engme

La Charte de Fontevrault  vous avait déjà entretenu de cette épopée :

https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2015/07/09/nouvelles-des-bourbons-bhopal/

https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2015/08/01/photos-de-s-a-r-le-prince-balthazar-bourbon-bhopal-princesse-elisha-et-princess-michelle/comment-page-1/

https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2015/08/01/photos-de-s-a-r-le-prince-balthazar-bourbon-bhopal-princesse-elisha-et-princess-michelle/comment-page-1/

L’énigme de la semaine. Cette histoire remonte au XVIe siècle, l’étrange destin d’un bâtard de Charles III.

CharlesIII, duc de  duc de Bourbon*   figure dans l’histoire comme l’archétype du félon. Le 6 mai 1527, l’ancien connétable fut abattu d’un coup d’arquebuse sous les murs de Rome, après avoir trahi la cause de François Ier au profit de celle de Charles Quint. Avec lui s’éteignait la ligne aînée des Bourbons. Quoique… Si l’on en croit la légende, Charles aurait eu un fils caché ou bâtard, prénommé Jean-Philippe. À la suite d’un duel, celui-ci aurait pris la fuite. Capturé par des pirates, il aurait été vendu comme esclave en Égypte, se serait échappé vers l’Abyssinie, avant de s’embarquer à destination des Indes ! Vers 1560, “Jean Philippe de Bourbon” apparut à Delhi, à la cour de l’empereur moghol Akbar, qui le couvrit d’honneurs et lui confia le commandement de son artillerie…

cvt_Le-Rajah-Bourbon_938Devenu raja de Shergar, marié à une Portugaise, l’hypothétique Bourbon fera souche. Au début du XVIIIe siècle, les Perses envahissent l’empire moghol et l’un de ses rejetons, François de Bourbon, est massacré avec plusieurs membres de sa maison. Son fils Salvador devient alors ministre du nabab de Bhopal. Ses descendants assumeront cette charge héréditaire jusqu’à l’indépendance.

Aujourd’hui, le chef des Bourbons indiens, Balthazar IV Napoléon, appartient à la classe moyenne et réside toujours dans la capitale du Madhya Pradesh. Avocat et directeur d’une école privée, il professe la religion catholique de ses aïeux. Son fils aîné, Frederick, “duc de Shergar”, vit en Californie. Comme seules preuves de ses origines, Balthazar IV n’a que la tradition orale, car les archives familiales ont été détruites. Il n’empêche qu’il croit dur comme fer à son ascendance royale, renforcé en cela par le prince Michel de Grèce, qui, en 2007, a consacré un roman à sa singulière saga familiale. Son site Internet, bourbon-bhopal.org, arbore fièrement le blason à trois fleurs de lys, soutenu par deux éléphants ! Régulièrement, il se dit prêt à se soumettre au verdict d’un test ADN. Sans jamais s’y résoudre, de peur peut-être de briser son beau rêve…

http://www.valeursactuelles.com/un-bourbon-chez-les-nababs-63902#.V6uLnuAlSgY.facebook

About chartedefontevrault

Royaliste depuis mon entrée en Faculté de Droit et des Sciences économiques, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Link | This entry was posted in Blogs et sites providentialistes and tagged , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

2 Responses to Les voies de Dieu sont impénétrables : un Bourbon aux Indes ?

  1. Irène Pincemaille says:

    Oui, je connais cette histoire : les Boubon de Bopal ! :
    Officiellement, le connétable de Bourbon n’a pas eu de descendance (des enfants morts très jeunes je crois). S’il a eu un fils naturel, il n’est pas dynaste.
    Esclave chez les musulmans : dans ce cas, il n’y aurait pas de descendance non plus pour la simple raison que les musulmans castraient leurs esclaves (d’où l’absence de descendants d’esclaves dans ces pays contrairement aux États-Unis).
    Bon, piste qui, évidemment, n’est pas plus à rejeter que les autres, là aussi à étudier !
    L’ADN ? depuis le XVIème siècle !!! obtenir quelque chose de fiable est bien douteux ! certes des analyses récentes ont fait remonter les parentés jusqu’à 1300 environ, début de la dynastie des Bourbon par Robert de Clermont. Je n’ai nulle compétence dans ce domaine, les scientifiques donneront leur avis.
    Amitiés à tous.

  2. Jean Philippe de Bourbon n’était pas un batard de Charles III de Bourbon mais son fils LEGITIME. Avant d’être capturé. il a avit eu un fils, qui sera à l’origine des Princes de Mercoeur et dont descend le Masque de Fer, véritable ainé oublié mais Légitime des Bourbons. Et donc de … Louis XIV lui-même. ndu Masque de Fer descend de père en fils le Roi caché HENRI V DE LA CROIX, dont la mère descend de Louis XIV par… le vrai Louis XVII évadé de l’enfer du Temple.

    La maison des Bourbons des Indes est don la branche cadette de la descendance de Charles III, la branche ainée, oubliée mais Légitime, des Bourbons étant celle lorraino-italienne desw Princes de Mercoeur…

    A lire nos articles UNE BRANCHE AINEE OUBLIEE MAIS LEGITIME DES BOURBONS et LE SECRET DU GRAND MONARQUE…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s