Mgr Gaume (1802-1879) . “Si, arrachant son masque à la Révolution, vous lui demandez : qui es-tu ? Elle vous dira” :

1789 – La Révolution :

« Si, arrachant son masque, vous lui demandez : qui es-tu ? Elle vous dira :

Je ne suis pas ce que l’on croit. Beaucoup parlent de moi et bien peu me connaissent. Je ne suis ni le carbonarisme… ni l’émeute… ni le changement de la monarchie en république, ni la substitution d’une dynastie à une autre, ni le trouble momentané de l’ordre public. Je ne suis ni les hurlements des Jacobins, ni les fureurs de la Montagne, ni le combat des barricades, ni le pillage, ni l’incendie, ni la loi agraire, ni la guillotine, ni les noyades. Je ne suis ni Marat, ni Robespierre, ni Babeuf, ni Mazzini, ni Kossuth. Ces hommes sont mes fils, ils ne sont pas moi. Ces choses sont mes œuvres, elles ne sont pas moi. Ces hommes et ces choses sont des faits passagers et moi je suis un état permanent.

Je suis la haine de tout ordre que l’homme n’a pas établi et dans lequel il n’est pas roi et Dieu tout ensemble. Je suis la proclamation des droits de l’homme sans souci des droits de Dieu. Je suis la fondation de l’état religieux et social sur la volonté de l’homme au lieu de la volonté de Dieu. Je suis Dieu détrôné et l’homme à sa place (l’homme devenant à lui-même sa fin). Voilà pourquoi je m’appelle Révolution, c’est-à-dire renversement…»

Mgr Gaume, La Révolution, Recherches historiques, t. I, p. 18, Lille. Secrétariat Société Saint-Paul, 1877

https://books.google.fr/books?id=n1vuGt4O–QC&pg=PA18&lpg=PA18&dq=%22Je+ne+suis+pas+ce+que+l%E2%80%99on+croit.+Beaucoup%22&source=bl&ots=k2OySr5dZe&sig=Q2yQLIhiJEkEir2G8wSo8MZcZp0&hl=fr&sa=X&ved=0CDkQ6AEwBGoVChMIl7H6lKbOxwIVAaIUCh2wVQAc#v=onepage&q=%22Je%20ne%20suis%20pas%20ce%20que%20l%E2%80%99on%20croit.%20Beaucoup%22&f=false

Voir aussihttp://www.sylmpedia.fr/index.php/La_révolution_dite_Française

About alaintexier

La Saint Martial des Ardents, vers le 12 novembre, peut -et doit- redevenir la grande fête locale de la ville de Limoges. Ce blog propose plusieurs moyens pour y contribuer dont l'opération "Loupiotes" et " les Rencontres littéraires". Pour y aider , une seule adresse courriel : sm.ardents@orange.fr
This entry was posted in Uncategorized and tagged , . Bookmark the permalink.

2 Responses to Mgr Gaume (1802-1879) . “Si, arrachant son masque à la Révolution, vous lui demandez : qui es-tu ? Elle vous dira” :

  1. Richard says:

    Mgr GAUME avait tout compris. Sa citation est magnifique. Quel dommage que nos clercs ont perdu le sens du discernement. Alors ne parlons pas du peuple et des peuples qui ne comprennent plus rien. Heureusement qu’il reste, dans cette masse perdue, des hommes et des femmes debouts qui aiment la Vérité et se battent pour Elle.

  2. Bravo Richard. Tout à fait d’accord avec toi. C’est pour celà qu’il faut demerer dans la Tradition et, pour construire la civilisation de l’Amour, on peut retoruner sur notre article contruire la civilisation de l’Amour https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/…/un-defi-pour- les-royalistes-face-a-la-terreur-construire-la-civilisation-de-lam…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s