Les élections républicaines peuvent-elles ramener le Roi ? Les légitimistes ne le pensent pas .

Publicités

A propos Charte de Fontevrault

Royaliste depuis mon entrée en Faculté de Droit et des Sciences économiques, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article, publié dans Limites de la république, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Les élections républicaines peuvent-elles ramener le Roi ? Les légitimistes ne le pensent pas .

  1. xavier dit :

    Pour être crédible, il est de mise d’écrire correctement le français, ce qui est une forme de politesse. Les légitimistes pensent mais ne respectent pas la sémantique.

  2. Parfois, on écrit de l’étranger, avec un ordinateur étranger, sans correcteur de fautes. Moi, qui fait énormément de fautes, je les comprend. A part celà, ils ont raison : à bas la rose, Vive le Lys !

    Les vrais fautes, ce ne sont pas celles d’orthographes : ce sont celles des urnes. Contre un PETIT maCrON fils à papa issu des loges, dopé au capital anonyme et vagabond et qui avance masque, ce n’est un FRONT mais une insurrection NATIONALe qu’il faudrait.

    Et si le mot NATIONAL fait médiatiquement peur, si le nationlisme est présenté par le révionisme républicain comme la haine des autres, LE PATRIOTISME, C’EST L’AMOUR DES SIENS. Ni maçonniques ni islamisques, mais avant tout Catholiques ! Royalistes parce que Catholiques et Français. Et donc patriotes.

    MARINE, FAIT BONNE MINE !

    MARION, TIENS BON.

  3. LETTRE A MARINE LEPEN

    Chère madame,

    en 1956, année de ses 20 ans, mon père – alors jeune caporal- fit l’opération de Suez sous les ordre d’un jeune lieutenant sur la trentaine qui ressemble à si méprendre à votre père : le mien en posède une photo noire-et-blanc qu’il concerve religieusement encore aujourd’hui à la maison…

    Pour ma part, de formation publicitaire -je suis un spécialiste de communication politique- je suis né en Algérie le 25 Février (jour anniversaire de la rencontre hitorique entre Sainte Jeranne d’Arc et le Roi Charles VII le Sage) 1962 : par mon père, je possède des origines bretonnes, auvergnates, corses, espagnoles, siciliennes et maltaises. Par ma mère, je possède de origines napolitaines, parmesannes, irlandaises et autrichiennes. Mes arrière-grands-parents appartenaient à un essemble de peuples de culture CATHOLIQUE.

    Vous l’aurez compris, madame : convertit après une jeunesse agitée, Catholique de tradition, Royaliste parce que Catholique et Français, je suis avant tout patriote. J’ai également l’honneur d’appartenir à l’Ordre Royal de Sainte Jeanne d’Arc qui a eu le privilège d’accueillir votre nièce Marion en son sein.

    La Mission Divine de la France -étendre les vérités Chrétiennes- a été afffirmé au baptême de Clovis, définie dans le Testament de Saint-Rémy et confirmée par les Miracles de ce dernier et par ceux de Sainte Clotilde et Saint-Jeanne d’Arc, Patronne et Héroîne de la Patrie.

    Les Mérovingiens ont chassé l’hérésie arienne et fondée la Gaule Franque sur des base Chrétiennes. Les Carolingiens ont porté UNE FOI, UN ROI, UNE LOI de la Catalogne à la Pologne, fondant ainsi l’Europe. Les Capétiens ont construit les cathédrales, créé la Chevalerie qu’il ont porté aux Croisades avant de donner des Rois dans le Royaume de Naples et en Hongrie. Les Valois ont Créé le Protectorat Français sur les Lieux Saint (abandonné en 1926) et repoussé la Réforme. Les Bourbons, enfin, ont assis le caractère Catholique de l’Etat et la Couronne de France, organisé les Missions avant de donner des Rois aux Royaume d’Espagne et des Deux-Siciles comme sur les Duchés de Parme et de Plaisance.

    Les fausses lumières qui ont assis la République ont détourné la France de sa Misssion Sacrée : l’Eglise est divisée, La France est déclassée, les Français sont déchirés, l’Occident est menacé. A l’heure où notre population est terrorisée, où notre Etat est bradé, nos églises sont vidées, nos villes souillés, notre jeunesse gachée, abandonnée, livrée, il ne serait pas impossible de voir certains Français aspirer à ce qu’une haute et Sainte Légitimité ne vienne couronner l’autorité de l’Etat Français.

    La France doit retrouver sa vocation de Fillle Aînée de l’Eglise et d’Educatrice des peuples : elle le peut en retrouvant le manteau de Royauté que la République lui a arraché.

    Le Royalisme en France, chère madame -et votre nièce Marion l’a très bien compris !- c’est avant tout une attitude culturelle Catholique, celle de la Tradition. En politique, il participe du principe d’expension-évangélisation dont Léon XIII reprendra l’idée : tout le contraire de l’actuel euro-mondialisme islamisant ! C’est aussi un nationalisme Français et Chrétien : mourir pour la patrie, c’est mourir pour le salut de la société Française, destabilisée par les idée révolutionnaires. C’est, enfin, chère madame, face à la masse, l’affirmation de la personne.

    Les Royalistes Français n’entendent pas tourner à la Cour de Louis XIV -qui pourtant a fait le Grand Siècle Français en appuyant un fort protectionisme économique (dit Colbertisme) sur un puissant ordre moral- MAIS ASPIRENT A UN GOUVERNEMENT CHRETIEN, dans une France laïcisée de force qui se trouve en guerre contre le terrorisme au nom de l’islam, contre la barbrie anti-sémite et anti-Chrétienne, contre l’aveuglement de nos élites ripoux-blicaines parvenues et mécréantes dont vous prétendez, madame, vous démarquer.

    Au cinéma, dans l’éditon, dans la parfumerie et dans la décoration, l’étiquette Royal fait MONAR-CHIC. On ne compte plus les magazines people qui font leur miel du mariage Royal ou du baptême Princier.

    Les Monarchistes s’attellent depuis la chute du Second Empire à maintenir un état d’esprit Royaliste par une action de propagande en profondeur -je vous revoie au Groupe d’Action Royaliste (GAR) pour les Royalistes Orléanistes et au Groupe Royaliste d’Initiative et de Proposition Politique (GRIPP) pour les Royalistes Légitimistes- et dans l’attente du retour de la Royauté en France, ils entendent défendre l’intéret national.

    C’est sur le deuxième point, madame, que nos idées se rejoignent. Vous prétendez à la magistrature suprême, à devenir notre Régente : Vous êtes intelligente, vous parlez-bien, vous possédez une bonne vision des problématiques qui touchent notre Pays à l’intérieur et de la place de la France dans le monde.

    Aussi, pour vous DEMARQUER totalement du PETIT maCrON enfariné qui se trouve en face de vous et que nous savons (malgrès ce qu’il dit) fils du système, dopé aux fortunes anonymes et vagabondes nous voulant tous crétins et protitués -et ce depuis la plus tendre enfance !- tous nés de père inconnu et mourant ous célibataires, et avançant masqué (ce que vous avez très bien compris !), vous devrez proposer aux Français quelque chose de nouveau, de différant : je vous invite, chère madame, à OSER la carte des racines Chrétiennes de la France !

    Même si vous n’êtes pas forcément Cathos Tradi ni Royaliste convaincu comme votre nièce Marion, si vous arrivez à laisser vos problèmes PERSONNELS avec l’Eglise à la maison et penser au BIEN COMMUN de la Patrie, et pendre en considération l’électorat Catholique qui s’est organisé à travers CIVITAS, vous verrez venir à vous beaucoups plus de soutients que vous ne le penseriez vous même.

    Sans rien hôter à votre programme, ET SANS SORTIR DE LA REPUBLIQUE, vous pourriez REELEMENT REVOLUTIONNER LA FRANCE en apportant LE VERITABLE CHANGEMENT que beaucoups attendant, même inconsciemment :

    1°) Extension du statut concordataire mosello-alsacien à tout la France : il ne suffirait qu’un seul texte de loi !
    2°) Affirmation publique de la religiosité : on ne vous demende pas de faire semblant de retourner à la Messe, madame, mais de permettre à votre nièce de se faire voir publiquement à Saint-Nicolas du Chardonnais les jours de grande affluences religieuses.
    3°) Défense de l’Eglise : défense de la liberté de l’Eglise Catholique, défense des biens de la même Eglise.
    4°) Législation Chrétienne.

    Ces quatres points constituent ce que les historiens de la pensée politique apellent NATIONAL-CATHOLICISME. Le National-Catholicisme s’appuie sur la pensée Catholique-Sociale : je vous renvoie à René de La Tour du Pin et à Albert de Mun, le premier étant resté Royliste, le second ayant rallié la République.

    Beaucoups de Français voudraient vous entendre dire qu’une certaine beurgeoisie arrogante et revancharde n’est pas chez elle en France : elle n’y est qu’invitée…

    Saint-Pie X savait faire la différence entre la France et le régime qui l’assassine : la France existe au-delà de la République, elle existait encore sous l’Empire et elle continuera d’exister sous la Monarchie restaurée.

    ET VOUS ETE ASSEZ JEUNE, MADAME, POUR VOIR UN EVENTUEL CHANGEMENT DE REGIME ET DE CONTINUER A SERVIR LA FRANCE AU-DELA DE LA REPUBLIQUE SI CELLE-CI VENAIT A DISPRAITRE !

    Cesser de servir la République ne serait pas trahir la France, madame.

    Pour ses partisans, madame, le Royalisme consiste avant tout en une ambition pour la France: la volonté de redonner au pays sa vocation de Fille Aînée de l’Eglise et d’Educatrice des Peuples, la position hégémonique qu’elle a eu jusqu’au début du siècle passé où elle était indépendante et rayonnante, de retrouver un Monarque apte à enclencher de grands projets -La France défenseur des nations, la France promoteur du développement, la France pivot d’une Europe des patries, la France partenaire des pays de l’Afrique et du Moyen-Orient, la France présente dans le monde, la France artisan de paix- celle aussi de sortir du jeu des partis et de la politique à court terme qui caractérise, pour les Royalistes, l’exercice du pouvoir des hommes politiques de la république.

    Le Royalisme se pose aussi pour certains comme une opposition au nouvel ordre mondial, par le renforcement de l’Etat face aux insitutions supranationales qui empiètent sur les libertés fondamentale des peuples.

    Beaucoups de Français, chère madame, et pas tous Royaliste comme votre serviteur, sont cependant las de se sentir considéré que comme de pauvres cons-tribuables uniquement bons à être préssurés.

    En conclusion, ce serait le moment, madame, de convier tous les Français à se rassembler sur le terrain politico-religieux, afin de sauvegarder « la nation des Francs qui a Dieu pour fondateur » , dans l’attente un jour peut-être de lui rendre les institutions qui garantiront sa pérennité.

    Hervé J. VOLTO, CJA, Président Honoraire de la Charte de Fontevrault (Président 1991-1994), membre du Chapitre Général et Délégué Officiel pour l’Italie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s