A l’heure des orages déclenchés contre la Charte de Fontevrault par le prince de ce monde… Espérons contre toute espérance

   Plus de huit-cent ( 800)  invitions et  demande d’aide financière adressées.  Cinq (5)  cotisations reçues en réponse, et ce malgré la grande simplicité de Pay-pal enfin installé https://www.paypal.com/fr/webapps/mpp/send-money-online .

  Des demandes de  radiation des destinataires  de nos nouvelles fontevristes  bien trop nombreuses . Des bordées d’insultes et  de  commentaires  vipérins … et  tout  cela après trente ans d’effort aux commandes de la Charte de Fontevrault et  vingt ans  de mieux avant  dans un militantisme moins  abouti.

   Il y aurait  vraiment  de  quoi sortir  son mouchoir et rentrer la souris de son ordinateur… Il y aurait de quoi… Si au moins je pouvais me dire que les soutiens accordés ne sont  que la partie émergée de  l’iceberg. 

  Enfin, il existe  au moins un endroit où le réchauffement  climatique n’a pas produit ses effets , le  coeur des royalistes  est toujours aussi glacé et imperméable à des messages aussi simples que :

  • Soumettez- vous à la volonté de Dieu s’agissant  de  qui doit être Son Lieutenant sur le trône de France

  • Pardonnez les offenses  commises par  des militants royalistes servant un autre prince que le vôtre.

Alors  coulons … mais  coulons pavillon haut en hissant  au mat le plus élevé du navire amiral de la flotte providentialiste, les armes du Grand Monarque  que Maître Louis Chiren a  bien voulu dessiner.

                                              Les armes du grand monarque

Cette illustration a été réalisée les 29 et 30 octobre 2016. Elle est une réponse à la demande de la Charte de Fontevrault en la personne de son président honoraire Hervé J. Volto.

Je l’avais souligné le 8 octobre, ma foi et mon espérance me guident. Bien que tenant compte des indications données, cette œuvre est avant tout le fruit de méditations et je l’espère, de l’inspiration du Ciel.

Comme l’indiquent de nombreuses personnes, les prophéties sont sujettes à des changements du fait de nos prières et de la clémence de notre Seigneur (sinon nous serions libérés depuis longtemps).

 Par conséquent, la description donnée peut subir des modifications quant au positionnement des éléments et révéler certaines choses que les mots ne peuvent transmettre.

Dans l’ensemble les éléments sont présents. Les armes des rois de France sont là, trois fleurs de Lys d’or sur fond d’azur. La Croix a pris la forme du Tau, celle de l’origine. C’est le « T » grec ou bien la dernière lettre de l’alphabet hébraïque le « Taw » qui renvoie à l’Omega : « je suis l’Alpha et l’Omega ».

 C’est le « T » du Triomphe des Cœurs Sacrés, le rappel de la Croix de Saint Antoine que portaient les chevaliers Antonins (ordre de saint Antoine le grand) qui s’occupaient des lépreux comme l’ordre de saint Lazare (Le symbole de la résurrection de la France). C’est le « T » de la prison du temple où la famille royale acheva son chemin de Croix.

C’est également le Tau de l’ordre des capucins. Car il est dit du roi caché que : « le Capucin le protège ». Cet ordre monastique porte la bure munie d’une capuche. Il est issu des nombreuses réformes de l’ordre de saint François d’Assise. Les moines portaient également la tonsure et la corde muni des fameux « nœud de capucin » dont est pourvue cette Croix.

Enfin J’ai trouvé dans mes recherches un lien avec Louis XVII, le petit roi du Temple. Les révolutionnaires l’avaient affublé entre autre du nom de « sapajou« . Ce terme vernaculaire désigne une espèce de singe que l’on nomme « capucin » du fait des poils sur leur tête qui font penser à la tonsure des moines du même nom.

Si le Ciel demain nous dévoile le véritable Lys caché et que ce dernier se révèle être l’héritier de Louis XVII (conformément aux dires des voyants de la Salette) et bien il est pour moi évident que ce petit roi du Temple est « le capucin » qui veille par la volonté de Dieu sur sa descendance.

Car, de même que la Croix était un signe d’infamie pour les bourreaux et est devenue l’objet de notre salut. De même les injures et offenses portées à l’encontre de la famille royale de France se retourneront contre ceux qui les ont commis. Afin que le Triomphe des Lys trinitaires soit manifeste.

Les deux Cœurs de Jésus et de Marie encadrent le Lys en pointe.

Les armoiries se trouvent dans une coquille saint Jacques. Je ne saurai dire pourquoi ce choix s’est imposé. La coquille renvoie à Saint Jacques de Compostelle. L’apôtre Jacques était le cousin germain du Christ.

L’utilisation de la coquille renvoie à ce pèlerinage. Les pèlerins ramassaient des coquilles sur les plages arrivés à destination. La coquille s’est ainsi imposée comme attribut de l’apôtre. Elle fut cousue sur les chapeaux, sacs et manteaux.

Elle offrait un « sauf-conduit » aux voyageurs qui pouvaient demander l’aumône, sa seule vision impliquait la Charité.

Le « veneranda dies » sermon extrait du Codex Calixtinus conféra une légitimité à ce symbole. Il fut codifié précisant que les deux valves du coquillage représentaient les deux préceptes de l’amour du prochain. Celui qui le porte doit y conformer sa vie.

La coquille saint Jacques est aussi appelée Mérelle de Compostelle. Cela signifie la mère de la lumière. Ce qui nous renvoie à la Très sainte Vierge, au Stella maris.

Du reste j’ai tenu à faire 13 alcoves pour notre sainte mère. La perle du coquillage a un caractère noble, c’est pourquoi elle orne la couronne des rois.

 Saint Jacques de Compostelle est représenté armé d’une épée sur un cheval blanc ce qui n’est pas sans évoquer le lieu-tenant à venir.

Le Tau est surmonté de l’acronyme « Iesus Nararenus Rex Iudaeorum » Jésus le Nazaréen, roi des Judéens.

 Le nom du vrai Roi de nos cœurs trône au dessus de tout. Il complète le Tau et rappelle la Croix d’Anjou qui deviendra la Croix de Lorraine d’où les doubles traverses.

INRI donnera Henri, aussi le HV se retrouve à la naissance de ces armoiries. Enfin nous trouvons en support deux lévriers d’argent.

Ils sont le symbole héraldique de la fidélité du roi à la Croix de notre Seigneur. 

Devant les évènements multiples qui renforcent de jour en jour les prophéties de Marie Julie Jahenny, que notre Seigneur nous aide à traverser la tempête qui monte et nous donne le roi tant attendu.  

                                                            Louis Chiren

Publicités

A propos alaintexier

La Saint Martial des Ardents, vers le 12 novembre, peut -et doit- redevenir la grande fête locale de la ville de Limoges. Ce blog propose plusieurs moyens pour y contribuer dont l'opération "Loupiotes" et " les Rencontres littéraires". Pour y aider , une seule adresse courriel : sm.ardents@orange.fr
Cet article, publié dans Blogs et sites providentialistes, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

29 commentaires pour A l’heure des orages déclenchés contre la Charte de Fontevrault par le prince de ce monde… Espérons contre toute espérance

  1. xavier dit :

    Gardez le mouchoir de Cholet dans votre poche, ne rangez pas la souris de l’ordinateur. L’effondrement est général, tout le monde royaliste est en perte de vitesse, ce n’est pas propre à la Charte de Fontevrault. Peut-être le signe d’évènements proches…
    Le découragement est profond! Chaque royaliste est engagé dans sa « chapelle » et ne se disperse pas, les temps sont durs pour tout le monde.
    Un royaliste est d’abord un Chrétien, il n’insulte pas son prochain et pratique la CHARITE.

  2. Sans rien vouloir enlever à l’oeuvre talentueuse de notre ami Louis Chiren, toute empreinte d’esthétique spirituelle, je vous invite à consulter notre article LES ARMES DE FRANCE

    Hervé Volto, CJA. LES ARMES DE FRANCE | La Charte de Fontevrault
    https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/…/he…

    vous y trouverez l’histoire des Armes de France, avec l’ange apportant l’écu Céleste fleurdelysé à un hermite devant le donner à Sainte Clotilde à l’attention du Roi Clovis, et ce qui pourrait être le bason du Grand Monarque à venir selon les Messages reçuts par Marie Julie Jahenny et par Agnès Marie.

  3. xavier dit :

    Ne lâchez rien, continuez.

  4. Encore. Encore ! Encore !!! Ce n’est pas parce que le Royalisme subit de temps en temps des trous d’air qu’il faut tout planter. Je le redis de nouveau, faisons notre la devise de la Princesse Chrisitine de Kent (épouse du Prince Mikel de Kent, cousin de la Reine Elisabeth II d’Angleterre) :

    -BIEN FAIRE ET LAISSER DIRE !!!

    C’est Louis Chiren qui a raison : COURAGE ET ATTENDONS LE CYGNE QUE DIEU SIGNE ! Et xavier aussi : NE LACHEZ RIEN, CONTINUEZ.

  5. Pardon, Charte de Fontevrault, de la longueur de ce commentaire. Notre bon Alain Texier pourra toujours le transformer en article s’il le veut…

    LE ROYALISME TRIOMPHERA ! La France est en guerre : contre le terrorisme au nom de l’islam, contre la barbarie anti-sémite et anti-Chrétienne, contre l’aveuglement de nos élites ripoux-blicaines mécréantes et parvenues dont l’actuel Régent Présidentiel prétend se démarquer. Nous aurions déjà là une Légitime revendication à demender la Restauration : C’EST LE MOMENT DE RESTER UNIS, DE NE RIEN LACHER !

    Marie-Julie Jahenny (1850-1941) est une voyante Catholique bretonne de Blain, près de Nantes, qui eut des extases et porta les stigmates du Christ. Ses visions prophétiques révèlèrent des catastrophes pour notre France contemporaine -on y est- mais aussi le retour d’un Roi pour sauver l’Eglise et la France.

    Concervé dans les archives Royales de Madrid, Il Ceremoniale istorico e politico (c’est écrit en italien, ce qui laisse à penser que ce serait la copie destinée au Royaume de Naples et des Deux-Siciles), sous le titre Opera utilissima per gli ambasciatori, définit ainsi la titulature du Roi de France :

    -Louis XV (le nom du Roi de l’époque), par la Grâce de Dieu Roi de France et de Navarre, du Siège Apostolique le Bienfaiteur héréditaire, de l’Eglise de Rome le Protecteur perpétuel, de la Liberté des Lieux Sainte le Défenseur Souverain du droit !

    Ici se trouve la Mission Divine du Roi de France.

    Car le Roi de France n’est pas un Roi comme les autres : c’est le Lieutenant du Christ sur Terre (Romains 13:1-2), tel un nouveau Constantin. La France n’est pas un pays comme les autres : c’est la Fille Aînée de l’Eglise et l’Educatrice des Peuples. La Révolution dite Française n’est donc pas autre chose qu’une oeuvre satanique ayant pour but la déchristianisation de la France, “nation des Francs qui a Dieu pour fondateur”.

    Le Royalisme en France, c’est avant tout une attitude culturelle Catholique, celle de la Tradition. En politique, il participe du principe d’expension-évangélisation dont Léon XIII et Charles de Foucault reprendront l’idée : tout le contraire de l’actuel euro-mondialime islamisant ! C’est aussi un nationalisme Français et Chrétien : mourir pour la Patrie, c’est mourir pour le Salut de la soiciété Française destabilisée par les idées révolutionaire. C’est, enfin, face à la masse, l’affirmation de la personne… voulue Chrétienne.

    -Avant d’êre Royaliste, je suis Catholique et Français; je dirai même que je suis Royaliste parce que je suis Catholique et Français (Maurice d’Andigné) !

    Le Royalisme persiste malgrès les décennies et les condamnations mais il est fortement divisé. Trois courant dominent avec trois Prétendants :

    1. Le courant Légitimiste avec le Prince LOUIS DE BOURBON. Le Légitimisme s’en remet au principe Royal qui est que le Roi est la seule autorité Légitime émanant de Dieu. Le Survivantisme, qui croit en la survivance de Louis XVII, et le Parmisme, constitué autour du Prince Sixte-henri de Bourbon-Parme et qui ne croit ni en la survivance de Louis XVII ni en la Légitimité du Prince Louis de Bourbon mais entend appliquer en France les principes carlistes -Dio, Ptria, fuoros y Rey legitimos (Dieu, Patrie, Foyers et Roi Légitime)- ne sont que des néo-Légitimismes : le principe est le même, seul le Prétendanht change.

    2. Le courant Orléaniste avec le Prince JEAN D’ORLEANS. L’Orléanisme, au contraire du Légitimisme, s’en remet à la volonté populaire pour l’appel au Roi, vu comme une impérieuse nécessité nationale, la Monarchie étant à leurs yeux la présence du Sacré dans le pouvoir, la continuité de la France, le destin national incarné par un Souverain indépendant des capprices du suffrage universel et du diktat de établissements banquaires.

    3. Le courant Providentialiste avec un Roi inconnu, dont on ne connaît que le nom : HENRI DE LA CROIX. Le Providentialisme a pour principe de s’en remettre à Dieu pour le choix et l’avènement du Roi à venir, vrai Lieutenant du christ et de Son Sacré-Coeur.

    Marie-Julie Jahenny, dans plusieurs extases, a annoncé le futur Grand Monarque SMTC HENRI V DE LA CROIX (comme il y eu un Philippe VI de Valois), ROI DE FRANCE ET D’ITALIE, EMPEREUR DES CHRETIENS : ce ne sont pas les prétendants que l’on nous présente aujourd’hui qui seraient appellés à siéger sur le Trône de France. Cette dernière prophétie semble confirmer et appuyer le mouvement Providentialiste parce que le Grand Monarque annoncé serait inconnu jusqu’au dernier moment. Il est précisé qu’auparavant, il y aurait un faux Roi, dont il faudrait se méfier.

    Ainsi les prophéties du Grand Monarque, qui qu’il sera, parlent effectivement d’un retour à la Monarchie en France. Dans un contexte de de crise majeure, de guerres civile et mondiale, le Roi sera pour nous le seul Salut dans ce cahos. La France de Dieu, le Royaume de Marie ne peut mourir : il FAUT qu’il vienne…

    La République est donc appellé à disparaître, et avec elle toutes les crimes de la Révolution : la décapitation du Constantin héréditaire de la France et des Français fidèles à Dieu et à Son Lieutenant Royal, la déchristianissation progressive de la France et l’islamisation progressive de l’Europe.

    Ni laïque, ni islamique, la France est Catholique !

    Pour que vive la France, vive le Roi !!!

    A noter qu’à l’étranger, notre Royalisme inspire le Carlisme parmesan, espagnol et latino-américain, le Miguélisme portugais et brésilien, le Néo-Bourbonisme napolitain, le Jacobitisme écossais et irlandais, le Magyarisme hongrois comme des Pays de Visegrade, et enfin le HIérosolymitisme de Terre sainte te des Pays de l’ex-Empire latin de Constantinople : ces pays attendent l’exemple Français, nous n’avons pas le droit de les décevoir.

    Je le répète : C’EST LE MOMENT DE RESTER UNIS, et DE NE RIEN LACHER !

  6. UN DERNIER POUR LA ROUTE…

    Par ses choix, par inclinaison intellectuelle et sociale, Emmanuel Macron semble organiser avec grande détermination la déconstruction de la France : déserts médicaux, culturels, férroviaires, abandons des classes, des personnes agées, des services publics en zone rurales, abandon de l’Outre-Mer, etc…

    Il lui reste encore quatre ans pour nous convaincre que l’on s’est trompé sur son compte…

    Dans l’attente, beaucoups de Français, en ce début de XXI° siècle, ont le sentiment d’appartenir à un groupe victime d’une oppression sans issue. Leur idéal politique Catholique et Royal leur parait tellement desespéré qu’ils en viennent à considérer que seul un cataclysme pourra ouvrir une brèche dans le bétonnage idéologique environnant. Ils se réfugient dans l’attente d’un Grand Soir, un évènement inatendu, imprévisible, spectaculaire, surhumain, et pour tout dire, miraculeux, qui leur apportera la délivrance.

    Un homme Providentiel de Sang Royal ? Une aube Royale ?

    LES FOUS DU ROIS savent quand à eux que le Fantôme du Louvre est assis serainement dans la pénombre, sur un siège avec des accoudoirs, regardant sur son écran les évènements avec le même détachement de quelqu’un qui regarderait un match de foot, fumant un bon havanne dont la fumée s’accumule au plafond, déborde par une fenêtre ouverte pour aller s’ajouter aux nuages menaçant qui s’amoncellent dangereusement dans le ciel.

    Et qu’il n’a plus qu’à attendre… Une étincelle !

  7. MA Guillermont dit :

    Bonjour Mr Texier , n’écoutez pas , regardons autour de nous et que voyons – nous ?
    Vide , absurdités , mensonges et scandales !
    L’opinion humaine n’est pas importante pour ceux qui , comme vous Mr Texier et ces internautes si éclairés , ont le courage d’affronter les forces du mal qui veulent arrêter votre sainte Mission !
    Beaucoup tenteront de vous bloquer , ils sont déchaînés pour empêcher la préparation des humbles de coeur à cette merveilleuse promesse , la venue du Grand-Monarque , NOTRE HÉRITAGE et celui du monde entier !
    Jésus et Marie nous en ont fait la promesse par les Révélations de la Mystique de Blain si persécutée et toujours non reconnue par l’Eglise , Marie-Julie Jahenny !
    Je me suis rendue sur sa terre la semaine dernière et j’ai reçu l’immense grâce de pénétré dans ce Sanctuaire …
    J’y suis restée 7 heures , des événements m’ont bouleversé et personne pas même Satan ne peut empêcher ce qui est en train de se produire ! Ce qui est en train d’arriver !
    Vous , nous sommes sous la protection de Dieu , nous respectons Sa Sainte Parole , c’est pour cela que les suppôts des ténèbres enragent et mettent tous les obstacles et toutes leurs forces pour vous décourager !
    Remettons tout à Jésus-Christ par Sa Très Sainte Mère . La vallée des larmes a été leur lot quotidien , sur cette terre .
    Nous , nous allons vivre des temps magnifiques comme il n’y en a jamais eu sur terre …
    Après !

  8. MA Guillermont dit :

    En revenant Dimanche , redescendant le Col de la Chavade , il était tôt le matin , le jour se levait , le soleil levant , éblouissait le pare – brise j’ai aperçu un bras tendu par un auto-stoppeur et j’ai freiné pour le prendre …
    C’était une jeune femme , incroyable rencontre … qui s’est choisi une vie au bord de la rivière depuis 3 ans , … , portant le prénom de … Clotilde !
    Le vaisseau – Amiral est insubmersible …
    Les courants sont forts et la bataille fait rage mais Don Bosco a prédit la Victoire !

  9. Louis Chiren dit :

    Nul ne peut dire qu’il ne traverse pas des moments de doute et de vide.. les grands saints eux-même ont vécu le désert de la foi.

    Aussi espérons, notre roi attendu tel le petit roi Louis reviendra bien chez nous !

    Vous le petit roi Louis qui sur terre a souffert

    Nous qui cherchons en vain la fin de cet enfer

    Demandez au Bon Dieu de changer le destin

    Du royaume de France pour le bien servir (bis)

    A la prison du temple vous fûtes enfermé

    Vous le petit dauphin si pur et si lucide

    De votre petit chien vous fûtes même séparé

    Des larmes de votre corps vous avez tant pleuré (bis)

    Louis Seize votre père si doux si aimant

    Privé de ses bons droits le royaume bafoué

    Elisabeth de France votre si pieuse tante

    La reine votre mère qu’ils poussèrent au parjure (bis)

    Votre destin si flou que le doute nous hante

    Nous les enfants perdus en souffrance du Lys

    Nous espérons en Dieu attendons le salut

    Sacré Cœur de Jésus là est la solution (bis)

    Lorsque le descendant des Louis reviendra

    Nous accourrons à Lui nos bras chargés de fleurs

    Avec nos pleurs nos cris et nos joies indicibles

    Nos étendards levés flottants droits dans le vent (bis)

    Pour lors nos cœurs d’amour se sont rassemblés

    A l’appel de la Croix à l’écoute des voies

    De Marie Jahenny les prophéties résonnent

    C’est Henri le cinquième qui marchera dans vos pas (bis)

    • MA Guillermont dit :

      Merci Louis Chiren
      Quelle profondeur et quelle Majesté en ce texte !
      Je viens d’en faire récitation devant les tableaux du Sacré-Coeur de Jésus et du Coeur Immaculé de Marie …

      • Louis Chiren dit :

        Heureux que le Ciel vous comble de sa grâce.
        Pour rebondir sur les couleurs trinitaires qui finement m’ont toujours accompagné, voici les armoiries que j’ai nommé « les armoiries du temple ».

        Au passage magnifique message de Catoneo ci-dessous.

        J’ajouterai que nous ne sommes rien, nous n’avons aucun pouvoir et attendons tout de Dieu.

        Le titre de « pauvres pèlerins du roi » est fort bien trouvé.

        C’est bien le Roi du Ciel qui nous redonnera le roi de France.
        Faisons de nos larmes une offrande au bon Dieu, que les coups reçus nous fassent bien comprendre que ce n’est pas nous qui déciderons, ni du lieu ni du moment, ni de la route du lieutenant caché et de ses choix à venir.

        Prions et restons unis, ne tombons pas dans les mondanités bien vaines qui je le pense ne vont pas dans le sens du choix du Roi et du roi.

        Sainte Jeanne et saint Michel sont au combat, la guerre est à nos portes il nous faut prier et espérer, là sont nos trésors.

        Courage monsieur Texier !

  10. PS III :

    Dimanche 16 octobre 2016 : Messe de canonisation du Père Salomon Leclerc, prêtre martyrisé à la Révolution, le jour anniversaire de la fête de la monté au Ciel de la Reine Marie Antoinette, décapitée odieusement le 16 Octobre 1793.

    La canonisation par Sa Sainteté le pape François I° de Salomon Leclercq (Boulogne-sur-Mer, 14 novembre 1745 – Paris, 2 septembre 1792), frère des écoles Chrétiennes martyr lors des massacres de la Prison des Carmes, sonne comme de secour envoyé SUB ROSA par le Vatican à la France Eternelle, Fille Aînée de l’Eglise, et donc à son Roi Légitime.

    Seul un EXTREMIS peut justifier un tel message SUB ROSA…

    Le Roi caché HENRI V DE LA CROIX, du fonc de son anonymat, a-t-il reçut le BAT SIGNAL ? L’Eglise a besoin du Roi de France et le Roi de France a besoin des Royalistes. Nous, Royalistes, Français, NOUS N’AVONS PAS LE DROIT D’ABANDONNER !

  11. Catoneo dit :

    Cher Monsieur Texier,

    Les chapelains royalistes ont toujours refusé la gestion par objectifs parce que l’efficacité troublait le silence de leur contemplation. Ils contemplaient leur propre oeuvre, sans s’inquiéter de sa compréhension par les autres.

    Les effectifs des Recontres que vous avez organisées auraient dû vous alerter que le logiciel de neutralité était au seuil de la cachexie. Comment en serait-il autrement au spectacle de la débandade des chapelles engagées derrière un prétendant ? Les cotisations, les abonnements ne rentrent pas non plus ailleurs. Pourquoi, est une question métaphysique. Le schéma royaliste traditionnel n’emporte plus de convictions au-delà d’un cercle restreint et terriblement avare ou impécunieux de quatre mille gens plus ou moins sensibles à la cause du roi (le sondage SYLM aboutissait à un constat semblable). On veut bien lire des trucs qui ne mangent pas de pain mais flattent son ego dans une posture décalée sans toutefois se compromettre socialement, a fortiori cotiser à des causes perdues. Mieux vaut aider les Orphelins d’Auteuil.

    Mais la Charte ne fonde ses espérances que sur la Providence, ce qui devrait la sauver des ravages de l’Opinion. Pourquoi dès lors s’inquiéter ? La matérielle bien sûr ! Et une queue de trajectoire toujours repoussée qui consomme tant d’énergie pour rien ! La Providence entend-t-elle ? Depuis la décapitation du roi, il semblerait qu’elle n’ait plus rien à nous dire, maudits que nous sommes, comme le soutenait Léon Bloy.

    Vous vous sentez seul, mais ne vous est-il pas venu à l’esprit que la profonde déchristianisation du pays y était pour quelque chose ? Les églises n’ont pas été vidées au lance-flammes ou au kärcher. Comme dans les civilisations pré-colombiennes, les gens, saoulés par leurs prêtres, se sont enfoncés dans la jungle de la consommation. Les fidèles ne le sont plus sauf encore dans les grandes métropoles où le dimanche voit des nefs remplies (une messe par église pas plus, sur une zone de chalandise d’au moins cent mille habitants).
    Certains diocèses se sont carrément effondrés sur eux-mêmes sans « aide » extérieure. Le plus emblématique d’entre eux est sans doute le diocèse de Rodez, forteresse avancée jadis de la foi romaine aux portes du midi réfractaire, réputée imprenable, sauf aujourd’hui par le désenchantement.

    Si les gens ne croient plus à l’eschatologie que l’Eglise n’enseigne plus, pourquoi attendraient-ils avec vous la Providence pour rétablir un roi dont ils ne voient pas l’utilité dans leur vie matérielle et même spirituelle ? Si tant est qu’ils connaissent l’existence même de la Charte. Pour les faire changer d’opinion, il faudrait des moyens de propagande de masse puissants et organisés que le microcosme royaliste ne pourra jamais fournir. On n’a pu maintenir ni l’Action Française 2000 ni le Lien légitimiste et vous voudriez que la Charte survive à cela ? Vous n’avez comme issue que celle de témoins dont la contribution ne sera jamais appelée à la barre. Mais l’espérance même vaine est un puissant soutien.

    C’est assez triste finalement mais il faut savoir tirer le rideau et cesser de se ronger le foie sauf à transformer l’addiction en passe-temps, comme je le fais de mon propre blogue. Le roi reviendra par le raisonnement, pas par l’incantation, et c’est un tout autre logiciel. Dites-le à Monsieur Volto…

    Cordialement.
    A Bray-Dunes le 3/8/18

    • Cher ami,

      Une analyse aussi fouillée que charitable et encourageante mérite de donner lieu à un post dés que j’aurais repris mes esprits,force et courage. Grâce à vous tous et à vous en particulier, Cher Catonéo, le « navire amiral » va reprendre la mer et cette fois sans craindre les coups de tabac.

  12. C’est Catonéo qui a raison : Le Roi reviendra par le raisonnement, pas par l’incantation. Aussi faut-il faire résonner les Royalistes : en politicien, certe, mais aussi en historiens et pèlerins.

    Il y a trois manières d’apréhender le Royalisme en France : la manière politique, la manière historico-mondine, pardon people (prononcer pipole) et la manière spirituelle.

    I. LE ROYALISME POLITIQUE.
    Pour l’école maurrassienne, le Royalisme est un nationalisme Français et Chrétien : mourir pour la patrie, c’est mourir pour la Salut de la société Française destabilisée par les idées républicaines d’origine protestanto-judéo-maçonnique. On croyait le Royalisme Français disparu depuis l’échec et la condamnation de Charles Maurras en 1945. En outre, les enjeux politiques de l’après-guerre (affrontement est-ouest, décolonisation, Mai 68, etc…) semblaient avoir relégué aux oubliettes de l’Histoire le débat entre les mérites comparès du Royalisme et du républicanisme. Jusqu’à la chute du Mur de Berlin -en plein évènement du Bicentenaire !- la seule question était de savoir s’il valait mieux avoir raison avec JP Sarthe que raison avec Raymon aron. Mais la chute du communisme, et plus généralement des idéologies de Gauche, ont libéré un espace idéologique permettant de reposer en France, la question des institutions : république ou Monarchie ?

    Si pour l’école maurassienne, repise par les Orléanistes ou par des Providsentialistes (Abbé Georges de Nantes), la Monarchie a celà de bien d’apporter la CONTINUITE dans la conduite des affaires, l’UNITE nationale et l’ARBITRAGE suprême au-dessus des factions, pour les Légitimistes et les Néo-Légitimistes -Survivantistes, Parmistes, Providentialistes- LE ROI EST SEULE AUTORITE LEGITIME EMANANT DE DIEU. Dans tous les cas, face à la violence sournoise qui s’exerce partout, contre l’âme de nos enfants, contre les Catholiques, contre les traditions de notre Pays, contre son Histoire, contre la sécurité et l’honneur de la France, nous Royaliste, nous devons opposer SANS RELACHE nos valeurs Chrétiennes, familiales et patriotiques.

    II. LE ROYALISME PEOPLE.
    Les Légitimistes et les néo-Légitimistes, pour qui le Royalisme est tout d’abord une attitude culturelle Catholique, celle de la Tradition, ont raison : à l’heure où la France est en guerre, contre le terrorisme aunom de l’islam, contre la barbarie anti-sémite et anti-Chréyienne, contre l’aveuglement de nos élites Ripoux-blicaines parvenues et mécréantes dont le Président Macron prétend se démarquer, des foules nombreuses se pressent dans les galeries, les salons, les jardins des châteaux Royaux -Versailles, Chambord, son et lumière !- et au cinéma, dans la décoration, la parfumerie et l’édition, l’étiquette Royal fait MONAR-CHIC : on ne compte plus les magazines people et les émission de télé qui font le miel du mairage Royal et du baptême Princier !

    A l’époque où, grâce à la télé et internet, aux structures sociales qui, dans le politique, évoluent à l’envers du XIX° siècle vers une prépondérance donnée au visage de l’homme (Trump, Macron, Salvini, Poutine, Abert de Monaco, Elysabeth d’Angleterre, pape François) sur l’anonymat des insitutions, il n’est pas exclu que les peuples en général et le peuple Français en particulier, ne préférassent se mirer dans la face d’un Monarque héréditaire et Sacré plutôt que dans celui d’un quelconque VRP de la Pipolitique.

    III.LE ROYALISME SPIRITUEL.
    La Mission Divine de la France -faire triompher l’Eglise Catholique et la Royauté du Christ comme étendre les vérités Chrétiennes aux autres nations- fut définie au baptême de Clovis et affirmée dans le Testament de Saint Rémy et confirmée par les Miracles de Sainte-Clotilde, Saint-Louis, Sainte-Jeanne d’Arc, Apôtre et martyre de la Royauté Universlle de N.S. Seigneur Jésus-Christ et du caractère Sacré et Divin du Roi de France Son Lieutetant, trois personnes incarnant le coeur de notre Histoire.

    Les fausses lumières de la Révolution qui ont assis la République ont éloignée la France, Fille Aînèe de l’Eglise et Educatrice des Peuples, de sa mission Sacrée : l’Occident est menacé, notre Etat est bradé, nos églises sont vidées, nos villes sont souillées, notre jeunese gachées, anbandonnée, livrée. Mais la France peut retrouver sa Mission Divine : elle le peut en retrouvant son Manteau de Royauté que la République lui a arraché, en reconnaîsant la Royauté du Christ et en répondant aux demendes de Paray-le-Monial. CAR IL N’Y A PAS DE MISSION DIVINE DE LA FRANCE SANS CONTINUITE ROYALE. Et c’est bien cette continuité Royale, interrompue en 1830, qu’il faut restaurer, ce à quoi se prépare la Charte de Fontevrault, laissant humblement à Dieu le choix du Roi à venir et DANS L’ATTENTE DU PRINCE, ne cessant pas de SERVIR LE PRINCIPE, agissant comme si tout dépendait de nous tout en priant comme si tous dépendait de nous, n’oubliant pas de patriquer une dévotion au (double ?) Coeur de l’Amour surmonté de la Croix du Sacrifice, à Marie Reine et à Saint Michel Archange, défenseur de l’Eglise et de la France…

  13. Cril17 dit :

    Cher Alain

    Ainsi que vous avez dû le présumer, je ne pouvais que réagir après avoir lu ceci dans le commentaire de Louis Chiren, sur son oeuvre d’art héraldique :
     » Enfin J’ai trouvé dans mes recherches un lien avec Louis XVII, le petit roi du Temple. Les révolutionnaires l’avaient affublé entre autre du nom de « sapajou« . Ce terme vernaculaire désigne une espèce de singe que l’on nomme « capucin » du fait des poils sur leur tête qui font penser à la tonsure des moines du même nom.
    Si le Ciel demain nous dévoile le véritable Lys caché et que ce dernier se révèle être l’héritier de Louis XVII (conformément aux dires des voyants de la Salette) et bien il est pour moi évident que ce petit roi du Temple est « le capucin » qui veille par la volonté de Dieu sur sa descendance.  »
    Mais j’hésitais encore sur le contenu même du commentaire à faire, jusqu’à ce que je lise votre échange avec  » catonéo » qui libérera ma parole comme suit .
    Cher Alain,
    A titre de pauvre pélerin du Roi – selon une expression chère à « chouandecoeur » – et de membre de la cellule CRIL17 appartenant au corps mystique du Royaume de France en survivance ( ou CMRFS) je considère tous vos amis de stricte obédience fontevriste – comme dirait le CER – comme étant à part entière des membres d’une autre cellule du CMRFS avec sa propre histoire et sa raison d’être !
    Cela étant dit, et face à la violence inacceptable de certains propos tenus sur Internet, que par réalisme et honnêteté intellectuelle vous n’avez pas craint d’afficher sur votre blog, permettez-moi de vous faire part d’une réflexion qui me tient à coeur, que je n’avais pas encore formulée comme je vais le faire, mais que seule heure critique que vous vivez m’autorise – me semble-t-il à vous faire.

    N’y aurait-il pas, cher Alain, une erreur de raisonnement dans la justification même de toute votre démarche dite fontevriste ou providentialiste que vous fondez sur le texte du Pater Noster en ayant écrit :
     » le coeur des royalistes est toujours aussi glacé et imperméable à des messages aussi simples que :
    – Soumettez- vous à la volonté de Dieu s’agissant de qui doit être Son Lieutenant sur le trône de France
    – Pardonnez les offenses commises par des militants royalistes servant un autre prince que le vôtre.

    Si la seule récitation et mise en application du Pater Noster, sans référence aux LFRF, devait suffire à attendre – voire à hâter – l’avènement du Roi de France, correspondant à ce que nous croyons être une solution de salut public pour la France, tous les chrétiens du monde entier participeraient donc à cette démarche ; je ne vous ferai pas l’injure de souligner ce qu’une telle proposition aurait d’absurde, … sauf à admettre que la résurrection du Royaume de France, espérée ou non consciemment par tous les chrétiens priant le Pater Noster, dans quelque langue que ce soit de Pontmain à Vladivostok et de Vladivostok à New-York, du pôle Nord au pôle Sud, serait La seule solution permettant d’assurer la paix universelle entre les nations, espérée par tous les hommes de bonne volonté depuis des temps immémoriaux …

    D’où ma suggestion de l’heure pour votre réflexion manifestement en cours :
    à la faveur de la quarantaine de saint Louis, peut-être serait-il opportun que votre appel à la prière du Pater Noster s’articule selon une formule à votre seule convenance qui serait un appel à la Divine Providence pour qu’en priant le Pater Noster, les royalistes de France et de Navarre, et plus si affinités, découvrent la bonne et nécessairement unique interprétation des LFRF pour le temps présent et à venir ?

  14. Buni dit :

    Courage, continuez! C’est souvent dans les moments les plus absurdes que les miracles s’accomplissent, au temps de Dieu et selon ses desseins!

  15. Ping : L’amitié fontevriste n’est pas un vain mot. (Mail du 2 août 2018) Merci à Xavier. | La Charte de Fontevrault

  16. Ping : L’amitié fontevriste n’est pas un vain mot. (Mail du 2 août 2018). Merci à Louis Chiren | La Charte de Fontevrault

  17. Ping : L’amitié fontevriste n’est pas un vain mot. (Mail du 2 août 2018) Merci à Hervé | La Charte de Fontevrault

  18. Ping : L’amitié fontevriste n’est pas un vain mot. (Mail du 2 août 2018) Merci à M. A. G. | La Charte de Fontevrault

  19. Ping : L’amitié fontevriste n’est pas un vain mot. (Mail du 2 août 2018) Merci à Hervé Volto. | La Charte de Fontevrault

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s