“Les voies du Seigneur sont certes impénétrables” mais ?

IMG_20160313_1546596691

Advertisements

About chartedefontevrault

Royaliste depuis mon entrée en Faculté de Droit et des Sciences économiques, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Image | This entry was posted in Blogs et sites catholiques and tagged . Bookmark the permalink.

3 Responses to “Les voies du Seigneur sont certes impénétrables” mais ?

  1. Du blasphème à l’état pur. Ça va trop loin. Il est temps de se ressaisir avant qu’il ne soit trop tard.

  2. alaintexier says:

    Et pour tout arranger , ce séminariste parait adepte des célébrations en la forme extraordinaire ( Voir le col romain).

  3. Irène Pincemaille says:

    Qu’est-ce que c’est que cette tête de diable pour illustrer une manifestation dans un séminaire ?
    Un diable à col romain qui plus est !
    Quand j’écris des lettres de protestation à tel ou tel contre la Christianophobie ambiante depuis des années (et qui ne fait que croître), je termine souvent par : “Á QUAND LES CHRÉTIENS AUX LIONS ?” Je crois que, là, on ne va pas tarder à y arriver ! nos frères orientaux y sont déjà, nous, on va suivre ! Courage. En union de prières.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s