Comment mettre fin à la foire d’empoigne qui oppose les militants royalistes?

Tant que le “vrai” Prince ne se sera pas révélé et qu’il n’aura été amené à rallier toutes les tendances sous son “étendard” et donc à réaliser la véritable Unité Capétienne, vous assisterez à ce lamentable spectacle, ou plutôt à cette foire d’empoigne entre “Légitimistes à la sauce Espagnole”, Orléanistes, Survivantistes, Providentialistes et autres !!!

Roméo de Saint-Onge                                                                                                                         Page FB, un roi mais lequel?                     https://www.facebook.com/groups/683732621715501/

 

 

 

About chartedefontevrault

Royaliste depuis mon entrée en Faculté de Droit et des Sciences économiques, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
This entry was posted in Action royaliste, Blogs et sites providentialistes and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink.

27 Responses to Comment mettre fin à la foire d’empoigne qui oppose les militants royalistes?

  1. Comment mettre fin à la foire d’Empoigne? Le grand monarque le fera . Vive HENRI V DE LA CROIX et l’on pourra dire de lui ce qu’on disait de James Bond 007 .

    VOUS CONNAISSEZ LE NOM.
    VOUS CONAISSEZ LE NUMERO.

  2. C’est en tant qu’adepte de la communication politique que je voudrai répondre à cette demande très Légitime : Comment mettre fin à la foire d’empoigne qui oppose les militants Royalistes?

    Pardon, Alain, de la longueur de ce commentaire…

    Le principe Royal : le Roi est la seule autorité Légitime émanant de Dieu. La Royauté se transmet selon les Lois Fondamentakles du Royaume de France, qui définissent le systême de trasmission de la Couronne et le mode de gouvernement Royal. Le Roi est ainsi l’Aîné des Capétiens de sexe mâle, né légitimement en France de religon Catholique. A partir de ce principe, le Royalisme Français peut être définie comme un attitude culturelle Catholique, celle de la Tradtion. En politique, il participe du principe d’expension-évangélisation dont Léon XIII reprendra l’idée : tout le contraire de l’actuel euro-mondialisme islamisant ! c’est aussi un nationalisme Français et Chrétien : mourir pour la Patrie, c’est mourir pour le salut de la société Française dsetabilisée par les idées révolutionnaires.

    Pour les Légitimistes, le Roi de France est aujourd’hui le Prince Luis-Alfonso de Bourbon Espagne, Duc d’Anjou et de Cadix, Louis XX de jure. Pour les Survuivantistes, qui sont des Néo-Légitimistes, le Roi de France est le descendant actuel de Louis XVII. Pour les Parmistes, qui sont également des Néo-Légitimistes, le Prince Luis-Alfonso étant espagnol ne peut régner en France et le Roi de France est le Prince Charles-Xavier de Bourbon-Parme, Chef de la maison Ducale et Royal de Bourbon-Parme, Charles XI, qui a été élevé en France. Pour les Providentialistes, Néo-Légitmistes eux-aussi, le Roi de France ne descend de Louis XVII que par sa mère, descendant par son père du Masque de Fer, véritable Aîné Salique, Légitime né en France de religon Catholique, il s’appelle Henri V de La Croix (comme il y eu un Philippe VI de Valois) mais son identité demeure un mystère que la Divine Providence ne manquera de révéler à l’heure de Dieu.
    L’Orléanisme s’oppose au Légitmisme car ne reconaissant pas l’origine Divine du principe Royal : pour les Orléanistes, le Roi est une impérieuse nécessité nationale.

    Mais pour tous ces Royalistes, Légitimistes comme Néo-Légitimistes, et Orléanistes, le Roi c’est la présence du Sacré dans le Pouvoir, la continuité de la France, le destin national incarné par un Souverain indépendant des capprices du suffrages universel et du diktat des banques…

  3. La Charte de Fontevrault, créée le 25 Aout 1988 par le professeur Alain Texier – juriste spécialiste de droit constitutionnel et de droit nobiliaire, auteur d’un livre inégalé à ce jour, Qu’est-ce que la noblesse? (Tallandier) a pour but de rassembler des Royalistes de toutes obédience à travers le devise Fidélité / Unité Royale: Fidélité au prince que l’on a choisi de servir (Orléans, Bourbons d’Espagne et de Parme, Survivance de Louis XVII, Grand Monarque encore inconnu de tous) et Unité autour du principe Royal qui est que le Roi est la seule autorité Légitime émanant de Dieu. CHOISIR SON PRINCE, C’EST DEJA ETRE REPUBLICAIN!

    Dans la foulée, le Conseil dans l’Espérance du Roi , dont fait partie Alain Texier chargé des fonctions qu’exerce actuellement le garde des Sceaux entend constituer une force doctrinale au service du Roi qui viendra, qui qu‘il sera. Le SYLM (Support Your Local Monarch) est une sorte de Charte de Fontevrault internationale. Et à présent, un Conseil de Régence se rassemble autour du Prince Louis-Alphonse, ainé visible des Bourbons.

    Sans oublier le parti Alliance Royale, qui entend porter la question du Roi dans le débat politique !

    Répétons le : pour tous ces Royalistes, Légitimistes comme Néo-Légitimistes, et Orléanistes, le Roi c’est la présence du Sacré dans le Pouvoir, la continuité de la France, le destin national incarné par un Souverain indépendant des capprices du suffrages universel et du diktat des banques.

    Notre combat Royaliste sera donc POUR DIEU, LE ROI ET LA FRANCE…

    • je crois, Hervé Volto, que vous allez un peu vite en écrivant les lignes qui suivent : Et à présent, un Conseil de Régence se rassemble autour du Prince Louis-Alphonse, ainé visible des Bourbons.. En tout cas , je ne suis pas sur que le Conseil dans l’Espérance du Roi en soit là . Attention aux raccourcis excessifs.

  4. Comment mettre fin à la foire d’empoigne qui oppose les militants royalistes?

    AGISSANT COMME SI TOUT DPENDAIT DE NOUS TOUT EN PRIANT COMME SI TOUT DEPENDAIT DE DIEU.

    Un peu à la manière de l’Abbé Georges de Nantes ou du Vicomte Pierre d’André…

  5. Encore une chose.

    Maurras avait anticipé l’action future de l’Abbé de Nantes :

    -Une Action Française se reverra par la force des choses. Notre façon de combattre sera reprise, par le simple effet de la volonté interessée de la France, de la nôtre, qui durera en elle et qui sera précisément ce que les naufrageurs ne veulent pas. Nous avons falli leur ôter de la bouche leur sale gagne pain (le 6 Février 1934), le sale butin qu’il en tirait ! Or si tout passe, tout revient. Leur précautions ont beau être serrées comme des chaines. L’espérence est reine de tout politique : le desespoir est ” la sottise absolue “. En sus de l’espérence il existe, au surplus, des assurences et des confiances qui, sans tenir à la foi religieuse, y ressemble sur le modeste plan de nos certitudes terrestres : je ne cesserai de répéter que les Français ont deux devoirs naturels , compter sur le patriotisme de leur pays, et se fier à son intelligence. Ils seront sauvés par l’un et par l’autre, celle-ci étant pénétrée, de plus en plus, par celui-là. Il sera beaucoups plus difficile à ces deux grandes choses Françaises de se détruire que de durer ou de vivre. Leur disparition simultanée leuir couterait plus d’effort que la plus âpre des persévérences dans l’être que les plus péibles maïeutique du renouveau (Charles Maurras, Pour un jeune Français, Editions Amiot-Dumont, p.222).

    Le Marquis de la Franquerie ne s’y était pas trompé, qui écrivit dans les années 70 du XX° siècle un livre magistral : Maurras, grand défenseur des vérités éternelles (Editions de Chiré).
    Le Providentialiste Abbé Georges de Nantes, fondateur de la Contre-Réforme Catholique au XXI° siècle et pour qui CHOISIR SON PRINCE C’EST DEJA ETRE REPUBLICAIN, avait écrit quand à lui en 1987 :

    -Un jour se lèveront des phalanges de toute nations, de toute classe, pour la renaissance de l’Eglise et le salut du monde. Leur action s’inspirera nécessairement du patrimoine de sagesse que récapitulent nos 150 Points de religion Catholique, d’Action Française, de vie communautaire. On aura beau voir et dire, on ne reconstruira rien en dehors ou au rebours de ces principes que nous tenons de nos pères.

    Les principes communs à tous les Royalistes sont les valeurs Chrétiennes, familiales et patriotiques de la France éternelle.

    Tout en laissant humblement à Dieu le choix du Roi à venir, le vrai Royaliste sera donc Catholique, nationaliste et membre d’une vie communautaire basée sur l’institution familiale. Il luttera POUR DIEU, LE ROI ET LA FRANCE.

  6. Une dernière chose.

    Catholique, le Royaliste travaille à son salut personnel et à celui de son prochain. Le dogme et la morale révélés sont la science et l’art de cette vie éternelle dont l’Église est le moyen, le milieu providentiel et la fin ultime dans la gloire. Les saints sont en ce labeur religieux ses modèles.

    Français, le Royaliste se met au service de sa nation. La science et l’art politiques ont pour objet cette tranquillité de l’ordre temporel et cette sauvegarde du bien commun qui sont le vœu profond de toute nation. Les héros de notre histoire lui donnent l’exemple de ce dévouement.
    Notre nationalisme Catholique, Monarchiste et traditionnel, de haute et millénaire civilisation, n’abolit pas comme la République mais au contraire reconnaît, garantit et protège, au besoin incite et contrôle, ou arbitre pour le bien de la paix, la libre vie commune des familles et de leurs associations spontanées. Si le pouvoir Royal doit appeler chacun au service du pays, et parfois jusqu’aux plus grands sacrifices, s’il est le constant rappel des exigences souveraines du bien commun de la nation et de sa sécurité au premier chef, pourtant ce premier bien n’est que l’enveloppe et la garantie supérieure des réalités de la vie domestique et des mille prospérités familiales, sans lesquelles il ne serait rien.

    Le Royaliste pose donc en principe que la famille est la base de la vie humaine fraternelle et que le bien familial, fondement du bonheur social, est un bien spécifique, distinct du salut éternel des personnes, de la sécurité nationale, de l’intérêt individuel comme de tout intérêt collectif ou étatique.

    Mais membre d’une famille à laquelle il doit tout, le Royaliste se voue naturellement et quotidiennement à la prospérité de cette famille, tant corporelle que spirituelle, où le sort de chacun dépend de tous, dans une solidarité certaine. C’est l’objet de l’écologie communautaire Catholique et Royale. La Noblese, c’est la reconaissance publique du rôle social de la Famille. La Royauté, c’est le couronnement de la Famile et de l’Etat.

    Roycos, au boulot…

  7. Xavier says:

    Commentaires de Mr Volto manquant toujours de clarté et toujours aussi ”bourrés” de fautes…
    Le trône au point du vue juridique revient à l’aîné des Capétiens, donc Louis XX. Maintenant aux yeux de Dieu, s’il existe une autre descendance, que sa volonté soit faite; l’essentiel étant d’avoir un Roi très Chrétien.
    ”Un légitimiste à la sauce Espagnole”

  8. Xavier says:

    “Le Conseil dans l’Espérance du Roi envisage un Conseil de Régence se rassemblant autour du Prince Louis-Alphonse, aîné visible des Bourbons”????? Ah? Je croyais que CHOISIR UN PRINCE C’ETAIT DEJA ETRE REPUBLICAIN ?

  9. Xavier says:

    ”Roycos au boulot”…. Si je comprends bien, nous allons bientôt chouanner? Bonne nouvelle! Mais chouanner entraîne de très gros risques, les Royalistes, combien de divisions?
    Chouanner c’est accepter l’incendie de sa maison, le vol de ses biens, c’est risquer le viol et la pendaison de son épouse ou son dépeçage comme à la Villette; le massacre de ses enfants, si ce n’est pire… ou de se retrouver soi-même transformé en culotte de peau… Il paraît que c’est plus souple que de la peau de chamois et très agréable à porter nous disent les républicains.
    Voyez-vous où je veux en venir? Je suis descendant de Vendéens, traqués comme des bêtes fauves de 1793 à 1815, qui aujourd’hui dans ce pays est prêt à accepter l’indicible, l’horreur ? Vous ? Moi?
    C’est aussi le risque, comme aux massacres des Lucs sur Boulogne, de retrouver votre enfant de quatre ans transformé en élément de barrière avec un petit bout de papier dans la main où il est écrit : VIVE LA REPUBLIQUE! Il faut être un salopard pour faire ça, n’est-ce pas?
    ” Les Bleus l’avaient attrapé; ils lui avaient percé la gorge avec un sabre et passé un bois dans le trou, puis ils l’avaient planté, en place de barrière, sur le bord du chemin. Dans sa petite main crispée par les tortures de la mort, ils avaient mis un papier où il y avait écrit : “Vive la République”!
    C’est ça chouanner Monsieur! Bonne Soirée.

  10. Bzs says:

    Bizarre que ce ” brave” Louis XX de jure ait de plus en plus droit de cité en France sans que la république n y émette la moindre critique acerbe , accepte de le laisser aller librement sans aucune restriction , sans jamais lui mettre de bâton dans ses roues. Bien sûr , va -t-on me rétorquer, la république n y voit souvent que des commémorations ” folkloriques et passeistes ” en rapport avec le patrimoine religieux et royal. Or ses déplacements , de plus en plus nombreux sur notre sol , sont souvent porteur de paroles de gouvernance moderne – entendez par là qu il a fait sien , le libéralisme ! ( et oui il a bossé dans une banque comme un quidam lambda ; un peu comme Pompidou ou Macron , républicains issus des ” Boucliers Rouges “…) et de coupure avec le passé , laissé à l état de souvenirs ayant une certaine frilosité , voir une retenue de s appuyer dessus pour agir. Avenir, donc, peu conforme à la philosophie et à l état d esprit qui régnaient chez nos précédents monarques. Je me dis que si la république le laisse tranquillement vaquer sur le sol de France c est qu elle a jugé qu il n est guère dangereux pour son existence morbide donc c est un mou et un affairiste, qui justifie sa présence que pour faire revivre un certain passé glorieux, à travers un protocole , une idée qu il renvoie , sans s appuyer dessus pour construire un avenir légitime de la France . Ce qui me laisse penser qu il n est pas celui dont la France a besoin. Toujours se méfier des chefs qui , sont mis en place comme des pantins, simplement pour nous ramener peu à peu , avec une politique des petits pas , dans le système oligarchique et ne sont là que comme faire-valoir du système apatride , des catalyseurs inutiles de la colère populaire qui n a rien oublié de son bon sens , juste pour faire baisser la pression .
    Peut-être anecdotique mais bizarre que ce même Louis XX de jure ait été lent à réagir aux attentats de cet été , ce qui lui fut reproché par le Conseil d Espérance du Roi . Ce qui aurait induit , une posture énergique de sa part, suivie d actions propres à montrer sa détermination de régner. Mais là , rien ! ou juste une timide intervention et encore en retard sur l événement.
    Je comprends que notre vrai roi reste caché et ne puisse encore se decouvrir aux yeux de la république moribonde , qui peine à gouverner mais sait se défendre de façon agressive . Dieu nous dévoilera son lieu-tenant quand les circonstances seront favorables pour le redressement spirituel de notre France. Dés lors , mon humble réflexion se resume à ceci : plus cela va mal , plus grande est mon espérance dans l immense Pouvoir de Dieu pour rétablir la situation en France. Au milieu des larmes , plus grande est ma foi et ma confiance dans NSJC. Autrement dit , continuons à veiller pour recevoir dignement celui que NSJC nous enverra et sachons distinguer le légitime de l imposteur.

  11. Xavier says:

    Effectivement Louis XX n’ est peut-être ”pas celui dont la France a besoin”, c’est un banquier, mais c’est l’aîné des Bourbons et suivant les lois fondamentales régissant le Royaume de France, le trône lui revient. Sans doute une déformation professionnelle, je suis très attaché aux lois régissant le Royaume. Mais, mais…, nous savons tous que Dieu nous réserve des évènements ”hors normes”. Nous aurons un Roi très Chrétien, c’est une certitude. Se souvenir in fine, qu’il y aura un roi un temps, mais ce ne sera pas le bon…. puis Henry V de la Croix….

    • L’on ne peut pas vous donner tort, Xavier, lorsque vous écrivez que les commentaires d’Hervé sont trop long , d’une orthographe sur laquelle il y aurait beaucoup à redire et d’un style pas toujours châtié. Mais …

  12. Bzs says:

    Ah les scories de la pensée républicaine , quand elles vous tiennent ( je parle au sens large , bien entendu) mais j ai été confronté à des légitimistes , qui ne supportent pas l idée que l on remette en question de jure Louis XX comme sauveur de la France ( non pas de sa légitimité mais de sa capacité d agir) en me traitant d imbécile de providentialiste sans toutefois m apporter le moindre contre-argument , un peu dans le même esprit qu un socialiste homophile , pour le mariage des paires , ami des migrants et anti-français s adressant à un royaliste qu il juge homophobe et franchouillard , voir trop patriote et qu il assimile à un fascho. Cet etat d esprit idéologique republicain a contaminé nos milieux les plus tradits. La novlangue a fait des ravages et il va falloir quelques esprits forts au pouvoir pour nous en débarrasser. Ceci dit, je m en moque et continue mon petit bonhomme de chemin dans l attente du Grand Monarque. Rien ne m en fera dévier . Rien ! Xavier , je suis d accord avec vous. Dans quinze jours , je vais aller me ressourcer à la Fraudais ; pour y raviver toujours plus ma foi et mon espérance.

    • Rassurez-vous cher BZS, vous n’êtes pas le seul à avoir été traité d’imbécile de providentialiste sans toutefois m’apporter le moindre contre-argument mais c<'est bien consolant de nous le dire.

  13. Xavier says:

    Allez à la Fraudais et priez pour le Roi à venir. Marie-Julie Jahenny intercèdera pour nous, ce sera une grande joie au Royaume de France dans quelques temps….

  14. Bzs says:

    On peut aller aussi à Pontmain tous les 17 du mois pour prier pour le retour du Roi.

    • Xavier says:

      Il est aussi possible de prier chez soi chaque jour pour le Roi. Ou d’aller à Lourdes, à l’Ile Bouchard ou en d’autres lieux; suivant la disponibilité de chacun, la distance, ou la santé. Par exemple,difficile d’aller tous les 17 du mois à Pontmain pour une personne de Marseille! La prière monte de la même façon vers Dieu.

      • Bzs says:

        Aurai-je dû préciser pour ceux qui habitent dans la région ou ceux qui viennent en sejour , mais cela me semblait inutile de le dire air sous-entendu. Prier chez soi , c est bien , en groupe à l église et à fortiori dans un lieu où est apparu la TSV , c est encore mieux .

  15. Le Conseil dans l’Espérance du Roi n’autorise personne à parler en son nom. Il a comme règle de se tenir à distance de toute querelle dynastique, conscient que si la Providence devait un jour ramener le roi sur le trône de France elle le ferait dans le seul intérêt de la France et non pas de telle ou telle chapelle. Il se contente donc simplement d’oeuvrer pour le retour du Roi.

  16. J’avais cru comprendre que le CER et le mouvement Régentiste se regroupait autour du Prince Louis de Bourbon. Si je me suis trompé, vous m’en excuserez. Il est vrai que, pour ceux qui ne croient pas en l’existance du Grand Monarque, il y a le Prince Sixte-de Bourbon-Parme, et après lui, son neveu, le Prince Charles-Xavier, qui vient d’être père quand à lui du petuit Charles-Henri.

    Nostradamus a en tout cas appellé le Roi le Grand Chrien -de Henri, Henririch, Chiren, Cyrénen, le Lys qui aide à porter le poid de La Croix- ou le Lorrain V. Il connaitrait sa propre identité depuis Juillet 1999 : selon Raspail, ce Roi caché, Bourbon inconnu et masqué aux yeux du monde comme l’est Benoit XVI depuis sa démission, pourrait avoir commencé à régner dans l’ombre, ce qui créerait un sentiment de grande frayeur parmi les ennemis de la France et de la Chrétienté, ayant déjà commencé à consulter, bâtir, organiser -et même conspirer!- à tisser sa toile, comme une Chouannerie moderne et, d’allégeance en allégeance, instituer un Royaume parallèle, invisible aux yeux d’Yves-Marie Adelyne mais pas à ceux de Jean Raspail, et dont la trame irriguerait silencieusement le corps encore sain de la Nation.

    En certaines circonstances, l’Eglise s’est revivifiée de cette manière là…

    Possède-t-il son Conseil secret ?

  17. Une ultime et dernière chose : il ne faut pas avoir peur de chouanner.

    En attendant le Roi, les valeurs communes à tous les Royalistes sont les valeurs Chrétiennes familiale te patriotiques. Tout en priant comme si tout dépendait de Dieu (Jésus- marie et leurs coeurs-Unis, et Saint-Michel, les 3 vainquers de Satan), nous pourrions agir comme si tout dépendait de nous, opposant à la violence sournoise qui s’exerce partout -contre l’âme de nos enfants, contre les Catholiques, contre les traditions de notre Pays, contre son Histoire, contre la sécurité et l’honneur de la France- nos valeurs communes.

    Pardon pour les fautes d’orthographes : vivant à l’étranger, je travaille sur un ordinateur… étranger et je ne possède pas encore de programme de correction orthographique en Français.

  18. Après çà, je laisserai la parole à un autre. Comment chouanner ? Face à la perversion de intelligences et de moeurs portant au suicide programmé de la nation Française et de la civilisation Chrétienne, c’est à une véritable CROISADE, c’est à une véritable CONTREREVOLUTION qu’il faut en appeler !

    Nous, Royalistes, pouvons mettre en oeuvre cinq démarches pour une action Contrerévolutionnaire :
    1°) Refaire découvrir l’histoire de France aux Français.
    2°) Dénoncer les réseaux occultes qui rongent la France.
    3°) Remettre l’Eglise au centre de la cité, remettre Dieu au centre de nos vies, remettre le Divin Christ-Roi au centre de la politique.
    4°) Défendre avec le Marquis de La Franquerie le principe Royal: le Roi est la seule autorité Légitime émanant de Dieu.
    5°) Construire l’arche Franco-Catholique chère à Charles Maurras: la première préparation est spirituelle, la seconde est intellectuelle, la troisième est personnelle, le tout pour créer des réseaux Catholiques et Royalistes, tout en laissant humblement, répétons le, à la Divine providence le choix du Roi à venir.

    Le vrai Royaliste visera un double objectif :
    -Faire connaitre autour de lui les nombreuses activités Royaliste de sa province et en rendre compte : Université d’été, Marche pour la Vie, Veillée pour la famille, Sessions de jeunes, pèlerinages de Chartres, de Pontmain et de Paray-le-Monial, Conférences, Fêtes du livre, Messes de Louis XVI et de Marie-Antoinette, etc..
    -Traiter de l’actualité et livrer les informations à la lumière de sa foi Catholique et dans la fidélité à sa tradition nationale.

    Agissant comme si tout dépendait de lui, tout en priant comme si tout dépendait de Dieu, pour reprendre le bon mot du Maréchal Joffre…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s