Regards sur Maurras. Le « merci » des éditions Apopsix

 

 

 

Directeur général : Denys Pluvinage Directeur de collection : Frère Thierry

Si vous êtes intéressés de diffuser ce livre auprès de vos cercles, voici les conditions sur lesquelles nous pourrions travailler ensemble :

– Frais d’expédition (France) : gratuit
– Remise (libraires, associations, organisations…) : 40% (sur le prix H.T.)

Le plus simple est que vous centralisiez les commandes de vos réseaux afin que nous puissions faire un envoi groupé des exemplaires commandés.

Nous restons à votre disposition pour plus d’informations si besoin. Bien cordialement,

Marc-Laurent TURPIN

président-fondateur des Editions APOPSIX

06 76 32 18 08

Publicités

A propos alaintexier

La Saint Martial des Ardents, vers le 12 novembre, peut -et doit- redevenir la grande fête locale de la ville de Limoges. Ce blog propose plusieurs moyens pour y contribuer dont l'opération "Loupiotes" et " les Rencontres littéraires". Pour y aider , une seule adresse courriel : sm.ardents@orange.fr
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Regards sur Maurras. Le « merci » des éditions Apopsix

  1. Royalistes d’action autant que de dévotion, le FONTEVRISTE agit comme si tout dépendait de lui tout en priant comme si tout dépendait de Dieu, concevant la royauté tout autant une fidélité qu’une impérieuse nécessitée nationale.

    Charles Maurras a démontré scientifiquement la supériorité de la Monarchie sur toute autre forme de gouvernement. En France, il s’est placé au point de vue profane d’une physique du pouvoir. Le MARQUIS André Le sage DE LA FRANQUERIE, quand à lui, s’est attaché à définir la Royauté à l’aune et selon l’esprit de la Tradition.

    Où Maurras et les néo-Monarchistes cherchent à convaincre, le Marquis de La Franquerie, à l’ombre de Joseph de Maistre, entend faire voir et convertir. Son Royalisme est mystique.

    Le premier réclame à l’expérience historique, le second interroge l’anthropologie religieuse et l’exemplarité du Sacré-Coeur de Jésus, le Divin Christ-Roi.

    Là, la raison des faits, ici la permanence en l’archétype Royal, partout, depuis toujours et d’en haut.

    Le XVIII° siècle et l’offensive nominaliste ont consommé le divorce entre foi et raison. Mais au service d’une même cause -ici le retour de la Royauté- et selon que le moment soit de Foi ou de raison, que l’on voit le Roi comme la seule autorité Légitime émanant de Dieu ou comme un puissant recour national, il revient au Royaliste de porter en avant la Foi ou la raison et de parler le langage COMMUN d‘une France voulue Chrétienne dès les origines.

    Car, dans les deux cas, les Royalistes ont encommun d’aimer le Roi et la France…

    FONTEVRISTES PARCE QUE ROYALISTES !

  2. Il existe une ACTION FRANCAISE qui, à la différence du Cercle Royaliste d’Action Française, de
    la Nouvelle Action Royaliste et de la Restauration Nationale, n’est pas exclusivement Orléaniste
    et laisse humblement à Dieu le choix du Roi à venir : c’est la CONTRE-REFORME CATHOLIQUE
    de l’Abbé Georges de Nantes.

    Sous le pseudonyme d’Amicus, il rédige des écrits polémiques et politiques dans l’hebdomadaire
    maurrassien ASPECTS DE LA FRANCE. En 1950, il est exclu de sa charge d’enseignement à
    cause de ses prises de position politiques qui défendent le pétainisme. Lors de la guerre d’Algérie, l’abbé de Nantes prend ouvertement position pour l’Algérie française, écrivant sous son nom dans la revue L’ORDRE FRANCAIS. Il est alors, comme Jean Ousset et la Cité Catholique, sur une ligne « National-Catholique » qui voit dans la guerre d’Algérie un combat de la civilisation Chrétienne.

    Mais on connait l’Abbé de Nantes pour ces 150 point de la Phalange, Catholique, Royaliste,
    Communautaires (communautarisme Chrètien) http://crc-resurrection.org/toute-notredoctrine/
    150-points-de-la-phalange/ qui définissent une action Catholique et Française,
    Royaliste et Providentialiste, laissant humblement à Dieu le choix du Roi à venir car « choisir son
    Prince, c’est déjà être républicain ! »…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s