Dans la droite ligne de Vatican II. Le pape François célébrera les 500 ans de la Réforme luthérienne

Quel drôle d’oecuménisme, la pape fête la division de l’église !

Accueilli par une femme archevêque

Ce voyage est une surprise au Vatican. Le pape s’est en effet peu déplacé en Europe : il s’est rendu seulement en Albanie, en Bosnie et auprès des institutions européennes à Strasbourg.

En Suède, il découvrira un pays largement déchristianisé – un Suédois sur cinq se déclare croyant selon les sondages –, où les catholiques sont ultra-minoritaires.

Il sera de plus accueilli par une su très moderne : profondément démocratique, dirigée depuis 2013 par une femme, Antje Jackelén, elle ordonne des femmes prêtres depuis 1960 et compte au moins deux évêques ouvertement homosexuels.

Cette visite ne devrait pas plaire aux traditionalistes catholiques, pour qui le protestantisme reste une bête noire. Certains catholiques, même non traditionalistes, préfèrent le dialogue avec les orthodoxes, plus conservateurs et proches de Rome sur le plan de la doctrine.

Le pape a exprimé à plusieurs reprises son respect pour les Églises protestantes, mais sans occulter les profondes différences théologiques et les positions éloignées.

Le rapprochement entre catholiques et luthériens est issu d’un long travail théologique, entamé en 1967 et qui a abouti en 2013 à un document commun, « Du conflit à la communion », en vue des commémorations de 2017.

Avant François, Jean Paul II et Benoît XVI avaient déjà effectué des gestes forts envers les luthériens. Mais François insiste moins que ses prédécesseurs sur une conception de la doctrine catholique qui serait supérieure à toutes les autres.

Avec environ 50 millions de fidèles, les luthériens forment l’une des plus anciennes et prestigieuses Églises protestantes, à côté des réformés, des baptistes, des pentecôtistes, des évangélistes, etc.

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Le-pape-Francois-celebrera-les-500-ans-de-la-Reforme-lutherienne-37413.html

About chartedefontevrault

Royaliste depuis mon entrée en Faculté de Droit et des Sciences économiques, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
This entry was posted in Blogs et sites catholiques and tagged , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

3 Responses to Dans la droite ligne de Vatican II. Le pape François célébrera les 500 ans de la Réforme luthérienne

  1. Richard says:

    Cet évêque de Rome a parachevé l’oeuvre de Vatican II, et, a vendu l’Eglise Catholique au N.O.M. Ce N.O. M. luciférien et satanique.

  2. irène Pincemaille says:

    “Un long travail théologique” ? ou, plutôt, un long “déculottage” catholique, non ?
    Quelles concessions ont fait les protestants ? aucune !
    Luther : ce moine débauché, formé dans une “yéschiva” troyenne (hé oui !), en ménage avec une bonne sœur défroquée !!! et c’est devant ce triste clown que notre pauvre Pape se prosterne au lieu de la faire devant Dieu !
    Le Pape François est sûrement un brave homme, mais totalement déconnecté des réalités, hélas !
    EN UNION DE PRIÈRES.

  3. alaintexier says:

    Est-ce bien au pape d’aller contribuer à fêter le 500ème anniversaire de l’un des événements les plus néfastes de l’histoire, l’un de ceux qui ont le plus contribué à empêcher (sauf la miséricorde divine, que nous pouvons espérer mais que nous n’avons pas le droit de présumer acquise) le salut d’un grand nombre d’hommes qui n’ont pu accéder à la totalité de la doctrine du Christ ?
    Décidément, ce pape, comme on dit « me pose problème ». Sa piété, son amour de Dieu et du Christ, son refus, jusqu’ici, de poser quelque affirmation que ce soit qui soit en totale contradiction avec l’Écriture et la Tradition ne font pas de doute ; mais son désir évident d’être au centre du monde (et j’entends par là non pas ce monde que Dieu a tant aimé qu’il a donné son Fils en sacrifice pour le sauver, mais le monde dont le Prince est Satan, celui qui, sous des couleurs séduisantes, cherche à détruire l’humanité et, quand il n’y parvient pas encore, à empêcher les hommes de jouir de la Bonne nouvelle) prend le dessus dans beaucoup de ses actions. Il rêve d’être le pape qui aura réuni à l’Église catholique les Anglicans, les Luthériens, les Orthodoxes et peut-être toutes les confessions chrétiennes ; il rêve aussi d’être le pape qui aura fait la paix entre le Christianisme et l’islam. Pour atteindre ces deux rêves, il prend, sans doute sans en être conscient, un double risque : celui de remplacer l’Église dont il est le chef par une institution bâtarde et syncrétiste, et celui de favoriser la conquête du monde par l’oumma islamique, qui n’aura plus en face d’elle le roc solide de l’Église catholique.
    Telle est du moins mon impression. Mais le Saint Esprit sait ce qu’il fait, et savait ce qu’il faisait en faisant élire un tel pape. Nous ignorons quels sont les desseins de Dieu, mais nous pouvons dire : « Que sa volonté soit faite ! »

    A.L.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s