Lorsque les mangas Japonais popularisent la révolution Française.

« Il nous faut  bâtir une société équitable… En abolissant les privilèges de la noblesse et du clergé !! Tiers-Etat, debout ! » Gédéon Aymé tente, non sans difficulté, de mobiliser  les passants de son village. A l’aube de la Révolution française, cet homme au grand cœur et aux valeurs solidement ancrées, auteur de pamphlets érotiques sur Marie-Antoinette, rêve de  changer la France

Gédéon Aymé n’a jamais existé : il est le personnage principal d’un manga, le Troisième Gédéon, publié en français chez Glénat en mars. Le dernier d’une étonnante série : celle des bandes dessinées japonaises qui, depuis les années 1970, prennent pour décor la période révolutionnaire. Innocent (Delcourt, 2015), Marie-Antoinette, la jeunesse d’une reine (Glénat, 2016), mais aussi Napoléon (Kami, 2007) ou encore Joséphine Impératrice (Pika, 2013) s’intéressent de près aux tourments de la fin de XVIIIe siècle – et aux premiers pas de l’Empire. « Mais c’est La Rose de Versailles qui a servi à populariser  la Révolution française au  Japon», souligne Satoko Inaba, directrice éditoriale chez Glénat.

De « La Rose de Versailles » à « Lady Oscar »

image: http://s1.lemde.fr/image2x/2017/07/14/204×0/5160765_6_d776_2017-07-14-d1f0d29-24010-1phl68k-d80hehfr_5e8d2b64d7ce4d9c2d916589a8c44d86.jpg

« La Rose de Versailles » fut l’un des plus grands succès de l’histoire du manga.« La Rose de Versailles » fut l’un des plus grands succès de l’histoire du manga. Shueisha

Publié en 1972, ce manga de l’autrice ( NDLRB. ????) Riyoko Ikeda est le premier à s’intéresser à cette période de  l’histoire de France, et devient immédiatement un immense succès. « C’est une œuvre majeure », confirme

La Rose de Versailles

directrice générale déléguée de Kana, qui a édité La Rose de Versailles en France en 2002. « C’est un incontournable qui se vend encore aujourd’hui », et dont les images font toujours partie du quotidien au Japon, ses héros s’affichant par exemple dans des publicités. « Lors de mon dernier voyage  au Japon, j’ai été surprise de tomber sur un institut de beauté de luxe qui avait fait toute sa communication visuelle autour. »

La Rose de Versailles a été adapté en film par le Français Jacques Demy en 1979, au théâtre par la troupe japonaise mythique Takarazuka, et, surtout,en série animée   plus connue en France sous le nom de Lady Oscar, lors de sa diffusion en 1986 dans l’émission « Récré A2 ». Ce manga narre le destin croisé de Marie-Antoinette et d’Oscar de Jarjayes, une noble – fictive – élevée comme un garçon par son père et qui, devenue militaire, choisira la voie de la Révolution

En savoir plus surOscar de Jarjayespixels/article/2017/07/14/14-juillet-comment-les-mangas-ont-popularise-la-revolution-francaise-au-japon_5160770_4408996.html#TPd4dgyGYsoIhf2M.99

 

Advertisements

About alaintexier

La Saint Martial des Ardents, vers le 12 novembre, peut -et doit- redevenir la grande fête locale de la ville de Limoges. Ce blog propose plusieurs moyens pour y contribuer dont l'opération "Loupiotes" et " les Rencontres littéraires". Pour y aider , une seule adresse courriel : sm.ardents@orange.fr
This entry was posted in Action royaliste and tagged , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s