Samedi avant le 3 éme dimanche de novembre. Soit le 17 novembre 2018. Notre-Dame, Mère de la divine Providence.

   

  J’ai découvert  ce matin du dimanche  18 novembre 2018  alors  que  je m’apprêtais à ranger mon missel  à la fin de la messe célébrée en rite extraordianaire  cette fête  dont j’ignorais l’existence. Les  circonstances présentes me permettent  de la porter à votre  connaissance en  l’antidatant légèrement puisque je  date ce post  précisément  du jour de la fête , soit le 17 novembre.

     Tout dans les textes de cette messe, et en particulier ceux qui suivent  commande  que cette fête devienne  pour  les royalistes fontevristes la fête religieuse principale de la Charte de Fontevrault , mouvement providentialiste (49500) , le 25 août, jour de la Saint Louis, restant le jour  où nous réunissons à Fontevraud  l’Abbaye les royalistes de  bonne volonté

Introit.                                                                                                                                          Femme voilà votre fils, dit jésus à sa mère; ensuite  il dit au disciple qu’il aimait; voilà votre Mère…

NDLRB . C’est avec une forme d’incrédulité que j’ai découvert que cet introït  fait allusion à la dernière scène de la vie terrestre du Christ, scène  qui  a été  choisi par Robert d’Arbrissel (Vers 1047 -Autour de 1117)  pour  fonder l’ordre monastique de Fontevrault  https://prieuresfontevristes.wordpress.com/robert-darbrissel/. Voir à la date 1115. 

  Ordre monastique dont nous nous sommes  grandement inspiré  pour fonder la Charte de Fontevrault, mouvement politique religieux qui se plait à rappeler urbi et orbi ses deux exigences  fontevristes issues toutes les deux du Notre Père . 

a) Pardon des offenses commises par  des militants servant un autre prince  que le sien.            Il convient  dés lors non seulement de pardonner les offenses commises par  des militants servant un autre prince  que le sien  mais aussi d’éviter  d’offenser soit même par  ses commentaires vipérins  ces militants  et  tel est le péché pas mignon commis  équitablement tant par les légitimistes que par les orléanistes.  

b) Soumission à la volonté  divine s’agissant de qui sera Son Lieutenant  sur le trône de France  » Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel » et le trône fait partie de la terre.
    Dés lors , soyons cohérent avec Dieu et ne prions pas en disant : «  Seigneur, Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel excepté pour le trône de France pour lequel ce sera ma volonté qui primera et non la Vôtre ».

Quelques textes de la messe de la fête de Notre-Dame, Mère de la                divine providence.

Introit.                                                                                                                                          Femme voilà votre fils, dit jésus à sa mère; ensuite  il dit au disciple qu’il aimait; voilà votre Mère. (Evangile selon Saint-Jean XIX. 26-27)

Collecte.                                                                                                                                               O Dieu, dont la providence  ne se trompe pas dans ses dispositions , nous  vous supplions humblement , que, par  l’intercession de la bienheureuse Vierge Marie, Mère de  votre fils, , vous écartiez tout ce qui est nuisible, et accordiez tout  ce qui nous est utile...

Offertoire.                                                                                                                                               Votre  providence, ô Père, gouverne tout; c’est pourquoi  vous avez donné  un chemin dans la mer, et au milieu des flots un sentier trés ferme.

Secrète.                                                                                                                                               Soyez propice, Seigneur Dieu, à ceux  qui s’approchent  avec confiance du trône de  votre grâce, afin que par l’intercession de la bonne Mère de  la divine Providence, nous obtenions  miséricorde, et trouvions la grâce au moment où il nous faut du secours…..

Postcommunion.                                                                                                                              Que l’excellence de ce  banquet  céleste, Ô Dieu misécordieux; se maintienne constamment en vos serviteurs; afin que , par l’intercession  de la Mère de la  divine providence, cherchant avant tout votre  règne et votre justice, ils ne soient pas privés de vos secours temporels . …

—–

      Les deux exigences portées par la Charte de Fontevraut  ( Soumission à la volonté  divine et pardon des offenses)  ne sont certes pas facile à mettre en oeuvre . D’ailleurs si elle l’avaient  été   plus de deux siècles ne se  seraient pas passés sans le retour du roi légitime. 

Mais les difficultés rencontrés par les royalistes providentialistes dans leur  quasi  » sacerdoce » militant ne s’arrêtent pas là. Pour tous les autres royalistes l‘espérance royale s’incarne nécessairement  dans un homme ( Louis XX pour les Légitimistes, Henri VII pour les Orléanistes, Charles XIII pour les Naündorfistes). 

Les royalistes Fontevristes , eux, pratiquent le jeune du prétendant. Tant  que le Christ ne leur aura pas désigné  qui doit être Son Lieutenant  sur le trône de France , ils souffriront  de l’impossibilité à laquelle ils sont confrontés de pouvoir servir un  homme  de  chair et  d’os mais cette  souffrance   dont ils savent  qu’elle est rédemptrice ils l’acceptent  ne  voulant pour rien au monde servir un  homme ( Louis XX, Henri VII, Charles XIII) qui pourrait être un usurpateur  aux yeux de Dieu.

       Alain TEXIER

Publicités

A propos Charte de Fontevrault

Royaliste depuis mon entrée en Faculté de Droit et des Sciences économiques, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article, publié dans Blogs et sites providentialistes, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Samedi avant le 3 éme dimanche de novembre. Soit le 17 novembre 2018. Notre-Dame, Mère de la divine Providence.

  1. Agnès Lacour dit :

    Entièrement d’accord avec vos propos et vos arguments.
    En union de prières pour que le Seigneur nous guide vers celui à qui nous ferons allégeance.

    Amicalement

  2. Irène Pincemaille dit :

    Il est vrai que les insultes sont nombreuses dans les »échanges » entre royalistes militants servant des princes différents.
    Ainsi pour moi qui suit survivantiste naundorffiste ??? les insultes, on en est gavés comme d’un bol de crapauds tous les jours que Dieu fait ! on nous traite d’illuminés, de naïfs, de « gourous », que sais-je encore ! quand ce n’est pas tout simplement d’escrocs ! oui, ça va jusque là parfois !!!

    Or les insultes n’ont jamais été un argument, au contraire ! quand on descend à ce niveau, c’est qu’on n’a rien à dire ! aucun argument à opposer !
    Donc, que tout le monde range les insultes au placard, la Charte n’empêche nullement les discussions à condition qu’elles soient courtoises ! ET COMME NOUS IGNORONS QUEL PRINCE DIEU CHOISIRA …. !
    « PAX VOBIS CUM » comme on dit à la messe ! (« et cum spiritu tuo » ne l’oublions pas !).

    Amitiés à tous.

  3. Ci-dessous, bon exemple de post ne respectant pas l’exigence de respect des militants servant un autre prince que le sien, mais lequel exactement en l’occurence.?
    Xavier-Emmanuel Georgin a partagé une publication.
    19 h
    Il y a les légitimistes de salon qui passent leurs nuits devant leur PC à éplucher les arbres généalogiques espagnols, les survivantistes d’hôpitaux psychiatriques qui arborent fièrement la camisole fleur-de-lysée, les nareux de maisons de retraite (éventuellement de cimetières) qui rêvent comme Mélenchon d’une VIème république, les pétainistes qui ne se remettent toujours pas de la perte de l’Algérie mais qui traquent activement les forces judéo-maçonniques devant une bouteille de Vin de Vaucluse….
    Et il y a les royalistes qui pensent à la France de demain.
    Pour que vive la France, vive l’unité et vive le roi.

  4. Stéphanie de Tournon Relayer toutes les bêtises et abjections c’est vraiment salir le Royalisme. Contre productif et dommage

  5. Message Posté le: Mar 5 Déc – 19:31 (2017) sur http://royaume-de-france.clicforum.com/t2947-Charte-de-Fontevrault.htm Sujet du message: Charte de Fontevrault.
    Cher Mavendorf,
    Quelle bonne idée de reprendre ce sujet !
    Et, toujours, mille fois raison dans vos explications on ne peut plus claires.

    Nous savons tous depuis longtemps que les survivantistes attendent le Grand Monarque. Et cela fait penser à Martin de Gallardon : vaste blague.

    La Duchesse d’Angoulême (notre Madame Royale) ne s’y est pas laissée prendre. Que de camouflets n’a-t-elle pas reçus à cette période, et même encore de nos jours, malgré les quatre ou cinq ouvrages parus ces dix dernières années.
    Nous pouvons être fiers de son attitude « Royale », refusant d’être instrumentalisée concernant son frère, notre cher Enfant-Roy LOUIS XVII.
    Je vous sais gré pour l’immense travail que vous accomplissez.
    Restons fermes et fidèles à Dieu et au Roy.

    Bien à vous.

  6. Irène Pincemaille dit :

    Pour s’assurer de l' »escroquerie » dont est gratifié à foison le pauvre Naundorff (et nous avec ! voyez ci-dessus : « l’hôpital psychiatrique, la camisole de force » etc… c’est des arguments ça ???), au moins aurait-elle pu le recevoir ! « 10 minutes d’entretien et je serai ou la vérité ou le mensonge » disait ce malheureux ! MAIS : cette pauvre Marie-Thérèse disait : « je ne fais jamais rien sans en parler à mon mari et à mes oncles » !!! sans blague ! c’était justement ce qu’il ne fallait pas faire !!! pfff !!! n’a-t-elle pas été jusqu’à renvoyer Mme de Rambaud (« nou-nou » de Louis XVII) sans même daigner la recevoir ! cette dame âgée ayant fait le voyage jusqu’à Pragues pour la rencontrer (avec les moyens de transport de l’époque !!!). Sa cousine Marie-Caroline était d’une autre trempe : elle au moins a essayé de faire quelque chose ! d’accord ça a raté mais… !!!

    Je vous présente mes salutations même à ceux qui nous insultent !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s