Nicolas Serge Zahar était à Pontmain (53220) avec François-Xavier Pachot les 16-17-18 février 2018 et cela lui a beaucoup plu.

J’ai passé 3 jours extraordinaires au Sanctuaire-de-Pontmain:
-Trémolet de Villers a parlé de Jeanne d’Arc, ou plutôt de son procès. Humour décapant.
-Upinsky conférence géniale et caustique
-Conférence aussi de l’abbé Guy Pagès, sur l’Islam. Quel saint prêtre. Faut le voir dire sa messe… (on a eu deux  messes avec lui, le samedi et le dimanche, et tous les bénédicités des repas). Oui, c’est un saint. J’ai bien compris qu’il était prêt au martyre.
-On a eu aussi une conférence sur ‘’la pensée droite’’ (c’est-à-dire en rectitude) par un jeune philosophe (royaliste of course), Alexandre Levionnois, absolument excellent aussi.

NDLRB. Alexandre Levionnois avait  été, grâce au blog les rois souterrains,          http://lesroissouterrains.over-blog.com/   l’un des invités de la 5 éme édition de la Biennale  Blanche  organisé par la Charte de Fontevrault le Samedi 21 Octobre 2017 dans les confortables locaux de l’Asiem (75007-PARIS)

https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2017/10/23/bb-2017-alexandre-levionnois-en-conference-avec-platon-et-aristote/

De l’éditeur Hubert Rémy : Passion du Christ et passion de l’Église. On en serait au Chemin de Croix

Et puis une conf. sur les apparitions mariales pendant la 1ère guerre mondiale. Très fouillée, c’est un autre genre (ce n’est pas intello).

Conclusion : l’Église est dans un très très mauvais état

C’est grâce à M° Jacques Trémolet de Villers et à Hubert Rémy que l’anneau de Jeanne est revenu en France ! En deux  jours (miracle !), on a pu trouver 500.000 euros (par 2 mécènes) pour le Puy-du-Fou (de Philippe de Villers). Quoiqu’on raconte, j’ai eu confirmation que l’anneau est authentique. Le Parlement anglais s’était réuni pour exiger le retour de la pièce, mais la reine d’Angleterre a dit niet : ‘on ne va pas recommencer une guerre de Cent Ans’’. J’ai appris qu’elle intervenait très peu mais qu’elle était écoutée quand ça se produisait…

j’ai appris (en aparté, ce ne fut pas public) deux choses assez stupéfiantes que je terrai à la demande de ma très chère mère et dont je tiens cette confidence. J’aurai du être présent.
Il y avait aussi l’Association des Amis de Jeanne d’Arc ( Pierre Maire) , le prince Sixte-Henri de Bourbon Parme en est co-fondateur.

En tout cas et une fois de plus, il y a toutes les chances pour qu’un grand Monarque soit non pas un descendant de Louis XVI (très douteuse, la descendance de Naundorff, marié X fois… avec des roturières), mais un descendant de saint Louis, ce qui serait bcp plus adéquat pour un Grand Monarque qu’un fils perdu d’un roi qui a écrit : « Si mon fils avait le MALHEUR de régner… », alors que saint Louis avait écrit, lui : « Si mon fils avait le BONHEUR de régner… ».

Il y a aussi des chances pour que ce choisi de Dieu soit vraiment sorti du néant, comme le fut Clovis.

Et comme il y a –par pure mathématique- plusieurs millions de descendants de saint Louis (dont nous mêmes), ça pourrait revenir au même.

Mais en tout cas, sûrement pas un Bourbon, si on se fie aux déclarations des saints, et en particulier de Jeanne. Il en a été longuement parlé.

Page FB de  « Un roi, oui mais lequel « ? https://www.facebook.com/groups/683732621715501/?ref=group_header  

A propos alaintexier

La Saint Martial des Ardents, vers le 12 novembre, peut -et doit- redevenir la grande fête locale de la ville de Limoges. Ce blog propose plusieurs moyens pour y contribuer dont l'opération "Loupiotes" et " les Rencontres littéraires". Pour y aider , une seule adresse courriel : sm.ardents@orange.fr
Cet article, publié dans Action Catholique, Action Providentialiste, Action Survivantiste, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Nicolas Serge Zahar était à Pontmain (53220) avec François-Xavier Pachot les 16-17-18 février 2018 et cela lui a beaucoup plu.

  1. Chouancecoeur dit :

    Réponse faite à Nicolas Serge Zahar au sujet de son commentaire sur Facebook :

    Le 20-02-18 / Sur Facebook
    A Nicolas Serge Zahar.

    Bonjour,

    Vous me semblez avoir été présent à Pontmain les 16,17 et 18 février, mais je ne vois pas qui vous êtes exactement. Pouvez-vous m’envoyer vos coordonées par courriel à chouandecoeur@orange.fr

    Vous dites :
    « En tout cas et une fois de plus, il y a toutes les chances pour qu’un grand Monarque soit non pas un descendant de Louis XVI (très douteuse, la descendance de Naundorff, marié X fois… avec des roturières), mais un descendant de saint Louis, ce qui serait bcp plus adéquat pour un Grand Monarque qu’un fils perdu d’un roi qui a écrit : « Si mon fils avait le MALHEUR de régner… », alors que saint Louis avait écrit, lui : « Si mon fils avait le BONHEUR de régner… ».

    Non, saint Louis n’a jamais écrit une telle phrase.
    C’est peut-être Louis Hubert Remy qui le dit, mais il se trompe.
    La seule chose que saint Louis ait écrit à son fils, se trouve dans le Testament de saint Louis roi de France à son fils futur Philippe III Le Hardi ; et le seul passage au sujet de son devenir de roi est le suivant :
    « Cher fils, s’il advient que tu deviennes roi, prends soin d’avoir les qualités qui appartiennent aux rois, c’est-à-dire que tu sois si juste que, quoi qu’il arrive, tu ne t’écartes de la justice. Et s’il advient qu’il y ait querelle entre un pauvre et un riche, soutiens de préférence le pauvre contre le riche jusqu’à ce que tu saches la vérité, et quand tu la connaîtras, fais justice. »

    Il n’y est donc mentionné aucunement « le bonheur d’être roi » … !

    Par contre, dans son Testament, Louis XVI dit :
    « Je recommande à mon fils, s’il avait le malheur de devenir roi, de songer qu’il se doit tout entier au bonheur de ses concitoyens ; qu’il doit oublier toute haine tout ressentiment, et nommément ce qui a rapport aux malheurs et aux chagrins que j’éprouve ; qu’il ne peut faire le bonheur des peuples qu’en régnant suivant des lois : mais en même temps qu’un roi ne peut les faire respecter, et faire respecter, et faire le bien qui est dans son cœur, qu’autant qu’il a l’autorité nécessaire ; et qu’autrement étant lié dans ses opérations et n’inspirant point de respect, il est plus nuisible qu’utile. »

    Il faut quand même prendre en compte le contexte dans lequel le dauphin « pourrait » devenir roi. Cet écrit date du 25 décembre 1792.
    A cette date :
    . La Monarchie Constitutionnelle est abolie depuis le 22 septembre précédent,
    . Le procès du roi devant la Convention, Assemblée Nationale qui s’est arrogé unilatéralement la fonction de Justice et le rôle de tribunal, se termine, avec la peine de mort en suspens,
    . La famille royale est séquestrée dans la prison du Temple…

    On peut parfaitement comprendre que Louis XVI ait employé ces termes si son fils accède au trône après sa mort, dans ces conditions et cet environnement.
    Car enfin, Louis XVI n’évoque pas ici la succession théorique et idyllique que l’on trouve dans les livres ; il est bien plus réaliste que tous ses détracteurs d’hier et d’aujourd’hui. Il parle d’une succession possible, pas sûre du tout, et une succession très dangereuse vu l’âge du dauphin…
    A cette date, si Louis XVI N’EST PLUS ROI, il RESTE PERE !

    Et puis en continuant votre compte-rendu sur ce sujet, la descendance de Louis XVI – Louis XVII – n’implique pas du tout Naundorff.
    Les analyses ADN sur un de ses descendants (en France) et sur ses propres cheveux prouvent indiscutablement que Naundorff n’était pas Louis XVII (voir analyses du Professeur Gérard Lucotte).

    Vous parlez ensuite d’une descendance de saint Louis… Mais la descendance de Louis XVII si elle existe, est bien la descendance de saint Louis ; et elle est d’autant plus LA descendance de saint Louis qu’il a fallu, après la mort du dernier Valois, REMONTER saliquement à saint Louis pour trouver le vrai et unique successeur temporel… un Bourbon !

    Non, je m’inscris en faux à ce sujet sur les dires de Louis Hubert Remy.
    Et s’il y a un signe tangible que ce Grand Monarque sorte de Louis XVII (qui n’est pas Naundorff encore une fois), c’est le profil du buste de Louis XVI sortant de la blessure du côté droit du Christ sur le linceul de Turin, profil associé au message du Christ reçu par Marie Julie Jahenny le 17 août 1905 :

    « Ce sera dans cette troisième crise que viendra le salut. Là sortira de Mon Sacré-Cœur celui qui est destiné à apporter la paix. Avec son couronnement tous les maux finiront. Il descend de la branche de saint Louis mais cette Sodome coupable ne le possède pas ».

    Chouandecoeur

    • jeanmarie3 dit :

      Cher Ami,

      merci et bravo pour cette belle defense de notre GRand Monarque!

      ajoutons que si nous sommes environ 20% des francais de souche à descendre du roi Saint Louis, c’est evidmement toujours par les femmes et par des cadets!

      Et donc aucun des 10 millions de desendants de st louis ne l’est saliquement! et par consequent, ne peut etre l’Elu que nous attendons!

      quand à Louis hubert, quelque soient ses qualités (et ses énormes défauts!) ne l’imitons pas dans sa haine comulsive des bourbons, et rappellons nous et les Paroles de Notre Seigneur: « tu diras au Fils aime de Mon Coeur ».. et – effectivement contemplons ce qui sort du Coeur de Jésus, sur le Saint suaire!!!

      Bien évidemment le futur Saint Monarque sera plus un Moine, comme le prophétise Marie Julie, qu’un parvenu guerrier et frimeur!

  2. Nicolas Serge Zahar a écrit :

    -En tout cas et une fois de plus, il y a toutes les chances pour qu’un grand Monarque soit non pas un descendant de Louis XVI (très douteuse, la descendance de Naundorff, marié X fois… avec des roturières), mais un descendant de saint Louis, ce qui serait bcp plus adéquat pour un Grand Monarque qu’un fils perdu d’un roi qui a écrit : « Si mon fils avait le MALHEUR de régner… », alors que saint Louis avait écrit, lui : « Si mon fils avait le BONHEUR de régner… ».

    Il y a aussi des chances pour que ce choisi de Dieu soit vraiment sorti du néant, comme le fut Clovis.

    Et comme il y a –par pure mathématique- plusieurs millions de descendants de saint Louis (dont nous mêmes), ça pourrait revenir au même.

    Mais en tout cas, sûrement pas un Bourbon, si on se fie aux déclarations des saints, et en particulier de Jeanne. Il en a été longuement parlé.

    Encore un qui veut nous fourguer un Roi parvenu, à la PFM !

    LES FOUS DU ROIS savent quand à eux que le Fantôme du Louvre est assis serainement dans la pénombre sur un siège avec des accoudoirs, regardant sur son écran les évènements avec le même détachement de quelqu’un qui regarderait un match de foot, fumant un bon havanne dont la fumée s’accumule au plafond, déborde par une fenêtre ouverte pour aller s’ajouter aux nuages menaçant qui s’amoncellent dangereusement…

    Et qu’il n’a quà attendre. Oui : une étincelle !

    Call me Ray ! https://www.youtube.com/watch?v=FT9VVR0Jlxc . Black Stingray 1965, pour échange seulement https://www.youtube.com/watch?v=h_yRrrIbV-s

  3. Chouette, la photo derrière Nicolas Serge Zahar sur Face Book : c’est le Port de Nice ! Moi, aussi je suis de Nice… Bon avec çà, M. Zahar, ce que les Français attendent comme Roi, ce n’est pas un parvenu ou un nouveau riche, non : c’est plutôt un nouveau pauvre.

    Catholique d’une haute élévation de sentiments, tel un Chevalier Hospitalier au service des des indigents https://www.youtube.com/watch?v=FT9VVR0Jlxc -Black Stingray 1965, pour échange seulementhttps://www.youtube.com/watch?v=h_yRrrIbV-s – le Roi perdu, caché au-delà des brumes d’Avallon, représente notre espérance Fontevriste comme l’esprance de la France.

  4. LES FOUS DU ROI http://www.allocine.fr › … › Tous les films › Films Drame › Les Fous du roi savent quand à eux que les VRAIS Royalistes en ont soupé de voir un Renouveau Bonapartiste nous proposer un Napoléon VII, un Institut Charles I° de Habsbourg, un … Charles II ! un Parti de France Monarchiste un Roi parvenu… quand le Fantôme du Louvre est assis serainement dans la pénombre sur un siège avec des accoudoirs, regardant sur son écran les évènements avec le même détachement de quelqu’un qui regarderait un match de foot, fumant un bon havanne dont la fumée s’accumule au plafond, déborde par une fenêtre ouverte pour aller s’ajouter aux nuages menaçant qui s’amoncellent dangereusement…

    Et qu’il n’a quà attendre. Oui : une étincelle !

  5. Un dernier pour la route !!!

    Face à la lente, subtile et pernicieuse infiltration maçonnique de nos résaux Royalistes, je voudrai rappeler de sains principes :

    Marie-Julie Jahenny (1850-1941) est une voyante Catholique Bretonne de Blain, près de Nantes, qui eu des extases et porta les stigmates du Christ. Ses visions révélèrent des catastrophes pour notre France contemporaines mais aussi le retour d’un Roi pour sauver notre Patrie.

    Le Royalisme persiste malgrès les décennies mais il s’est fortement divisé. Trois courants dominent avec trois Prétendants :

    1. Le courant Légitimiste avec le Prince LOUIS DE BOURBON. Le Survivantisme, qui croit en la Survivance de Louis XVII, et le Parmisme, constitué autour du Prince Sixte-Henri de Bourbon-Parme, qui ne croit ni à la survivance de Louis XVII ni à la Léitimité de la branche des Bourbons d’Espagne mais entand appliquer à la France les principes du Carlismes -Dios, Patria, Fueros y Rey Legitimos (Dieu, Patrie, Foyers et Roi Légitime)- ne sont que des Néo-Légitimismes : le principe est le même, seul le Prince change.
    2. Le courant Orlaniste avec le prince JEAN D’ORLEANS.
    3. Le courant Providentialiste avec un Roi inconnu, dont on ne connait que le nom : HENRI DE LA CROIX.

    Le courant Providentialiste a pour principe de s’en remettre à Dieu pour l’avènement du nouveau Roi. Marie-Julie jahenny, dans plusieurs de ses extases, a annoncé ce Grand Monarque et le nommait HENRI V DE LA CROIX : ce ne sont pas les Prétendants que l’on nous présente aujourd’hui qui sont appellés à siéger sur le Trône de France.

    Henri V de La Croix, comme James Bond 007 : vous connaissez le nom, vous connaissez le numéro…

    On peut parfaitement imaginer notre Roi inconnu Catholique d’une haute élévation de sentiments, tel un Chavalier Hospitalier au service des des indigents, incollable sur les Ordres de Chevalerie antiques ou encore existants comme sur les hauts lieux d’apparitions Mariales, suivant silencieusment les déplacements de la Jet Set, possédant un passeport de l’Ordre Souverain de Malte, ayant ses entrées à la cour Royale d’Angleterre et usufruitant d’un bolide de rêve -une corvette Stingray modèle 1965 de couleur noire- résultant enregistrée au parc automobile de la Maison Blanche, où personne là-bas ne semble rien savoir https://www.youtube.com/watch?v=FT9VVR0Jlxc . Black Stingray 1965, pour échange seulement https://www.youtube.com/watch?v=h_yRrrIbV-s

    Car la Royauté est le seul ordre concevable dans le gouvernement des hommes car il se fonde sur l’Amour. Et pour nous, le Roi, c’est la présence du Sacré dans le pouvoir, l’incarnation du principe Royal et la façon la plus élevée de servir la France. Le Roi perdu, caché au-delà des brumes d’Avallon, représente notre espérence Fontevriste comme l’espérence de la France.

    HENRI, Henric, Chiren, Cyréenenn, le Lys qui aide à porter e poid DE LA CROIX : Roi Blanc, Roi du Sacré-Coeur, Roi du Miracle, maintenu miraculeusement en réserve pour la régénération future de la France et de la Chrétienté. Son identité exacte, jusqu’à l’heure où Dieu lui demendera de remonter sur le Trône de ses ancêtres, est un secret ET DOIT LE RESTER. Il mènerait en attendant une vie retirée et Pénitante…

    Cette dernière prophétie semble confirmer et appuyer le mouvement Provientialiste parce que le Grand Monarque annoncé serait inconnu jusqu’au dernier moment. Il est précisé qu’il y aurait auparavant un faux Roi dont il faudrait se méfier…

    Ainsi, les prophéties du Grand Monarque parlent effectivement d’un retour à la Monarchie en France. Dans un contexte géopolitique de croise majeure, de guerres civile et mondiale, le Roi sera pour nous le seul salut dans ce cahos.

    C’est un acte de Foi qui nous est demendé : servir un Prince inconnu.

    LES FOU DU ROI (etc…) : p-r-i-o-n-s avec eux, agissons aussi et, DANS L’ATTENTE DU ROI, commençons par SERVIR LE PRINCIPE !

    Un Bourbon, sinon rien…

  6. LES FOUS DU ROI http://www.allocine.fr › … › Tous les films › Films Drame › Les Fous du roi

  7. http://www.allocine.fr › … › Tous les films › Films Drame › Les Fous du roi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s