Pour que les lumières de la foi catholique illuminent à nouveau les Invalides, monument français par vocation.

  • 1. Cour d’honneur
  • 2. Cour d’Angoulème
  • 3. Cour d’Austerlitz
  • 4. Cour de la Victoire
  • 5. Cour de la Valeur
  • 6. Cour de Mars
  • 7. Cour de Toulon
  • 8. Cour de Nismes
  • 9. Cour de Metz
  • 10. Cour de l’Infirmerie
  • 11. Cour d’Oran
  • 12. Cour de la Paix
  • 13. Cour d’Arles
  • 14. Cour d’Alger
  • 15. Cour Saint-Louis
  • 16. Cour Saint-Joseph
  • 17. Cour Saint-Jacques

« Pressenti un temps pour devenir résidence principale du président de la république, l’hôtel des Invalides abrite aujourd’hui le musée de l’Armée et, sous la coupole de l’église du Dôme, le tombeau de Napoléon. »

http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-les-invalides-residence-du-president-de-la-republique-francaise-la-charte-de-fontevrault-a-des-idees-pour-un-autre-destin-47475491.h

Voilà ce que nous écrivions le 27 mars  2010 sur le premier blog de la Charte de Fontevrault. Depuis, les Invalides ont accueilli en plus l’historial Charles de Gaulle. Sur le site le présentant  on peut lire les lignes suivantes : »Trois figures nationales : Louis XIV, Napoléon Ier et Charles de Gaulle » 

Or les Invalides sont bien plus que celà rattachables qu’elles sont à un certain Nombre d’événements de l’histoire de France et elles pourraient l’être encore bien plus si les pouvoirs publics acceptaient de suivre la suggestion qui leur sera faite à la fin des lignes qui vont suivre.

Mais d’abord efforçons nous de rattacher les invalides à différentes époques de l’histoire de notre pays.

Ancien régime ( Louis XIV)

 Sélectionné par Louis XIV parmi huit projets, l’architecte Libéral Bruant  ( 1636-1697) (NDLRB. Et lui même plus tard inhumé aux Invalides)   conçoit les plans et conduit sur un vaste terrain de dix hectares les travaux de  l’hôtel des in valides de 1670 à 1676. La première pierre de l’Hôtel des Invalides est posée le 30 novembre 1671.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Libéral_Bruand

L’hôtel des Invalides est un monument parisien dont la construction fut ordonnée par Louis XIV par l’édit royal du 24 février 1670, pour abriter les invalides de ses armées. Attenante à l’hôtel, l’église du Dôme, inaugurée le 28 août 1706, est l’œuvre du célèbre Jules Hardouin-Mansart, architecte du roi. Attenante à l’hôtel, l’église du Dôme, inaugurée le 28 août 1706, est l’œuvre du célèbre Jules Hardouin-Mansart, architecte du roi.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Hôtel_des_Invalides                            

Sébastien le Sébastien Le Prestre, marquis de Vauban (1er mai 1633 – 30 mars 1707) est inhumé dans ses murs.  

François Michel le Tellier de Louvois, Secrétaire d’Etat à la guerre de Louis  XIV aurait bien aimé y dormir pour  l’éternité mais ce là ne fut pas possible même si celui-ci reste présent par un joli jeu de mots : parmi les décorations d’armes sur une lucarne, l’une nous présente étrangement un animal sortant des hautes herbes fixant la cour. En effet, d’ici le « loup voit ».

https://fr.wikipedia.org/wiki/Hôtel_des_Invalides

http://www.musee-armee.fr/lhotel-des-invalides/lhotel-national-des-invalides/la-lucarne-dite-de-louvois.html

 En 1676, l’architecte Jules Hardouin-Mansart est appelé par Louvois pour édifier l’église Saint-Louis des Invalides. Il prolonge la nef, dite aujourd’hui  » église des soldats « , par une impressionnante chapelle royale,  » l’église du Dôme « .

http://www.musee-armee.fr/lhotel-des-invalides/lhotel-national-des-invalides/leglise-royale.html

L’église et le dôme, où repose le tombeau de l’Empereur Napoléon, constituent en fait un seul édifice : l’église Saint-Louis est la nef ; le dôme est le chœur. Au Grand Siècle, le maître-autel était commun. Pour assister à l’office, Louis XIV rentrait par le dôme, les soldats invalides rentraient par la nef. Aujourd’hui la séparation est assurée par une grande verrière à travers laquelle on aperçoit, parmi les reflets, le tombeau de Napoléon.

http://www.patrimoine-histoire.fr/Patrimoine/Paris/Paris-Saint-Louis-des-Invalides.htm

Ancien régime ( Louis XV)

Cependant, sous le règne de Louis XV, arrière-petit fils de Louis XIV, Guillaume Coustou (1677-1746) reçoit une commande pour réaliser le fronton de la façade nord des Invalides. Les travaux, commencés en 1733 sont terminés un an plus tard.

http://www.musee-armee.fr/collections/base-de-donnees-des-collections/objet/fronton-de-lhotel-national-des-invalides.html

Ancien régime ( Louis XVI)

Le premier musée créé à l’hôtel des Invalides, en 1776, par Louis XVI, avec l’ensemble des plans-reliefs retirés de la grande galerie du Louvre

http://www.defense.gouv.fr/actualites/memoire-et-culture/l-hotel-national-des-invalides

Louis XVI ( Vers la monarchie constitutionnelle)

Le 14 juillet 1789, la Révolution commence à l’Hôtel des Invalides par le pillage de 32 000 fusils entreposés dans les caves.

Révolution française ( Constituante)

L’Assemblée nationale envisage la suppression de l’institution, jugée trop coûteuse. Rebaptisée le 30 avril 1791 par la Constituante « Hôtel national des militaires invalides », elle est finalement sauvée.

http://www.defense.gouv.fr/actualites/memoire-et-culture/l-hotel-national-des-invalides

Consulat

le 23 septembre 1800, l’anniversaire de la fondation de la République, menée par le Premier Consul, se tiendra aux Invalides, durant lequel, le discours prononcé par son frère, Lucien Bonaparte, fera vibrer la corde nationale des vieux soldats.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Hôtel_des_Invalides

Le chœur de la cathédrale Saint-Louis est le seul de toutes les églises et cathédrales qui soit, en permanence, orné de drapeaux français.

On peut y voir, accrochés sous la voûte selon une tradition ancienne, les drapeaux et bannières pris à l’ennemi. Le Premier Consul désirait y installer les chefs-d’œuvre d’art envoyés d’Italie en France après le Traité de Tolentino ; mais, face aux réticences de David, il accepta la suggestion de l’architecte Pierre Fontaine de plutôt suspendre aux voûtes les drapeaux pris à l’ennemi.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Hôtel_des_Invalides

Ier Empire (Napoléon Ier)

L’hôtel des Invalides retrouve son prestige grâce à Napoléon Bonaparte.

Le 15 juillet 1804 eut lieu en la chapelle des Invalides une fastueuse cérémonie officielle : la toute première remise de médailles de la Légion d’honneur par Napoléon aux officiers méritants.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Hôtel_des_Invalides

Napoléon préfère s’occuper du fonctionnement de l’Institution, ainsi que de sa réputation. Il efface tous les mauvais traitements qu’avait infligé la révolution française, avec la dégradation des statues, et ainsi il demande à Pierre Cartellier la reconstitution de la statue équestre de Louis XIV, sur le haut relief de la porte d’honneur, sculptée par Nicolas Coustou.

L’Empereur y place le 17 mai 1807 en grande pompe l’épée du roi de Prusse Frédéric II de Prusse, acquise à la suite de sa victoire le 25 octobre 1806 à la bataille de Potsdam.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Hôtel_des_Invalides

En février 1808, Napoléon vint, accompagné de médecins et de généraux, visiter le grand hôpital militaire créé par Louis XIV et que dirigeait alors Jean-François Coste (1741-1819), médecin aux armées, ancien maire de Versailles.

 http://www.histoire-image.org/site/oeuvre/analyse.php?i=524#sthash.sxOPRRu6.dpuf

Napoléon rend notamment l’église au culte et redore le Dôme. Par le décret organique du 25 mars 1811, il dote l’institution d’un budget (NDLRB. de 6 millions de francs de l’époque) , constitué essentiellement par un prélèvement sur les salaires des militaires supérieurs à 500 francs et sur ceux des membres de la Légion d’honneur

http://www.defense.gouv.fr/actualites/memoire-et-culture/l-hotel-national-des-invalides

L’Empereur exilé, l’Empire vaincu, la nouvelle monarchie de Louis XVIII revenu d’exil, s’impose à Paris, et renomme les Invalides en « Hôtel Royal des Invalides »

https://fr.wikipedia.org/wiki/Hôtel_des_Invalides

Monarchie de Juillet (Louis-Philippe 1er)

Le 12 mai 1840, le ministre de l’Intérieur, Rémusat, annonce à la Chambre des députés que le roi Louis-Philippe 1er a décidé que les restes mortels de Napoléon Ier seront inhumés aux Invalides .

https://fr.wikipedia.org/wiki/Monarchie_de_Juillet

Patrice de Mac-Mahon

Président de la République du 24 mai 1873 au 30 janvier 1879. Inhumé en l’église Saint-Louis des Invalides à Paris.

http://www.landrucimetieres.fr/spip/spip.php?article382

III éme  République

Au sein du cadre prestigieux de l’Hôtel National des Invalides, le Musée de l’Armée, né en 1905 de la fusion du musée de l’Artillerie et du musée historique de l’Armée, présente l’un des ensembles patrimoniaux les plus riches du monde.

http://invalides.tickeasy.com/Information.aspx

 III éme  République

1937. Les restes du Maréchal Foch furent transférés en l’église Saint-Louis des Invalides, consacrée nécropole militaire. Dans ce cadre prestigieux et honorifique, le corps de Foch a rejoint celui des grands chefs militaires depuis la période monarchique.

http://www.histoire-image.org/site/oeuvre/analyse.php?i=898

Régime de Vichy

Ce fût Adolphe Hitler qui ordonna le rapatriement des cendres du roi de Rome à Paris. Son cercueil arriva gare  de l’Est  le 14 décembre à minuit. il fut inhumé dans la chapelle Saint Jérôme au pied de son oncle Jérôme Bonaparte.

Le cercueil de l’Aiglon tel qu’on pouvait le voir aux Invalides  jusqu’au 15 Décembre 1970

http://www.tombes-sepultures.com/crbst_974.html

V éme  République

Le musée de l’Ordre de la Libération, sous statut associatif (loi 1901), est né suite à l’installation en 1967 de l’Ordre de la Libération dans l’Hôtel national des Invalides, sur décision de son fondateur et Grand-maître, le général De Gaulle.

http://www.musee-armee.fr/lhotel-des-invalides/musee-de-lordre-de-la-liberation.html

Historial Charles De Gaulle. Inauguré le 22 Février 2008, le musée de l’Armée comprend un espace dédié au parcours du général de Gaulle, réalisé à partir de ressources audiovisuelles.

 http://www.defense.gouv.fr/actualites/memoire-et-culture/l-hotel-national-des-invalides

27 novembre  2014;  Vidéo Intégrale de la cérémonie d’hommage national aux victimes du terrorisme islamique aux invalides  du (2H 04′ 56 »)  

https://www.youtube.com/watch?v=9RsMN7X_JVs

     Et maintenant que reste t-il à faire pour que les Invalides deviennent enfin l’autel, le temple et le mémorial de l’ensemble de la race Française . Oh finalement assez peu de choses .

    Justes transférer le corps du soldat inconnu , de son carrefour pollué assez semblable à un échangeur autoroutier non dénivellé, jusqu’au coeur même des Invalides, en l’église du Dôme * ou la gloire dûe à ce soldat de la Grange guerre ajoutera à la gloire de ceux qui l’ont précédé depuis qu’il s’est trouvé quelqu’un pour crier juste avant de mourir : Vive la France !

          En la fête de l’Immaculée Conception 8 Décembre 2015 . Alain TEXIER, CJA. Président fondateur de la Charte de Fontevrault.

  • Vous repèrerez facilement cet édifice sur le plan placé au début de ses analyses, sa couleur est marron et c’est le seul qui n’ait pas de numéro !

 

Publicités

A propos Charte de Fontevrault

Royaliste depuis mon entrée en Faculté de Droit et des Sciences économiques, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article a été publié dans Action royaliste, Blogs et sites catholiques, Blogs et sites mémoriels, Blogs et sites providentialistes, Blogs et Sites royalistes, Fêtes catholiques, Limites de la république, Sites et Monuments royaux, Société traditionnelle. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Pour que les lumières de la foi catholique illuminent à nouveau les Invalides, monument français par vocation.

  1. Ping : La Charte de Fontevrault est “A la recherche de repères pour une société perdue” | chartedefontevraultprovidentialisme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s