Le mariage du prince Harry et de Meghan Markle.  » Ça fait rêver le petit peuple, je trouve ça atroce »

NDLRB. A notre connaissance le  site légitimiste  Vexilla Galiae est aujourd’hui en sommeil … Voici une de leurs dernières mises en ligne.

Publié dans Politique le jeudi 24 mai 2018 21:38 par Louis de Lauban

Le récent mariage du Prince Henry, Duc de Sussex et de Meghan Markle a provoqué un nombre incalculable de commentaires. Mais notre classe politique s’est encore distinguée par la nullité absolue de ses interventions. Deux oligarques ont particulièrement manifestés leur haine et leur stupide suffisance. D’abord l’inénarrable Mélenchon trouve la monarchie britannique débile et dispendieuse, jugement proprement scandaleux lorsqu’on sait que la monarchie coûte moins que la présidence de la république en France et qu’un évènement comme le mariage princier rapporte plus qu’il ne coûte.

Mais la palme de la stupidité et de la hargne revient sans doute à Luc Ferry. Ferry, homme de la droite républicaine commence par un aveu que tous les royalistes qui regardent cette tendance avec bienveillance parce qu’ils se pensent eux aussi de droite (mais non républicaine) devraient peser avec une profonde réflexion : « Moi je suis un vieux républicain, là je me retrouve du côté de Mélenchon. » Oui chers amis, la réalité est clairement dite ici, la droite et la gauche se retrouvent pour combattre la légitimité, les lois de la nature, la volonté de Dieu et toutes les traditions non seulement de la France et de ses provinces, mais aussi de la civilisation européenne et de la chrétienté catholique dans son ensemble. Droite ou gauche ne se polarisent que par rapport aux trois idéologies modernistes mortifères issues de la Révolution : socialisme, libéralisme, nationalisme. Ils « s’extrêmisent »selon leur degré d’attachement à l’une des trois. Si certains thèmes peuvent être communs avec les défenseurs de ces idéologies, n’oublions jamais que nous sommes autres, nous ne sommes ni de droite, ni de gauche, ni du centre et encore moins des extrêmes, nous sommes de France, de la tradition et de la légitimité qui nous résume tout entière du point de vue politique. Laissons donc cela à ces gens de peu de foi.

Ferry poursuit ensuite par un aveu d’élitisme dans le plus mauvais sens du terme au sujet du mariage princier  et du festival de Cannes : « Tout ce peuple qui est là à rêver je trouve ça atroce. » « Ça fait rêver le petit peuple, je trouve ça atroce ». Il faut des élites dans la Nation pour bien servir le Roi et la France, mais le dégoût absolu du peuple, l’absence évidente de toute empathie pour son désir de communion avec la monarchie vécue comme la tête, la représentante, l’incarnation et le symbole de l’unité du Royaume-Uni sont le signe d’une morgue et d’un mépris qui démontre à quel point nos politiciens sont corrompus au niveau moral.

Ferry se présente comme un défenseur des principes républicains, comme un  défenseur de la démocratie, et comme le défenseur de la morale du peuple. Mais le peuple le déçoit et a tort selon ce grand démocrate lorsqu’il manifeste un enthousiasme monarchiste.

Pendant toute l’interview, Luc Ferry a répété en parlant du Prince Henry Duc de Sussex : « Il n’a jamais rien fait et s’est simplement donné la peine de naître », citant sans le nommer Beaumarchais et le monologue de Figaro[1]. Le Duc de Sussex a portant bien servi son pays et s’engage pour des causes généreuses. Certes ces possibilités, ces droits lui viennent de sa naissance, mais comme disait le Roi Titulaire de France : « ces droits sont des devoirs ». Harry, né dans une famille obscure n’aurait pas le même impact sur le monde s’il décidait de se consacrer à une cause, chose d’ailleurs pas toujours évidente pour un homme du peuple moins fortuné que M. Ferry. Il aurait pu aussi comme ses cousines, ne rien faire de remarquable, si ce n’est porter des bibis ridicules. Mais là où Luc Ferry prouve sa duplicité et sa faillite morale c’est quand il déclare : « Je porte un nom extrêmement républicain ».

Oh ! Or donc M. Ferry, qu’avez-vous donc fait sinon vous donner la peine de naître pour vous vanter de porter ce nom là ? Et qu’est-ce que cela prouve sinon que vous appartenez à cette oligarchie républicaine qui s’est octroyé depuis plus de 200 ans des privilèges indus et sans aucune mesure avec ceux d’avant 1789. Privilèges d’autant plus scandaleux qu’ils se fondent sur la perte des droits et libertés des Ordres de la Nation et des Provinces et se sont établis au profit de la caste prétendument républicaine dont vous êtes le parfait exemple d’arrogance, de suffisance et d’hypocrisie.

L’oligarque « républicain » qui se présente volontiers comme un « aristocrate » du savoir déclare ensuite : « Edouard VII a épousé une actrice américaine » ce qui a provoqué son abdication. L’homme ne maîtrise pas son sujet, il s’agissait d’Edouard VIII et non de son grand-père Edouard VII et Wallis Simpson, bien qu’américaine, n’était pas actrice.  Ferry se révèle ensuite en déclarant au sujet de Meghan Markle, après un échange plus que douteux avec la journaliste sur le titre de Duc et Duchesse de Sussex : « elle a un vrai talent j’adore Suits ». Disons le sans ambages, Meghan Markle n’est pas Grace Kelly, sa filmographie est légère, elle jouait dans la série Suits le rôle d’une « avocate sexy ». Je n’ai pas vu la série, mais cette description de son rôle explique sans doute l’air libidineux de notre oligarque républicain.

Enfin, la journaliste a évoqué la possibilité d’une restauration en France et les propos tenus par Emmanuel Macron, en substance voici la réponse de Ferry : « C’est absurde… les mains m’en tombent des bras…  La Ve république, monarchie élective est  ridicule mais moins que la monarchie … je suis favorable à un système à la suisse avec un conseil de 7 sages à la tête du pays. » On comprend que l‘idéal de Luc Ferry, c’est de copier le pays de Jean-Jacques Rousseau et d’instituer un nouveau Directoire. Et c’est ce genre de personne qui ose définir la monarchie comme une faillite morale et une servitude volontaire…

Louis de Lauban

[1] « Parce que vous êtes un grand seigneur, vous vous croyez un grand génie ! … Noblesse, fortune, un rang, des places, tout cela rend si fier ! Qu’avez-vous fait pour tant de biens ? Vous vous êtes donné la peine de naître, et rien de plus. Du reste, homme assez ordinaire ! Tandis que moi, morbleu! Perdu dans la foule obscure, il m’a fallu déployer plus de science et de calculs, pour subsister seulement, qu’on n’en a mis depuis cent ans à gouverner toutes les Espagnes : et vous voulez jouter. », Beaumarchais, Le Mariage de Figaro (V, 3), 1784

http://www.vexilla-galliae.fr/actualites/politique/2640-harry-meghan-de-sussex-le-ballet-de-la-mediocrite-des-republicains

Voir aussi le passionnant  article  publié  sur le blog du CER.

https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2018/05/26/un-exemple-de-creation-contemporaine-darmoiries-en-grande-bretagne-la-duchesse-de-sussex/

 

 

A propos alaintexier

La Saint Martial des Ardents, vers le 12 novembre, peut -et doit- redevenir la grande fête locale de la ville de Limoges. Ce blog propose plusieurs moyens pour y contribuer dont l'opération "Loupiotes" et " les Rencontres littéraires". Pour y aider , une seule adresse courriel : sm.ardents@orange.fr
Cet article, publié dans Action Légitimiste, Familles royales françaises et étrangères, Limites de la république, Société traditionnelle, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Le mariage du prince Harry et de Meghan Markle.  » Ça fait rêver le petit peuple, je trouve ça atroce »

  1. -Je suis tombé par terre, c’est la faute à Voltaire ! Le nez dans le ruissaeu, c’est la faute à Rousseau !

    Tous pourri : Ferry aussi ?

  2. Les rapports mutuels des seigneurs et de leurs paysans ne ressemblaient pas non plus à ce qu’on voyait, en général, dans le reste de la France; il régnait entre eux une sorte d’union peut-être inconnue ailleurs. Les propriétaires du Bocage y afferment peu leurs terres; ils partagent les productions avec le métayer qui les cultive: chaque jour ils ont ainsi des intérêts communs, et des relations qui supposent la confiance et la bonne foi. Comme les domaines sont très-divisés, et qu’une terre un peu considérable renfermait vingt-cinq ou trente métairies, le seigneur avait ainsi des communications habituelles avec les paysans qui habitaient autour de son château; il les traitait paternellement, les visitait souvent dans leurs métairies, causait avec eux de leur position, du soin de leur bétail, prenait part à des accidens et à des malheurs qui lui portaient aussi préjudice; il allait aux noces de leurs enfans et buvait avec les convives. Le dimanche, on dansait dans la cour du château, et les dames se mettaient de la partie. Quand on chassait le sanglier, le loup, le curé avertissait les paysans au prône; chacun prenait son fusil et se rendait avec joie au lieu assigné; les chasseurs postaient les tireurs, qui se conformaient strictement à tout ce qu’on leur ordonnait. Dans la suite, on les menait au combat de la même manière et avec la même docilité (MÉMOIRES DE MME LA MARQUISE DE LA ROCHEJAQUELEIN, ÉCRITS PAR ELLE-MÊME, ET RÉDIGÉS PAR M. DE BARANTE. CHAPITRE III. Description du Bocage.—Moeurs des habitans.—Premiers effets de la révolution.—Insurrection du mois d’août 1792.—Époque qui précéda la guerre de la Vendée.)…

  3. Richard dit :

    Merci pour cet excellent article qui nous remet en mémoire la nullité de cette élite républicaine qui ne pense qu’à elle. Le Roi, lui au moins, pensait au Peuple et le défendait. Son amour était authentique, au contraire de ces énarques républicains, dont leurs seuls soucis et de garder leurs places en mentant constamment aux français. Le pire est que ces hommes là, si on peut appeler çà homme, se vantent entre-eux, en douce dans les loges, d’être intelligents et de rouler cette masse ignare qu’est le peuple, dans la farine. Pauvres politiciens républicains ! Ils croient qu’ils ont une conscience, et ne s’aperçoivent même pas, qu’ils n’en n’ont jamais eu.

  4. Un mot sur le site Vexilla Galliae, que nous appelons « le média numérique de la légitimité de stricte obédience » depuis qu’il a refusé bêtement la collaboration (qui lui aurait portant été bénéfique) du CER. Il n’est pas en sommeil. Il est tout bonnement mort de ses rivalités et de ses atermoiements.
    Se réveillera-t-il de ses cendres ? Pas sûr, tant qu’il refusera de voir la réalité politique et sociologique en face.

  5. xavier dit :

    FERRY ? Plutôt Ferry-boat, celui qui fait la navette entre la droite et la gauche en véhiculant les mêmes principes nauséabonds. La république de l’extrême gauche à l’extrême droite c’est la même chose et le même système.
    Quand les Français auront compris, ils cesseront de voter!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s