Livre posthume de l’infortuné Bernard Maris assassiné le 17 janvier :”Et si on aimait la France”

Assassiné en janvier dans les circonstances que l’on sait, l’écrivain Bernard Maris, à qui l’on doit quelques textes forts de dissidence économique et une très belle étude sur Genevoix et Jünger, laisse en héritage un livre qui va paraître ces jours prochains et qui s’intitule « Et si on aimait la France » : les longs extraits publiés dans l’hebdomadaire Marianne cette semaine (17-23 avril 2015) dévoilent quelques aspects de cet amour vrai pour une France qui, si nous n’en voyons pas tous les mêmes attraits et n’en sommes pas tous amoureux de la même manière, n’a jamais cessé d’inspirer les plus nobles sentiments et, parfois, les actions les plus folles.

……….

http://nouvelle-chouannerie.com/index.php?option=com_content&view=article&id=1213%3Abernard-maris-cet-amoureux-de-la-france&catid=49%3A2015&Itemid=60

About alaintexier

La Saint Martial des Ardents, vers le 12 novembre, peut -et doit- redevenir la grande fête locale de la ville de Limoges. Ce blog propose plusieurs moyens pour y contribuer dont l'opération "Loupiotes" et " les Rencontres littéraires". Pour y aider , une seule adresse courriel : sm.ardents@orange.fr
This entry was posted in Limites de la république and tagged , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s