Guerre de 14/18. A l’heure où Macron ne sait plus trop bien s’il doit Honorer l’allemande Angela Merkel ou les 1.300.000 morts de la Grande guerre…

Les Maréchaux de la Grande Guerre (1914-1918)

Dictionnaire comparé et portraits croisés. Jacques Jourquin

Présentation de l’éditeur

Joffre, Foch, Pétain, mais aussi Gallieni, Fayolle, Franchet d’Esperey, Lyautey et Maunoury, les huit maréchaux qui incarnent la victoire de 1918 furent l’objet d’une extraordinaire glorification dans l’entre deux guerres. Ils sont réunis pour la première fois dans une vaste étude comparée de leurs longues existences et de leurs actions.

Origines familiales, études et formations, grades, affectations et responsabilités, honneurs et décorations, péripéties de l’accession au maréchalat, mariages et demeures, activités de l’après guerre, circonstances de la mort, funérailles et sépultures, etc., sont recensés et commentés en parallèle et décrivent la richesse et la variété de leurs parcours. Une cinquantaine d’épisodes significatifs racontent en détail les aléas de carrière, les rivalités d’ambition, les oppositions de doctrine, les relations conflictuelles entre eux et avec le pouvoir politique, leurs rôles à la fois différents et déterminants dans le déroulement des événements, jusqu’aux ordres du jour et communiqués. Cette combinaison originale de chronologie, de tableaux comparatifs, et de récits romanesques ou dramatiques fournit la documentation la plus complète, extraite des dossiers d’archives et des mémoires du temps au terme de plusieurs années d’enquête. Elle décrit une galerie de vivants portraits et dresse un panorama passionnant et contrasté de l’exercice du haut commandement sous la IIIe République et pendant les années de guerre.

Biographie de l’auteur

De formation pluridisciplinaire (HEC, Sciences Po, Droit, Histoire), Jacques Jourquin est éditeur et a dirigé Historia. Officier de réserve active honoraire récompensé pour ses travaux d’état major, vice président de l’Institut Napoléon, ancien rédacteur en chef de la Revue du Souvenir Napoléonien, il a publié livres et articles sur le personnel militaire impérial et de la Grande Guerre, plusieurs fois couronnés par l’Académie française et l’Institut. Son Dictionnaire comparé des maréchaux du Premier Empire est un livre de référence (grand prix de la Fondation Napoléon).

Voir aussi :

Publicités

A propos alaintexier

La Saint Martial des Ardents, vers le 12 novembre, peut -et doit- redevenir la grande fête locale de la ville de Limoges. Ce blog propose plusieurs moyens pour y contribuer dont l'opération "Loupiotes" et " les Rencontres littéraires". Pour y aider , une seule adresse courriel : sm.ardents@orange.fr
Cet article, publié dans Limites de la république, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Guerre de 14/18. A l’heure où Macron ne sait plus trop bien s’il doit Honorer l’allemande Angela Merkel ou les 1.300.000 morts de la Grande guerre…

  1. colombe dit :

    Bonjour à tous,
    N’oublions pas que la guerre 14-18 avait été annoncée par la Sainte Vierge à de nombreuses âmes privilégiées. Trente neuf ans auparavant à soeur Catherine, puis à Mme Royer, le P.Lamy, et à d’autres moins connus. Par la prière, cette guerre n’aurait pas eu lieu
    Le message du Ciel est simple, par la prière  » Mon Fils se laisse toucher », nous savons ce qu’il faut faire.
    Cordialement
    .

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s