Un « réfugié » sur trois a refusé avec succès de se soumettre à un quelconque contrôle de son identité et à la prise d’empreintes digitales.

Si nous nous taisions, les pierres  crieraient-elles ?

Thierry Thodinor.  Fonctionnaire international

La conspiration moralisatrice de nos gouvernants contre le bon sens semble s’aggraver à mesure que les vagues de migrants clandestins déferlent sur notre continent.

Les risques d’infiltration de moudjahidines parmi les centaines de milliers de « réfugiés » que Merkel-Juncker nous somment d’ »accueillir à bras ouverts » sont sérieux et documentés depuis plusieurs mois :

Le Times a ainsi révélé le 4 février 2015 que les services de renseignement occidentaux ont signalé l’utilisation par l’État islamique des filières de passeurs pour installer des cellules terroristes en Europe.

Pour le seul mois de septembre, une avalanche d’informations révèle le danger immédiat engendré par l’établissement de cohortes d’illégaux dans l’Union Européenne :

  • Des enquêtes de la BBC et du Daily Express révèlent que Daech infiltre ses agents parmi les migrants en partance pour l’Europe depuis les côtes libyennes ou via la route des Balkans.
  • Fabrice Leggeri, le patron de Frontex admet sur Europe1que tous les migrants ne sont pas enregistrés et que de faux passeports syriens permettent l’entrée dans l’Union européenne de faux réfugiés.
  • Le Tagespiegelrévèle la saisie par la police bulgare de 10,000 faux passeports syriens.
  • A Calais, en Allemagne et en Hongrie, les polices locales sont déjà à la recherche de combattants de Daech infiltrés parmi les migrants

http://www.bvoltaire.fr/thierry-thodinor/refugies-terrorisme-post-democratie,205552?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=9ebfda7d8d-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-9ebfda7d8d-30399893&mc_cid=9ebfda7d8d&mc_eid=81b4bf3cde

Publicités

A propos alaintexier

La Saint Martial des Ardents, vers le 12 novembre, peut -et doit- redevenir la grande fête locale de la ville de Limoges. Ce blog propose plusieurs moyens pour y contribuer dont l'opération "Loupiotes" et " les Rencontres littéraires". Pour y aider , une seule adresse courriel : sm.ardents@orange.fr
Cet article, publié dans Limites de la république, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Un « réfugié » sur trois a refusé avec succès de se soumettre à un quelconque contrôle de son identité et à la prise d’empreintes digitales.

  1. Irène Pincemaille dit :

    Ils ne veulent pas livrer leurs empreintes digitales ! pourquoi ? hé bien, c’est fort simple : quand ils vont commettre des attentats et divers crimes et délits, on ne pourra pas comparer quoi que ce soit pour les confondre et « passez muscade » ! ils ne seront donc nullement inquiétés ! Notre police (ou ce qui en tient lieu) n’est pas capable de comprendre ça ? Si, bien sûr, mais elle a des ordres ! et ces ordres, c’est justement de laisser s’installer le … désordre, et +, voire beaucoup + (bombes, attentats, etc…) si affinités.
    Amitiés à tous.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s