Attaque terroriste; comment réagir ?

« Le gouvernement vient de sortir une affichette « Réagir en cas d’attaque terroriste » que l’on peut résumer en « fuyez – cachez vous – appelez les secours« . Nom de Zeus ! Nous n’y avions pas pensé ! D’autre part, c’est bien de savoir quoi faire pour, par exemple, s’occuper entre le premier appel à la police à 21 h 40 et l’ordre d’assaut donné au RAID par l’Elysée à minuit 20 ! Mais il y a aussi le message subliminal véhiculé par ladite affichette : « l’islam est installé durablement en France« , ce que nous a confirmé le premier ministre Manuelo Valls, « habituez-vous à vivre avec des attentats islamistes« .

« C’est faux, l’islam ce n’est pas ça« , vont dire les « bobédis » (bourgeois-bohêmes-bênets-dhimis). Ne croyez pas les bobédis! »

https://www.facebook.com/philippe.boehler/posts/1207459072630835?notif_t=close_friend_activity

Publicités

A propos Charte de Fontevrault

Royaliste depuis mon entrée en Faculté de Droit et des Sciences économiques, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article, publié dans Limites de la république, Satanisme, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Attaque terroriste; comment réagir ?

  1. Petit conseil de mesures contre-terroristes au bureau : vous êtes au bureau, vous trouvez une valise ou un attaché-case -pardon, une malette- suspects. N’ESSAYEZ PAS DE L’OUVRIR ! Portez le (la) sur le parking de l’entreprise, au milieu de l’endroit, loin des voitures, et appellez les autorités de déminage. En Italie, la loi 626 prévoit que chaque cadre en général et chaque chargé de sécurité suive un cours de secourisme et un cours de Security Guard qui contient d’une part la lutte anti-feu et d’autre part le comportement général à avoir en présence d’une personne ivre, alliénée ou d’un colis ou valise/malette piégée.

    Les conseils en cas d’attaque terroriste sont les même qu’en France : Primo, ne pas jouer au héros et s’échapper. Secondo, se cacher. Tertio, alerter.

    Celà vaut pour un braquage de banque, de bijoutrie ou de quelconque magasin à risque. Parfois le Secondo peut devenir le Primo : se cacher avant de s’échapper. Mais le Tertio reste valable : alerter !

    He oui, il est bon lorqu’on rendre dans un cinéma, une boite ou un thétare, de prendre l’habitude de repérer les isus de secour. Celà vaut aussi dans une grande surface, au bureau ou à l’école, au collège, au lycée ou à l’université…

  2. Un Secondo bis peut s’insérer entre le Secondo -se cacher- et le Tertio : Alerter !

    C’est le cas d’un terroriste ou d’un braqueur qu’un jeune homme courageux veut prendre en filature. 1. Ne pas jouer au héros et ne pas essayer de bloquer le suspect soit même. ce même si l’on est champion d’arts martiaux. 2, avoir un téléphone portable en main pour se donner une contenance au cas où le suspect se retorune à l’improviste, et dans ce cas baisser le regard et faire semblant de téléphoner, et s’il s’arrête net, continuer à marcher sans le calculer ni le regder dans les yeux. pour s’arréter et se retouner l’air de rien, il n’y a qu’à faire semblant de racrocher et de refaire un autre numéro. Surtout ne pas regarder le gars dans les yeux. 3. A moins que ce ne soit sur les Champs Elysées, ne jamais filer un gars sur le même trottoir que lui, derrière lui, mais sur le trotoir d’en face, si la rue est petite. 4. Noter tous les détails possibles qui serviront à alerter : reflexe de noter le N° de l’immeuble dans lequel il rentre ou de prendre la plaque d’iimatriculation du véhicule sur lequel le terroriste ou le malfrat monte et part.
    Et de s’éloigner dans tous les cas.

    Celà fait partie du banal travail de filature cher aux policiers en civil, aux privés ou aux agents secrets, qui sont formés et entrainés pour çà. Le conseil principal reste de ne pas faire le héros…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s