Photos de S.A.R. Le Prince Balthazar Bourbon-Bhopal, Princess Michelle et Princesse Elisha, et plus encore.

Un Bourbon… sinon rien!

A noter que le Connétable de Bourbon (1490-1527) possédait parmi ses apanages une Seigneurie de La Croix au sein de son Comté du Beaujolais, ainsi que le titre de Duc de Mercoeur. C’est ce Comte de Sion-Vautdémon qui, après avoir fondé une famille et eu un fils, le futur Duc de Merceour, aurait été enlevé en mer par des pirates et porté en Inde: de là, la branche des Bourbons de Bhopal !

https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2015/04/01/herve-volto-le-secret-du-grand-monarque/

Le chef de lignée en 2007 (13e génération) se nomme Balthazar-Napoléon. Né le 29 juillet 1958, il exerce la profession d’avocat à Bhopal et est père de trois enfants : Frédéric, Michelle et Adrien1. Selon Michel de Grèce, qui reprend une hypothèse envisagée dans un ouvrage écrit en 1882 par Louis Rousselet intitulé Le Fils du Connétable , ils seraient descendants d’un quatrième enfant – inconnu de l’histoire – du connétable de Bourbon, né en 1521.

Un autre candidat possible est un certain Jean-Philippe de Bourbon Busset, disparu en mer en 15803. Aucune de ces hypothèses n’a encore pu être confirmée, malgré la conviction personnelle de Michel de Grèce qu’ils descendent bien d’un fils caché de Charles III de Bourbon, dont il a relaté les aventures dans un roman historique, Le Rajah Bourbon.

Selon les sources indiennes, dans les années 1550, un certain Jean de Bourbon, Français se déclarant de la famille des Bourbons, se présente à la cour de l’empereur Akbar. Il raconte que, en 1541, parti de Sicile pour rentrer en France, il a été capturé par des pirates et conduit en Égypte. Il est alors entré au service du sultan qui l’a élevé à une haute position. Fait prisonnier au combat en Abyssinie, il a atteint la côte de Malabar sur un navire marchand abyssinien. Quelle que soit son origine réelle, il devient bientôt commandant de l’artillerie moghole et terminera sa vie à Âgrâ, riche et comblé d’honneurs. Plusieurs d’entre eux sont enterrés dans le cimetière d’Agra, à cette époque seul lieu de sépulture chrétien en Inde du Nord.

Les générations de Bourbons des Indes se sont succédé jusqu’à nos jours. Ils furent conseillers et appuis des begums de Bhopal. On peut citer parmi les plus remarquables Salvador III (7egénération), qui occupa le poste de général en chef de Bhopal, puis Balthazar († 1879), qui fut ministre et régent de Bhopal (8e génération). En 1971, la suppression des statuts nobiliaires leur a fait perdre leur fonction.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Bourbons_des_Indes11411996_461409150695765_8657525862551421490_o11137093_461409214029092_1114026271722304668_nH.E Le Ambassadeur du France, Francois Richier, S.A.R. Le Prince Balthazar IV Bourbon-Bhopal, S.E Le Consul Generale de France, Jean-Raphael PEYTREGNET et le Directeur de Alliance Francaise a la Maison Bourbon ( Bhopal) , Princesse Elisha et Princess Michelle ( NDLRB. Fille  du prince Balthazar).

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=461409214029092&set=pcb.372275599648975&type=1&theater

Voir aussi :

https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2015/07/09/nouvelles-des-bourbons-bhopal/

http://www.bourbon-bhopal.org/dynasty.html

https://www.facebook.com/Bourbon.Bhopal

https://www.facebook.com/pages/Secrétariat-de-la-Maison-Royale-de-Bourbon-Bhopal-en-France/703357149678494

About alaintexier

La Saint Martial des Ardents, vers le 12 novembre, peut -et doit- redevenir la grande fête locale de la ville de Limoges. Ce blog propose plusieurs moyens pour y contribuer dont l'opération "Loupiotes" et " les Rencontres littéraires". Pour y aider , une seule adresse courriel : sm.ardents@orange.fr
This entry was posted in Société traditionnelle and tagged , , , , . Bookmark the permalink.

2 Responses to Photos de S.A.R. Le Prince Balthazar Bourbon-Bhopal, Princess Michelle et Princesse Elisha, et plus encore.

  1. En attendant le vrai Roi, quel qu’il soit, les Rois de France ont suffisament servi notre pays en 1500 ans -ces derniers mille ans comme Dieu le voulait- pour que nous Royalistes, puissions porter respect, sympathie et affection à TOUS leurs descendants actuels, aujourd’hui les Bourbons.

    Hervé

  2. Pingback: Les voies de Dieu sont impénétrables : un Bourbon aux Indes ? | chartedefontevraultprovidentialisme

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s