Prédictions de Soeur Yvonne-Aimée de Malestroit. Une vérification exceptionnelle dans l’histoire de ce charisme

 Livre de l’Abbé René Laurentin

Peut-on prédire l’avenir ? Non, disent Bergson, et les théologiens classiques : sauf intervention mystérieuse du Dieu transcendant. En général on ne parle des prophéties qu’après leur réalisation, et le texte peut y avoir été conformé après coup. Ainsi, la plupart des exégètes pensent-ils prudent de ne dater les textes des prophéties bibliques qu’après réalisation. – Connaissez-vous des cas où la prédiction ait été écrite avec certitude antérieurement à la réalisation ? a demandé l’abbé Laurentin aux Bollandistes. – Nous n’en connaissons pas, a répondu le doyen. Les prédictions d’Yvonne-Aimée constituent donc un cas unique : une première.

1. Ses prédictions ont été écrites avant l’événement, par obéissance : La critique historique, la graphologie et les expertises en écriture le prouvent absolument.

2. Il s’agit souvent d’événements imprévisibles : en 1922, Yvonne-Aîmée a vu des hommes en vert envahir la France, tandis que des  » cylindres  » tombaient sur les villes. L’armée allemande n’avait pas encore adopté l’uniforme vert. Les prédictions précisent la date de la Deuxième Guerre mondiale : 1939. Yvonne a prévu ses 5 décorations de guerre, dont la Légion d’Honneur, que de Gaulle tint à lui remettre personnellement, et le  » grand général  » qui vint  » la saluer  » lui aussi, à l’occasion de la sixième. Elle a prédit à ses amis et à ses ennemis (des inconnus), la date de plusieurs morts, etc.

3. Elle l’a prédit sans rien y comprendre. Elle était humiliée d’écrire par obéissance de telles folies. Et cela éclaire la nature même des prophéties, y compris bibliques.

4. Ces prédictions ne sont pas une performance de diseuse de bonne aventure. Elles ont un rôle fonctionnel pour sa vie, pour sa mission, pour la France et pour le monde. La guerre mondiale a été  » abrégée  » lui dit Jésus et conduite à un dénouement heureux, grâce à l’offrande qu’elle avait faite de sa vie.

Ce dossier invite à prendre au sérieux les charismes extraordinaires d’Yvonne-Aimée, que certains avaient déclaré surfaits, illusoires, voire hystériques. Mais surtout, ces prédictions ne sont que le surcroît d’un amour extraordinaire et d’une union hors série avec le Christ. Yvonne-Aimée m’a fait comprendre, disait Mgr Picaud (qui fut désigné, pour être son censeur et son directeur de conscience) jusqu’où Dieu peut aller, dans sa familiarité, pour qui vraiment se donne à Lui. C’est l’ultime leçon de cet incroyable, rigoureux… et passionnant dossier.

http://www.decitre.fr/livres/predictions-de-soeur-yvonne-aimee-de-malestroit-9782868391025.html

Voir aussi :

http://voiemystique.free.fr/yvonne_aimee_de_maslestroit.htm

A propos Charte de Fontevrault

Né à Loudun (Anjou) le 17 décembre 1945, dans une fratrie de rois garçons dont j'étais le cadet, et royaliste depuis mon entrée à la Faculté de Droit et des Sciences économiques de Limoges, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article, publié dans Blogs et sites catholiques, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Prédictions de Soeur Yvonne-Aimée de Malestroit. Une vérification exceptionnelle dans l’histoire de ce charisme

  1. À la veille de la Seconde Guerre Mondiale, cette Augustine hospitalière du Morbihan, promeut le culte du Petit Roi d’Amour, la dévotion à l’Enfant Jésus ayant une dimension politique très nette Depuis la fin du Moyen Âge, et surtout à partir du XVIIe siècle : à travers les notions de « spiritualité victimale » et de « logique sacrificielle », l’Enfant Jésus véhicule –comme le culte du Sacré-Cœur auquel il est partiellement lié– l’idée d’un retour à une France Catholique et Royale.

    Quant à Mère Yvonne-Aimée, elle est désignée par Dieu pendant la guerre pour « expier » les fautes des hommes pécheurs. Elle interprète la Deuxième Guerre Mondiale comme un « châtiment de Dieu » et rêve d’une France « régénérée » et « réconciliée avec Dieu » par le retour à la Royauté Très Chrétienne. Dès les premiers jours du conflit, Yvonne-Aimée soutient activement les réseaux de résistance bretons, au point de recevoir le 22 juillet 1945 la légion d’honneur des mains du général de Gaulle. La mystique devient une « héroïne nationale ». En revanche, l’Église, en 1960 –à la veille de Vatican II– suspend son procès de béatification et désavoue sans appel l’héroïne.

    Le petit Roi d’Amour : comme l’Enfant Jésus de Pragues, avec Sa Couronne, mais vêtu de Blanc
    http://www.bonrepos-riquet.fr/index.php/mairie/eglise/petitjesusdeprague
    et avec le Sacré Coeur rouge…

  2. L’Enfant Jésus de Pragues a le manteau ROUGE
    https://www.mariereine.com/26779-2/

    Le petit Roi d’Amour : comme l’Enfant Jésus de Pragues, avec Sa Couronne, mais vêtu de BLANC
    http://www.bonrepos-riquet.fr/index.php/mairie/eglise/petitjesusdeprague
    et avec le Sacré Coeur rouge…

    PEUT-ETRE DEVRIONS NOUS CONSACRER NOS PRIRES ET NOS ACTIONS FONTEVRAISTE AU PETIT ROI D’AMOUR : JE LANCCE ICI HUMBLEMENT L’IDEE

  3. Marie-Agnès Lacour dit :

    L’Enfant Jésus de Prague a un nombre impressionnant de vêtements dont un vert et or exécuté par l’Impératrice d’Autriche en personne . Ils sont tous plus beaux les uns que les autres car brodés avec cette foi qui n’existe quasiment plus
    Il y a un très joli petit livre rouge écrit par Monsieur l’Abbé Kolher (qui m’a confessée plusieurs fois) et qui donne un récit et des photos très édifiants . C’est le plus joli et plus complet je crois (mais je ne détiens pas la vérité ) sur le sujet

  4. Marie-Agnès Lacour dit :

    petite rectification : elle n’était pas que soeur mais surtout MERE de son monastère que j’ai visité .Je possède même des timbres qui ont été édités à l’occasion du 150ème anniversaire de l’arrivée des Augustines à Malestroit 1866/2016 et qui représentent l’Enfant Jésus de Prague
    Je vais en faire une photo que j’enverrai à Monsieur Texier pour mettre sur le site car moi je ne sais pas faire s’il le veut bien

  5. Marie-Agnès Lacour dit :

    je possède le livre de l’Abbé Laurentin depuis sa parution chez François Xavier de Guibert.et j’ai même une cassette de la même époque l’imprimatur ayant été donné en 1985 Tout absolument tout ce qu’elle a eu en message ou vision s’est produit dans les moindres détails et aux dates données . Mais comme dit la Charte ce n’était que par rapport à la mission qu’elle avait reçue. D’ailleurs je n’appellerai pas cela des prédictions car cela ne se passe pas comme à Lourdes ou à la Salette étant donné que c’était juste par rapport à elle .
    Aucune prédictions pour notre temps
    L’enfant Jésus de Mère Yvonne Aimée celui qu’elle appelait son « petit roi d’amour »est un dessin de sa main très ressemblant à celui de l’Enfant Jésus de Prague qu’elle a exécuté au début de la guerre en 1940. Elle était pourvue de tous les talents c’est inimaginable

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s