Et si Louis XIV avait réellement mis le Sacré-Cœur sur ses emblèmes, et spécialement sur les pièces de monnaie, médium à grande diffusion 

Les lecteurs attentifs de  ce  blog  et nous savons  que  s’ils ne sont pas  « Légion » ( Marc. V, 9.  ils sont  du moins trés nombreux,  se souviennent  de ce  que nous indiquions in fine de l’article auquel conduit le lien suivant

https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2018/06/22/22-juin-1791-le-roi-louis-xvi-en-fuite-vers-montmedy-55600-est-arrete-a-varennes-55270/

Remarque que nous vous donnons à nouveau : Encore un mot avant de vous quitter et de vous retrouver dans un article à paraître, car, entre nous soit dit, ce « soleil » ressemble quand même beaucoup à un… cœur, accompagnée de l’image qui nous a conduit à la porter à votre connaissance.

L’on notera l’habileté de la formule d’origine héraldique employée par le numismate avec un soleil rayonnant en cœur qui lui permet de ne pas dire expressément que c’est bien un cœur qui figure sur la pièce de monnaie, tout en le disant un peu plus qu’implicitement. Cette impression est renforcée par la formule qui figure en cercle au verso de la pièce (Le Christ règne, vainc, commande).

 

 

 

 

 

 

 Commentaires sur l’état de conservation : Ce demi-louis est frappé sur un flan large et régulier. Le buste du roi est remarquablement bien venu à la frappe.

Revers concave avec le soleil central présentant une petite faiblesse de frappe. Titulature revers : .CHRS. – .REGN. – .VINC. – .IMP (MG).

Description revers : Croix formée de quatre groupes couronnés de deux L adossées, cantonnés de quatre lis avec un soleil rayonnant en cœur. Traduction revers : (Le Christ règne, vainc, commande).

·       S’agissant de la demande du Sacré-Cœur via sainte Marguerite-Marie,

https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2016/07/22/les-rois-de-france-et-le-sacre-coeur/

Les cartes sont donc bien rebattues avec la découverte de cette pièce datée de 1709, soit huit ans avant le rappel à Dieu du roi soleil (1er septembre 1715), et c’est l’ensemble du monde royaliste qui se trouve ainsi taillé en pièces et pris à contre-pied si l’on nous permet ce jeu de mots.

·       Les Légitimistes qui nous semblent avoir nié l’existence de cette demande,

·       Les Orléanistes pour qui cette demande ne cadre pas avec leur charisme,

·       Les Providentialistes qui ont toujours enseigné, mea culpa, mea culpa, mea maxima culpa, que Louis XIV n’avait pas déféré à cette demande,

·       Les Survivantistes qui se focalisaient, me semble-t-il (?) sur le vœu privé de Louis XVI en sa prison  * http://leblogdumesnil.unblog.fr/2011/01/20/2011-7-voeu-par-lequel-louis-xvi-a-devoue-sa-personne-sa-famille-et-tout-son-royaume-au-sacre-coeur-de-jesus/  * https://journals.openedition.org/ccrh/

Et maintenant que la Divine Providence a permis que soit connu ce Cœur mis en pièces – et il ne s’agit pas là que d’un jeu de mots – que va-t-il se passer, particulièrement en ces moment où les périls semblent s’accumuler sur la France ?

Pourquoi une telle découverte et pourquoi maintenant ?

Alain TEXIER.
Président-Fondateur de la Charte de Fontevrault.

        Cette pièce de monnaie (demi-louis), dont on ne peut contester l’existence, prouve à tous que le roi Louis XIV a réalisé une partie de la requête du Sacré-Cœur :

« Il veut régner dans son palais, être peint dans ses étendards et gravé dans ses armes (armoiries), pour les rendre victorieuses de tous ses ennemis, en abattant à ses pieds ces têtes orgueilleuses et superbes, pour le rendre triomphant de tous les ennemis de la Sainte Église. »

Gravé dans ses armes… C’est bien le cas !

Le Divin Cœur est gravé au milieu des 2 x 4 L de Louis formant une croix et des 4 fleurs de Lys

Mais ce motif central est-il bien le Sacré-Cœur ?

Oui, c’est vraiment le Sacré-Cœur, et quatre détails le prouvent :

. Il est allongé de haut en bas avec un petit creux dans sa partie supérieure,

. A droite, existe un point noir figurant la blessure du cœur,

. A gauche, apparaît une petite protubérance figurant le départ de l’aorte,

. Et puis il y a autour l’inscription signifiant : « Le Christ vainc, règne, commande ».

Mais il y a plus encore, et ce détail est très significatif :

C’est la forme des rayons sortant du motif central forme qui, sans ambiguïté, est celle utilisée à cette époque pour représenter la gloire émanant de tout symbole divin (triangle de la Sainte Trinité, Sacré-Cœur), à savoir des rayons plus larges aux extrémités qu’au centre. C’est exactement le contraire des rayons du soleil du Roi-Soleil, plus larges au centre qu’aux extrémités !

Cela fait beaucoup pour un « soleil de mauvaise frappe » !

Et pourtant…

En y regardant avec un soin extrême (avec une loupe, ou en zoomant) il semble que le soleil est bien là, mais en-dessous du cœur, car on voit des rayons plus courts et très serrés représentatifs du soleil royal.

Donc oui, c’est bien le Sacré-Cœur qui est gravé sur cette monnaie !

C’est bien « Mon Cœur adorable qui veut triompher du sien, et par son entremise de celui des grands de la terre », et il est bien visible par tous les sujets du Roi et dans toutes les nations où cette pièce peut se diffuser.

Qui a décidé de cette gravure ?

Ce ne peut être que le roi, car lui-seul bat monnaie. Or on sait que Louis XIV avait l’œil sur tout et dans les moindres détails. Ce Sacré-Cœur est gravé là de sa propre volonté !

Conclusions :

C’est une immense découverte !

Et j’irai plus loin qu’Alain Texier… Ce n’est pas seulement « l’ensemble du monde royaliste qui se trouve ainsi taillé en pièces et pris à contre-pied », mais aussi et surtout l’ensemble des clercs qui dès le 17ème siècle et encore de nos jours n’ont eu de cesse que de combattre la dévotion au Sacré-Cœur, de dédaigner, contester et condamner sainte Marguerite Marie ses visions et les messages reçus, ainsi  que le père de la Colombière, son directeur  de conscience,  critiquer et médire du roi Louis XIV.

Après 329 ans  (Juin 2018 – Juin 1689) la réalité de cette frappe les contredit tous.

C’est un revers (de monnaie) pour eux …

Après « un temps, deux temps et un demi-temps » !

Chouandecoeur

A propos Charte de Fontevrault

Royaliste depuis mon entrée en Faculté de Droit et des Sciences économiques, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article, publié dans Blogs et sites providentialistes, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

16 commentaires pour Et si Louis XIV avait réellement mis le Sacré-Cœur sur ses emblèmes, et spécialement sur les pièces de monnaie, médium à grande diffusion 

  1. Ping : (En attente). Et si Louis XIV avait réellement mis le Sacré-coeur sur ses emblèmes notamment les pièces de monnaie à grande diffusion | La Charte de Fontevrault

  2. Archibald dit :

    Cependant, la France a sombré avec la révolution. Ce qui veut dire que la demande n’a pas été faite officiellement d’apposer le Sacré-cœur sur le drapeau de France.

  3. Je ne suis pas loin de partager votre point de vue. Deux remarques pourtant, 1: Louis XVIII et Charles X ont pu rêgner sur la France après la révolution dite française. 2. Les royalistes providentialistes de la Charte de Fontevrault sont les premiers à avoir découvert qu’une consécration -même partielle au Sacré-Coeur – avait bien eut lieu. Celà permettra peut -être à ceux qui nous regardent de haut et qui nous traitent de « mystico-dingos » en refusant de se soumettre à la volonté divine s’agissant de qui doit être le Lieutenant de Dieu sur le trône de France de réévaluer leur appréciation à notre encontre.

  4. Commentaire reçu il y a quelques jours sur le même sujet : Cril17
    raphael.charles.georges@gmail.com
    78.246.81.37
    Cela signifierait que les Jésuites se seraient opposés à une réponse publique et solennelle du Roi Louis XIV au message dont il aurait eu connaissance par une voie qui nous est encore inconnue !
    D’où la réponse trop tardive de Louis XVI et l’acte de consécration entre les mains des Eudistes ?

  5. el vago dit :

    Pour relativiser tout de même, n’oublions pas les paroles du Christ à soeur Lucie de Fatima qui se situent bien après les apparitions de Fatima et qui ne vont pas du tout dans le sens d’une véritable consécration par les rois de France :

    « Fais savoir à mes ministres qu’ils prennent en considération l’exemple des rois de France qui ont retardé la consécration à mon Sacré Coeur, comme eux, ils les suivront dans leur malheur (s’ils n’obéissent pas à la consécration de la Russie au Coeur immaculé de Marie). »

    De tête je crois qu’il s’agit de l’expression retarder, mais je n’en suis pas certain non plus, pourquoi ce verbe ? sans doute aussi pour nous montrer que dans les 2 cas, cela finira bien par se produire et que les hommes finiront bien par y consentir.

  6. Cril17 dit :

    · Les Survivantistes qui se focalisaient, me semble-t-il (?) sur le vœu privé de Louis XVI en sa prison * http://leblogdumesnil.unblog.fr/2011/01/20/2011-7-voeu-par-lequel-louis-xvi-a-devoue-sa-personne-sa-famille-et-tout-son-royaume-au-sacre-coeur-de-jesus/ * https://journals.openedition.org/ccrh/ ????

    Je croyais – me semble-t-il – que le « Blogdumesnil » était légitimiste ! Me tromperaije ?
    Merci par ailleurs de bien vouloir corriger le texte d’un commentaire précédent comme demandé par courrier privé !

  7. Commentaire récupéré sur la page FB de Philippe Houbart

    Évidemment, quand Texier réapparaît, c’est pour nous balancer une idiotie. Il voit un cœur là où il y a, très réduite, la figure apollonienne du Roi-Soleil, abondamment divulguée pendant son règne. Et même s’il s’agissait d’un cœur, il s’agit là d’une pièce de monnaie, la seule d’ailleurs de toutes ses monnaies, et en aucun cas de « ses emblèmes ».

    • Point I . Ne pas pas voir sur cette pièce de l’époque de Louis XIV la représentation d’un coeur témoigne quand même d’un sens de l’observation assez défaillant. Philippe Houbart a d’ailleurs presenti lui même les lacunes de son raisonnement puisqu’il dit quelques mots plus loin Et même s’il s’agissait d’un cœur, . Alors M. Houbart est ce un coeur ou pas un coeur ?

      Point II. Dans les demandes du Sacré-Coeur reproduites ci-après; il est exact que les pièces de monnaie ne figurent pas:

      « Fais savoir au fils aîné de mon sacré Cœur, que, comme sa naissance temporelle a été obtenue par la dévotion aux mérites de ma sainte Enfance, de même il obtiendra sa naissance de grâce et de gloire éternelle par la consécration qu’il fera de lui-même à mon Cœur adorable, qui veut triompher du sien, et par son entremise de celui des grands de la terre. Il veut régner dans son palais, être peint dans ses étendards et gravé dans ses armes, pour les rendre victorieuses de tous ses ennemis, en abattant à ses pieds ces têtes orgueilleuses et superbes, pour le rendre triomphant de tous les ennemis de la Sainte Église. »http://www.viveleroy.fr/Les-messages-du-Sacre-Coeur-a

      Pour autant, peut-on faire comme si l’emblême du Sacré-Coeur n’avait jamais été apposé sur une pièce de monnaie de l’époque de Louis XIV ? Nous ne le pensons pas et d’autant plus que cette image n’apparait pas fréquente dans l’iconographie du Grand Siècle .

  8. Cril17 dit :

     » Sur le premier point, le blog du Mesnil est en effet légitimiste. et il n’y a jamais eu aucun doute sur ce point. Voir en ce sens …  »
    Mais alors pourquoi le classez-vous parmi les survivantistes; alors que voua avez écrit un peu plu haut
     » Les Légitimistes qui nous semblent avoir nié l’existence de cette demande, » ce qui est – semble-t-il – en contradiction avec le contenu même du lien que vous donnez !
    J’avoue ne pas comprendre, tout comme pour le second point !…
    Mais quelle importance cela peut-il avoir aujourd’hui au regard de l’actualité et alors même qu’on peut lire qu’il y aurait péril grave de survivance sur un des sites de référence de ce qu’il était encore pertinent d’appeler la galaxie royaliste il y a peu de temps !

    La couronne ? Non, merci (suite).
    https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2018/06/28/la-couronne-non-merci-suite/

    • Ier point. Attention, cher ami, aux effets d’une lecture TGV. Le blog du Mesnil est légitimiste et si j’en ai parlé dans un paragraphe traitant des survivantistes c’est à raison de l’analyse trés cpmplête qu’il fait du voeu privé de Louis XVI au Sacré-Coeur de Jésus dans http://leblogdumesnil.unblog.fr/2011/01/20/2011-7-voeu-par-lequel-louis-xvi-a-devoue-sa-personne-sa-famille-et-tout-son-royaume-au-sacre-coeur-de-jesus/ et qu’i m’a semblé que les survivantistes attachaient de l’importance – au moins doctrinale- à ce voeu privé.

      II éme point. pouvez vous me téléphoner de façon à ce que nous parlions de la correction que vous souhaitiez me voir faire à l’un de vos posts.

      Mais quelle importance cela peut-il avoir aujourd’hui au regard de l’actualité . Vous – sans doute – et moi, et tant d’autres, avons toujours cru qu’aucun acte de consécration du roi Louis XIV au Sacré-Coeur de Jésus n’avait été effectué, or c’était faux. La république dit assez de mensonges sur la Monarchie pour que nous , royalistes, ne joignons pas nos voix à ce choeur ( républicain) maléfique. Quant à l’avenir de notre cher pays ; nous y oeuvrons aussi en soutenant l’action de Chouan de coeur à Pontmain.

  9. Louis Chiren dit :

    Si Louis XIV avait réalisé en partie cette consécration voulue par le Sacré-Cœur, pourquoi sa protection promise n’aurait-elle pas été effective ?

    Car si la France a été protégée et l’est encore aujourd’hui, la monarchie est bien tombée…
    et nous supplions encore pour qu’elle revienne. Pourquoi le Sacré-Cœur aurait-il permis la chute de la monarchie française ?

    Je faisais ce matin des recherches sur les emblèmes des canons royaux via cette devise « ULTIMA RATIO REGUM » adoptée par Louis XIV. Certains dont un visible au musée des armées a subi les outrages de la révolution.

    Du moins ses décorations, le soleil de Louis XIV ainsi que les armes de France ont été martelés et limés jusqu’à former un amalgame similaire.

    Il semble et nous le savons qu’une haine immense poussait les tenants de la révolution à éradiquer toutes les marques royales ou catholiques.
    A l’échelle de cette pièce, le motif étant assez petit, une simple usure par les manipulations pourrait avoir déformé le visage existant.
    Si aujourd’hui nous y voyons la forme d’un cœur, où est la Croix ou la flamme sortant du divin cœur ?

    Ceci reste tout de même un signe du Ciel mais les interprétations peuvent différer.

    J’ai fait des recherches également sur la frappe de ce Louis dans les années antérieures et postérieures. On y trouve en motif central des A, des WW, des T etc… et ce fameux soleil de Louis XIV. Il n’y a pas qu’un seul modèle.
    Voici ci-dessous des exemples du même Louis de 1709, l’un porte une éraflure très nette, un autre semble évoquer un cœur mais en l’agrandissant l’on voit bien que c’est de l’usure et enfin le dernier montre le visage au centre des rayons.
    Ce visage est usé, il semble exprimer la souffrance… Cette frappe de 1709 en tous les cas ne montre pas qu’un exemple qui aurait validé la mise en avant définitive du Sacré-Cœur au centre des armes de France.
    Les Louis d’or antérieurs n’ont pas ce « cœur » au centre. Louis XIV aurait attendu presque 20 années pour accomplir les vœux du Christ Roi ?
    J’ignore ce qu’a fait le grand Louis, je ne puis que constater que son royaume a été frappé par le Ciel et cela nous ne pouvons l’ignorer.
    Dans les cœurs de Jésus et de Marie.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s