Comment ripoliner le souvenir d’un massacre commis par les républicains à la Chapelle Basse-mer en Loire Atlantique (44450) ?

     Ainsi que  vous le verrez en activant le  lien ci-après, la fusion de deux  communes , dont la Chapelle Basse-Mer,  martyrisée  à deux reprises  par les colonnes infernales républicaines  arrange  bien les descendants – au moins intellectuels- des  bourreaux  bleus.

   Certes cette raison n’apparaît pas , et pour  cause, dans les raisons avancées par les « princes  » qui nous gouvernent masquée  qu’elle est  derrière les avantages (?)  financiers  résultant  pour les deux communes mais elle n’en est pas moins réelle selon nous et  nous suivons tout  à fait la démonstration qu’en donne notre ami Reynald  Secher dans la vidéo ci-dessous ..

http://reinformation.tv/chapelle-basse-mer-communes-nouvelles-memoricide-joubert-41801-2/

La Chapelle-Basse-Mer victime des exactions de la révolution dite française.

Pendant la guerre de Vendée la population subit les ravages des colonnes infernales républicaines. Le 10 mars 1794, 26 personnes, dont 11 femmes, 9 enfants de moins de 11 ans, et trois nouveau-nés sont assassinés dans le village de Beauchêne. Le 17 mars 1794, les troupes commandées par le général Étienne Cordellier massacrent au moins 118 personnes3.

En 1868, La Chapelle-Basse-Mer perd un partie de son territoire qui devient la commune de Barbechat (44450) 

Le 22 septembre 2015, après plusieurs mois de négociations, les communes de La Chapelle-Basse-Mer et Barbechat conviennent de reconstituer une entité unique au sein d’une commune nouvelle baptisée Divatte-sur-Loire afin de palier la baisse programmée des dotations globales de fonctionnement versée par l’État durant les prochaine années. Toutefois, par devoir de mémoire, dans une pétition d’un millier de signatures, des habitants manifestent leur attachement à des communes séparées4. La création de la nouvelle commune doit être effective le 1er janvier 2016, entrainant la transformation des deux anciennes communes en « communes déléguées 

https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Chapelle-Basse-Mer

 

 

 

 

 

 

Publicités

A propos Charte de Fontevrault

Royaliste depuis mon entrée en Faculté de Droit et des Sciences économiques, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article, publié dans Limites de la république, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Comment ripoliner le souvenir d’un massacre commis par les républicains à la Chapelle Basse-mer en Loire Atlantique (44450) ?

  1. Ping : Fusion de communes ; un autre moyen pour déraciner les Français. | conseil dans l'espérance du roi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s