Journées européennes du patrimoine 2016. Vendée et Chouannerie vues de l’intérieur.

https://panoramadevoir.wordpress.com/2016/09/16/le-site-vendeens-et-chouans-vous-invite-a-mieux-connaitre-le-decor-ou-vecurent-et-moururent-certaines-victimes-de-la-revolution/

      Activer ce lien sera d’autant plus utile  si l’on veut  bien se rappeler  que les 33 e  journées européennes du patrimoine auront lieu les 17 et 18 septembre 2016, autour du thème : « Patrimoine et citoyenneté »…. Et que l’on sait la conception sanglante  que la révolution dite française avait de la Citoyenneté.

 

 

 

Publicités

A propos Charte de Fontevrault

Royaliste depuis mon entrée en Faculté de Droit et des Sciences économiques, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article, publié dans Blogs et sites mémoriels, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Journées européennes du patrimoine 2016. Vendée et Chouannerie vues de l’intérieur.

  1. La guerre de Vendée est le nom donné à la guerre civile qui opposa, dans l’Ouest de la France, les républicains (bleus) aux Royalistes (blancs), entre 1793 et 1799 pendant la Révolution dite Française. Elle fut étroitement liée à la Chouannerie, l’ensemble de ces deux conflits étant parfois connu sous le nom de « Guerres de l’Ouest ». La Chouannerie se déroula sur la rive droite de la Loire, tandis que le soulèvement vendéen eut lieu sur la rive gauche. Le terme Vendée Militaire désigne d’ailleurs le territoire insurgé au Sud du fleuve.

    Les insurgés Contrerévolutionnaires qui prirent le nom de Vendéens et que les Républicains surnommaient les « Brigands » étaient en fait originaires de quatre départements, le sud du Maine et-et-Loire, les deux-tiers nord de la Vendée, le nord des Deux-Sèvres, et le sud de la Loire-Atlantique situés dans les provinces du Poitou, d’Anjou et de Bretagne. Le territoire insurgé prend bientôt le nom de Vendée Militaire.

    Si la Vendée Militaire comprenenait le Bas-Poitou, laVendée et le Pays Nantais, la Chouannerie s’étendait en Bretagne, Bas-Maine et Haute-Normandie. Sans doute la Chouannerie n’eut pas l’envergure de la guerre de Vendée, mais, si elle avait le caractère plus accusé de guerre de partisans, elle n’en était pas moins animée par la Foi, l’Héroïsme, dont les Chouans ont fait preuve, et ne le cède pas à celui des Vendéens.

    1789: le 17 Juin, en Angleterre, un siècle exactement après le message donné à Sainte Marguerite Marie et la demende non exécutée, les loges maçonniques décident de fomenter la révolution en France. Après le prise de la Bastille le 14 Juillet, le Comte de Provence, le Comte d’Artois et les deux fils de ce dernier, les Ducs d’Angoulême et de Berry, partent en émigration. Ce dernier, à peine âgé de 11 lors des émeutes parisiennes, grandira sur les champs de bataille et fera coudre sur son uniforme un mouchoir blanc brodé d’un Sacré-Coeur rouge. C’est sur l’exemple du jeune Duc de Berry que les Chouans de Bretagne et de Vendée feront coudre sur leur manteau, leur veste ou leur uniforme un mouchoir au Sacré-Coeur : La Rochejaquelein, Lescure et Catelineau, entre autre, se feront gloire de porter cet insigne.

    Comme partout en France, la Vendée a connu des manifestations paysannes entre 1789 et 1792. Mais c’est au moment de la mort du Roi, le 21 janvuier 1793, de la fin de la religion Catholique comme religion d’Etat, de la suppression de la propriété privée et de la levée en masse pour une cosncription forcèe des paysans, en 1793, que la révolte ou rébellion vendéenne, aussi appelée insurrection Vendéenne, se déclencha, et immédiatement sous la forme d’un mouvement Contreévolutionnaire.

    François de Charette a prafaitement résumé l’esprit révolutionnaire:

    -Notre Patrie à nous, c’est nos villages, nos autels, nos tombeaux, tout ce que nos pères ont aimé avant nous. Notre Patrie, c’est notre Foi, notre Terre, notre Roi. Mais leur Patrie à eux, qu’est-ce que c’est? Vous le comprenez, vous? Ils veulent détruire les coutumes, l’ordre, la tradition. Alors qu’est-ce que c’est que cette Patrie narguante du passé, sans fidélité, sans Amour? Cette Patrie de billebaude et d’rreligion? Pour eux, la Patrie ne semble qu’être une idée, pour nouselle est une terre. Ils l’ont dans le cerveau, nous nous l’avons sous les pieds, c’est plus solide! Et il est vieux comme le diable leur monde qu’il disent nouveau et qu’ils veulent fonder dans l’absence de Dieu… On nous dit que nous sommes les supptôts de la superstition… Faut rire ! Mais face à ces démons qui renaissent de siècles en siècles, nous sommes une jeunesse, messieurs! Nous sommes la jeunesse de Dieyu. la jeunesse de fidélité!

    Et de combattre pour Dieu, le Roi et la France.

    L’Armée Catholique et Royale, dite la Grande Armée est le nom de l’armée insurgée Vendéenne pendant la Guerre de Vendée. Elle se bat au nom de Louis XVII et regroupe les trois armées Vendéennes bien que celle du Bas-Poitou ne s’y réunît qu’occasionnellement. Ses principaux chefs sont : Jacques Catelineau, qui sera le permier à se soulever « au nom du Christ-Roi ! », Charles Mlechior Artus de Bonchamps, Maurice Gigost d’Elbée, François Athanase de Charette de la Contrie, Henri du Vergier de La Rochejaquelin, Louis de Lescure, Jean-Nicolas Stofflet, Jacques Nicolas Fleuriot de La Fleuriais, Charles de Royrand et Charles Sapinaud de La Rairie.

    Seule ou presque seule de toutes les provinces Françaises, la Vendée eut la fierté de ne pas courber la tête sous l’ouragan révolutionnaire. Elle défendit, au prix de son sang, cet Ordre Social Chrétien qui avait fait, pendant des siècles, l’honneur et la force de la France. Surtout, c’est grâce à la résistance Contrerévolutionnaire acharnée et indomptable de la Vendée que la France a pu recouvrer ses libertés religieuses. La Vendée a donc sauvé la Foi et l’honneur de la France et permis les résurrections futures de notre Patrie. Nous ne proclamerons jamais assez et sa gloire, et notre reconnaissance ! (Nous ne saurions trop recommander à nos lecteurs I’oeuvre admirable du Souvenir Vendéen qui lutte victorieusement pour maintenir dans nos Provinces de l’Ouest les grandes traditions Catholiques et Françaises et entretient dans ces Régions le culte des grandes leçons et des sublimes exemples laissés par les héros et les martyrs de la Vendée à leurs descendants et au reste des Français.).

    Les Vendéens et les Chouans Contrerévolutionnaires ont sauvé l’honneur de la France…

  2. Louis Chiren dit :

    Bonsoir à toutes et tous !

    Cela tombe bien, en ce 17 septembre qui rappelle la dédicace du saint sépulcre en 335 ou malheureusement pour coller à cette histoire révolutionnaire, le vol des joyaux de la couronne le 17 septembre 1792 et le vote de la loi des suspects instaurant la grande terreur le 17 septembre 1793.
    Voici mon dernier travail réalisé les 16 et 17 septembre que je dédie à tous les descendants vendéens, dont « Xavier » ancien militaire comme moi et qui espère instammant et uniquement Henri V de la Croix.
    En très grande union de prière.

    http://louischiren1785.wixsite.com/artistpainter/vendee-souviens-toi-de-ta-fidelite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s