remettre à Dieu du point de savoir  qui doit être Son Lieutenant  sur le trône de France).

Selon les confidences de Madame de Borie, lors de ses promenades masquées sur l’ile de Lérins, le Masque de Fer, alors âgé de 40 ans, serait tombé amoureux de la fille de son geôlier, Isabelle-Marthe Baillis de Saint-Mars de la Bruyère de La Croix de Castrie, à peine âgée de 16 ans et dont le frère deviendra l’ancêtre des actuels La Croix de Castries: Les La Croix de Castries ne descendent donc pas du Masque de Fer, mais le futur Grand Monarque Henri de la Croix pourrait avoir, lui, du sang des La Croix de Castries !

Louis XIV, qui n’était pas le monstre dépeint par Voltaire, aurait eu pitié. Il aurait permi au Prince masqué de fuir et d’être substitué à la Bastille par un clochard, le valet La Rivière,http://enviedhistoire.canalblog.com/archives/2006/06/13/2082099.html ce dernier étant trop content de manger à sa guise et d’être traité là-bas... comme un Roi! une seule condition: l’exil, loin de la France, Loi de Nationalité oblige. Des enfants seraient nés de l’union Légitime du Prince démasqué et de Melle de Saint-Mars: un fils, Louis, espérence de la France, et une fille donnée en mariage à un officier corse ancêtre grâce à elle d’un général fameux qui possèdait dans son visage un petit détail pouvant le rattacher à la Famille Royale de Bourbon, détail soigneusement caché autant par les Royalistes, que par les Bonapartistes et les républicains!

Mais revenons à Louis, fils du Masque de Fer. Ce Louis, après s’être assuré une descendance, serait venu à l’âge adulte réclamer sa Légitimité à l’époque du Régent. Ce dernier l’aurait reçut secrètement et lui aurait donné une charge d’Amiral, dans l’attente d’un Sacre promis qui ne viendra jamais. Lorsqu’en pleine mer, l’Amiral apprend le Sacre du petit Louis XV, et qu’il a reçut le titre de Prince de Valois comme dédommagement, il entre en grande fureur et comprenant qu’il a été floué: il deviendra un redoutable corsaire qui s‘en prendra à la marine de Louis XV!

Le Grand amiral de Valois

avait confié son fils à un serviteur de confiance, un certain Antonin Guyot Dujol, qui avait un fils du même âge: à partir de là, la descendance des Dujol sera prise pour celle de l’Amiral de Valois et de cette souche incertaine sortiront l’Abbé Félix de Valois et un facteur à Saint-Chamas, qui tentera de faire modifier son état civil de Dujol à Valois. Débouté, ce dernier soutiendra sa cause dans un pamphlet incendiaire: Valois contre Bourbons

QU’EN EST-IL DEVENU DE LA VERITABLE DESCENDANCE ROYALE?                                                                                                                                  A L’HEURE ACTUELLE, NOUS NE LE SAVONS PAS

Ce que nous savons, c’est que le vrai nom du futur Grand Monarque pourrait être SAR HENRI-LOUIS DE BOURBON-MONTPENSIER DE VALOIS DE SAINTE CROIX DE LA CROIX, DUC DE BRETAGNE

… et, selon Marie-Julie Jahenney, en attendant sa révélation à l’heure de Dieu, son identité sera un secret et devra le rester.

Le Grand Monarque, descendrait-il par son père du Masque de Fer et par sa mère de Louis XIV (par le vrai Louis XVII évadé de l’enfer du temple) ?!

Quelquefois, un arbre est coupé dans la forêt ; il ne reste plus que le tronc ; mais un rejeton pousse au printemps et les années le développent et le font grandir, il devient lui-même un arbre magnifique et l’honneur de la forêt. Priez pour la France, Ma Fille, priez beaucoup, ne cessez point de prier (le Christ, Le 20 novembre 1843, à Marie Lataste (1822-1847), Religieuse du Sacré-Coeur) !!!  

Hervé J. VOLTO, CJA, Président Honoraire de la Charte de Fontevrault (Président 1991.1994), membre du Chapitre Général et Délégué Officiel pour l’Italie

Publicités

A propos Charte de Fontevrault

Royaliste depuis mon entrée en Faculté de Droit et des Sciences économiques, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article, publié dans Blogs et sites providentialistes, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

24 commentaires pour Hervé VOLTO. LE SECRET DU GRAND MONARQUE

  1. Bertrand dit :

    Apres tout;;; le masque de fer le duc de BeUFORT pourrait bien être le père de Louis X1V…

  2. Agnes DES GRANGES dit :

    Passionnant…! Le Seigneur, dans sa grande sagesse permettrait-il aux prétendants actuels de se nier mutuellement pour réveiller l’esprit monarchique en France? Le « terrain » serait-il labouré pour préparer les sillons du « Roi caché? »…Mille mercis pour cet article.

    • alaintexier dit :

      Chère Agnés,

      je ne saurais mieux m’exprimer que vous ne le faites s’agissant du mystère d’iniquité que constitue la querelle des prétendants – via ceux qui les des)servent- au trône de France.

      je me permettrai donc de reprendre votre analyse ici ou là en la faisant suivre de vos initiales (AgDG).

  3. Bertrand dit :

    Corrigé par moi==
    ((César de Duc de Vendôme épousa la plus riche héritière du royaume, Françoise de Lorraine,(( 1606 )) comtesse de Penthièvre, fille de Philippe-Emmanuel de Lorraine, duc de Mercœur, et nièce de la reine Louise de Lorraine, veuve d’Henri III, qui lui donnera trois enfants :
    • ((Louis (1607-))!!!!), duc de Mercœur, puis(( duc de Vendôme ))… Change son nom en Guillaume et meurt a Trois Rivière 1797….
    • Élisabeth (1614-1664), mariée à Charles Amédée de Savoie, duc de Nemours (1624-1652)
    • François (1616- Prisonnier==1669), duc de Beaufort (), dit le Roi des Halles sans alliance.
    Meurt 1703… prison..

    César duc de vendôme===sur internet;; ce qu’on lit;;
    Lieu de naissance Vers 1580,(( un couple dont on ignore les noms donnait naissance à un garçon))))) que l’on baptisa du nom de Pierre Pépin sieur de Lafond. ((En 1606,)) il épouse Françoise Prieur dans un village français nommé Saint-Laurent-De-La-Barrière, dans l’Évêché de Saintes, situé dans l’ancien comté de la Saintonge.

    Ce couple mystérieux était donc Henri IV et Gabrielle d’Estrées

    GUILLAUME PEPIN (1607-1697)

    Guillaume est né en France vers 1607((( 1612 )). On ne sait pas encore d’où il est originaire, puisque ce renseignement apparaît habituellement sur le contrat de mariage et que ce dernier n’a pas été retrouvé ici. La première mention le concernant date de 1642 où on le mentionne comme acheteur d’un livre lors de l’encan des biens de Jean Nicolet. Il marie Jeanne Méchin vers 1645, probablement à Trois-Rivières, et s’y installe pour fonder une famille. Il aura 13 enfants dont Pierre Pepin dit Laforce, l’un des découvreurs du Mississippi, qui est à l’origine du patronyme Laforce.
    Guillaume Pepin est élu plusieurs fois syndic à Trois-Rivières, c’est-à-dire représentant des habitants de Trois-Rivières au Conseil souverain de la Nouvelle-France. Il est de plus nommé juge à la seigneurie de Champlain durant une courte période de temps. Il s’implique à quelques occasions dans des conflits armés pour défendre Trois-Rivières contre des invasions iroquoises. Grand propriétaire terrien, il reçoit des concessions ou il achète des terres à Nicolet, au Cap-de-la-Madeleine, au Lac St-Pierre, à Champlain et évidemment à Trois-Rivières où il passe la grande partie de sa vie.
    . Guillaume décède le 11 août 1697, vers 90 ans, alors qu’il demeure chez son fils Pierre Pepin dit Laforce à l’endroit où est situé actuellement St-Grégoire de Nicolet. Sa dépouille est alors transportée sur le fleuve à Trois-Rivières pour y être inhumée dans le cimetière local.

  4. Bertrand dit :

    La race chassé…la lignée coupée !!!!!La branche coupée
    Un Roi s’élèvera finalement de l’antique race des Rois de France, d’une insigne piété envers Dieu … sa puissance s’étendra au loin sur terre et sur mer. »
    Le Grand Monarque, qui sera accompagné de la Grande Mère, n’est en rien le descendant visible d’un roi français récent comme Louis XVI (Bourbon), mais bien au contraire issu d’une branche coupée et lointaine de la royauté franque, celle des Mérovingiens (vieille cape). L’Abbé Souffrant (1755-1828), précise :
    « ((I(((Le Grand Monarque est de la branche aînée des bourbons et il est issu d’un rameau coupé. »)))))
    Cette branche aînée des Bourbons exclut justement les Bourbons qui sont une branche secondaire de la dynastie royale ! Autrement dit, il est impossible d’établir la ligne généalogique du Grand Monarque qui se perd dans la nuit des temps car elle ne constitue pas ce qui le désigne en tout premier lieu.
    __Le sang royal sera si très mêlé, Contraints seront Gaulois de l’Hespérie : On attendra que terme soit coulé, Et que mémoire de la voix soit périe__
    Ce qui est important dans ce quatrain ce sont les deux points (après l’Hespérie) qui annoncent une explication. La voici.
    Tout d’abord, l’Hespérie désigne la contrée qui est à l’ouest du lieu d’où l’on parle. Dans le cas présent, puisque Nostradamus vivait en France, il s’agit du continent Nord-américain, pas uniquement le Québec, puisque les USA (25 de leurs Etats) sont aussi à la même latitude que la France. En effet, il existe des dizaines de milliers de français aux USA.

    Henri et Gabrielle assassinés mais la descendance du fuir…

  5. Bertrand dit :

    vision du Nord-Oeust de la France;;;; Canada;;;;
    vision;;;; Nord-Est de lAmérique==== Québec…
    Tout ca pour votre appréciation…. merci…

  6. alaintexier dit :

    Si vous pouviez préciser un peu vos analyses pour que l’on vous comprenne mieux ?

  7. Bertrand dit :

    vision du Nord-Oeust de la France;;;; Canada;;;;
    vision;;;; Nord-Est de lAmérique==== Québec…
    Isaie 49 par rapport a Jérusalem une promesse

    nord Ouest de Jérusalem; L’autre coté de la mer…. comme la Perse; Nord Est de Jérusalem..

    Isaïe 49:8-12 ***
    8 Voici ce qu’a dit Jéhovah : “ En un temps de bienveillance je t’ai répondu, et en un jour de salut je t’ai secouru ; je te préservais pour te donner comme alliance pour le peuple, pour relever le pays, pour faire qu’on reprenne possession des possessions héréditaires désolées, 9 pour dire aux prisonniers : ‘ Sortez ! ’ à ceux qui sont dans les ténèbres : ‘ Révélez-vous ! ’ Le long des chemins ils pâtureront, et sur tous les sentiers battus seront leurs pâturages. 10 Ils ne souffriront pas de la faim et ils ne souffriront pas de la soif ; la chaleur torride et le soleil ne les frapperont pas. Car Celui qui a pitié d’eux les guidera, et il les conduira près des sources d’eau. 11 Oui, de toutes mes montagnes je ferai un chemin, et mes grandes routes seront sur une élévation. 12 Voyez ! Ceux-ci viendront de loin, et,
    ((((((( voyez, ceux-ci du nord et de l’ouest, et ceux-là du pays de Sinim. ”)))))Perse; Nord Est

  8. Bertrand dit :

    Francois le masque de fer…
    Duc de Beaufort…fils de Pierre et Francoise

  9. Merci à Madame Des Granges pour ce compliement qui me va directement au coeur! Vous avez dit: « Le Seigneur, dans sa grande sagesse permettrait-il aux prétendants actuels de se nier mutuellement pour réveiller l’esprit Monarchique en France? Le “terrain” serait-il labouré pour préparer les sillons du “Roi caché?”… » Les prophéties disent que le Grand Monarque sera imposé par Dieu au moment où les évènements seront tels que plus rien ne pourra sauver la France, si ce n’est une intrevention divine. Une fois révélé, le Grand Monarque restaurera la Monarchie en France et prendra les autre Princes -y compris les Orléans à qui il pardonnera- dans une sorte de Haut Conseil. La France retrouvera sa raison d’être et son prestige. Elle y recevra les Grâces nécessaires pour sauver la France et la Chrétienté.

    Il y aura un écueil à dépasser: celui des faux Grand Monarques! On tentera de nous torpiller en nous présentant des faux Grands Monarques et des Faux Henri de La croix . Marie-Julie Jahenny, dans plusieurs extases, reçu la révélation qu’avant le Grand Monarque, il y aurait un imposteur dont les Providentialistes devront se méfier. Les vrais Providentialistes connaissent les prophéties du Grand Monarque, savent qu’il peut y avoir de faux Henri de La Croix: abbés dotés de pouvoirs médiumiques, faux prétendants cachés, Chevaliers Blancs, vrais gentilhommes appartenant à l’Ordre du Saint-Sépulcre et des Hospitaliers de Lourdes mais manipulés par quelques prélats illuminés, fils à papa freaketone prêt à toutes les recontres, tous les échanges, tous les pèlerinages, Arsitos lorrains possédant force d’Armoiries, membres de quelques loges Néo-Templières reconvertis depuis dans le show-bizzz, bucheron hirsute et malicieux tout spécialement importé des grandes forêts de séquoyas du Canada, jeunes provocateurs, etc…

    En parlant des provocateurs… Revoilà  le jeune Bertrand avec sa petite théorie: il faut dire que ses recherches sont poussées méritoires… Mais le premier venu ne peut pas se prétendre descendant des Rois de France: il y a des règles à respecter!

    D’ailleurs, pour ceux qui liraient pour la première fois notre blog, il m’est necessaire de faire la mise au point suivante:

    POUR EN FINIR DEFINITIVEMENT AVEC GABRIELLE DESTREE!

    Le projet de mariage qu’entretient Gabrielle d’Estrées avec Henri IV est empêché par le Pape Clément VIII, plutôt hostile à la répudiation de Marguerite de Valois, épouse du Roi depuis 1572. Cette dernière s’y oppose également, même si elle est séparée du Roi de longue date. Sachant que cette décision entraînerait le mariage d’Henri IV avec la belle Gabrielle, au passé sulfureux, et dont la liaison adultère a déjà produit trois enfants, le Saint-Siège s’inquiète des possibles problèmes de succession qui pourraient se présenter entre la descendance adultérine, que le Pape aurait dû légitimer sans trop savoir comment, et celle issue du futur mariage du Roi. La morale de l’Église se voit aussi sérieusement mise à mal dans cette affaire, d’autant plus que le 23 février 1599 lors d’une fête au Louvre, il annonce son intention d’épouser Gabrielle en lui offrant l’anneau de son sacre. « La presque Reine » est détestée aussi bien par le peuple que par l’Aristocratie à cause de ses nombreuses dépenses (robes, bijoux, hôtel de Schomberg en face du Louvre). Elle est l’objet de nombreux pamphlets qui lui valent le surnom de « duchesse d’ordure » et de « putain à chien » , ce qui n’est certe pas très gentil…

    Si mariage secret il y eu entre Henri IV et Gabrielle d’Estrées entre 1593 et 1594, ce ne put être qu’un mariage PROTESTANT, NON RECONNU PAR L’EGLISE -l’union LEGITIME avec la Reine Margot n’ayant pas encore été anulé- et les fruits de ce mariage, comme leur descendance, ne peuvent être reconnue Légitime par l’Eglise. Car si la Loi de masculinité est la première des Lois Fondamanentale du Royaume de France, la Seconde est la Loi de Catholicité: ” LE ROI DE FRANCE DOIT ETRE CATHOLIQUE ET MAINTENIR LA FOI CATHOLIQUE EN L’ETAT ET LA COURONNE DE FRANCE” .

    François de Bourbon-Vendôme ne peut être la Masque de Fer: cette théorie, lancée par le Comte Begnine de La Croix de Castrie de Saint-Mars, chef des Mousquetaires à la garde du Prince masqué, ne tient pas, car on connaissait le portrait du “Roi des Halles” et bien qu’il eu quelques trais de famille CERTAINS avec le Roi Soleil, il ne lui ressemblait pas au point de constituer un danger, ce que le Masque de Fer représentait vraiement.

    Et puis on sait que les Ducs de Vendôme n’ont pas eu de descendance jusqu’à nos jours. Car si le duc de Vendôme fils, de Henri et Gabrielle a bien eu une descendance:
    César de Vendôme épousa la plus riche héritière du royaume, Françoise de Lorraine, comtesse de Penthièvre, fille de Philippe-Emmanuel de Lorraine, duc de Mercœur, et nièce de la reine Louise de Lorraine, veuve d’Henri III, qui lui donnera trois enfants :
    • Louis (1612-1669), Duc de Mercœur, puis duc de Vendôme
    • Élisabeth (1614-1664), mariée à Charles Amédée de Savoie, duc de Nemours (1624-1652)
    • François (1616-1669), duc de Beaufort (1665), dit “le Roi des Halles”, SANS ALLIANCE.
    Louis (nous ne l’avons pas oublié) eu bien deux fils, Louis-Joseph de Bourbon, Duc de Vendôme, dit le Grand Vendôme, (1654-1712), et Philippe, le Prieur de Vendôme (1655 † 1725), mais ces derniers n’eurent pas eu de descendance connue. A noter que sa mère, également mère de François Duc de Beaufort, était une Princesse de Mercoeur… ce qui rendait Louis aussi bien cousin de Louis XIV que du Masque de Fer!

    Or une éventuelle decendance oubliée de Louis de Vendôme, déjà illégitime CAR ISSU D’UN MARIGE NON BENIT PAR L’EGLISE CATHOLIQUE, ne pourrait prétendre au Trône car descendant des Ducs de Mercoeur PAR LES FEMMES. Or la Loi de Masculinité existait chez les Rois Francs déjà même AVANT le Baptme de Clovis. ET PUIS, LA 12° LOIS FONDAMENTALE DU ROYAUME DE FRANCE EST LA LOI DE NAISSANCE LE GITIME: LES ENFANTS NATURELS SONT ECARTES DE LA SUCESSION AU PROFIT DES ENFANTS LEGITIMES.

    Même le grandissime Louis XIV n’a pu faire Légitmimer ses batards! figurons nous son brave grand-père…

    Nul doute qu’Hentri IV aimait-il Gabrielle d’Estrèe d’Amour et qu’il fut OBLIGE de la laisser pour épouser Marie de Médicis, mariage -certe- arrangé par la Pape qui voulait une Reine CATHOLIQUE (ce fut une italienne, ça aurait pu être une espagnole… d’ailleurs Louis XIII, fils de d’Henri IV et de Marie de Médicis n’épousera-t-il pas une Habsbourg d’Espagne, Catholique elle aussi?). Et nulle doute qu’une injustice ai pu avoir été faite à Gabrielle d’estrée…

    Par contre, si Louis XIV fut par contre de Naissance Miraculeuse, ce fut par une Grâce donnée à Louis XIII, lui même fils LEGITIME d’Henri IV et de Marie de Médicis -tous deux mariés en 1600- la Grâce Divine ayant abandonée la branche Aînée des Bourbons -Connétable de Bourbon, Conte de Sion-Vaudémont, Duc de Merceour- à cause de l’asssinat d’Henri III. Le fils du Duc de Merceour, Henri-Louis-Jean-Philippe, Marquis de Nomény, Duc et Prince de Bretagne, fut passé pour mort à l’age de 3 ans et transporté secrètement dans le midi de la France, puis en Italie où il grandira, se mariera LEGITIMEMENT et aura un fils, devenu Preministre du Duc Souverain de Mantoue AVANT DE REVENIR EN FRANCE POUR DEVENIR L’INFORTUNE MASQUE DE FER.

    Par contre, on sait par les Dujols que Louis XIV -qui a révoqué l’Edit de Nantes et dont la Vierge a dit à Laus de prier pour lui (ce même s’il n’a vait pas répondu aux demendes de Paray-le-Monial), et qui n’était pas le monstre que Voltaire voulu NOUS faire croire- eut pitié et permis au Masque de Fer de s’évader, d’épouser Mlle Isabelle-Marthe de Saint-Mars et de faire souche LOIN DE LA FRANCE (Loi de Nationalité). Leur fils sera le Grand Amiral de Valois. A noter que l’intrigante qui voulu comprmettre Marie-Antoinette par l’Affaire du Collier était un certaine Jeanne de Valois, Comtesse de la Motte -la descendance du Masque de Fer était-elle redevenue Française à la veille de la Révolution?- que l’histoire a retenu comme Jeanne de la Motte-Valois…

    A la Restauration, Louis XVIII lachera, un soir qu’il jouait aux cartes avec de garnds dignitaires du Royaume, dont deux discutaient vivement de leur opinion sur l’identité du masque de Fer :
    -LAISSEZ LES SE DISPUTER… DE TOUTES LES THEORIES (jumeau de Louis XIV, batard du Roi d’Angleterre, DUC DE BEAUFORT DESCENDANT D’HENRI IV ET DE GABRIELLE D’ESTREE ou page noir de la Reine Marie-Thérèse), PERSONNE N’A ENCORE DIT LA VERITE!

    Où se trouve Monsieur de Sainte-Croix ou Monsieur de La Croix ? He ben, Grâce à Dieu, ON NE LE SAIT PAS! “Si on savait où se trouve le Roi, les francs-maçons, des agents de la République, ou même certains Prétendants tenteraient de la faire disparaître! ” …

    C’est un acte de Foi qui nous est demendé: celui CESSER DE CHERCHER LE ROI MAIS DE COMMENCER A PRIER POUR LUI ET DE PREPARER SA VENUE, de préparer les chemins de ce Roi, HENRI de Sainte-Croix, Baron DE LA CROIX du Retz, Comte DE LA CROIX du Malzieu et Duc DE LA CROIX Albon, dit HENRI V DE LA CROIX, et ce MEME SI NOUS NE CONNAISSONS PAS ENCORE SON IDENTITTE, seulement parce que nous avons qu’il est l’Elu de Dieu, agissant cependant comme si tout dépendait de nous tout en priant comme si tout dépendait de Dieu, laissant humblement à ce dernier le choix du Roi à venir et restant CHACUN A SON POSTE!

    Car l’important, pour l’instant, n’est il pas d’expliquer aujourd’hui, à nos contemporains, que la Monarchie n’est pas la dictature que l’éducation (anti) national a bien voulu leur faire croire ? que les LOI FONDAMENTALES DU ROYAUME DE FRANCE, constitution de l’Ancienne France, en sont la démonstration? Et qu’il existe une alternative Royale à l’alternance Grauche/Droite de la république qui est devenue impossible ?!

    Alors que notre Etat est bradé, que nos villes sont souillées, que les églises sont vidées et que notre jeunesse est gachée, abandonnée, livrée, il n’est pas impossible de sentir le peuple gronder et réclamer BIENTOT qu’une haute et Sainte Légitimité vienne consacrer l’autorité de l’Etat Français, voué à être la lumière des nations.

    ENCORE FAUT-IL LE DEMENDER, CE ROI! tous à Chartre, à Pontmain, Paray-le-Monial! TOUS A GENOUX!!!

    Amitiés Fontevristes à tous!
    .
    Hervé

  10. Bertrand dit :

    La morale de l’Église se voit aussi sérieusement mise à mal dans cette affaire, d’autant plus que le 23 février 1599 lors d’une fête au Louvre, il annonce son intention d’épouser Gabrielle en lui offrant l’anneau de son sacre. « La presque Reine » est détestée aussi bien par le peuple que par l’Aristocratie à cause de ses nombreuses dépenses (robes, bijoux, hôtel de Schomberg en face du Louvre). Elle est l’objet de nombreux pamphlets qui lui valent le surnom de « duchesse d’ordure » et de « putain à chien » , ce qui n’est certe pas très gentil…

    Il fallait la salir;;;elle détrônait la mafia italienne du trône..empoisonne juste avant d’être reine !!

  11. Bertrand dit :

    Henri et Gabrielle;;;leurs enfants mals=
    César le duc de Vendôme===
    sur internet;; ce qu’on lit;;
    Lieu de naissance Vers 1580,((((( un couple dont on ignore les noms donnait naissance à un garçon))))) que l’on baptisa du nom de Pierre Pépin sieur de Lafond. En 1606, il épouse Françoise Prieur dans un village français nommé Saint-Laurent-De-La-Barrière, dans l’Évêché de Saintes, situé dans l’ancien comté de la Saintonge.

    ce couple mystérieux était donc Henri1v et Gabrielle d’Estrées

    2 mals== Pierre et Alexandre prisonnier 1626 a 1630;;; Alex meurt en prison…

    Cézar : Pierre .. 2 fils;;;; Louis et Francois….

    Francoise Prieur riche héritière;;; ruiné entre chez les religieuse… revient espérant assassiner les mousquetaires…Athos et Dartagnan qui finir par l’assassiner…

    Francois veut venger sa mère Francoise ainsi que son grand père Henri et sa grande mère Gabrielle…

    Francois le roi des halles;;; la terreur pour les mousquetaires…
    Mordaun en Angleterre… devint le bourreau de Charles premier roi Ang;;;mari de Marie Henriette fille de Henri et Marie de Médicis…
    L’Angleterre voulait que les Mousquetaires avec 5o francais kidnappent le roi…. Mais Francois s’offrit comme bourreau;;; Il attendait les Mouisquitto…
    Il fit échouer le projet…

    Voyez;; Vingt ans après…
    Francoise Prieur;; Melady
    Milady revient pour tuer les mousquetaires ;;
    »). Milady a-t-elle épousé Athos sous son véritable nom ? Ce fut certainement la première pensée de Dumas, qui la fait confirmer par Mordaunt, dans Vingt ans après «
    Toutefois, il pourrait il y avoir une explication moins fantastique à la survie de Milady. Comme l’exécution semble avoir été conduite brusquement, sous le coup d’une émotion passionnelle due à la « trahison », et qu’Athos n’est ni un médecin, ni un bourreau professionnel, il est tout à fait possible qu’il se soit agit d’une « pendaison sans chute. » La belle, qui ne serait alors pas morte sur le coup, aurait ainsi pu s’échapper d’elle-même, ou être libérée

    Comment comprendrait-on qu’il se mette après la mort de Mme Bonacieux à la recherche du bourreau de Lille s’il ne connaissait pas l’épisode qui le rattache à Milady ? Pourtant, le hasard et l’invraisemblance semblent bien avoir conduit Athos chez le bourreau puisqu’il est aussi surpris que ses amis des révélations de celui-ci sur les premiers crimes de Milady.
    L’énigme la plus mystérieuse demeure la première mort de Milady. Comment la comtesse de La Fère, que son mari avait « si bien pendue », a-t-elle pu renaître en comtesse de Winter ? Athos qui la revoit seulement à l’auberge du Colombier Rouge, croirait volontiers à « un démon envoyé sur terre…que l’enfer a ressuscité.
    Une version de ce genre est implicitement proposée par Athos, quand il donne en priorité à Milady un nom anglais, version parfaitement acceptable si l’on considère que son fils Mordaunt porte le nom de sa mère
    ((( Milady tenta de tuer Athos qui la fit pendre… mais la manœuvre a faillit ;; Probable Francois son fils l’aurait sauvé et tuer==é le bourreau……
    Milady de Winter est un personnage du roman d’Alexandre Dumas, Les Trois Mousquetaires. Elle joue une double partition, dictée par le récit romanesque et par la trame historique. Elle a été religieuse, maîtresse d’un prêtre, marquée au fer rouge comme voleuse, puis l’épouse d’Athos, qui l’a pendue, ou cru la pendre ; elle est un moment la maîtresse de D’Artagnan, elle tente en vain de faire tuer Athos et d’Artagnan, réussit au moins à empoisonner Constance Bonacieux. Elle est d’autre part l’agent anglais du cardinal de Richelieu. Sur son ordre, elle compromet la reine Anne d’Autriche en volant deux de ses ferrets de diamant qu’elle avait donnés au duc de Buckingham, puis fait assassiner ce dernier par John Felton. À la fin du roman, elle est finalement arrêtée à Armentières par les mousquetaires, et exécutée par le bourreau de Lille, pour ses crimes privés et publics. Son identité, mêlant des références historiques à des épisodes purement romanesques, emporte dans la mort plusieurs questions qui sont exposées ci-dessous
    Aidés par lord de Winter et le bourreau de Lille — frères de deux anciennes victimes de Milady — les mousquetaires s’emparent de la meurtrière à Armentières et lui font un simulacre de procès. Le verdict est unanime : coupable, elle mérite la peine de mort et elle est décapitée. Les mousquetaires rentrent à Paris, où D’Artagnan est promu lieutenant des mousquetaires par le cardinal

  12. Bertrand dit :

    M. le duc de Beaufort faisait son entrée à la cour avec toutes les réparations dues aux offenses qui lui avaient été faites et tous les honneurs qu’avait droit de réclamer son rang. On lui accordait la grâce pleine et entière de ceux qui l’avaient aidé dans sa fuite, la survivance de l’amirauté que tenait le duc de Vendôme son père, et une indemnité pour ses maisons et châteaux que le parlement de Bretagne avait fait démolir….
    Mordaun;;;- Et Votre Honneur connaît-il les quatre hommes qui avaient entrepris de sauver le roi ?
    – Ce sont ces quatre Français dont deux ont été envoyés par Madame Henriette à son mari, et deux par Mazarin à moi.
    – Et croyez-vous, monsieur, que Mazarin les ait chargés de faire ce qu’ils ont fait ?
    – C’est possible, mais il les désavouera.
    – Vous croyez ?
    – J’en suis sûr.
    – Pourquoi cela ?
    – Parce qu’ils ont échoué.
    – Votre Honneur m’avait donné deux de ces Français alors qu’ils n’étaient coupables que d’avoir porté les armes en faveur de Charles Ier. Maintenant qu’ils sont coupables de complot contre l’Angleterre, Votre Honneur veut-il me les donner tous les quatre ?
    – Prenez-les, dit Cromwell.
    – Et quel autre qu’un bourreau, demanda Cromwell, eût voulu exercer cet affreux métier ?
    – Mais, dit Mordaunt, peut-être quelque ennemi personnel du roi Charles, qui aura fait voeu de vengeance et qui aura accompli ce voeu, peut-être quelque gentilhomme qui avait de graves raisons de haïr le roi déchu, et qui, sachant qu’il allait fuir et lui échapper, s’est placé ainsi sur sa route, le front masqué et la hache à la main, non plus comme suppléant du bourreau, mais comme mandataire de la fatalité.
    – C’est possible, dit Cromwell.
    – Et cependant, sans cet homme, dit Mordaunt, le roi était sauvé.
    Cromwell sourit.
    – Sans doute, vous l’avez dit vous-même, on l’enlevait.
    – On l’enlevait jusqu’à Greenwich. Là il s’embarquait sur une felouque avec ses quatre sauveurs. Mais sur la felouque étaient quatre hommes à moi, et cinq tonneaux de poudre à la nation. En mer, les quatre hommes descendaient dans la chaloupe, et vous êtes déjà trop habile politique, Mordaunt, pour que je vous explique le reste.
    – Oui, en mer ils sautaient tous.
    – Justement. L’explosion faisait ce que la hache n’avait pas voulu faire. Le roi Charles disparaissait anéanti. On disait qu’échappé à la justice humaine, il avait été poursuivi et atteint par la vengeance céleste ; nous n’étions plus que ses juges et c’était Dieu qui était son bourreau. Voilà ce que m’a fait perdre votre gentilhomme masqué
    Mordaun couicé par les Mousquetaires;;
    Mordaunt regarda, et, grâce aux précautions prises par les deux amis, il ne vit rien. Alors il introduisit la clef dans la serrure ; la porte s’ouvrit et il parut sur le seuil.
    Au même instant, il se trouva face à face avec d’Artagnan.
    Il voulut repousser la porte. Porthos s’élança sur le bouton et la rouvrit toute grande.
    Porthos frappa trois fois dans ses mains. Athos et Aramis accoururent.
    Mordaunt devint livide, mais il ne poussa point un cri, mais n’appela point au secours.
    D’Artagnan marcha droit sur Mordaunt, et, le repoussant pour ainsi dire avec sa poitrine, lui fit remonter à reculons tout l’escalier, éclairé par une lampe qui permettait au Gascon de ne pas perdre de vue les mains de Mordaunt ; mais Mordaunt comprit que, d’Artagnan tué, il lui resterait encore à se défaire de ses trois autres ennemis. Il ne fit donc pas un seul mouvement de défense, pas un seul geste de menace. Arrivé à la porte, Mordaunt se sentit acculé contre elle et sans doute il crut que c’était là que tout allait finir pour lui ; mais il se trompait, d’Artagnan étendit la main et ouvrit la porte

    D’Artagnan seul se modérait, du moins en apparence.
    – Monsieur Mordaunt, dit-il au jeune homme, puisque, après tant de jours perdus à courir les uns après les autres, le hasard nous rassemble enfin, causons un peu, s’il vous plaît.
    Conversation
    – Tout à l’heure, continua d’Artagnan, vous étiez déguisé, je veux dire habillé en assassin, et maintenant…
    – Et maintenant, au contraire, j’ai tout l’air d’être dans l’habit d’un homme qu’on va assassiner, n’est-ce pas ? répondit Mordaunt de sa voix calme et brève.
    – Oh ! monsieur, répondit d’Artagnan, comment pouvez-vous dire de ces choses-là, quand vous êtes en compagnie de gentilshommes et que vous avez une si bonne épée au côté !
    – Il n’y a pas si bonne épée, monsieur, qui vaille quatre épées et quatre poignards ; sans compter les épées et les poignards de vos acolytes qui vous attendent à la porte.
    – Pardon, monsieur, reprit d’Artagnan, vous faites erreur, ceux qui nous attendent à la porte ne sont point nos acolytes, mais nos laquais. Je tiens à rétablir les choses dans leur plus scrupuleuse vérité.
    Mordaunt ne répondit que par un sourire qui crispa ironiquement ses lèvres.
    – Mais ce n’est point de cela qu’il s’agit, reprit d’Artagnan, et j’en reviens à ma question. Je me faisais donc l’honneur de vous demander, monsieur, pourquoi vous aviez changé d’extérieur. Le masque vous était assez commode, ce me semble ; la barbe grise vous seyait à merveille, et quant à cette hache dont vous avez fourni un si illustre coup, je crois qu’elle ne vous irait pas mal non plus dans ce moment. Pourquoi donc vous en êtes-vous dessaisi ?
    – Parce qu’en me rappelant la scène d’Armentières,(( Le meurtre de Melady)) j’ai pensé que je trouverais quatre haches pour une, puisque j’allais me trouver entre quatre bourreaux.

    . En effet, nous ne pouvions pas offrir une épée à madame votre mère et la prier de s’escrimer contre nous ; mais à vous, monsieur, à un jeune cavalier qui joue du poignard et du pistolet comme nous vous avons vu faire, et qui porte une épée de la taille de celle-ci, il n’y a personne qui n’ait le droit de demander la faveur d’une rencontre.
    – Ah ! ah ! dit Mordaunt, c’est donc un duel que vous voulez ?
    . Avouez, monsieur Mordaunt, que vous avez bien envie de nous tuer les uns ou les autres ?
    – Les uns et les autres, répondit Mordaunt.

    Duel Francois Dartagnan;;; connaissant la sortie secrette.. Mordaun pu s’enfuir pour ne pas être tuer par les trois qui resteraient..
    Dartagnan ayant compris la puissance de Francais,,, S’empressa de fuir en France et disparu pour un bon temps….

    Ils comprirent qu’il valait mieux l’enfermer..
    et les confidances de la reine Anne,,,, Louis X1V était d’accord..

  13. Bertrand dit :

    réconcilié avec la France;;; Louis X1V L’envoya en mission de guerre contre les Turques..et le fit faire prisonnier par l’armée francaise;;; trahison !!!

  14. Bertrand dit :

    1669 a 1703 mort en prison

  15. Bertrand dit :

    Selon LE BOUDDHISME
    Donc, pour le Bouddhisme le « Messie » ou « Maitreya » doit naître en France
    En résumé, pour le Bouddhisme la période de l’avènement du Messie c’est maintenant et c’est en France qu’il doit naître ou qu’il est né et on pourrait même dire que la conception de ce Messie devrait se situer(((( vers 1945))))) après l’arrivée du Roi des coqs au pouvoir, en l’occurrence ici Mr. Charles de Gaulle. En interprétant le monument du roi Asoka, selon la branche bouddhiste du Nord de la Corée, et d’après son calendrier, l’année 2003 [au calendrier mondial… chrétien] c’est l’année bouddhiste 3030, soit déjà 30 ans au-delà du 3 000ème anniversaire de la mort de Bouddha, donc le « Messie » ou « Maitreya » devrait être là maintenant, en chair et en os, physiquement présent sur notre planète Terre… et d’origine française.

    ((((((L’enseignement Bouddhique dit que la Vérité sur le passé, le présent et le futur sera alors « révélée ».)))))) Selon la tradition d’une branche bouddhiste l’année 3.000 du bouddhisme doit correspondre à l’an 1973, donc cette année-là devrait être une année importante dans la mission de ce Messie !
    Message autres; Le Srimad-Bhagavatam, verset 25 :

    « Et au point de jonction des deux âges, quand presque tous les dirigeants de la Terre seront devenus des pillards, le Seigneur de l’univers apparaîtra en tant que Kalki, le fils de Vishnu Yasa. »
    : le Kalki Purâna. Il y est dit que son incarnation finale viendra de l’occident, de l’Ouest.

    Je suis désolé pour tous les chrétiens de ce globe, les religions les plus pratiquées de nos jours sur la planète s’accordent sur le fait que quelqu’un doit encore venir pour accomplir les choses, et par conséquent Jésus n’est pas « le Messie », « le Sauveur », « le Dernier des Prophètes » annoncé, celui qui apportera la Révélation.

  16. Bertrand dit :

    César duc de Vendôme ;;Pierre Pépin;;; apres son emprisonnement 1626 a 1630 dû fuir la France et devint le maitre des mers en Ollande…. apres 1943 mort de Richelieu;;; il revint en france et devint===
    Cette gravure de 1663 porte la notice suivante: CESAR DE VANDOSME, Duc de Vandosmois, de Mercoeur, de Pantheure, de Beaufort, et d’Estampes, Prince d’Anet et de Martegues, Pair, grand Me des Mers, Chef et Surintendant general du Commerce et Nauigation de France Cheer des ordres du Roy, fils naturel du Roy Henry le grand, naquit à Coucy le Chau l’an 1594. de Gabriele d’Estrée Duchesse de Beaufort, sa Majesté le legitima en 1595. et luy donna le Duché et Pairie de Vendosme en 1598. et luy en fit prendre le nom et les armes, et en la mesme année traicta son mariage auec Françoise de Lorraine, fille unique et presumptiue héritiere de Philippes Emanuel de Lorraine Duc de Mercoeur et de Marie de Luxembourg Princesse de Martegues qui fust consommé en 1609. presta le serment de Duc et Pair au Parlement en 1606. Il estoit cy deuant Gouverneur et Lieutenant general pour le Roy en Bretagne dont il se demit en faueur de la Reine Regente en May 1650. pour celle de grand Me des Mers dont il jouit a present. Les diuerses trauerses et disgraces de ce Prince n’ayant rien diminué de son Zele au service du Roy et de l’Estat.

  17. Bertrand dit :

    ses enfants;;; Louis incognito s’infiltra en Nouvelle France« 
    Francois le masque de fer… meurt en prison 1703

    Mahammad;;;((( La ligné élu bannie..)))).

  18. Bertrand dit :

    GUILLAUME PEPIN (1607-1697)
    Guillaume est né en France vers 1607((( 1612 )). On ne sait pas encore d’où il est originaire, puisque ce renseignement apparaît habituellement sur le contrat de mariage et que ce dernier n’a pas été retrouvé ici

    JUge a Trois Rivières;;; la fleur de lys était attachée a son insigne !!!
    http://search.ancestry.com/cgi-bin/sse.dll?gl=ROOT_CATEGORY&rank=1&new=1&so=3&MSAV=1&msT=1&gss=ms_r_f-2_s&gsfn=Guillaume&gsln=P%C3%A9pin&msbdy=1607&msbpn__ftp=Dorigine+Inconnue&msddy=1697&msdpn__ftp=&cpxt=0&catBucket=p&uidh=000&cp=0

  19. Irène Pincemaille dit :

    Bonjour Messieurs,
    Intéressant exposé, certes,mais auquel je vais me permettre quelques commentaires afin de mettre certaines choses au point.
    – Le connétable de Bourbon ne pouvait avoir pour ami un ancêtre du Bon Roi René, pour la simple raison que celui-ci a vécu au XVème siècle, soit une bonne cinquantaine d’années (voir +) avant le fameux connétable !!!
    – Ce dernier n’a eu que des enfants morts en bas-âge. Cette histoire de Bourbon-Indou ? oui, j’en ai entendu parler, avec même une photo du prétendu descendant : pourquoi envoyer si loin un enfant caché ? : soustrait à la vindicte royale ? le confier aux Turcs, alliés (humm…!!!) dudit roi contre charles-Quint (= islamiser le malheureux, certes) ? voire à Charles-Quint lui-même ? ! (peut-être dangereux car en politique, ni humanité, ni justice – je crois que cette phrase est de C.Maurras). Mais tout cela demanderait tout de même plus que l’ombre d’une preuve.
    – Ste Marguerite-Marie ! certes ! et elle a bien parlé du « Fils AÎNÉ de Mon Sacré-Coeur » ! AÎNÉ ET NON CADET !!! Comment le meurtre d’Henri III pourrait-il justifier un abandon par le Ciel de la dynastie Valois ? Jacques Clément était un moine jacobin et son acte s’inscrit dans le cadre anti-protestant de l’époque, il savait qu’Henri III étant sans enfant avait accepté Henri de Bourbon pour successeur : tractation totalement inacceptable pour les Ligueurs !
    – Attention à ne pas confondre l’Histoire avec le roman historique type Alexandre Dumas !!!
    Les Mérovingiens, « L’Énigme Sacrée », Rennes-le Chateau, Nicolas Poussin et son tableau, etc…oui, je connais bien ce sujet. Mais il y a une OBJECTION TOUT AUSSI MAJEURE Á CETTE THÉORIE : cette objectopn s’appelle SAINTE JEANNE D’ARC disant à Charles VII : »Tu es de naissance légitime et LÉGITIME ROY DE FRANCE », avec, en prime si j’ose dire LA TRIPLE DONNATION !!!
    Alors, qu’on ne vienne pas nous dire que nos rois n’étaient pas légitimes ! – exeunt les Mérovingiens, Jean 1er le Posthume, etc…-
    – La fin de la dynastie Bourbon : certes, mais le fait se reproduisait pour la 3ème FOIS : Capétiens directs éteints dans les mâles en 1328 (= guerre de 100 ans).
     » Valois  »  »  »  »  » 1589 (sur fond de guerres de religions).
     » Bourbons  »  »  »  »  » 1883 (sauf Survivance certaine de Louis XVII et de
    ses descendants, dont certains, justement,
    CACHÉS pour compréhensible raison de
    sécurité).
    Voilà donc où nous en sommes aujourd’hui. Louis XVI fut un grand et saint roi (St. Louis second). Il est fort possible que son martyre ait attiré l’Indulgence Céleste sur sa race, certes coupable de pas mal de choses, d’où la Grâce d’un surgeon de ce « Lys coupé » pour l’avenir et d’où l’acharnement des adversaires prêts à tout et même le pire pour étouffer cette branche intestablement LÉGITIME, ELLE !
    Je vous adresse à tous mes amitiés.

  20. Comme toujours, les observations de Mlle Pincemaille ne manquent pas de pertinence. Peut-être le secret du Grand Monaque est dans cette révélation de N.S. :

    –Quelquefois, un arbre est coupé dans la forêt ; il ne reste plus que le tronc ; mais un rejeton pousse au printemps et les années le développent et le font grandir, il devient lui-même un arbre magnifique et l’honneur de la forêt. Priez pour la France, Ma Fille, priez beaucoup, ne cessez point de prier (N.S. Jésus-Christ, Le 20 novembre 1843, à Marie Lataste (1822-1847), Religieuse du Sacré-Coeur) !!!

    Hervé

  21. Si le Grand Monarque descendrait -ce n’est qu’une hypothèse!-

    1. par son père du Masque de Fer (c’est à dire du Connétable de Bourbon et des Ducs de Bourbons Princes des Dombes qui protégèrent la France et la Couronne de France contre les anglo-Bourguignon durant la Guerre de Cent Ans puis de la descendance ddu Connétable de Bourbon qui passe par les Duc de Mercoeur et par le Grand Amiral de Valois) …

    2. par sa mère de Louis XIV (par le vrai Louis XVII évadé de l’enfer du Temple, fils du Saint Roi Louis XVI martyrisé par la Révolution, du Bin Aimé Louis XV, Catholique et libertin qui se convertit grace aux prières de sa Sainte fille, la Bienheuse Mademe Louise de France, et qui su étendre la consécration mariale de Louis XIII aux Bourbon de France, d’Espagne -Virgen del Pilar- de Naples -le Madonne del Carminé- et de Parme -la Madonne della Steccatta- du Roi Soleil né de Naissance Miraculeuse et qui continua la dévotion Mariale de la France consacrèe à marie par son père Louis XIII et la dévotion à Notre Dame du Mont carmel de son Grand Père le Bon Roi Henri IV)…

    Il pourrait ainsi incarner l’union la dévotion Bourbonnienne de Notre Dame de l’espérence et de Notre Dame des Dombes à celle de Notre Dame du Mont Carmel et de Notre Dame des Victoires des derniers de nos Rois de France, Louis XVI ayant été un grand et Saint Roi. Et il est fort possible que son martyre ait attiré l’Indulgence Céleste sur sa Race, d’où la Grâce d’un rejeton de ces “Lys coupés” pour l’avenir et d’où l’acharnement des adversaires prêts à tout et même le pire pour étouffer cette double branche doublement et intestablement LÉGITIME du futur Grand Monarque, qui qu’il sera!

    Le Grand Monarque pourrait ainsi être fidèle à la mission tarditionnelle de la maison Royale de France et le seul Capétien à se tenir spirituellement pret à incarner la diemnsion Sacrée de la Royauté.

    Prions donc la Mère de Dieu pour qu’Elle intercède au près de Son Divin Fils pour qu’Il abrège la pénitence de la France et donne au futur Grand Monarque le caractère et la qualité d’une formation politique pouvant donner aux Royalistes Français les raisons d’espérer dans la vigueur de son action.

    Hervé

  22. Piet ->Johan dit :

    De zuster van –Lyelbe– Ik zal hem een Regent (the king uit –>Holland –> Duitsland) geven, die een heilige is…

    soeur de -Lyelbe- je lui donnerai un régent (le roi de -> Hollande -> Allemagne), qui est un saint .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s