Retour sur l’analyse de “Chouan de Coeur”: Le Président Macron et le Grand Monarque

    La Charte de Fontevrault  a eu le plaisir  de mettre en ligne l’article de Chouan de Coeur  (François Xavier Pachot)  auquel conduit le lien suivant  et  dont le titre est assez évocateur pour  que  vous vous précipitiez pour le lire au cas où vous ne l’auriez pas déjà fait.  https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2017/06/19/les-etranges-rapports-entre-le-president-macron-et-le-grand-monarque-reflexions-de-francois-xavier-pachot/.

  Comme  vous l’aviez peut -être  vu dans  les  commentaires  postés  sous  cet article, François-Xavier y avait été parfois mis en cause assez rudement comme c’est  souvent le cas dans le monde royaliste. Il était  donc  tout à fait normal que la Charte de Fontevrault lui permette  de  répondre aux interrogations suscitées.

1.  à Eusebius Plum-pargium :

Je me nomme aussi « Chouandecoeur » (tout attaché) sur internet et ailleurs.
J’organise à Pontmain tous les 17 de chaque mois le pèlerinage de la « Supplique à Dieu pour le retour du Roi » et ce, depuis janvier 2012.
Là, nous avons une cérémonie de 3h½  – durée de l’Apparition – qui permet de revivre, minute par minute, les moments de celle-ci.

Là, collectivement, par Notre-Dame de Pontmain, « Madone de la France en péril » (Mgr Richaud, évêque de Laval, lettre pastorale du 2 janvier 1940), nous demandons, formellement, pardon des péchés de la France, nous les réparons, au nom de tous les Français, à notre mesure et à celle que Dieu veut bien accepter, et nous demandons explicitement le retour du vrai et unique Roi de France que nous avons chassé objectivement le 14 septembre 1791.

NDLRB. http://louis-xvi.over-blog.net/article-14-septembre-1791-le-roi-accepte-la-constitution-du-royaume-56373492.html

À Pontmain, notre devise est la suivante :

« Faisons politique à Pontmain comme d’autres font médecine à Lourdes »

Vous demandez : « de quel obédience est-il ? »

Je répondrai dans l’ordre :

. N’étant pas religieux moi-même, je n’ai pas de lien d’obéissance avec un supérieur ou avec une règle monastique,

. En ce qui concerne la fidélité à une doctrine ou à une puissance ou autorité spirituelle, je suis chrétien et catholique romain (Jeanne d’Arc : Le Christ et l’Église c’est tout comme !), même si l’Église est occupée aussi par des gens peu recommandables à tout point de vue. 

Vous demandez : « est-il tradition ? Savez-vous quel clergé prendra en charge ce moment à Pontmain ? »

 . D’abord, à la 1ère question, je vous répondrai par la Lettre de saint Paul aux Corinthiens :

« Celui qui plante ne compte pas, ni celui qui arrose ; seul compte Celui qui donne la croissance : Dieu ».
Pour rappel, je vous joins ci-dessous la passage en entier :

« Frères, quand je me suis adressé à vous, je n’ai pas pu vous parler comme à des spirituels, mais seulement comme à de faibles êtres de chair, comme à des enfants dans le Christ. C’est du lait que je vous ai donné, et non de la nourriture solide ; vous n’auriez pas pu en manger, et encore maintenant vous ne le pouvez pas, car vous êtes encore des êtres de chair. Puisqu’il y a entre vous des jalousies et des disputes, n’êtes-vous pas toujours des êtres de chair, et n’avez-vous pas une conduite tout humaine ? Quand l’un de vous dit : « Moi, j’appartiens à Paul », et un autre : « J’appartiens à Apollos », n’est-ce pas un langage tout humain ? En fait, qui est Apollos ? et qui est Paul ? Rien que des ministres de Dieu, par qui vous êtes devenus croyants, et qui ont agi selon les dons du Seigneur à chacun d’eux. Moi, j’ai planté, Apollos a arrosé ; mais c’est Dieu qui donnait la croissance. Donc celui qui plante ne compte pas, ni celui qui arrose ; seul compte celui qui donne la croissance : Dieu. Entre celui qui plante et celui qui arrose, il n’y a pas de différence, mais chacun recevra son salaire suivant la peine qu’il se sera donnée. Nous sommes les collaborateurs de Dieu, et vous êtes le champ de Dieu » (1 Co 3,1-9a)

  Ensuite, par « tradition », je suppose que vous voulez savoir à quelle messe je vais ?

Eh bien, si c’est raisonnablement possible, à la messe que j’ai toujours connue dans mon enfance, celle à laquelle mes parents m’ont toujours emmené (je suis né en 1946). Il faut dire aussi que j’ai été mis en pension pendant 7 ans (1955-1962) chez les Frères Maristes où on ne transigeait sur rien (une note de 6/10 donnait doit à 1h de colle et 5/10 à 2h, etc.), mais où, curieusement, je n’ai pas été particulièrement traumatisé

Alors comme vous le savez, les rites de messe sont variés : Ambrosienne ? Dominicaine ? Tridentine ? Lyonnaise ?

. Enfin à votre 2ème question, en ce qui concerne la Supplique à Pontmain, et après mes demandes successives à ce sujet, je répondrai avec sévérité :

« Je n’attends RIEN des clercs ! »

Depuis 5 ans, j’ai contacté plusieurs prêtres et moines à ce sujet, et justement plusieurs prêtres et moines de « la tradition » et pas des moindres. J’ai présenté et expliqué la Supplique à Dieu pour le retour du Roi devant eux et non par courrier interposé. Et que croyez-vous qu’il advint ? RIEN… Aucun commentaire, aucune lettre, ni OUI, ni NON, ni MERDE !

Le drame, Eusebius Plum-pargium, c’est que nos clercs « de tradition » pètent de trouille quand ils entendent le mot « Roi » ; et je ne parlent pas des autres qui sont foncièrement contre, et contre tout Règne Social de Notre Seigneur Jésus-Christ.

Voyez-vous, en 1793, nos paysans avaient dû aller tirer leurs nobles et chefs militaires de sous leur lit pour les conduire et les commander. Aujourd’hui, nos clercs dorment très bien dans leur lit, merci, sans possibilité de les réveiller… et encore je crois hélas qu’ils font semblant de dormir : Honte à eux !

Bien sûr il y a quelques clercs éveillés et conscient de l’enjeu.  En 61 mois, nous avons eu… 4 messes « de tradition », spécialement dites dans le cadre de la Supplique !

 2.  Maintenant je vais commenter la réponse que M. François Monteil (que je connais depuis le pèlerinage à Tilly-sur-Seulles en 2016) a faites, à mon sujet, à vos deux questions précédentes en m’adressant à lui-même :

Je réécris ci-dessous sa réponse :

« Hélas, c’est un homme pieux et dévoué, mais pas “au clair” avec toutes les questions “doctrinales” importantes, mais il est d’esprit “traditionnel”… il offre le “choix” entre les “célébrations” conciliaires du Sanctuaire, et – quelquefois – des “messes” tridentines… mais – la plupart du temps – “célébrées” par des “prêtres” invalides… »

. Merci François de votre condescendance elle me va droit au cœur.

D’abord, je suppose que votre « Hélas » du début est relatif à « mais pas au clair » ; mais ce n’est pas sûr ! Vous auriez dû écrire : « mais hélas pas au clair », cela aurait été au moins « plus clair ».

. Ensuite « mais pas au clair avec toutes les questions doctrinales importantes »… TOUTES ? peut-être ! En détail ? Sûrement !

Voyez-vous, mon UNIQUE doctrine, elle est très simple : C’est le Credo de Nicée Constantinople + Notre-Dame Immaculée ! 

. « Il offre le choix » entre les célébrations conciliaires du Sanctuaire, et – quelquefois – des messes tridentines… »

Non François, je « n’offre pas le choix » ; je « laisse le choix » et je ne peux faire autrement que de « laisser le choix ».

Quand bien-même nous aurions un prêtre « de tradition » à chaque Supplique (voir réponse précédente), certains des pèlerins ne voudraient pas assister à la messe tridentine pour diverses raisons. Et pourtant ce sont bien des Français comme vous et moi. Est-on français uniquement parce que l’on va à la messe tridentine ? Faut-il donc leur interdire la Supplique parce qu’ils ne vont pas à la messe traditionnelle ?

N’oubliez pas qu’à la Supplique à Dieu pour le retour du Roi, « on SE DÉPLACE et on prie pour le salut de la France par la GRÂCE DU RETOUR de son Roi », et UNIQUEMENT pour cela !

La Supplique n’a pas été faite pour prier pour l’Église ni la solution à ses problèmes. D’autres font cela bien mieux que nous !

De plus la Supplique est faite pour l’accueil de TOUS les Français de bonne volonté (Il y a même quelques étrangers qui viennent… prier pour le retour du Roi de France).

. Enfin, « mais – la plupart du temps – “célébrées” par des “prêtres” invalides… » ???

Ah bon, vous vous faites procureur maintenant ?

 François, vraiment, vous auriez dû parler uniquement de la Supplique plutôt que de moi.

 Pour conclure, et décidemment, il faut rappeler aux chrétiens et à tous les catholiques la prière de Saint Augustin, qu’il faisait avant tout enseignement et toute controverse :

« Seigneur, mettez dans mon âme Votre Esprit et Votre Tempérament, afin qu’animé par l’amour de la Vérité je ne perde pas la vérité de l’Amour ».

Très fraternellement à tous.

En union de prière à Jésus, Christ et Roi de France, par Marie Reine.

Chouandecoeur

Advertisements

About alaintexier

La Saint Martial des Ardents, vers le 12 novembre, peut -et doit- redevenir la grande fête locale de la ville de Limoges. Ce blog propose plusieurs moyens pour y contribuer dont l'opération "Loupiotes" et " les Rencontres littéraires". Pour y aider , une seule adresse courriel : sm.ardents@orange.fr
This entry was posted in Blogs et sites providentialistes and tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

4 Responses to Retour sur l’analyse de “Chouan de Coeur”: Le Président Macron et le Grand Monarque

  1. Bonjour says:

    Merci, pour cette belle profession de foi, dans un but qui dépasse tous les clivages et commentaires
    Cordiales salutations
    PB

    • alaintexier says:

      Mais c’est nous qui vous remercions de votre appréciation . la Charte de Fontevrault est heureuse d’avoir – une fois de plus-ouvert ses colonnes à Chouandecoeur.

  2. MA Guillermont says:

    Ah …profonde et large blessure causée par l’hein”-corruptible censeur François !
    Merci à vous , ChouandeCoeur , pour ce cri perçant et pertinent prononcé par votre bouche en qui le souffle de Esprit qui vivifie nous fait reconnaître un Apôtre de Marie..annoncés dans la Fin du temps par l’infatigable Saint Louis-Marie Grignion de Montfort .
    Merci à vous pour ce cri prolongé qu’est le pèlerinage à Pontmain par ” la Supplique à Dieu pour le retour du Roi “.
    Héritier du Grand – Roi .

  3. Pingback: Pélerinage à Pontmain . Supplique à Dieu pour le retour du roi. Rappel des fondamentaux . | chartedefontevraultprovidentialisme

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s