Le Ministre de la république Jean-Marie Le Guen ignore que c’est SA république qui a éructé  » la loi des Suspects ».

File:Jean_Marie_Le_Guen

Un bien brave homme pourtant …

Jean-Marie Le Guen parlant ce matin , jeudi 23 avril 2015, un peu avant 8 heures sur Radio Classique de l’impossibilité de traiter préventivement  tous les musulmans de France  avec  suspicion.

   Il n’est pas  possible  de traiter les  gens  comme s’ils étaient  des suspects . Cela pu exister  sous l’Ancien Régime ...

La Terreur vote la « Loi des suspects »

17 septembre 1793.  Suite à l’instauration de la Terreur le 5 septembre, les Montagnards mettent en place un système visant à arrêter le maximum de contre-révolutionnaires. Cette loi leur permet de rendre les procédures judiciaires plus expéditives et d’élargir les catégories de crimes contre-révolutionnaires. Sont ainsi désignés « suspects« , « ceux qui par leur conduite, leurs relations, leurs propos ou leurs écrits se sont montrés partisans de la tyrannie, du fédéralisme et ennemis de la liberté ; ceux qui ne pourront justifier de leurs moyens d’existence et de l’acquit de leurs devoirs civiques ; ceux qui n’auront pu obtenir de certificat de civisme ; les ci-devant nobles qui n’ont pas constamment manifesté leur attachement à la Révolution, les émigrés, même s’ils sont rentrés, les prévenus de délits, même acquittés (…) ». L’application de ce texte prendra fin après la chute de Robespierre le 9 thermidor an II (27 juillet 1794).

http://www.linternaute.com/histoire/jour/evenement/17/9/1/a/50529/la_terreur_vote_la_loi_des_suspects.shtml

SUSPECTS LOI DES (1793)

Votée le 12 août 1793, en pleine Terreur dont elle devient le meilleur instrument, la loi des suspects voit son champ d’application, déjà fort vaste, singulièrement élargi par le décret du 17 septembre. Elle permet l’arrestation immédiate, sans motif comme sans preuve, de tous ceux qui « n’ont pas constamment manifesté leur attachement à la Révolution » ou de ceux qui « n’ayant rien fait contre la Liberté, n’ont rien fait pour elle ».

http://www.universalis.fr/encyclopedie/loi-des-suspects/

Et aussi :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_des_suspects

Publicités

A propos alaintexier

La Saint Martial des Ardents, vers le 12 novembre, peut -et doit- redevenir la grande fête locale de la ville de Limoges. Ce blog propose plusieurs moyens pour y contribuer dont l'opération "Loupiotes" et " les Rencontres littéraires". Pour y aider , une seule adresse courriel : sm.ardents@orange.fr
Cet article, publié dans Limites de la république, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le Ministre de la république Jean-Marie Le Guen ignore que c’est SA république qui a éructé  » la loi des Suspects ».

  1. jean claude Racine dit :

    aucune surprise d’entendre cela! la République est fille des francs maçons et le « sus nommé » comme disent les gendarmes fait partie de cette secte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s