Nouvelle histoire des guerres de Vendée. Perrin 2017.

Un nouvel ouvrage à ne pas manquer sur les bonnes tables de Librairie : Nouvelle Histoire des guerres de Vendée, par Jean-Joël Brégeon et Gérard Guicheteau, chez l’excellente Maison d’Edition Perrin, 380 pages.

Publicités

A propos alaintexier

La Saint Martial des Ardents, vers le 12 novembre, peut -et doit- redevenir la grande fête locale de la ville de Limoges. Ce blog propose plusieurs moyens pour y contribuer dont l'opération "Loupiotes" et " les Rencontres littéraires". Pour y aider , une seule adresse courriel : sm.ardents@orange.fr
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Nouvelle histoire des guerres de Vendée. Perrin 2017.

  1. La guerre de Vendée est le nom donné à la guerre civile qui opposa, dans l’Ouest de la France, les républicains laïciste (bleus) aux Royalistes Catholiques (blancs), entre 1793 et 1799 pendant la Révolution dite Française. Elle fut étroitement liée à la Chouannerie, qui se déroula sur la rive droite de la Loire, tandis que le soulèvement Vendéen eut lieu sur la rive gauche. Le terme Vendée Militaire désigne d’ailleurs le territoire insurgé au Sud du fleuve.

    Les insurgés Contrerévolutionnaires qui prendront le nom de Vendéens et que les Républicains surnomment les « Brigands » sont en fait originaires de quatre départements, le sud du Maine et-et-Loire, les deux-tiers nord de la Vendée, le nord des Deux-Sèvres, et le sud de la Loire-Atlantique situés dans les provinces du Poitou, d’Anjou et de Bretagne. Le territoire insurgé prend bientôt le nom de Vendée Militaire.

    Si la Vendée Militaire comprend le Bas-Poitou, la Vendée et le Pays Nantais, la Chouannerie s’étendra en Bretagne, Bas-Maine et Haute-Normandie. Sans doute la Chouannerie n’aura pas l’envergure de la guerre de Vendée, mais, si elle avait le caractère plus accusé de guerre de partisans, elle n’en était pas moins animée par la Foi, l’Héroïsme, dont les Chouans ont fait preuve, et ne le cède pas à celui des Vendéens. La Chouannerie réprimée en Alsace, en Provence et dans les Pyrénnées n’atteindront pas ls sommets d’horreur que l’on verra en Vendée.

    Comme partout en France, la Vendée connat des manifestations paysannes entre 1789 et 1792. Mais c’est au moment de la mort du Roi, de la fin de la religion Catholique comme religion d’Etat, de la suppression de la propriété privée et de la levée en masse pour une cosncription forcèe des paysans, en 1793, que la révolte ou rébellion Vendéenne, aussi appelée insurrection Vendéenne, se déclenchera, et immédiatement sous la forme d’un mouvement Contreévolutionnaire.

    François de Charette a prafaitement résumé l’esprit révolutionnaire:

    -Notre Patrie à nous, c’est nos villages, nos autels, nos tombeaux, tout ce que nos pères ont aimé avant nous. Notre Patrie, c’est notre Foi, notre Terre, notre Roi. Mais leur Patrie à eux, qu’est-ce que c’est? Vous le comprenez, vous? Ils veulent détruire les coutumes, l’ordre, la tradition. Alors qu’est-ce que c’est que cette Patrie narguante du passé, sans fidélité, sans Amour? Cette Patrie de billebaude et d’rreligion? Pour eux, la Patrie ne semble qu’être une idée, pour nouselle est une terre. Ils l’ont dans le cerveau, nous nous l’avons sous les pieds, c’est plus solide! Et il est vieux comme le diable leur monde qu’il disent nouveau et qu’ils veulent fonder dans l’absence de Dieu… On nous dit que nous sommes les supptôts de la superstition… Faut rire ! Mais face à ces démons qui renaissent de siècles en siècles, nous sommes une jeunesse, messieurs! Nous sommes la jeunesse de Dieyu. la jeunesse de fidélité !

    Et de combtattre POUR DIEU ET LE ROI. les gurrres de Vendée ne sont ainsi qu’une résistance Contrerévolutionnires de vrais Français voulant demeurer Catholiques et Royalistes.

    Le Conseil Supérieur de l’Armée Catholique et Royale est à la fois un Conseil de Régence et le centre de l’administration Contrerévolutionnaire du « Pays conquis au nom du Roi Louis XVII ». Sa création a été décidée par les Vendéens après la prise de Fonetnay-le-Comte, le 30 Mai 1793. Il siège à Chatillon-sur-Sèvre. Dans se précieuses Mémoires, mme de la Rochejaquelin évoque les débuts de l’organisation administrative :

    -Les généraux, écrit-elle, chargèrent le Conseil Supérieur de tout ce qui regardait la police du Pays; on ordonna en même temps qu’ils seraient nommés des conseils partiiculiers à chaque paroise, parmi les gens les plus probes et les plus sages.

    Le cadre de base du gouvernement Conterévolutionnaire est donc la paroisse. Elles se dote d’un conseil chargée de l’administration quotidienne, des vivres du logement des troupes de passages, elles se choisi un capitaine qui informe régulièrement les généraux des effectifs disponibles. Les paroisses dépendent du Conseil Supérieur. Ce dernier possède une imprimerie et bat monnaie à l’éfigie du petit Louis XVII, retenu prisonnier dans la Prison du Temple à Paris.

    Joseph Texier, ancêtre de notre ami Alain Texier (CJA, Président Fondateur de la Charte de Fontevrault, Président Honoraire -Président 1988-1991- et membre du Chapitre Général), est encerclé par douze bleus après un combat acharné et, alors que ceux-ci lui abjurent de renier sa Foi et son Roi, il refuse de se rendre et s’écrit:

    -Rendez-moi mon Dieu! ! !

    Il est alors impotoyablement passé à la baillonette et son corps est écorché (Souvenir Vendéen, Bulletin N°6, pp. 9 à 12: Les paroles célèbres de la Vendée Militaire; Guy Coutant de Saisseval, Un officier vendéen : Joseph Texier et les siens, Fontenay-le-Comte, Imprimerie de Lussaud frères, Extrait de la Revue du Bas-Poitou (1947), [1948].).

    A Nantes, ce sont les noyades collectives des Contrerévolutionnaires. Pendant que les 12 colonnes infernales sacagent, incendient, violent, massacrent, pillent la Vendée, la République perpétuent les mêmes exécrables forfaits dans toute la France, nottemment à Paris, Lyon, à Anger, Rochefort, Toulon, etc…

    La liberté ou la mort…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s