Mgr Jacques Turck, le prélat … qui ne croit pas en l’identité française

   Nos lecteurs attentifs de Perepiscopus  connaissent  déjà Mgr Jacques Turck, prélat de sa Sainteté, curé à Issy-les-Moulineaux, auquel nous avions déjà consacré un article en 2012, à l’occasion, déjà, de la dernière élection présidentielle, pour laquelle il condamnait le Front National, mais aucunement les autres partis qui promeuvent le crime de l’enfant à naître.

    Il récidive (http://paroisses-issy.com/?p=3701 ) cette année, avec des talents macronistes… En effet, après un plaidoyer devenu assez banal en faveur de l’immigration, il en vient à parler de l’identité de la France, ou plutôt de la non-identité de la France :

        Notre pays n’est pas chrétien. Imaginer le contraire, même en ses racines, n’a pas de sens ( NDLRB . A) Et Jeanne d’Arc n’a pas existé B) et la France  terre privilégiée d’apparitions mariales est un bobard , C) et St Pie   n’a jamais “prophétisé  sur la France) http://www.chretiensmagazine.fr/2010/06/prophetie-du-saint-pape-pie-x-sur-la.html)  Ce serait rêver d’une identité perdue qui ne correspond à aucune réalité dans l’histoire. Seules des personnes peuvent se dire disciples chrétiens de Jésus, et non pas un pays ou une nation. Vouloir désigner l’identité de notre pays par la culture chrétienne, c’est l’imaginer avec autant de sincérité que d’ignorance ! L’identité dont nous héritons comme d’une très belle richesse, fait de nous un peuple dont les visages sont métissés et bigarrés et toujours en voie de l’être davantage. C’est cette identité que l’on défigurerait en se recroquevillant. Ce serait trahir la foi chrétienne que de choisir un tel projet de société. C’est pour cela qu’au moment des choix, la foi chrétienne interroge ceux de ces choix qui sont contraire à la catholicité que nous professons chaque dimanche. Celle-là même qui a conduit certains de nos citoyens à devenir chrétiens. Il nous appartient d’inviter les autres à le devenir, et cela ne peut se faire que de manière pacifique.

Mgr Jacques Turck.

http://www.riposte-catholique.fr/en-une/mgr-jacques-turck-le-prelat-macroniste-qui-ne-croit-pas-en-lidentite-francaise

Advertisements

About chartedefontevrault

Royaliste depuis mon entrée en Faculté de Droit et des Sciences économiques, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
This entry was posted in Blogs et sites catholiques and tagged , , , , . Bookmark the permalink.

3 Responses to Mgr Jacques Turck, le prélat … qui ne croit pas en l’identité française

  1. Richard says:

    Les traîtres ne reculent, décidément, devant rien !

  2. Mais l’on jamais vu le “diable” porter pierre… heureusement.

  3. Irène Pincemaille says:

    Il est évident que son patronyme doit le pousser vers l’Islam (religion de paix et de tolérance comme chacun sait !!!) : qu’il y aille donc “fissa” et débarrasse le plancher catholique de son odieuse présence !
    Pauvre type ! et je ne voudrais pas être à sa place à l’heure du Jugement !!!
    Amitiés à tous.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s