Charles Barbanes, spécialiste de l’énigme Louis XVII a quitté le roycoland et sa famille hier soir le mercredi 22( lire 21) novembre à 21 H13

NDLRB. Nous  reviendrons  bien entendu sur cette tragédie qui  affecte notre cercle d’amis mais aussi le roycoland et  au delà tout le royaume de France virtuel dont il avait une des clefs. 

Louis XVII.

http://www.histoirearcheo-paysdechalus.com/pages/activites/nos-conferences/assemblee-generale-2015.html

L’épouse de Charles vient de me prévenir. Cet ami, que je n’avais rencontré pourtant physiquement qu’une seule fois, m’était cher, et précieux. Il nous faisait l’honneur d’être un commentateur assidu de Résistance républicaine et il nous a fait plusieurs fois le plaisir d’écrire chez nous, d’écrire pour nous, et nous nous appréciions énormément.

Tout vous séparait, pourtant, diront certaines mauvaises langues. Charles était royaliste convaincu et moi je suis une fervente républicaine.

Et alors ? L’amour de la France nous unissait. Un amour absolu, entier ; qu’importe que celui qui nous dirige soit un roi ou un Président pourvu qu’il n’ait en tête que le bien de son pays et de ses concitoyens/sujets… La res publica « le bien commun » nous servait de sauf-conduit dans les méandres de l’histoire et des types de gouvernement. Le dégoût devant le marasme de nos dirigeants de ces dernières années, devant leurs trahisons, la lutte contre l’islamisation et l’invasion migratoire nous unissaient étroitement. Il me faisait l’honneur de m’appeler « La Dame blanche de la République » ( quel hommage de la part d’un être aussi exceptionnel ) et nos échanges pleins d’humour, d’esprit et de respect réciproque vont me manquer.

Nous l’avions rencontré pour la première – et hélas dernière fois – l’année dernière, près de Nantes, où Pierre et moi  étions invités à participer à une journée dédiée aux livres, organisée par Chiré, Diffusion de la Pensée Française. Un homme affable, courtois, avec du savoir-vivre, une érudition incroyable… Il était accompagné de son épouse, tout aussi délicieuse, à qui nous pensons très fort devant la perte immense qu’elle vient de subir.

Charles avait un combat, essentiel à ses yeux, réhabiliter la vérité historique sur Louis XVII. Il avait écrit « Louis XVII Autopsie d’une fausse vérité« 

Dix-sept ans après la publication des résultats des analyses de l’ADN  d’un prétendu coeur de Louis XVII, inhumé le 8 juin 2004 dans la Basilique Royale de Saint-Denis, les fouilles réalisées en 2004/2005, dans le cimetière Sainte-Marguerite, par l’INRAP (Institut National des Recherches Archéologiques et Préventives), vont-elles provoquer la remise en question de la solution de l’énigme Louis XVII communément admise aujourd’hui ?
Construit sur l’ensemble des travaux de la Commission du Vieux Paris, et à la lumière d’une interprétation inédite d’une découverte de M. Jean-Pierre Babelon, publiée en 1979/1980, ce livre propose la solution de l’énigme du cimetière Sainte-Marguerite, grâce aux archives que M. Christian Crépin a mises à la disposition de l’auteur. Ce n’est pas Louis XVII qui est mort au Temple le 8 juin 1795, ni auparavant, selon une thèse validée par l’Académie Française, mais un jeune adulte de 18 ans environ, qui y a été inhumé sous le nom de Louis Charles Capet.

Si la connaissance de la vérité historique sur le destin de Louis XVII intéresse le destin de la France, l’Université pourra-t-elle ignorer encore longtemps toute recherche pertinente sur la plus fascinante énigme de son Histoire ? Après les dernières communications scientifiques du Professeur Gérard Lucotte, c’est désormais la question posée par cette réédition très enrichie de la première édition de 2015, restée sans réfutation connue.

http://www.chire.fr/A-192819-charles-barbanes-1946-2018.aspx

Charles restera dans nos mémoires comme le modèle du Français d’origine,  » de souche », pétri d’antiquité et d’histoire, bien élevé, courtois, attentif aux autres, un homme du siècle de Louis XIV égaré au milieu de la dégénérescence macronienne… Il n’aura pas vu la Reconquista, et cela me serre le coeur…

Toutes nos pensées à sa famille et à ses nombreux amis.

http://resistancerepublicaine.eu/2018/11/22/hommage-a-notre-ami-charles-barbanes-alias-cril-17-decede-hier-soir/

Photo prise dans la grande galerie du Centre commercial de Limoges Corgnac lors des Rencontres littéraires et artistiques de novembre 2017.

 

 

Publicités

A propos Charte de Fontevrault

Royaliste depuis mon entrée en Faculté de Droit et des Sciences économiques, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article, publié dans Blogs et sites providentialistes, Blogs et sites survivantistes, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

17 commentaires pour Charles Barbanes, spécialiste de l’énigme Louis XVII a quitté le roycoland et sa famille hier soir le mercredi 22( lire 21) novembre à 21 H13

  1. Chouandecoeur dit :

    Une petite correction Alain, Charles est retourné à Dieu hier 21 novembre à 21h30, jour de la fête de la Présentation de Marie au Temple.
    A la Supplique de Pontmain, transférée hier à cause des blocages possibles des Gilets jaunes, nous avons prié pour lui… Mais lui-aussi a été présenté à Dieu par Marie ce jour-là.
    Il aura été sur terre un vif défenseur du vrai Roi de France et de son vrai Lieutenant. Maintenant en Sa présence, qu’il Le supplie de nous le redonner bien vite.

    Chouandecoeur

  2. Catoneo dit :

    Les contacts épistolaires que j’ai eus avec lui m’ont laissé le souvenir d’un homme charmant et d’une conviction monarchiste à l’épreuve des balles, car il faut énormément de courage pour s’enferrer dans un mystère de l’importance de Louis XVII. Il fouillait l’histoire à la recherche de la preuve indiscutable et finale… et n’aura plus le temps maintenant de l’atteindre.
    Mes sincères condoléances à son épouse et sa famille.
    Vraiment triste.

    Dans un dernier billet sur l’affaire Louis17 et lui répondant directement puisqu’il m’avait transmis ses textes, j’ouvrais une fenêtre de recherche que peut-être ses successeurs pourront explorer :

     » En résumé (provisoire, comme tout ce qui touche à l’énigme du Temple), les tenants de la survivance devraient creuser la question d’outremer, en se souvenant qu’il n’était pas si difficile de traverser l’Atlantique à cette époque, les échanges étant nombreux et fréquents. Un coup de lampe gratuit : les îles françaises de la Mer des Caraïbes étaient trop petites pour cacher un dauphin de France, les plantations de la côte (américaine) étaient infestées de Français des deux camps, mais le Sud-Dakota auquel on accède facilement en remontant le Missouri et où les Indiens comprenaient le français aurait pu convenir. »

    Qu’il repose en paix.

  3. Irène Pincemaille dit :

    Messieurs,
    Je me joins à la douleur de la famille de Mr. Barbanes que je n’ai rencontré que par courrier et je lui adresse de tout cœur mes condoléances les plus attristées.

    Nous n’étions pas d’accord sur des points importants de l’Affaire Louis XVII mais nous respections nos arguments réciproques – je l’avais notamment contacté au sujet de son livre sur le cimetière Ste Marguerite.
    Maintenant, de Là-Haut : IL SAIT ! il connait la solution de l’énigme !
    Que le Seigneur l’ait en Sa Sainte Garde.

    Avec vous tous en union de prières.

  4. alaintexier dit :

    RETRANSMISSION D’UN MAIL DE ROLAND TONGOURIAN.
    Le jeu. 22 nov. 2018 à 19:13, Roland Tongourian a écrit :

    Bonsoir à toutes et à tous
    C’est une pénible mission que de vous informer du décès de Charles Barbanès.
    Je l’ai toujours connu dans l’association. Il réalisait un travail d’historien sur Louis XVII.
    Il était très courtois, toujours prêt à rendre service et très attachant. Son départ brutal me fait beaucoup de peine.
    Il avait eu un AVC il y a quelques semaines et nous avions des nouvelles encourageantes sur son état.Sa santé s’est brutalement aggravée et il a été emporté en trois jours. Son épouse est effondrée.
    Il y aura une messe pour lui samedi matin à l’église d’Aixe sur Vienne et il sera ensuite enterré dans le Tarn,
    Je vous informerai plus précisément, car Mme Barbanès ne m’en a pas dit plus.
    Je serai présent samedi matin à Aixe,

    Amicalement
    Roland

    • alaintexier dit :

      Bonsoir à Toutes et tous,

      Oui, je suis surpris désagréablement par la disparition soudaine de notre Ami Charles !
      J’adresse mes sincères condoléances à sa Famille et remercie Charles pour sa gentillesse sa sympathie qu’il nous a toujours faites entrevoir lors de nos contacts avec lui dans nos réunions de PLL !
      Pour les croyants, il est auprès de notre Seigneur DIEU et son Âme repose en Paix…
      Je me souviendrait toujours de sa Joie, de sa volonté de s’exprimer, de VIVRE tout simplement !

      Jean-jacques DUMONT

  5. alaintexier dit :

    AVIS A CEUX QUI VEULENT SE RENDRE AUX OBSEQUES DE CHARLES.

    Comme vous l’avez vu , les commentaires mis en ligne sont incertains tant en ce qui concerne le lieu des obsèques religieuses que les horaires . Dés que j’aurai des certitudes, je vous les communiquerai par le biais de ce blog.

  6. Le Conseil dans l’Espérance du Roi, très peiné par la disparition de notre ami Charles Barbanès (CJA), membre du CER, se joint à vous tous pour adresser à sa famille et à ses proches ses condoléance les plus attristées.

  7. MA Guillermont dit :

    Au-revoir Monsieur , vous avez quitté cette vie , vous êtes passé de l’autre côté , vous aviez rendez-vous avec l’infiniment Bon , l’infiniment Aimable , l’infiniment Parfait ,
    Un immense merci … Monsieur Charles Barbanes d’avoir porté le combat de la survivance de Louis XVII avant tant de justesse et de panache .
    Puisse votre famille en grande peine trouver beaucoup de chaleur humaine par ces quelques mots en nos coeurs …

  8. Frey dit :

    Bien que je n’ai point connu ce grand historien, j’exprime mes très vives condoléances à son épouse et à son entourage proche.Que Dieu veille sur cette famille dans cette douloureuse épreuve.

  9. georges PLAS dit :

    Cher Charles,

    Votre départ m’a laissé sans voix et profondément abattu. Mon âme est triste à en mourir et les larmes me montent aux yeux. J’ai envie de crier : non pas si tôt, pas maintenant ! Mais les larmes et les cris ne peuvent rien changer.

    Nous nous connaissions depuis février 2010 et avions échangé un nombre incalculable de fois dans le cadre de l’affaire Louis XVII. Nous nous étions rencontrés en tête à tête à plusieurs reprises, mais nous n’aurons plus le plaisir de nous revoir si ce n’est dans l’autre monde bien sûr.

    Vous m’écriviez encore début octobre : « Cher Georges, 17000 mercis et à très bientôt j’espère ! Très amicalement. Charles »
    Mais voilà, vous avez été rappelé à Dieu. Maintenant, vous avez la réponse à vos questions sur la survie de Louis XVII et sur son éventuelle descendance. Peut-être que là où vous êtes pourrez-vous continuer à œuvrer pour la recherche de la vérité ?
    La galaxie royaliste perd un de ses membres éminents, l’une de ses clés de voûte.
    Toutes mes pensées vont vers votre femme Danielle, vos enfants et petits-enfants dans la peine.
    Reposez en paix très cher ami. Mes prières vous accompagnent.
    Georges

  10. MISE EN LIGNE D’UN POST REçU SUR UN AUTRE SUPPORT.
    Décès de Charles Barbanès
    par BRH » Jeudi 22 Novembre 2018 23:14:01

    Nous apprenons, avec émotion, le décès de Charles Barbanès, survenu hier soir. Il s’était illustré avec passion dans le dossier Louis XVII. Nous présentons à sa famille et à ses proches, nos sincères condoléances.

    http://www.empereurperdu.com/tribunehistoire/viewtopic.php?f=8&t=1498

  11. MISE EN LIGNE D’UN POST REçU SUR UN AUTRE SUPPORT. 23 nov. 2018 15:59 Christian CREPIN a écrit

    Quelle perte cruelle pour moi, de ce cher ami (mon principal ami) qui était un vrai chrétien. J’ai eu l’occasion de le rencontrer plusieurs fois chez lui et nous échangions de très maintes fois des conversations téléphoniques depuis 2007 et surtout au sujet de la rédaction de ses livres sur Louis XVII qui ont été écrits en étroite collaboration avec moi.Il était humble, très droit,d’une gentillesse et d’une amabilité extrême Notre consolation est la certitude par la foi que nous le reverrons à la résurrection des morts. Toute ma sympathie va à son épouse qui m’a toujours reçu chaleureusement

    Christian Crépin

    https://www.dansnoscoeurs.fr/charles-barbans/2574328

  12. alaintexier dit :

    MISE EN LIGNE D’UN POST REçU SUR UN AUTRE SUPPORT.
    Bonjour à tous et à toutes,

    c’est avec tristesse que j’apprends le décès de Charles Barbanès – je me souviendrai de sa sympathie et de sa courtoisie envers chacun – je présente mes condoléances à son épouse et à sa famille dans ces moments douloureux – Qu’il repose en paix dans sa région chère à son cœur.

    Sylvie

  13. Louis Chiren dit :

    Requiescat in pace !

  14. Ping : Passion de Marie-Catherine Olive Danzé …qui deviendra Sœur Marie du Christ-Roi, | La Charte de Fontevrault

  15. Ping : Franck Peyrot. Charles Barbanès et le mystère de la mort de Louis XVII | La Charte de Fontevrault

Répondre à MA Guillermont Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s