Massacre au Bataclan du 13 novembre 2015. Le surréalisme devenu concret.

             Beaucoup de français ne comprennent pas les finalités du massacre du 13 novembre au Bataclan ; si ce n’est qu’une attaque d’extrémistes assassins et crapuleux.

Au-delà de ces questions journalistiques je me suis inquiété , et je ne suis pas le seul, du sens des paroles du groupe qui officiait ce jour sur scène, à savoir ( en français) «  Les aigles ( déplumés) de la mort ». Je vous livre la traduction  ( sur plusieurs sites internet) :

        Qui aimera le diable ?

        Qui chantera la chanson ?

        Qui aimera sa chanson ?

         J’aimerai le diable !

         Je chanterai sa chanson !!

          J’aimerai le diable et sa chanson !!

         Qui aimera le diable ?

         Qui lui roulera une pelle ?

         Qui roulera une pelle au diable ?

          J’aimerai le diable !!

          Je roulerai une pelle au diable !

          Qui aimera le diable ?

          Qui chantera sa chanson ?

           J’aimerai le diable et sa chanson !

          Qui aimera le diable ?

           Qui lui roulera une pelle ?

          Je roulerai une pelle au diable !

           Qui aimera le démon ?

           Qui chantera sa chanson ?

            J’aimerai le diable et sa chanson !

Voici la traduction d’une des chansons soutenue par le rythme de la musique  « endiablée » de ce groupe  hard rock américain de seconde zone s’il faut croire les spécialistes de ce type de spectacles. Ce groupe participerait  à Hellfest.

Les victimes, pour l’essentiel la jeunesse française, a trouvé ce soir là le diable. Il s’est invité par cet assassinat collectif réalisé par des terroristes  extrémistes.

Des familles  ont perdu des enfants, des proches. Moins de dix individus ( s’il faut croire les journalistes) ont mis la république à genoux, justifiant des mesures de sécurité extrêmes dont on ne mesure pas encore la pleine efficacité ( ou alors l’état d’urgence ne serait pas maintenu).. Pourquoi cet extrémisme culturel du hard rock a t’il rejoint l’extrémisme criminel de personnes qui rejettent notre culture française alors qu’ils sont pour l’essentiel nés français ?

Cette catastrophe par son caractère surréaliste me projette vers André BRETON, poète, patriote et militant de la cause nationale ; il a fondé le surréalisme qu’il définit ainsi :

 «  automatisme psychique par lequel on se propose d’exprimer soit verbalement, soit par écrit, soit de tout autre manière le fonctionnement réel de la pensée ; dicté de la pensée, en l’absence de tout contrôle  exercé par la raison , en dehors de toute préoccupation esthétique ou morale ….. » de fait les tueurs n’ont pas eu de préoccupation  morale, de retenue par le raisonnement normalement sain  et ont agi en l’absence de tout contrôle personnel faisant admettre en France un comportement social normal.

André BRETON n’a pas pu réaliser par cause de son décès de la justesse de sa définition car les acteurs meurtriers convergent dans une mise en abîme totale ( malgré leur inculture) à l’exacte et concrète application du principe.

Au-delà de ce traumatisme collectif essayons d’avoir une vision globale de ce qui pourrait être la cause de ces évènements . N’est ce pas  l’abandon d’une véritable culture française par des populations intégrées malgré elles , elles gardent leur culture d’origine au mépris de nos valeurs ; elles ignorent le français comme langue vernaculaire bien qu’ils soient instruits dans nos écoles ( y compris privées), sauf pour correspondre avec  les administrations !

Il y a aussi substitution de notre  spiritualité , a savoir catholique et chrétienne par une fausse religion laïque ( cf. le dernier écrit du Pdt de l’Ass. des maires de France) et une mise en exergue du culte musulman au titre du multiconfessionnel , du multiculturel, du vivre ensemble imposé par nos élus à tous niveaux.  Un jeune enfant met la main dans le pot à confiture uniquement si celui-ci est à sa portée. Il ne suffit pas d’aimer la confiture pour la voler, il faut pouvoir avoir accès au contenant.

Ne nous laissons pas abattre au nom de valeurs qui ne sont pas les nôtres,, qui demandent notre remplacement ethnique, spirituel et culturel. Je me souviens de conversations avec mon ami maintenant décédé, Monseigneur Jacques ALLAZARD, prêtre exorciste du diocèse d’Auch.  Il me parlait souvent d’espérance christique et il m’affirmait que le diable est derrière chaque porte, qu’il s’y engouffre si nous le laissons entrer. Le partage n’est pas la soumission mais le respect strict  des individus, des valeurs matérielles et immatérielles.

Outre la prière agissons chacun selon nos aptitudes à préserver notre pays de turpitudes dont nous ne pourrions nous plaindre.

         Philippe GOUILHERS                                                                                         Secrétaire Général  fondateur de la Charte de Fontevrault

( sous la responsabilité de l’auteur)

Advertisements

About alaintexier

La Saint Martial des Ardents, vers le 12 novembre, peut -et doit- redevenir la grande fête locale de la ville de Limoges. Ce blog propose plusieurs moyens pour y contribuer dont l'opération "Loupiotes" et " les Rencontres littéraires". Pour y aider , une seule adresse courriel : sm.ardents@orange.fr
This entry was posted in Uncategorized and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

One Response to Massacre au Bataclan du 13 novembre 2015. Le surréalisme devenu concret.

  1. Irène Pincemaille says:

    Ah bon, les connards hurleurs étaient au Hellfest !!! pas étonnant ! depuis des années, nous protestons contre ce “pandemonium” annuel, en terre chouanne qui plus est !!! Mairie de Clisson, Conseil Général etc… rien n’y fait car… ça rapporte !!! “Le veau d’or est toujours debout” chantait Berlioz !!!
    Les malheureux imbéciles qui se sont rendus dans cette salle pour ce prétendu “concert” (comment peut-on appeler concert ce genre de hurlements sataniques ???) ne s’attendaient pas à le voir, le diable, en personne, en une ultime vision terrestre d’horreur avant de se retrouver seul devant leur Créateur qu’ils avaient perdu l’habitude d’adorer (et que beaucoup ne connaissaient sans doute pas du tout, les pauvres !) et qui les a peut-être tout de même accueillis dans sa grande Bonté et Miséricorde ! Prions pour eux.
    Amitiés à vous tous.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s