La Charte de Fontevrault à Fontevraud en Anjou : l’alpha et l’oméga de ce cercle pieux résumé par sa devise: Fidélité-unité royale

  •  Mail déjà un peu ancien mais dans lequel nous ne  changerions in fine que  fort peu de choses.
  • Il n’appartient en effet  qu’à Dieu de plcer  sur le trône de France  celui  qu’Il aura désigné pour être Son Lieutenant en terre de France.
  • De plus  , si les droits de la troisième Maison d’Anjou étaient aussi incontestables que notre  correspondant le pense , on comprends mal pourquoi  la monarchie légitime n’a pas encore été restaurée en France  et ce  depuis 1830.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                Alain Texier. Président  fondateur de la Charte de Fontevrault.

Du 24 juillet 2011

Votre éditorial évoque la situation et le choix de Fontevraud en ne laissant aucune place au hasard et au doute c’ est dire que la certitude divine commande sous les auspices de Saint Michel et de Sainte Catherine guidant Jeanne d’ Arc… à la croisée des chemins de Vouillé triomphant de l’ arianisme et de Moussais refoulant le mahométanisme comme de Chinon où la rencontre de Dieu par Jeanne avec Son Lieutenant décida de la libération de la France pour plus de trois siècles… c’ est déjà situer la France à sa place de Fille aînée de l’ Eglise depuis Saint Martin poussant Clovis à son baptême… autant dire que prennent déjà forme les Lois Fondamentales du Royaume de France… autrement dit la volonté de Dieu… Qui n’ admettra jamais pour Lieutenant en France les affiliés à la secte noire maçonnique satanique depuis 1717 et dont l’ un des maillons fut régicide en 1793 !

La Charte de Fontevrault à Fontevraud en Anjou délivre déjà l’ alpha et l’ oméga de ce cercle pieux résumé par sa devise: Fidélité-unité royale à la 3e Maison d’ Anjou de 1707 devenue la Maison de France au rappel à Dieu d’ Henri V.

Du 22 décembre 2010

MSCRC

Publicités

A propos alaintexier

La Saint Martial des Ardents, vers le 12 novembre, peut -et doit- redevenir la grande fête locale de la ville de Limoges. Ce blog propose plusieurs moyens pour y contribuer dont l'opération "Loupiotes" et " les Rencontres littéraires". Pour y aider , une seule adresse courriel : sm.ardents@orange.fr
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour La Charte de Fontevrault à Fontevraud en Anjou : l’alpha et l’oméga de ce cercle pieux résumé par sa devise: Fidélité-unité royale

  1. Mille pardon pour la longueur de ce commentaire mais… ce qui suit est la plus haute importance.

    Dans les cercles légitimiste, il est rappellé à temps et à contretemps que l’unité des Royalistes, et même des Français, ne peut se faire qu’autour du Roi légitime et de la tradition monarchique capétienne traditionnelle. En aucun cas une union œcuménique provisoire à des fins électorales ne porterait des fruits, puisqu’elle ne ferait que repousser à un hypothétique et utopique lendemain les querelles dynastiques et faire avancer les idées libéralo-orléanistes révolutionnaires parmi les Royalistes.

    Les Lois Fondamentales représentent donc le principal héritage de la Monarchie Capétienne, Catholique et Royale, avec l’alliance du Trône et de l’Autel. Nous y sommes particulièrement attachés.

    Les Lois fondamentales sont claires et irréfutables pour désigner le Roi, ce qui fait qu’il n’y a pas normalement de « prétendant » au trône de France. Mais le Roi de France n’est pas… Louis XX.

    Au XIX ° siècle, il a été retrouvé en Inde une decendance des Bourbons-Montpensier : ce sont les Bourbons-Montpoensier de Bohpal, ou Bourbons de Bohpal. Ils viendraient même AVANT les Bourbons Normandie, descendant de Louis XVII.

    Le Prince Balthasar napoléon de Bourbon devrait-il etre le Roi de France ? Non car il ne satisfait pas à la Loi de Nationalité… Et si le fil du Connétable de Bourbon, caché chez sa tante paternelle, ai fait souche en Italie avant d’aller en Inde : les Bhopal serait issue de la branche cadette et les LA CROIX seraient isus de la branche Ainée. Si la branche des la Croix -celle du Masque de Fer !- étaient devenue italienne à l’époque de Louis XIV, alors oui, le Roi Soleil était bien le Fils Aîné Légitime des Capétiens, les Busset étant entachés d’une présomption de batardise. MAIS SI LA DESCENDANCE OUBLIEE MAIS LEGITIME DU MASQUE DE FER EST REDEVENUE FRANCAISE AUX XIXà SIECLE, ALORS L’ACTUEL FILS AINE DES CAPETIENS N’EST PLUS LE DESCENDANT AVCTUEL DE LOUIS XVII, QUI QU’IL SOIT, MAIS SON COUSIN AINE DE LA CROIX !

    Le Comte de Chambord lui-même, qui ne voyait de destin Français que dans le cadre de la Chrétienté, ne concevait de Mission Française que la fidélité de la France à son Baptême et ne désirait de salut national que dans l’esprit de justice, décida à l’époque de renoncer au Trône -au grand dam de ses contemporains!- après la révélation de Maximin Giraud, le Berger de La Salette, de la Survivance de Louis XVII et de la vraie descendance Royale, et la querelle du Drapeau Blanc ne fut qu’une excuse.

    Ou se trouve cette descendance?

    Il y existe trois hypothèses :
    1. Naundorff était Louis XVII et les descendants actuels de Naundorff sont les descendants de Louis XVII. C’est l’hypothèse des Naundorffistes.

    2. Naundorff n’était pas Louis XVII, mais le fils adultérin du dernier Prince de Condé (et donc demi-frère de l’infortuné Duc d’Enghien), dont la cuisinière hollandaise se nommait Emma Naundorff : le futur Grand Monarque est le descendant Salique de Louis XVII mais on ignore complètement où se trouve cette descendance, qui est celle des Lys coupés. C’est l’hypothèse des Survivantsites.

    3. Le futur Grand Monarque ne descend de Louis XVII que par sa mère, petite-fille du petit-fil de l’Enfant-Roi, et membre de la branche coupée des Lys, et descend par son père de la Branche Aînée de Saint-Louis, qui est celle des Bourbons-Montpensier-de-Valois-et-de-La Croix, lignée oubliée mais Légitime venant AVANT MEME CELLE DES BOURBPONS.MONTPENSIER DE BOHPAL, et dont le Masque de Fer fut l’incarnation comme l’instrument Divin du témoignage de la permanance de la Légitimité : on ignore totalement, là aussi, où se trouve cette double descendance, dont on ne connaitrait que le nom: HENRI-Louis de Bourbon-Montpensier de Sainte-Croix de Valois DE LA CROIX. De nombreuses prophéties nous annoncent un Grand Monarque, HENRI V DE LA CROIX, issu de la BRANCHE AINEE DE SAINT-LOUIS comme de la branche coupée des Lys. C’est l’hypothèse des Providentialistes.

    Les deux premières hypothèses se confondent dans la certitude d’une Survivance de Louis XVII.
    Les deux dernières hypothèses s’en remettent humblement à Dieu pour ce qui est du choix du Roi à venir.

    Les Providentialistes Légitimisants de la III° hypothèse, en particulier, seront appellés Ultra-Légitmistes.

    En France, nous avons ainsi toujours un roi, jamais de vacance du pouvoir. C’est ce que signifie l’adage « le Roi est mort, vive le Roi ! ». Cela faisait dire à notre Prince, à la suite de son père, « je ne prétends à rien, je suis ».

    L’identité du Roi caché HENRI V DE LA CROIX (comme il y eu un Philippe VI de Valois), jusqu’au jour où il sera restauré sur le Trône de ses ancêtres pour régénérer la France à l’heure de Dieu, est un mystère et devra le reter. MAIS C’EST LUI L’AINE DES CAPETIENS ET DONC LE ROI DESIGNE PAR LES LOIS FONDAMENTALES DU ROYAUME DE FRANCE, charte coutmière de notre pays inspirée par Dieu (Vision prophétique de Saint-Rémy lors du baptême de Clovis, Songe d’Hugues capet, geste Miraculeuse de Sainte-Jeanne d’Arc).

    NOUS AVONS DONC UN ROI, CACHE QUELQUE PART ET PROTEGE PAR N.S. JESUS-CHRIST. QUAND LA JUSTICE LE DECIDERA, IL REVELERA SON LIEUTENANT QUI DEVIENDRA AòLORS LE GRAND MONARQUE DES PROPHETIES.

  2. Plus court.

    Nous n’avons qu’un seul roi, préservé et protégé par la grâce de Dieu. Il descend en ligne directe de Saint Louis. Même s’il a longtemps traîné les pieds pour suivre le chemin de ses ancêtres -il n’aurait accepté sa vocation Didvine qu’en Juillet 1999- il serait sincèrement attaché à son Royaume et à ses sujets, et ce Roi, c’est HENRI V DE LA CROIX la renonciation du Comte de Chambord ayant laissé le titre d’Henri V disponible)… de jure et ceci, confirmé par les messages reçuts.

    Il ne manque plus que Dieu le révèle et qu’il défère aux demandes adressées par le Sacré-Coeur à son aïeul en 1689. C’est parqce qu’il satisfaira à ces demendes qu’on le srunommera LE ROI DU SACRE COEUR.

    Pour lui, prières, action, espérence…

  3. Si Marie-Julie Jahenny a bien dit que le futur Grand Monarque HENRI V DE LA CROIX (comme il y eu un Philippe VI de Valois), alors l’état présent de la Maison de Bourbon se présenterait come suit:

    1. Bourbons Busset (non dynastes car non satisfaisant à la Loi de Naissance Légitime).

    2. Bourbon-Montpeniser de la Croix, issus du Connétable de Bourbon, des Prince de Mercour et du Masque de Fer (dynastes).

    3. Bourbons de Bhopal (non dynastes car non satisfaisant à la Loi de Nationalité).

    4. Bourbons-Normandie, isssu du vrai Louis XVII (dynastes).

    5. Bourbons d’Espagne (non dynastes car non satisfaisant la Loi de nationalité).

    6. Bourbons-Siciles (non dynastes car non satisfaisant à la Loi de Nationalité, à l’ecception du prince Charles de Bourbons-Siciles).

    7. Bourbons-Parme (dynastes).

    8. Bourbons Orléans (dynastes).

    9. Borubons Orléans-Bragance (non dynsate car non satisfaifaisant la Loi de Nationalité).

    Ceci-dit, le futur Grand Monarque étant encore caché et le système ripoux-blicain rongeant la France, il n’est plus que jamais urgent de rassembler tous les Royalistes en vue construire une alternative politi co-culturelle, voir même spirituelle.

    D’où le principe de FIDELITE/UNITE ROYALE promut par notre charte de Fontevrault :

    1. FIDELITE au Prince que l’on a choisi de servir (Orléans, Bourbons d’Espagne ou de parme, descendance de Louis XVII, Grand Monarque encore inconnu de tous)

    2. UNITE autour du principe Royal qui est que LE ROI EST LA SEULE AUTORITE LEGITIME EMAMNANT DE DIEU.

    Ce dernier principe permet dès à prèsent de rassembler Légitimistes, Survivantistes, Parmistes et providentialistes. Des Orléanistes sicèrement Catholiques comme le durent un Charles Péguy ou plus près de nous un François-Marie Algould pourraient nous rejooindre et accomplir, à travers eux, les idéaux Fontevristes…

  4. Irène Pincemaille dit :

    Simple remarque : « St. Martin poussant Clovis à la conversion » !!! St. Martin mourut à la fin du IVéme siècle (vers 390 je crois) et Clovis vécut fin Vème et début VIème siècle (mort en 511) !
    St. Martin ne risquait donc pas de le pousser à quoi que ce soit ! Les disciplines de St. Martin oui, mais pas lui bien sûr ! Attention à ce genre de « bourde » sur lesquelles nos adversaires se jettent avec un manque total de charité ! D’ailleurs, oui, Clovis s’est bien rendu sur la tombe de St. Martin avant (ou après je ne sais plus) la bataille de Poitiers – en fait de Vouillé – contre les Wisigoths ariens.
    Amitiés..

  5. Un peu long… mais celà doit etre dit !

    Dans notre article ROYALISME ET ROYAUTE – Un projet commun pour les Royalistes, nous avons expliqué que la conviction Royaliste de notre Charte de Fontevrault, s’enracine autour d’une fidélité absolue envers le Divin Christ-Roi et en Son Lieutenant futur qu’Il voudra bien nous donner comme Roi légitime de la France, et ce quel qu’il soit.

    Car la solution est à portée de main, magnifiquement résumée dans l’encyclique Quas Primas de Pie XI écrite en 1925. Cette doctrine peut se résumer par l’adage : « la paix du Christ par le règne du Christ ». La Chrétienté garantie la loi naturelle qu’elle sanctifie. D’où l’impérieuse nécessité de bien connaître la doctrine de la Royauté Sociale de Notre Seigneur Jésus Christ. Le Christ est Roi des nations : les nations lui doivent obéissance. Et les Saintes Ecritures nous fournissent les preuves scripturaires de la Royauté du Christ.

    L’apostasie des nations moderne et ses conséquences:
    1. Pour les individus: ruine des âmes, perte de la Foi, éloignement du prêtre, infiltration profonde de l’enseignement irréligieux, immoralité.
    2. Pour la société: décadence de la société, avec ses troiscaractères principaux, l’injustice, le sensualisme égoïste, l’orgueil effréné.
    3. Pour le pouvoir: tyrannie (peste marxiste, choléra hitlériste et rage islamiste), instabilité, nullité des politiciens.

    Comment rétablir la Royauté du Christ?
    A. Devoir des fidèles: l’instruction religieuse, la Foi, la pratique du culte Catholique, faire régner le Christ-Roi dans les coeurs, les familles et la société, dans l’attente du Chef d’Etat Catholique et Royal qui sera comme un nouveau Constantin.
    B. Devoir des prêtres: être initiés à la doctrine de la Royauté Sociale du Christ, prêcher cette Royauté du Christ.
    C. Devoir des gouvernants: connaître la Royauté Sociale du Christ, favoriser ses enseignements, rétablir sur le Trône de France le Capétien de chair et d’os qui ne sera que l‘humble Lieutenant du Christ-Roi, obéir avec lui aux Lois Fondamentales du Royaume de France, aider et conseiller le Roi à porter des lois Chrétiennes et les faire exécuter avec sérieux.

    Et nous avons là tous les éléments de reconstruction pour un Etat Catholique: un projet pour la France, les repères moraux indispensables à une société saine, la Légitimité Catholique et Royale, les devoirs du Chef d’Etat définies par les Lois Fondamentales du Royaume de France, la famille comme fondement de la société Chrétienne, une politique nataliste, l’organisation corporative comme organisation Chrétienne du travail, la défense de notre patrimoine naturel et culturel, de notre agriculture et de notre industrie, de nos Valeurs et de nos traditions, de notre Patrie, la Royauté enfin comme incarnation de l’indépendance, de la Souveraineté et du rayonnement d’une France redevenue la Fille Ainée de l’Eglise et l’Educatrice des Peuples…

    La reconquète partira de la reconnaissance de la Royauté du Christ.

    Dans l’attente du retour du Roi, elle défendra l’intéret national de la France et son identité Chrétienne. Elle sera le beau fruit d’une maturation spirituelle, intellectuelle et morale, magistralement effectuée par cette œuvre Catholique et Française, Royaliste et Providentialiste qui laissera humblement à Dieu le choix du Roi à venir, oeuvre essentielle à qui s’appliquera la prophétie du Saint pape Pie X aux Monarchistes Français : « cette œuvre aboutira » .

    Roycos, au boulot ! Fontevristes, en pistes !!!

  6. aleph-5 dit :

    1. Je pensais que l’identité du masque de fer ne nous était pas connue !
    2. Survivantistes et providentialistes ne sont que les deux faces d’une même pièce.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s