Le Bulletin d’André Noël . SYNTHESE HEBDOMADAIRE des problèmes politiques français et internationau

Le Bulletin d’André Noël

SYNTHESE HEBDOMADAIRE

des problèmes politiques français et internationaux

Nouvelle série

Depuis 1949

N°2576

Maisons-Alfort, semaine du 17 au 23 septembre 2018

« Mieux vaut être informé d’une réalité si déplaisante soit-elle qu’être dupe des apparences dont on voudrait la parer »

Macron demande « pardon » pour la mort de Maurice Audin, traître à la France !

Emmanuel Macron est en campagne électorale ; il en accélère le tempo, l’échéance des européennes approchant à grands pas. Etant en échec en France, il espère se refaire en réalisant son grand projet : devenir le leader des « progressistes » en Europe – comprenez le cheval de Troie de l’immigration et de la mondialisation libérale – Après sa victoire face à Marine Le Pen en 2017, ses pairs européistes avaient fait de lui le chevalier blanc qui terrasserait l’hydre « populiste ».

Il lui importe donc de devancer la liste du Rassemblement national et de ses alliés ; s’il ne devait pas y parvenir, c’en se- rait fini de ses espérances européennes, échouant donc sur deux tableaux : la France et l’Europe. Or, pour lui, ça se présente de plus en plus mal : à en croire les derniers sondages, il ne devance que d’un petit point la liste nationale et, cela, avant même que la campagne soit officiellement lancée.

Billet
La « démocratie » à l’européenne

Entre autres promesses de l’Union européenne, il y avait celle de développer un espace démocratique exem- plaire. L’élection à la proportionnelle des députés euro- péens devait être un signe de cette volonté affirmée. Mais cela s’arrête-là ! Après le scrutin, à Strasbourg, il y a des parlementaires à part entière et des élus de se- conde zone, ces derniers étant les eurosceptiques, natio- nalistes ou souverainistes. Le président actuel du grou- pe PPE (Parti populaire européen où siègent les dépu- tés LR), Manfred Weber, vient d’en donner une nouvel- le preuve, avec un cynisme désarmant. Dans une inter- view accordée au Monde, il a déclaré : « Je me suis en- gagé durant cette période législative pour qu’aucune force d’extrême-droite ne puisse accéder à un poste im- portant dans l’hémicycle. » Et de se vanter ainsi : « Le PPE a même voté pour des communistes afin de pré- server ces postes. » Les communistes en question sont des nostalgiques des dictatures qui, à l’Est, ont asservi les peuples pendant des décennies, sans doute des dé- mocrates exemplaires aux yeux de Manfred Weber ! Précision : ce haut personnage est candidat à la succes- sion de Junker à la tête de la Commission européenne. Ayant besoin de la caution du Parlement, il recrute donc à gauche. Son message aux électeurs nationaux : votez pour les souverainistes si vous voulez, mais sa- chez qu’ils seront bâillonnés et vous avec ! Raison de pluspoursemobiliserafinquelesWeberet complices soient balayés en 2019. G.B.

Il était nécessaire d’exposer la difficulté dans laquelle se débat le chef de l’Etat pour comprendre la raison pour laquelle il a cru de- voir procéder à cette scandaleuse reconnaissance de la responsa- bilité de l’armée française dans « l’assassinat », en 1957, de Mauri- ce Audin qui, arrêté par nos soldats, a disparu après avoir été tor- turé, affirme-t-on sans preuve. Le chef de l’Etat a donc procédé « à la reconnaissance officielle de l’assassinat de Maurice Audin par l’armée française », selon le communiqué de l’Elysée

Rien, pas plus aujourd’hui qu’hier, ne justifiait une telle démar- che à laquelle ses prédécesseurs se sont toujours refusés, même Hollande. Macron a choisi de rouvrir le drame algérien qui a divi- sé les Français pour un motif purement électoral. Il lui faut trouver à gauche les électeurs qui lui manquent à droite. D’où, aussi, son « plan pauvreté » – dont nous aurons à reparler – pour tenter d’ef- facer l’étiquette de « président des riches ».

Dans le même mouvement, il a contraint son ministre de l’Educa- tion nationale, dont on pouvait espérer beaucoup, à mettre ses pas dans ceux de Najat Vallaud-Belkacem, son prédécesseur, en prô- nant l’enseignement de l’arabe dès l’école primaire au motif que c’est une langue « très importante », d’où sa volonté de la « développer » et de lui « donner du prestige ». Les petits Français ne doivent pas y échapper, a annoncé le ministre, puisque c’est « une très grande langue littéraire qui doit être apprise; pas seule- ment par les personnes qui sont d’origine maghrébine ou de pays de langue arabe. » Avant de penser à sauver la terre d’un réchauf- fement climatique hypothétique, le premier danger bien réel n’est- il pas de la protéger de l’invasion musulmane. Si nous avons réussi à nous sauver du communisme, nous sommes « en marche » pour ne pas échapper à l’islamisation !

Mais revenons à Maurice Audin. Le chef de l’Etat n’a pas seulement dénoncé l’armée française, il a demandé « pardon » à sa veuve, au nom de la France ! Il a également fustigé un « système » qui a favorisé les « disparitions et permis la torture à des fins politiques. » Le systè- me ? Ce seraient les pouvoirs de police confiés à l’armée par le gou- vernement Guy Mollet, approuvés par l’Assemblée nationale, y com-pris par les députés socialistes et communistes. Ces pleins pouvoirs attribués à l’armée étaient le seul moyen d’en finir avec les centaines d’attentats frappant les militaires et les policiers, certes, mais aussi les civils, femmes et enfants, sans oublier les rivaux du FLN, les nationalistes du MNA (Mouvement nationaliste algérien) de Messali Hadj. Les paras ont gagné ce que l’on a appelé « la ba- taille d’Alger » : de 122 attentats en 1956, on a rétrogradé à 6 en août 1957 et aucun en novembre de la même année.

A l’image du traître Georges Boudarel pendant la guerre d’Indochine, Maurice Audin était un membre du Parti com- muniste algérien, un porteur de valises. Mais il n’était pas que cela : si son appartement était un refuge pour les terroristes pourchassés, c’était aussi un lieu où étaient entreposées des armes pour abattre les militaires français. Audin était un traître qui a aidé à tuer nos soldats mais aussi des civils. Dans tous les pays, en temps de guerre, les traîtres sont exécutés : douze balles dans la peau, c’est ce que méritait Audin. Qu’il ait péri autrement n’a finalement que peu d’importance !

Macron est allé visiter la veuve et la fille du traître. Mais il n’est jamais allé voir les veuves, les enfants et les petits- enfants des harkis, égorgés par les tueurs du FLN et ce, avant et après le « cessez-le-feu », et pas davantage ce qui reste des familles françaises victimes du terrorisme algérien. La torture ? L’armée se souvient des soldats qui ont été torturés par Yacef Saadi, par exemple, tueur en chef dans la Casbah d’Alger.

Macron n’a pas demandé la réciproque : que le gouvernement algérien reconnaisse et assume les crimes innommables de ses « libérateurs » et en demande pardon. Il est vrai que le chef de l’Etat, par cette initiative, est dans la pleine continuité de ses injurieux propos proférés à Alger quand il n’était encore que candidat, ce que la presse algérienne se plaît à rappeler aujourd’hui, tel El Kabar. Sa correspondante à Paris souligne le caractère « historique » de cette reconnaissance du « crime de torture », expliquant que le geste est dans le droit fil des « déclarations courageuses » et sans « précédent » sous la Ve République d’Emmanuel Macron, lors de sa visite à Alger en février 2017 qui avait déclaré que la colonisation fut « un crime, un crime contre l’humanité, une vraie barbarie ».

Le Bulletin d’André Noël Synthèse Hebdomadaire                                            23, rue Paul Vaillant-Couturier – 94700 MAISONS-ALFORT – le n°,6 Euros

banoel@wanadoo.fr — tél : 01 74 59 31 68

 

Publicités

A propos alaintexier

La Saint Martial des Ardents, vers le 12 novembre, peut -et doit- redevenir la grande fête locale de la ville de Limoges. Ce blog propose plusieurs moyens pour y contribuer dont l'opération "Loupiotes" et " les Rencontres littéraires". Pour y aider , une seule adresse courriel : sm.ardents@orange.fr
Cet article, publié dans Blogs et sites identitaires, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s