La confiscation du « politique » par les partis (Interview de S.A.R. le prince Sixte Henri de Bourbon-Parme)

Par Léo Kersauzie — 4 mai 2017

————–

L’un de nos fidèles lecteurs, proche du Prince Sixte Henri de Bourbon Parme, nous a fait parvenir une interview exclusive.

Alors, Monseigneur, que dire pour dimanche prochain ?

Depuis l’Alliance conclue avec Dupont-Aignan, même si je considère que Marine Le Pen n’aurait pas dû annoncer si vite cette nomination de premier ministre qui sonne comme un marchandage, les positions sont claires et l’alternative incontournable.

Le vote, dimanche, est un vote d’option économique et sociétal. C’est un vote pour l’avenir qui peut permettre soit de sortir d’une impasse politico-historique, soit de voir la France disparaître comme entité politique, ethnique et culturelle… Et ce sera alors la dernière manifestation politique de sa souveraineté pâlissante.

Les déclarations de chacun sont sans ambiguïté.

Monsieur Macron nous a dit qu’il ne connaissait pas de « culture française », ses déclarations odieuses parfois nous ont aussi montré qu’il ne connaissait pas l’Histoire de France.

Sa sortie sur l’opposition supposée entre le nationalisme et le patriotisme montre qu’il ne maîtrise pas non plus l’histoire des idées, à moins que sa culture philosophique ne lui ait été délivrée par Finkielkraut, ce dont je doute !

En fait, Macron est un pur produit du marketing politique, construit par des agences de lobbying comme l’a très plaisamment exposé Michel Onfray : chaque question posée par l’équipe de Macron est traitée par un lobbyiste patenté, séparément de toute autre question, en fonction des besoins : on tire un tiroir !

L’ensemble n’a donc aucune cohérence, ce qui explique les interrogations multiples que son discours quelque peu alambiqué, voire décousu, a pu soulever.

En matière de patriotisme, je ferai volontiers mienne cette très belle formule énoncée par le directeur de campagne de Marine Le Pen que j’invite chacun de vos lecteurs à méditer :

« Pour Emmanuel Macron, un pays, c’est un endroit où on vit. Pour un patriote, son pays, c’est quelque chose qui vit en lui. »

C’est effectivement tout ce qui peut faire la différence de mentalité entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen. Macron, c’est la synthèse du sarko-hollandisme. Et c’est à cela que les électeurs seront confrontés.

Qu’ils sachent qu’Emmanuel Macron vient de demander à Bruxelles de prendre des sanctions contre les pays d’Europe Centrale qui n’ouvraient pas suffisamment la porte aux migrants selon ses goûts !

Cela en dit long sur sa détermination réelle en matière économique et sociale qui est d’abord idéologique !

Quant à la coalition qui le soutient aujourd’hui, il n’y a vraiment rien à en dire !

L’indignité d’un Fillon qui, dans le quart d’heure qui a suivi l’annonce de sa défaite, toute affaire cessante, s’est précipité pour appeler à voter pour son adversaire afin de « contrer Le Pen » est la marque d’une veulerie bien peu compatible avec la fonction à laquelle il aspirait…

Quant à Bayrou, il est tellement inexistant que simplement le fait de l’évoquer pourrait être considéré partial voire tendancieux.

La coalition « anti-Le Pen » a beaucoup de plomb dans l’aile quoi qu’en disent certains.

Nous ne sommes plus en 2002…

Le challenge est colossal, l’enjeu est très important et nous ne sommes pas à l’abri d’une « divine surprise » comme disait Charles Maurras, ni d’une « divine bêtise » comme pourrait bien en sortir encore notre nouveau playboy issu de chez Rothschild qui a déjà défrayé la chronique médiatique avec des formules incongrues et des attitudes pour le moins inadéquates.

Sa tentative d’opposition entre patriotisme et « nationalisme générateur des guerres » est simplement grotesque ! C’est digne d’un Sarkozy qui s’était d’ailleurs illustré sur ce chapitre.

Macron n’a pas le même profil culturel et intellectuel mais ce n’est pas un Pompidou !

….
http://www.medias-presse.info/la-confiscation-du-politique-par-les-partis-interview-de-s-a-r-le-prince-sixte-henri-de-bourbon-parme/73523/

Publicités

A propos alaintexier

La Saint Martial des Ardents, vers le 12 novembre, peut -et doit- redevenir la grande fête locale de la ville de Limoges. Ce blog propose plusieurs moyens pour y contribuer dont l'opération "Loupiotes" et " les Rencontres littéraires". Pour y aider , une seule adresse courriel : sm.ardents@orange.fr
Cet article, publié dans Limites de la république, Une société royale nouvelle, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour La confiscation du « politique » par les partis (Interview de S.A.R. le prince Sixte Henri de Bourbon-Parme)

  1. Pour le Royaliste français, le devoir est d’une admirable simplicité. Il appartient à une nation créée par Dieu, bénite par l’Église et incarnée par des Rois qu’elle-même a choisis, baptisés, Sacrés et élevés à cette souveraineté glorieuse de « Lieutenants du Christ qui est vrai Roi de France » selon le bon môt de Sainte Jeanne d’Arc. Nation garantie par tant de prophéties, de miracles et de sainteté. Le nationalisme Français n’a donc rien de révolutionnaire, rien d’agressif. Ce n’est pas un national-socialisme tyrannique et raciste à l’allemande, c’est un NATIONAL-CATHOLICISME. Il est conservateur et créateur d’ordre. Le renforcer, c’est aider à la prospérité et à l’élévation des peuples qu’il rassemble, c’est participer à la restauration d’une communauté pacifique des nations et à l’extension de la civilisation humaine.

    Le nationalisme français ne peut être confondu avec n’importe quel nationalisme des autres pays européens et même latins, tous différents ; il ne doit pas conduire à une fraternité idéologique et à une entente entre les nationalistes de tous les peuples et de tous les pays. Car le substantif d’où se prend la valeur d’un nationalisme, n’est pas l’idée de nation qui pourrait être équivalemment française, allemande, ou russe ou indienne. C’est la nation DANS SA REALITE. Chaque nation a ses droits particuliers à l’existence, sa position singulière dans le nécessaire équilibre mondial, valeurs auxquelles on porterait un tort immense en les ramenant, en les réduisant à un dénominateur commun… international !

  2. Puisqu’on parle du Prince Sixte-henri de Bourbon-Parme, il faudrait rappeller que le Prince a toujours défendu LA NATION DES FRANCS QUI A DIEU POUR FONDATEUR !

    Le Royalisme en France, rappellons le, c’est avant tout une attitude cuturelle Catholique, celle de la Tradition. En politique, il participe du principe d’expension-Evangélisation dont Léon XIII reprendra l’idée : TOUT LE CONTRAIRE DE L’ACTUEL EURO-MONDIALISME ISLAMISANT ! C’est aussi un nationalisme français ET Chretien : mourir pour la patrie, c’ìet mourir pour le salut de la société Française destabilisée par les idés révolutionnaires. C’est enfin, face à la masse, l’affirmation de la personne.

    Le Royalisme inspire en France le Légitimisme et ces néo-Légitimismes qu ont le Survivantisme, le Parmisme et le Providentialisme. Il inspoire à l’étranger le CARLISME espagnol et latino-américain, MIGUELISME portugais et brésilien, le NEO-BOURBONNISME napolitain, le JACOBITIME écossai et irlandais, le MAGYARISME hongrois, le POLAKISME… polonnais et le HIEROSOLYMITISME de Terre Sainte.

    Il ne reste que 3 jours avant d’aller voter. rappellons nous de ce que disait à propos de la patrie le Chevalier François-Athanase de Charette:

     -Notre Patrie à nous, c’est nos villages, nos autels, nos tombeaux, tout ce que nos pères ont aimé avant nous. Notre Patrie, c’est notre Foi, notre Terre, notre Roi. Mais leur Patrie à eux, qu’est-ce que c’est ? Vous le comprenez, vous ? Ils veulent détruire les coutumes, l’ordre, la tradition. Alors, qu’est-ce que cette Patrie narguante du passé, sans fidélité, sans amour ? Cette Patrie de billebaude et d’irréligion ? Pour eux, la Patrie semble n’être qu’une idée, pour nous, elle est une terre. Ils l’ont dans le cerveau ; nous, nous l’avons sous les pieds, c’est plus solide !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s