Le Chrisme , le Christianisme et l’Empereur Constantin.

chroLe Chrisme 

Le chrisme est formé des lettres khi (X) et rhô (P) ; ces  majuscules grecques sont les premières lettres du mot  Christ  les lettres alpha et oméga signifient que le Christ est à l’origine de toute chose. C’est un symbole pour le christianisme depuis Constantin le grand, qui croyait en cette prophétie: » In Signo hoc Vinces » ( Sous  ce signe vous serez victorieux). Ce chrisme est souvent inscrit dans un cercle, signe géométrique de la perfection divine.

  • D’après la légende, contestée car Constantin ne s’est converti avec certitude que sur son lit de mort,( N.D.L.R.B. Honnêtement le rédacteur  de cette  notice n’était pas  contemporain des faits qu’il relate)  c’est ce signe que portait l’étendard (labarum) de Constantin Ierquand il marcha contre son rival Maxence et le battit à la Bataille du pont Milvius. Par la suite, Constantin déclara qu’il avait eu un songe où il avait vu ce signe accompagné du message: «Sous ce signe tu vaincras» (In hoc signo vinces en latin, En toutonikaen grec).
•En réalité, l’association de ces deux lettres pour former un symbole préexiste à Constantin et au moment où il manifesta sa faveur envers le christianisme. Dans le monde grec païen, c’était l’abréviation du mot χρηστός (chrêstos), qui signifie «utile, de bon augure» et il indiquait soit un souhait soit un commentaire approbateur, de la même manière qu’on utilise aujourd’hui l’image de certains panneaux routiers pour symboliser l’interdiction ou le sens à suivre, même en dehors du code de la route. Quoi qu’il en soit, le symbole fut adopté par le christianisme et il servit d’emblème aux empereurs chrétiens qui succédèrent à Constantin.

« Le chrisme est né d’une volonté de l’empereur Constantin de trouver une représentation du Christ en rupture avec les images, associées pour lui au paganisme.
Il compose donc ce symbole formé des lettres grecques X (ki) et P (ro), souvent accompagnées de l’alpha et de l’oméga. » …

Sa protection s’étend à une communauté, qui n’est pas encore celle de l’Église entière, mais celle de l’armée de l’empereur. En effet, le monogramme du Christ apparaît d’abord sur les boucliers des soldats de Constantin.

Le signe connaît ensuite un grand succès. On le retrouve comme signe d’identité chrétien sur des sarcophages.

Puis comme sigle de toute la communauté chrétienne, sur les façades d’églises ou autres. »

https://lazarhumeurshistoire.wordpress.com/2012/05/05/chrisme/

Publicités

A propos Charte de Fontevrault

Royaliste depuis mon entrée en Faculté de Droit et des Sciences économiques, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article, publié dans Blogs et sites providentialistes, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le Chrisme , le Christianisme et l’Empereur Constantin.

  1. xavier dit :

    C’est donc un grand honneur pour moi , le chrisme, emblème des empereurs chrétiens. Ce sont mes initiales… XP.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s