“Ni Marine, ni Macron. NI Patrie, ni Patron”. Oh morts pour la France, à quoi a servi votre Sacrifice !

Ces manifestations seraient un moyen pour les mineurs d’exprimer leur désaccord avec “les valeurs portées par le Front national”.

“Ni Marine, ni Macron, ni patrie, ni patron” : plusieurs lycées ont été bloqués jeudi à Paris par des élèves qui protestent contre l’affiche du second tour de l’élection présidentielle.

Une vingtaine de lycées bloqués. À 8h30, “une vingtaine” de lycées parisiens étaient “diversement mobilisés“, a déclaré le rectorat de Paris, précisant que quatre établissements étaient bloqués et six autres partiellement. “Pour les autres, ce sont des tentatives de blocage et ou des rassemblements devant l’établissement“, a précisé le rectorat.

“Leurs élections, notre avenir”. Devant le lycée Voltaire, dans l’Est parisien, une centaine de jeunes, certains le visage dissimulé par un foulard, se sont rassemblés. Des poubelles ont été placées devant les portes de l’établissement. Les manifestants ont posé dessus des pancartes avec les mentions “Ni Marine, ni Macron, ni patrie, ni patron”, “leurs élections, notre avenir”. Un drapeau anarchiste flottait également.

“S’exprimer autrement” que dans les urnes. Selon Anouk, 16 ans, un “sit-in pacifique” a été organisé devant le lycée Buffon dans le 15ème arrondissement de Paris. “On se désolidarise des blocus et des manifestations violentes, on veut garder une légitimité maximale”, a déclaré l’élève de terminale. “On est en désaccord avec les valeurs portées par le Front national, et comme on n’a pas encore le droit de vote, on doit s’exprimer autrement“, a-t-elle ajouté.

D’autres rassemblements prévus. Au lycée Paul Valéry, des lycéens ont confectionné une affiche “Ni Le Pen ni Macron” à l’aide de copies doubles collées entre elles. Vers 9h00, le rassemblement s’était dispersé. Des mouvements de lycéens et étudiants “antifascistes” et “anticapitalistes” appellent sur les réseaux sociaux à une manifestation à partir de 11h place de la République, à Paris. Des appels à des rassemblements, pour jeudi toujours, ont été émis dans plusieurs villes en régions.

http://www.europe1.fr/societe/paris-ni-marine-ni-macron-plusieurs-lycees-bloques-3313127

Monument aux morts de Château-Thierry (02400). Source : Nicolas Tachon. http://www.cheminsdememoire.gouv.fr/fr/les-monuments-aux-morts-des-oeuvres-dart-au-service-du-souvenir

Xavier Paquereau dixit  “Si mes ancêtres avaient su qu’ils se battaient pour engraisser les banquiers, ils ne se seraient pas battus”.

Advertisements

About alaintexier

La Saint Martial des Ardents, vers le 12 novembre, peut -et doit- redevenir la grande fête locale de la ville de Limoges. Ce blog propose plusieurs moyens pour y contribuer dont l'opération "Loupiotes" et " les Rencontres littéraires". Pour y aider , une seule adresse courriel : sm.ardents@orange.fr
This entry was posted in Limites de la république and tagged , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

3 Responses to “Ni Marine, ni Macron. NI Patrie, ni Patron”. Oh morts pour la France, à quoi a servi votre Sacrifice !

  1. Pingback: Ni Marine, Ni Macron. Ni Patrie, ni Patron. Les fruits amers de la République. | conseil dans l'espérance du roi

  2. Mais qu’ont-ils donc appris à l’école ?…Pour confondre Oh avec Ô .

  3. xavier says:

    Si mes ancêtres avaient su qu’ils se battaient pour engraisser les banquiers, ils ne se seraient pas battus.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s