Sous-produit de l’accueil fait à la Charte de Fontevrault par http://royalisme.forumactif.org (3 )

par Chevalier Paul  

@Chevalier Paul a écrit: On voit bien que le providentialisme ne mène à rien de sérieux.
Dans cette mouvance providentialiste, il n’y a pas de fondement ni de doctrine, ni aucun discernement. 

Ce qui m’a mis la puce à l’oreille, c’est d’entendre de votre part M.Texier que la légitimité s’opposait à la volonté de Dieu en citant le Pater Noster: cette opinion accusatoire reste infondée, tout comme votre mouvance pseudo-royaliste mémoricide.
Curieuse votre façon d’amorcer un « débat », on affirmant être abbouché à la volonté d’un Dieu qui renierait son fils et lieutenant légitime: une vanité et un égo démesuré de plus qui confirme la volatilité de votre opinion.
On attend toujours des arguments intelligents concernant votre pseudo-royauté sans racines, sans tradition, sans identité, sans fondement.
Une chose est sûre, c’est que vos interventions visent toujours à saper la légitimité, à tuer le principe royal de fait, et à faire du passé table rase.

Puis votre louange du 17ième siècle, « vrai siècle des lumières » selon vous, confirme tout cela, et révèle votre identité profonde et vos intentions cachées de destruction du patrimoine intégral de la monarchie traditionelle française, de droit divin.
Du reste, votre mouvance auto-proclamée « providentialiste » est plutôt complètement « hasardeuse », ce qui n’a rien de chrétien non plus. Votre dieu du hasard, nul ne le connait non plus, sauf vous apparement, c’est assez amusant.
Bref, je crois à la Souveraine Providence, et qu’elle n’a rien à voir avec les vues d’opinions humaines insensées comme les vôtres: donc vos manoeuvres visant aussi à manipuler la providence sont vaines bien-sûr.

Donc vos manoeuvres n’ont rien d’édifiant et ne visent qu’à détruire la mémoire, le principe royal de fait donc légitime, à détruire la noble tradition française et à semer la confusion parmi les royalistes en les égarant le plus loin possible.

Enfin votre réflexe nombriliste de citer votre blog sans arrêt  révèle aussi votre hypocrisie à ne point vouloir débattre, ni répondre aux questions droitement et sincèrement, tout juste à précher pour votre mouvance absolument pas raisonnable et pleurnicher en vous victimisant, sans chercher à comprendre les éventuels reproches que l’on peut faire à votre démarche perfide et sournoise, vraiment très vicieuse, c’est évident.
Alors ôtez votre masque et dites-nous clairement votre position et vos intentions, soyez honnêtes avec vous-mêmes et avec nous, c’est la moindre des choses.

Merci de me faire part en « commentaires » sous cet article des réactions – fontevristes- que  suscitent  dans votre esprit  les quelques lignes  ci-dessus émanant  de : http://royalisme.forumactif.org

Publicités

A propos alaintexier

La Saint Martial des Ardents, vers le 12 novembre, peut -et doit- redevenir la grande fête locale de la ville de Limoges. Ce blog propose plusieurs moyens pour y contribuer dont l'opération "Loupiotes" et " les Rencontres littéraires". Pour y aider , une seule adresse courriel : sm.ardents@orange.fr
Cet article, publié dans Action Légitimiste, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Sous-produit de l’accueil fait à la Charte de Fontevrault par http://royalisme.forumactif.org (3 )

  1. Richard dit :

    Il n’y a pas grand chose à dire à un tel commentaire. Il y a ceux qui comprennent l’Incarnation magnifique et majestueuse du principe de l’Unité que Notre Seigneur Jésus Christ a si admirablement Incarné, et, il y a ceux qui croient avoir une vision spirituelle de ce principe et qui n’ont pas compris l’essence même de cette Royauté Spirituelle. Il n’y a pas de dialogue possible entre nous. Argumenter sans cette compréhension du cœur, ne sert à rien. Il vaut mieux prier pour que ce Chevalier qui croit tout savoir, qu’il ouvre son cœur à l’Amour Divin de Notre Seigneur et lorsque le Doigt Majestueux de Dieu se sera posé sur lui, qu’il vive et comprenne ce principe de tout son cœur, de toute son âme et de toute sa force. La vérité ne se contredit pas, sinon, elle ne peut être la vérité. Ou il a raison ou, les providentialismes se trompent. Dieu Seul, nous jugera.

  2. Pardon Alain, je vais faire long. Mais, confiant en la Divine Providence, on arrivera un jour peut-être à leur fermer leur grande g….. .

    Qu’est-ce que la Légitimité ?

    -La Légitimité est l’application du droit Royal Français tel qu’il est défini dans la théorie statutaire et les Lois Fondamentales du Royaume, écrit l’historien du droit Guy Augé (Guy Augé, « Du légitimisme à la légitimité », in La Légitimité, N° 2, janvier 1975).

    Les LOIS FONDAMENTALES DU ROYAUME DE FRANCE, charte coutumière de notre Pays INSPIREE PAR DIEU (Testament de Saint-Remy, Sainte Ampoule, Ecu celeste fleurdelysé, Songe d’Hugues Capet), désignent l’Aîné des Capétiens, DONC L’AINE DES BOURBONS -les autres branches capétiennes étant éteintes en ligne Légitime- SALIQUE, CATHOLIQUE, NAIT FRANCAIS DE NAISSANCE LEGITIME. Le Roi est Légitme parce qu’il est choisi par Dieu à travers les Lois Fondamentales qui ont une origine DIVINE.

    A partir de l’exil de Charles X en 1830, le Légitimisme est le mouvement politique Français favorable au rétablissement de la Royauté Très Chrétienne de Droit Divin dans la personne de l’Aîné des Capétiens, donc le chef de la Maison de Bourbon, prévu par les Lois Fondamentales du Royaume de France, et opposé à ce que les Légitimistes voient comme la laïcisation et à un choix humain de l’Orléanisme.

    Pour les Légitimistes, le Roi est la seule autorité Légitme éamant de Dieu et ce principe s’incarnait en 1830 à l’époque en la personne du petit Duc de Bordeaux, futur Comte de Chambord. Pour les Orléanistes, le Roi est une impérieuse nécessité nationale, il peut être l’expression de la volonté populaire, et dans tous les cas, le Roi c’est la continuité de La France, le destin national incarné par un Souverain indépendant des capprices du suffrage universle et du diktat des fortune anonymes et vagabondes, et ce principe s’incarnait en le Duc d’Orléans, Louis-Philippe, Monarque de Juillet.

    Mais Louis XVII n’avait pas disparu de la scène politique. Les proclamations de Louis XVIII atteignirent sans doute davantage les élites que le peuple. Des Français en étaient restés cependant au fils de Louis XVI, malgré l’annonce de sa mort en 1795. Fin 1813-début 1814, les révoltes de conscrits d’une partie de la Flandre Française, rapidement devenues soulèvement rural anti-napoléonien, se firent au nom de Louis XVII (sobriquet qui resta à leur chef). L’arrivée sur le trône de Louis XVIII n’empêcha même pas la multiplication des faux Louis XVII.

    La contestation de Louis XVIII, puis partiellement de Charles X, s’alimente ainsi dans une partie du monde Ultra aux prophéties politiques circulant de manière manuscrite ou en compilations (désormais classificatoires) imprimées, et au dernier prophète Royal qu’est Thomas Martin de Gallardon.

    Ce prophétisme se prolonge après 1830 dans le Survivantisme.

    Qui sont les Survivantistes?

    Le Comte de Chambord lui-même, qui ne voyait de destin Français que dans le cadre de la Chrétienté, ne concevait de Mission Française que la fidélité de la France à son Baptême et ne désirait de salut national que dans l’esprit de justice, décida de renoncer au Trône -au grand dam de ses contemporains!- après la révélation de Maximin Giraud, le Berger de la Salette, de la Survivance de Louis XVII et de la vraie descendance Royale, et la querelle du Drapeau Blanc ne fut qu’une excuse.

    Ou se trouve cette descendance?

    Il y a trois hypothèses:

    1. Naundorff était Louis XVII et les descendants de Naundorff sont les descendants de Louis XVII. C’est l’hypothèse NAUNDORFFISTE.

    2. Naundorff n’était pas Louis XVII, mais le fils adultérin du dernier Prince de Condé (et donc demi-frère de l’infortuné Duc d’Enghien), dont la cuisinière hollandaise se nommait Emma Naundorff : le futur Grand Monarque est le descendant Salique de Louis XVII mais on ignore complètement où se trouve cette descendance, qui est celle des Lys coupés. C’est l’hypothèse SURVIVANTISTE.

    3. Le futur Grand Monarque ne descend de Louis XVII que par sa mère, petite-fille du petit-fil de l’Enfant-Roi, et membre de la branche coupée des Lys, et descend par son père de la Branche Aînée de Saint-Louis, qui est celle des Bourbons-Montpensier-de-Valois-et-de-La Croix, lignée oubliée mais Légitime, dont le Masque de Fer fut l’incarnation comme l’instrument Divin du témoignage de la permanance de la Légitimité : on ignore totalement, là aussi, où se trouve cette double descendance, dont on ne connaitrait que le nom, HENRI V DE LA CROIX et le caractère Français, et que ce sera la Providence à nous le donner. C’est l’hypothèse PROVIDENTIALISTE.

    Les hypothèses N° 1 et N° 2 se confondent dans la certitude d’une survivance de Louis XVII.

    Les hypothèses N°2 et N°3 s’enremettent humblement à Doieu pour le choix du Roi à venir.

    OUI ! les Lois Fondamentales du Royaume de France, charte coutumière de notre pays inspirée par Dieu (Testament de Saint Rémy, Ordinatio Imperii, Songe d’Hugues Capet, Triple Donation de Sainte Jeanne d’Arc) désignent l’AINE SALIQUE, CATHOLIQUE ET NAIT FRANCAIS DE NAISSANCE LEGITIME comme Chef de la Maison Royale de France, de la Maison Capétienne et donc de la Maison de Bourbon (les autres branches capétiennes étant toute éteintes en ligne Légitime), ROI LEGITIME du Saint Royaume de France !

    NON !!! L’Aîné des Bourbons N’EST PAS SAR LOUIS DE BOURBON-ESPAGNE, DUC D’ANJOU ET DE CADIX, aussi Catholique et charismatique puisse-t-il être : au XIX° siècle fut retrouvée en Inde une branche oubliée mais Légitme des Bourbons : celle des BOURBONS-MONTPENSIER DE BHOPAL. Cette branche vient AVANT celle des Bourbons descendants de Philippe V d’espagne.

    Mais AVANT la branche des Bourbons-Montpensiers de Bhopal vient celle des BOURBONS-MONTPENSIER DE LA CROIX : SAR HENRI-LOUIS de Bourbon-Montpensier de Sainte Croix de Valois DE LA CROIX, Duc de Bretagne, de jure HENRI V DE LA CROIX ( comme il y eu un Philippe VI de Valois, la renonciation du Comte de Chambord laissant le titre d’HENRI V encore diponible) né Français et descendent PAR SON PERE du Connétable de Bourbon (le Connétable de Bourbon a mais son fils François Jean Philippe Nicolas de Bourbon-Montpensier à l’abrit chez sa soeur, René de Bourbon, marié au Duc de Lorraine : ce dernier fera croire que le petit Prince est ujn batard eu d’une cuisinière, il grandira à la cour de Charles Quint), des Princes de Mercoeur, du Masque de Fer (non pas frère jumeau mais cousin aîné en primogéniture et très ressemblant) et du Grand amiral de Valois : c’est LA branche Aînée, lorraino-italienne, OUBLIEE MAIS LEGITIME, des Bourbons.
    HENRI V DE LA CROIX descendrait également PAR SA MERE du VRAI Louis XVII (ce n’était pas Naundorff) évadé de l’enfer du Temple. MAIS VOILA : CETTE DOUBLE DESCENDANCE EST CACHEE !

    Pourquoi est-elle cachée ?

    L’odieux “accident” du Pérince Alphonse ne vous a-t-il pas suffit ?
    Comment Jésus pouvaoit-il appeller Louis XIV le Fils Aîné de Son Sacré-Coeur alors qu’il avait, on le sait aujourd’hui, un cousin en Inde, et, peut-être, un cousin en Italie ? Parce qu’il s’agit de l’Aîné des Bourbons né en France !

    Les Renonciations d’Ultrecht ne valant que pour la personne et non pour la lignée, les Bourbon-Parme, par exemple sont plus pret du Trône que leur cousins Siciles, pourtant venant AVANT en terme de primogéniture mais… devenus espagnols.

    CESSEZ DE VOULOIR NOUS IMPOSER UN PRINCE ESPAGNOL, AUSSI CATHOLIQUE ET CHARISMATIQUE PUISSSE-T-IL ETRE !!!!

    Si vous ne croyez pas à la double Survivance du Masque de Fer et de Louis XVII, alors le Roi de France serait Charles de Bourbon-Siciles, et après lui, les Bourbons-Parme ET SEULEMENT APRES, les Bourbons-Orléans…

    Dieu se réserve A SON HEURE de révéler la vraie descendance cahée. La Providence, c’est l’action de Dieu dans l’espace et dan le temps. Le Royalisme Providentailiste s’en remet totalement à Dieu pour le choix du Roi. Et si Dieu a voulu dans son immmense Amour, réunir en une seule personne les deux branches rivales des Bourbons de France, celle du Masque Fer et celle du Roi Soleil, c’est parce qu’il aime que les familles se réconcilient et que sur HENRI, Heinric, Chiren, Cyrénéen, le Lys qui aide à porter le poid DE LA CROIX, Il doit avoir un Plan (Divin).

    Le Roi caché HENRI V DE LA CROIX, Roi Blanc, Roi du Sacré-Coeur, Roi du Miracle, est maintenu miraculeusement en réserve pour la régénération future de la France et de la Chrétienté. Son identité exacte, jusqu’à l’heure où Dieu lui demendera de remonter sur le Trône de sses ancêtres, est un secret et doit le rester. Il mènerait en attendant une vie retirée et Pénitante. C’est le choix de Dieu.

    Dans tous les cas, il n’y a qu’un seule démarche à faire : demeurant confiant en la Divine Providence, DANS L’ATTENTE DU PRINCE, il faut SERVIR LE PRINCIPE. Catholiques et Fraçais toujours ! et Royalistes parce que Catholiques et Français…

    C’est la dernière fois que je fais long comme çà. Je ferai un jour un article, un vrai, sur ce sujet : l’Ultra-Légitimité, la nouvelle Légitimité Française…

    En attendant, les Rois de France pont assez servi notre Patrie durant 1500 ans -ces derniers 1000 ans comme Dieu le voulait, et ce jusq’en 1830- pour que nous, Royalistes, nou portions RESPECT, SYMPATHIE et AFFECTION a l’ensembles de leurs DESCENDANTS ACTUELS : aujourd’hui, LES BOURBONS.

    TOUS les Bourbons.

    Prière, action, espérence…

    -Pour que vive la France, vive le Roi !

    (sans rancune et en union de prière)

  3. Une précision importante !

    J’ai écrit : les Renonciations d’Ultrecht ne valant que pour la personne ET NON POUR LA LIGNEE, les Bourbon-Parme, par exemple sont plus prets du Trône que leur cousins Siciles, pourtant venant AVANT en terme de primogéniture :mais plus prêts ACTUELLEMENT. Car LA LOI NE NATIONLITE prévoie également que, les Bourbons-Siciles revenaient VIVRE EN FRANCE, auprès leur cousin Charles, par exemple, et auraient des enfants mâles NES FRANCAIS, ces derniers retrouveraient immédiatement leurs droits à la succession ! ET CECI VEUT EGALEMENT POUR LE PRINCE LOUIS-ALPHONSE DE BOURBON-ESPAGNE, DUC D’ANJOU ET DE CADIX : partent de là, ce dernier, s’il avait fait naître ses jumeaux en France, ils aurait pu sans problème assurer leur Régence ! Pareil pour la descendance de Louis XVII, si on arrive à prouver définitivment son existance…

    Que les Pirnce de Naples et des Deux Sicles me pardonnent de m’être mal exprimé et d’avoir SANS AUCUNEMENT LE VOULOIR fait penser que je les voyais écartés définitivement du trône, comme la famille du Duc de France semble le faire avec celle du Duc d’Anjou…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s