La « petite église apostolique de Belgique » héritière de la petite église de Namur née des persécutions de la révolution française.

Histoire de la Petite église de Namur

Logo
La Petite Eglise de Namur s’inscrit de nos jours au fait de l’actualité comme une communauté chrétienne libre et indépendante du Saint Siège Romain.

Elle plonge ses racines au sein de l’Eglise catholique dont elle s’est séparée au XIXème siècle en raison des bouleversements politiques liés à la révolution française de 1789.

Les prêtres Non Jureurs s’élevèrent contre le concordat de 1801 passé entre l’Empereur Français Napoléon 1er et le Pape Pie VII. Dès lors, ils ne reconnaissaient ni tenir du Pape, ni de l’Empereur des Français mais bien directement de Notre Seigneur Jésus-Christ.

Lorsqu’en 1801, le Pape Pie VII, à l’instigation de l’Empereur français Napoléon 1er exigea la démission des anciens évêques de France ( la Belgique était sous régime français ), il y eut 38 opposants qui argumentèrent à contrario du caractère immovible de leur épiscopat et formèrent une église appelée: ‘Petite Eglise’.
Il y eut de la sorte, dispersés en France et en Belgique des groupements religieux à la fois opposés à l’Etat central et à Rome en raison du concordat qui prévoyait la création de nouveaux diocèses ainsi que la démission des anciens évêques de France qui en échange et contre rétribution, prêtaient serment aux lois de la République, ils devenaient de la sorte des fonctionnaires du régime au lieu d’homme de Dieu.

En Belgique aussi, les mêmes dispositions seront prises d’oú l’émergence de groupes de chrétiens anti-concordataires. La communauté la plus importante ayant refusé cette allégeance fut celle formée par le Chanoine Corneille Stevens que l’on appela par la suite les ‘Stevenistes’.

Le Chanoine Corneille Stevens sera dans notre pays l’âme de la résistance religieuse, au point d’organiser des communautés de croyants. Celles-ci formeront l’Eglise Steveniste. En 1814 Monseigneur Corneille Stevens se ralliera à Monseigneur Pisani de la Gaude, nouvel évêque de Namur. Malgré cette union, la Petite Eglise de Namur continuera d’exister sous l’autorité de son nouveau chef, l’Abbé Gilles-François Theys.

En vérité, la Petite Eglise de Namur, sous l’impulsion de l’Abbé Gilles-François Theys, devait aller beaucoup plus loin que celle de son fondateur dans ses options fondamentalistes. Elle déclara que le concordat avait cessé d’exister par suite de l’adjonction des articles organiques et que les évêques, institués par les nouvelles autorités, avaient perdu leur juridiction par leur adhésion à ces derniers. Autrement dit, la réconciliation générale devenait progressivement impossible, malgré les ouvertures faites par le Saint Siège de Rome.

Après le décès de l’Abbé Gilles-François Theys, la Petite Église de Namur sera mise en état de veille jusqu’à nos jours.

C’est sous l’impulsion de Monseigneur Yvan Tasia, Evêque Titulaire de Green Bay (Wisconsin, USA), que la Petite Église de Namur renaissait de ses cendres. Lui succéda, l’Archevêque Marcellino Rebolo-Jimenez et l’abbé Bovy Gaëtan (2015) continuant par là, l’œuvre de l’Abbé Gilles-François Theys.

12046828 900261003389068 6627676534923800574 n

Publicités

A propos alaintexier

La Saint Martial des Ardents, vers le 12 novembre, peut -et doit- redevenir la grande fête locale de la ville de Limoges. Ce blog propose plusieurs moyens pour y contribuer dont l'opération "Loupiotes" et " les Rencontres littéraires". Pour y aider , une seule adresse courriel : sm.ardents@orange.fr
Cet article a été publié dans Société traditionnelle. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour La « petite église apostolique de Belgique » héritière de la petite église de Namur née des persécutions de la révolution française.

  1. Les prophéties du Grand Monarque parlent de l’Oeuvre de la Croix, qui sera la mission de ce Roi de France à venir : elle consistsera à sauver le Pape et la Foi Catholique, mais aussi à venir en aide à toutes les communautés Chrétinnes en danger, dont la Petite Eglise de Namur.

    Beaucoup de Royalistes Rattachistes (favorables au rattachement de la Wallonnie à la France en cas_de_cécession flamande) font partit de cette Petite Eglise de Namur qui possède la particularité d’être Traditionaliste et de célébrer les messes en latin. Ayons une pensée -et une prière!- pour cette petite Eglise qui résiste contre vents et marèes.

  2. Nicolas Magne dit :

    Incroyable !
    Après la promotion de l’église conciliaire qui éclipse l’Eglise catholique, voici la promotion de purs et simples imposteurs, ordonnés n’importe où, par les mains de n’importe qui, et se faisant passer (auprès des gogos) pour les héritiers de la petite église.
    De grâce, réveillez-vous…

  3. Jean-Yves Pons
    Une brève visite sur le site de ladite petite église fait froid dans le dos.
    Mais quelqu’un a-t-il quelques explications à donner sur l’extravagant blason présenté (Michel Pastoureau nous a appris que la science du blason dit beaucoup en peu de mots !) ? En particulier, quel est le sens de la croix de l’ordre Constantinien de Saint-Georges -rite deux-sicilien- ?

  4. gaetanb dit :

    Nicolas Magne : je pense que vous ne connaissez pas ou pas assez la « petite église ». Cette communauté est bien catholique avec une succession apostolique valide et reconnue.

    Sa position est similaire à la Fsspx quant à la Sainte messe et l’habit religieux. La petite église n’a aucunement rien à voir avec les petites églises vieilles-catholiques, Vieux-catholique, entre autres… Son clergé est reconnu par l’Église romaine, elle n’est cependant pas en communion avec elle.

    Renseignez-vous avant de juger, d’ailleurs comment pouvez-vous juger, avez-vous été membre de cette communauté ? Avez-vous fait des recherches auprès de l’église ? Je ne pense pas… vous avez un esprit bien étroit ! Trop de gens comme vous critiques des catholiques qui se battent pour leur foi !

    Je vous demande juste un peu de respect pour cette communauté qui depuis deux siècles se bat pour perdurer dans la tradition catholique. Vous devriez plutôt prier pour elle au lieu de la juger publiquement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s