LE SACRE COEUR ET LA MAISON ROYALE DE FRANCE. Hervé Volto.

imgres-2

 Un ami italien a demandé à votre serviteur quels étaient les rapports entre le Sacré-Coeur et la Maison Royale de France. Tous les Royalistes Français connaissent les demandes de Paray-le-Monial. Mais connait-on vraiment la réponse de la maison Royale de France à ces demandes?

Essayons d’en rester aux faits:

-1675: N.S. Jésus-Christ apparait une première fois à Sainte-Marie Alacoque et lui demande l’établissement d’une fête liturgique universelle située dans l’octave du Sait-Sacrement.

1689: le 17 Juin, jour de la Saint-Hervé, N.S. Jésus-Christ apparait à Sainte-Marie Alacoque et lui dit au sujet du Roi Louis XIV:

Fais savoir au Fils Ainé de mon Sacré-Coeur que, comme sa naissance temporelle a été obtenue par la dévotion aux mérites de ma Sainte Enfance, de même il obtiendra sa naissance de Grâce et de gloire éternelle par la consécration qu’il fera de lui-même à mon Coeur adorable qui veut triompher du sien et, par son entremise, de celui des grands de la Terre. Il veut régner dans son palais, être peint sur les étendards et gravé dans ses Armes, pour les rendre victorieuses de tous ses ennemis, en abattant ces têtes orgueilleuses et superbes, pour les rendre triomphantes des ennemis de la Sainte-Eglise.

Chapelle du Château de Versailles

1765: le Pape Clément XIII accorde la Fête du Sacré-Coeur à la France Grâce à la Reine Marie Leszczyńska, épouse de Louis XV: leur fils, Louis Dauphin (père du futur Louis XVI) fait consacrer une chapelle de l’Eglise Royale Saint-Louis du Château de Versailles au Sacré-Coeur, dans l’attente de la future Basilique de Montmartre.

1792: le Roi Louis XVI est alors emprisonné mais il décide tout de même de répondre aux demandes du Sacré-Coeur en consacrant sa personne, sa famille et le Saint-Royaume de France. Cette consécration, bien que tardive, est valable: elle nous vaudra la Restaurationhttp://surlespasdessaints.over-blog.com/article-32668839.html

1793: le jeune Duc de Berry, fils du Comte d’Artois (futur Charles X), arbore sur son uniforme un mouchoir brodé du Sacré-Coeur qu‘il porte sur le coeur. Les résistants de la Chouannerie de Vendée et de Bretagne imitent le Prince et l’Armée catholique et Royale de Vendée arbore même un drapeau au Sacré-Coeur au nom du petit Louis XVII emprisonné au Temple, et parfois un drapeau aux coeurs-unis de Jésus et de Marie

1823: N.S. Jésus-Christ renouvelle sa demande de consécration de la France au Sacré-Coeur par l’intermédiaire de Mère Marie de Jésus,   http://forumarchedemarie.forumperso.com/t3438-prophtie-de-mere-marie-de-jsus  de la Congrégation des Soeurs de Notre Dame de Paris. Louis XVIII n’en fait rien et meurt un an après.

1830: Le Roi Charles X prend connaissance avec beaucoup de retard de la demande faite à Mère Marie de Jésus et il s’apprête à y répondre lors qu’il est envoyé en exil. L’apparition de la Rue du Bac marque bien que Charles X était le Lieutenant du Christ.

1870: dans la prescience d’un futur mariage entre Napoléon VI et SAR la Princesse Béatrice de Bourbon-Sicile au XX° siècle, Madame Royer renouvelle la demande du Sacré-Coeur à Napoléon III. L’Impératrice Eugénie, ancêtre du mari comme du fils de la Princesse Béatrice, convoque les maisons militaires et civiles qui sont d’accord mais Mrg Darboy ,https://fr.wikipedia.org/wiki/Georges_Darboy  évêque de Paris, fusillé par les Communards le 24 mai 1871,  déclare que “ce n’est pas la peine” et la consécration ne se fait pas. Le Second Empire tombe le 4 septembre 1870.

1871: le 11 janvier, à la demande à la demande des Evêques de France et à l’initiative du Cardinal Pie, https://fr.wikipedia.org/wiki/Louis-Édouard_Pie conseiller spirituel du Comte de Chambord qui en fait la demande et avec qui il est en contact grâce à Joseph du Bourg, le Pape Pie IX établit la Fête du Sacré-Coeur en l’Eglise universelle. Si Dom Bérenger l’avait déjà demandé en 1852, c’est le Comte de Chambord obtient le même jour le voeu National voté par une chambre majoritairement Royaliste et bénit par Pie IX http://voeu.national.free.fr . Le même jour est posée la première pierre de la Basilique de Montmartre: Marie-Julie Jahenny reçoit la révélation que le plaisir de Dieu est fait et que la France est sauvée.

1873: le Comte Henri de Chambord ne renonce qu’après la révélation par le Berger de La Salette Maximin Giraud, de la Survivance de Louis XVII   https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2014/05/19/louis-xvii-nest-pas-mort-au-temple-ii-dixit-maximin-un-des-voyants-de-la-salette/ et de la volonté de Dieu de donner un jour un Roi à la France qui soit Fils Ainé de Son Sacré-Coeur, un Roi choisi donc par le vouloir Divin et surnommé Roi du Sacré-Coeur.

1917: Claire Ferchaud, sur ordre Divin, intervient auprès de Raymond Poincaré qui refuse l’emblème du Sacré-Coeur sur les drapeaux des troupes en pleine guerre. Seul le Maréchal Leclerc prendra l’initiative privée de faire peindre le Sacré-Coeur sur les chars de sa division.

NDLRB. Non, ce n’est pas le Maréchal Leclerc,qui n’avait  que 15 ans en 1917, mais le Maréchal Foch.Voir  ci-dessous le  commentaire de Chouan de coeur dont  voici les références:  2018/11/20 at 11:02 

1925: le Sacré-Coeur, qui s’est donc révélé au temps de la Monarchie à Sainte Marguerite-Marie, au temps de l’Empire à Madame Edith Royer  http://voiemystique.free.fr/edith_royer.htm   et au temps de la République à Claire Ferchaud, http://trinite.1.free.fr/loublande/sacre_coeur_claire_ferchaud.htm dira à cette dernière:

Lorsque je verrai ces lieux que j’ai spécialement choisi pour répandre mon Amour miséricordieux sur le monde, les foules à genoux et demander pardon, mon Père fera grâce et mon coeur apparaitra dans le triomphe de la Paix sur une France régénérée.

Remarque de votre serviteur:

Le secret pour obtenir le Roi du Sacré-Coeur -quel qu’il soit!- qui régénèrera la France en Son Nom ne serait-il pas dans l’obéissance à ce dernier message? Les Royalistes Providentialistes qui vont prier plusieurs fois par an  à Pontmain (53220)    http://pontmainpourleretourduroi.blogspot.fr/  ne pourraient-ils pas aussi organiser un pèlerinage annuel à Paray-le-Monial où les foules prieraient à genoux?

Le Sacré-Coeur l’a promis:

Je règnerai malgré mes ennemis!

Hervé J. VOLTO, CJA. Président Honoraire de la Charte de Fontevrault (Président 1991-1994), membre du Chapitre Général et Délégué officiel pour l’Italie

271paray

Basilique de Paray-Le-Monial (71600)

Sur le même sujet : http://forumarchedemarie.forumperso.com/t13154-la-devotion-des-rois-de-france-au-sacre-coeur-clef-du-retour-du-grand-monarque

Il est encore possible d’activer le lien suivant  conduisant  à la chronique d’un rêve éveillé  dans la chapelle du château de Versailles   ; http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-lettre-de-la-chapelle-royale-du-chateau-de-versailles-lorsque-soudain-deux-colombes-vendredi-8-79043377.html

 

 

 

 

A propos Charte de Fontevrault

Royaliste depuis mon entrée en Faculté de Droit et des Sciences économiques, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article, publié dans Action royaliste, Blogs et sites providentialistes, Rois et Reines de France, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour LE SACRE COEUR ET LA MAISON ROYALE DE FRANCE. Hervé Volto.

  1. Merci à Alain TEXIER d’avoir mis en ligne le discours de votre serviteur fait le 25 aout 2018 lors du XXX° Chapitre Fontevriste.

  2. Chouandecoeur dit :

    Cher Hervé,

    Vous dites :
     » –1917: Claire Ferchaud, sur ordre Divin, intervient auprès de Raymond Poincaré qui refuse l’emblème du Sacré-Coeur sur les drapeaux des troupes en pleine guerre. Seul le Maréchal Leclerc prendra l’initiative privée de faire peindre le Sacré-Coeur sur les chars de sa division. »

    Non, ce n’est pas le Maréchal Leclerc, mais le Maréchal Foch :
    Avant l’offensive allemande (ultime aux dires de l’état-major allemand) qui devait une fois pour toute saigner et décimer les armées françaises et alliées, Foch, dans l’église de Bombon près de Mormant en Seine-et-Marne, fait le 9 juillet 1918 la Consécration au Sacré-Cœur des armées françaises et alliées avec autorisation de l’apposition du Sacré-Coeur sur les capotes. En même temps, une neuvaine au Sacré-Coeur est engagée.
    Aussitôt cette neuvaine finie, le Ciel lui répond, le 18 juillet 1918, en lui accordant cette victoire, incroyable qui fera pour toujours l’admiration des peuples et des plus grands capitaines.
    En effet, l’offensive du 18 juillet fut décisive. Elle fut reconnue par le chancelier allemand lui-même, le comte Hertling :
    « Nous nous attendions à des événements graves à Paris, pour la fin du mois de juillet. C’était le 15 juillet. Le 18, même les plus optimistes parmi nous ont compris que tout était perdu. L’histoire du monde s’est jouée en trois jours. » (Le Matin, 11 janvier 1919).

    Conclusion > La réponse du Ciel est IMMEDIATE :

    … MAIS PRIEZ MES ENFANTS DIEU VOUS EXAUCERA EN PEU DE TEMPS
    MON FILS SE LAISSE TOUCHER

    Chouandecoeur

  3. MA Guillermont dit :

    …………………………………. A mes missionnaires

    Je veux laisser un encouragement particulier à mes chers missionnaires . Ils vont au loin travailler au règne du Sacré-Coeur , au prix de grands sacrifices et de grandes fatigues . Leur vie est une vie de réparation et d’immolation comme notre vocation le demande .
    Qu’ils soient généreux jusqu’au bout . Que leur désir soit de mourir en mission pour que leur sacrifice soit complet et sans réserve . Qu’ils aient en tout une intention pure et des vues surnaturelles .
    Saint Ignace disait à ceux qui partaient pour des missions lointaines :
     » Souvenez-vous mon Frère que c’est le Seigneur lui-même qui vous envoie sur les terres étrangères, pour y être son homme d’affaires , son fournisseur comme on dirait vulgairement . »
    Pour nous , nous devons être tout feu pour faire connaître et aimer le Bon Maître et l’amour étonnant que son Divin Coeur nous a témoigné dans tous ses mystères et qu’il nous manifeste encore tous les jours dans la sainte Eucharistie .
    ………… Jean du Coeur de Jésus

  4. Julien Palermo dit :

    Bonsoir cher ami, Et merci pour votre bel article. Je profite de ce mail pour deux choses :- la première, je n’ai pas oublié votre appel aux dons lancé cette année non sans difficulté, seulement j’ai pour habitude de les faire en fin d’année. Pourriez-vous svp me renvoyer les éléments nécessaires pour vous envoyer ma contribution?- la deuxième, je suis consterné de voir chaque jour à quel point les principes providentialistes sont tournés en dérision ou incompris. Que ce soit les legitimistes, orléanistes, carliste, survivantistes, ou autres, tous ont de sérieuses raisons de soutenir leur Prince. Leurs discours partisan sont lassant et inintéressant et nous maintiennent dans une impasse. Je souhaiterai savoir si vous aviez mené un travail scientifique qui démonte point par point les différentes thèses? J’en serais très intéressé. Merci d’avance et surtout courage pour ce bon combat Julien Palermo 

    Envoyé depuis Yahoo Mail pour Android

  5. Louis Chiren dit :

    Il est encore possible d’activer le lien suivant conduisant à la chronique d’un rêve éveillé dans la chapelle du château de Versailles ; http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-lettre-de-la-chapelle-royale-du-chateau-de-versailles-lorsque-soudain-deux-colombes-vendredi-8-79043377.html

    « Et c’est bien pourquoi il est si important , qu’un jour du début du mois de juillet de l’an de Grâce 2011, deux colombes se soient envolées depuis la corniche surplombant le maître -autel en direction de la tribune royale de la chapelle homonyme offerte à Son Seigneur par le fils aîné du Sacré-Cœur.
    Certes, de la même façon qu’une hirondelle ne fait pas le printemps, deux colombes ne font pas la Restauration monarchique. Mais si ces colombes en annonçaient d’autres. Si des vols entiers de colombes volaient demain vers le roi à venir. Peut –être alors, celui-ci se montrerait –il en pleine lumière ?
    Cessons d’être les pigeons de la république, devenons les instruments de paix que symbolisent ces oiseaux dont l’un d’entre eux apportera l’Ampoule contenant le saint Chrême à saint Remy, Privilège qui apparente le baptême de Clovis à celui de Notre-Seigneur sur le Jourdain ».

    https://louischiren6.wixsite.com/peintreetpoete/les-messagers-du-ciel

    https://louischiren6.wixsite.com/peintreetpoete/le-printemps-du-roi

  6. Louis Chiren dit :

    « Et c’est bien pourquoi il est si important , qu’un jour du début du mois de juillet de l’an de Grâce 2011, deux colombes se soient envolées depuis la corniche surplombant le maître -autel en direction de la tribune royale de la chapelle homonyme offerte à Son Seigneur par le fils aîné du Sacré-Cœur.
    Certes, de la même façon qu’une hirondelle ne fait pas le printemps, deux colombes ne font pas la Restauration monarchique. Mais si ces colombes en annonçaient d’autres. Si des vols entiers de colombes volaient demain vers le roi à venir. Peut –être alors, celui-ci se montrerait –il en pleine lumière ?
    Cessons d’être les pigeons de la république, devenons les instruments de paix que symbolisent ces oiseaux dont l’un d’entre eux apportera l’Ampoule contenant le saint Chrême à saint Remy, Privilège qui apparente le baptême de Clovis à celui de Notre-Seigneur sur le Jourdain ».

  7. colombe dit :

    Nous avons la colombe pour saint Maurille.:
    Le siège épiscopal d’Angers était vacant. Les habitants et la noblesse s’étaient réunis pour en élire un autre. Les avis étaient partagés, saint Martin en sa qualité de métropolitain prit la parole et réunit les esprits en faveur de Maurille, qui était connu par sa vertu et le bruit de ses miracles.
     » Maurille, s’écria-t-il, ce prêtre qui gouverne avec tant de sagesse l’église de Chalonnes, est celui que le ciel a choisi pour être votre pasteur ».
    On alla le chercher. Dès qu’il franchit le seuil de la cathédrale, ce choix fut confirmé par un éclatant miracle. Une colombe d’une blancheur admirable plana sur la tête de Maurille et vint se poser sur les épaules de l’élu.
     » Vive Maurille, l’élu du Seigneur ! s’écria la foule enthousiaste, il est digne d’être notre évêque  »
    La blanche colombe ne reprit son envol qu’à l’instant où le prélat consécrateur s’approcha pour oindre de l’huile sainte le front du nouveau pontife.
    A partir de ce moment et pendant plus de 30 ans, des miracles renouvelés tombèrent des mains du saint évêque, le nombre et l’éclat de ses prodiges opérés par lui, durant son épiscopat, le faisaient comparer aux apôtres par ses contemporains.
    C’est à saint Maurille, qu’en 430, la Sainte Vierge apparut tenant l’Enfant-Jésus dans ses bras lui disant:
     » que la volonté de Dieu et le bon plaisir de son Fils était qu’il établit en son diocèse une fête solennelle de sa Nativité le 8 septembre ». Ce lieu est au Marillais en Anjou, près de saint Florent le Vieil.
    Mgr Freppel dans une lettre pastorale du 26 juillet 1873 le rappela « …c’est à l’un de vos plus illustres évêques, saint Maurille à qui la Sainte Vierge est apparue, afin que soit célébrée pour la première fois dans l’Eglise, la fête de la Nativité avant le concile d’Ephèse qui allait bientôt avoir lieu. »

    J’ai une reproduction montrant la consécration épiscopale de saint Maurille avec la colombe sur les épaules, mais comment l’insérer ? merci à ceux qui répondront.

  8. Petit complément héraldique au texte d’Hervé Volto.
    Le prince Jacques-Henri de Bourbon, fils aîné du roi d’Espagne Alphonse XIII, titré duc d’Anjou et de Ségovie eut ses armoiries réglées le 11 mars 1969, en même temps que furent créés le sceau et la chancellerie. Il porta un écu parti, au 1 de France, au 2 des petites armes d’Espagne (écartelé de Castille, de Leon, d’Aragon et de Navarre, enté en pointe de Grenade). L’écu était timbré de la couronne royale française et entouré des colliers de la Toison d’or, de Saint-Michel et du Saint-Esprit. Deux anges tiennent l’écu: ils sont en tunique blanche, les ailes de celui de dextre étant d’azur et d’or et celles de celui de senestre de gueules et d’or. LA COMPOSITION EST SURMONTÉE D’UN SACRÉ COEUR DE JÉSUS de gueules, navré d’or, au centre d’un coeur de Marie d’azur dont il est séparé par un filet d’or, ensemble placé sur un soleil d’or, à 12 rais droits et 12 autres ondés.
    Ce sacré coeur répond en partie au fameux message du Sacré Coeur de 1689. Il est le plus pur emblême contre-révolutionnaire qui soit (nouveau labarum des papes Léon XIII et Pie XII).
    Après la mort du prince Jacques-Henri, son fils et nouveau chef de maison, le prince Alphonse, titré duc d’Anjou et de Cadix, a conservé le sceau de son père et, de 1962 jusqu’à sa mort, la même composition héraldique avec le sacré coeur. Ce dernier n’a hélas pas été repris à ce jour par son fils, le prince Louis Alphonse de Bourbon, duc d’Anjou et chef de la maison de Bourbon.
    Jean-Yves Pons.

  9. Charte de Fontevrault dit :

    -A quel endroit (Lien ?) ce discours a t’il été posté ?

    C’est seulement le texte écrit de ma conférence qu’Alain Texier a recopié. Merci à lui. il y avait déjà eu un article LES ROI DE FRANCE ET LE SACRE COEUR paru sur ce blog https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2016/07/22/les-rois-de-france-et-le-sacre-coeur/
    C’est le texte de ce dernier article que j’ai lu au XXX° Chapitre Fontevriste. Si on me donne les congés, je viendrai aux XXXI° rencontres Fontevristes…

  10. Ping : La Charte de Fontevrault, navire amiral de la flotte providentialiste, vu par Louis Chiren maître imagier de la flotte. | La Charte de Fontevrault

Répondre à MA Guillermont Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s