A propos de la prière de Marcel Van récitée devant la statue de la Vierge de Pontmain sur le parvis du sanctuaire de Pontmain, tous les 17 de chaque mois

Chers amis,

La prière de Marcel Van est récitée devant la statue de la Vierge de
Pontmain sur le parvis du sanctuaire de Pontmain, tous les 17 de chaque mois
de l’année, et ce depuis le 17 juin 2012, lors des pèlerinages mensuels de “
la Supplique à Dieu pour le retour du Roi “.

Le message du Christ à Marcel Van est très clair au sujet de Ses intentions
sur la France et de ce qu’Il veut faire dans le monde par la France. En
effet, Jésus, après Sa demande à Marcel Van de ” dire cette prière également
en français “, précise :

Mon enfant, la France est toujours le pays que J’aime et chéris
particulièrement… J’y rétablirai Mon Amour… Pour commencer à répandre sur
elle Mon Amour, Je n’attends désormais qu’une chose : que l’’on m’’adresse
ASSEZ DE PRIÈRES. Alors, mon enfant, de la France Mon Amour s’étendra dans
le monde. Je Me servirai de la France pour étendre partout le Règne de Mon
Amour ».

Ce que je dis aux pèlerins qui viennent chaque mois à Pontmain pour la
Supplique est la chose suivante :
« Avez-vous bien lu ?…
Pour COMMENCER… à manifester son Amour et agir sur la France, le Christ
attend ASSEZ de prières… !

Autrement dit, rien, pas un iota, ne changera en France TANT QUE nous
n’’aurons pas adressé au Christ le nombre de prières requises qu’Il a décidé
Lui-même de recevoir, dans Sa Souveraine Volonté. Ce nombre est fixé de
toute éternité… Nous sommes avertis ! Mettons donc les moyens temporels pour
l’atteindre le plus rapidement. Et pour atteindre ce nombre rapidement, il
n’y a qu’une issue… c’est de venir en grand nombre : LE SALUT DE LA FRANCE
N’EST QU’UNE AFFAIRE DE NOMBRE D’’ORANTS !
Ou nous serons nombreux… et tout ira très vite, ou nous serons peu… et il
faudra beaucoup de temps !

Et la précision du Christ à Marcel Van est dans la droite ligne de ce que
disait sainte Catherine de Ricci :
« Quand nous désirons obtenir une grâce de Dieu, nous devons la demander
tant que nous ne l’avons pas obtenue, par la raison qu’Il a déterminé le
nombre de fois que nous devons la demander, et Il ne nous exauce que lorsque
nous l’avons rempli intégralement.
Si, par exemple, Il a déterminé que nous lui demanderions cent fois cette
grâce, nous ne l’obtiendrons pas si nous ne la demandons que 99 fois.
Il faut apporter à la prière, disait-elle encore, une grande confiance
d’être exaucé, car il est de nombreuses grâces que Dieu nous inspire de
demander et que nous n’obtenons pas à cause de notre défiance ».

En union de prière à Jésus, Christ et Roi de France, par Marie Reine.

Chouandecoeur . chouandecoeur@orange.fr,  

About alaintexier

La Saint Martial des Ardents, vers le 12 novembre, peut -et doit- redevenir la grande fête locale de la ville de Limoges. Ce blog propose plusieurs moyens pour y contribuer dont l'opération "Loupiotes" et " les Rencontres littéraires". Pour y aider , une seule adresse courriel : sm.ardents@orange.fr
This entry was posted in Blogs et sites providentialistes and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

One Response to A propos de la prière de Marcel Van récitée devant la statue de la Vierge de Pontmain sur le parvis du sanctuaire de Pontmain, tous les 17 de chaque mois

  1. Pingback: La prière est action *. Surtout à Pontmain où la Vierge Marie nous a exhorté a demandé à son fils ce dont nous avions besoin : Le roi , en l’occurence. | chartedefontevraultprovidentialisme

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s